PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 ...
Voir le deal
99.90 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Passer le cap entre un manuscrit et un roman prêt à être publié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Traveling
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  35
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  02/09/2021
    
                         
Traveling  /  Petit chose


Bonjour à tous,

Je me balade souvent sur ce précieux forum pour obtenir des réponses à mes interrogations mais dernièrement je me sens légèrement perdu quant à la marche à suivre pour améliorer mon roman avant de le publier, je m'explique:

j'ai écrit un manuscrit d'environ 100.000 mots, et j'ai pu bénéficier de la relecture extrêmement utile de plusieurs membres de mon entourage. Je viens d'envoyer ce manuscrit à plusieurs maisons d'éditions et j'attends maintenant leur réponse (j'ai reçu mon premier refus cheers ). En attendant une hypothétique réponse positive de leur part, je souhaitais suivre la voie de l'auto-édition et publier dans un premier temps via Amazon KDP.

Le problème, c'est que j'estime que mon manuscrit pourrait être encore perfectionné. Étant donné qu'il s'agit d'un récit autobiographique, l'histoire me tient à coeur et j'aimerais pouvoir lui faire justice en proposant un livre de qualité professionnelle.
J'ai donc cherché un moyen de bénéficier de ce type d’expertise pour m'accompagner et je suis tombé sur plusieurs plateformes, comme librinova, offrant ce genre de services.

Ce message confus est donc destiné à vous possédant davantage d'expériences que moi. Pensez-vous que ce type de service est la bonne marche à suivre pour atteindre mon objectif? Avez-vous d'autres idées?

Je vous remercie! (et je m'excuse si ce sujet a déjà été débattu par le passé, j'ai pourtant bien utilisé la fonction de recherche avant)
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2380
   Âge  :  38
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Si tu veux faire éditer traditionnellement ton livre, tu ne dois pas l'auto-édité avant ou tu te tires une balle dans le pied (car les acheteurs que tu auras eu en auto-édité ne vont pas racheter le livre quand il sortira dans une ME et donc les ME n'aiment pas ça).
Donc tu peux préparer une éventuelle auto-édition mais pas la lancer tant que toutes les ME que tu as contactées ne t'ont pas répondu.

Après, tu peux 1. poster ton roman ici en section roman pour obtenir plus de remarques, 2. poster ton roman ici en bêta-lecture (si tu as plus de 100 messages), 3. trouver des professionnels qui vont faire ce travail moyennant finance (il faut essayer de recueillir des avis sur les différents professionnels, regarder les livres publiés qui sont passés par eux etc).

Bon courage.
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  294
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


Citation :
En attendant une hypothétique réponse positive de leur part, je souhaitais suivre la voie de l'auto-édition et publier dans un premier temps via Amazon KDP.

Attention, il y a quand même beaucoup de ME qui ne prennent que des inédits et si le roman est publié en auto-édition, ben, il n'est plus inédit et ça risque d'être une cause de refus chez un nombre non-négligeable d'éditeurs.

Donc mon conseil serait de bien déterminer ce que tu veux vraiment : publier en ME à tout prix ou publier le plus vite possible, par exemple en AE.

Si tu décides qu'en fait, tu préfères t'auto-publier, là, oui, c'est intéressant de t'adresser à un correcteur pro, parce que c'est une étape importante, en effet, pour transformer un manuscrit en roman publiable.

Si tu préfères publier en ME, il vaut mieux attendre d'avoir les retours de toutes les ME qui t'intéressent avant de t'autopublier pour ne pas te griller par impatience. Et en ce cas, inutile de t'adresser à un correcteur pro : c'est le travail de l'éditeur.

Il y a pas mal d'autres fils sur le forum où on parle de correction, que ce soit au sein de la ME ou en passant par un correcteur indépendant. Je ne saurais pas te les retrouver comme ça mais si tu fouilles un peu tu devrais tomber dessus. Smile
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1830
   Âge  :  31
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  09/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Le cap entre un manuscrit et un roman prêt à être publié, c'est la capacité à répondre à la question "Est-ce que mon manuscrit ressemble à quelque chose que je pourrais trouver en librairie ?" par "Oui."

Note qu'à une maison d'éditions, en théorie, tu envoies un manuscrit. À elle de décider s'il l'intéresse assez pour effectuer un travail éditorial avec toi, qui peut aller très au fond des choses. Si tu envoies à une maison un "roman prêt à être publié", elle va être contente parce que ça lui fait moins de boulot... Ce que je veux dire c'est que le travail éditorial peut renforcer un manuscrit où la maison a vu un potentiel et s'est dit "Allez, ce roman je veux le propulser et je veux le faire aller là où il a l'air d'aller mais ne va pas".

Après, de ce que je comprends, tu veux préparer le terrain au cas où aucune maison d'éditions n'accepte ton manuscrit pour en avoir une version "publiable en l'état" sur le côté parce que tu tiens vraiment à mettre cette histoire dans le monde ? C'est difficile de faire les deux à la fois ; en fait, ça veut dire que si une maison te répond "oui" dans six mois, tu te seras déjà détaché du manuscrit par six mois de travail supplémentaire. Est-ce que tu as un deuxième projet sur le côté auquel tu pourrais te consacrer d'ici à ce que ton manuscrit soit bien passé par tout le circuit des maisons auxquelles tu l'as envoyé ?
http://anowan.blogspot.com/
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3734
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Si tu veux une super correctrice, qui te fera transpirer à grosses gouttes sur ton texte pour l'améliorer, je te conseille Emmanuelle Maia (www.maux-de-textes.com).

Elle m'a beaucoup appris.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


je pense qu'auto-éditer ton livre avant de le publier n'est pas un problème, dans la mesure où l'auto-édition reste toujours essentiellement confidentielle, sauf si tu disposes d'une notoriété préalable. les maisons d'édition ne sauront pas que tu l'as auto-édité. de plus, si tu auto-édites sur amazon, tu ne signes rien. mais dis-toi que si les maisons d'édition refusent ton texte, alors il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de le partager avec tout le monde
quant à la relecture des services payants, à moins que tu aies une très mauvaise orthographe, elles sont plutôt inutiles, car les ME se fichent bien s'il y a quatre fautes au milieu d'un manuscrit de 200 pages. fais juste attention aux premières pages, c'est l'essentiel. quant aux conseils pour le fond, je me méfierai grandement
je te suggère de ne pas te contenter de corriger ton texte mais de le RÉECRIRE complètement
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  294
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


Citation :
les maisons d'édition ne sauront pas que tu l'as auto-édité.

Ah ? Les ME ont accès à internet, en fait.
Quand une ME publie un livre, elle met peu ou prou un an de travail dessus entre les corrections, l'élaboration de la couverture, le lancement, la promotion, etc. Ce serait un peu nonchalant de ne faire aucune vérification sur le statut du livre en question avant de se lancer dans un tel travail, histoire de s'assurer que ce n'est pas un plagiat évident ou un livre dont les droits sont exploités ailleurs, non ?

Par ailleurs, dans le contrat, l'auteur déclare qu'il détient tous les droits sur le manuscrit, et ça s'assortit potentiellement d'une phrase où il déclare que le manuscrit est inédit. Évidemment, signer un contrat mensonger serait une très, très mauvaise idée...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


ce que je voulais dire, c'est que si ton manuscrit est retenu, je doute, je dis bien JE DOUTE, qu'ils iront voir immédiatement sur internet. si tu apprends qu'il est retenu, il serait sans doute un peu fou de conserver ton livre en auto-édition. il faudrait dénoncer le contrat au plus vite ou le retirer par toi-même s'il se peut. après, bonne chance pour la maison d'édition d'aller prouver quoi que ce soit ou même de s'enquérir d'un procès a posteriori, ou d'un refus, sur la ténuité des éléments à charge. ça dépend du contexte, hein, si tu es éric zemmour et que tu as déjà fait 100 000 ventes en ligne, c'est trop tard
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3346
   Âge  :  25
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  13/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


C'est pas une question de procès, c'est que possiblement, si tu caches ça à ta maison, bah t'auras juste pas le contrat, point barre. Cacher ça à sa maison, très très très mauvaise idée.


Citation :
ARTICLE L132-2 DU CPI : "Ne constitue pas un contrat d'édition, au sens de l'article L. 132-1, le contrat dit à compte d'auteur."


Passer le cap entre un manuscrit et un roman prêt à être publié Capture_decran_2021-10-24_a_18.21.26
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  23/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Hum... sur Amazon, les pages des livres, même ceux retirés de la vente ou rendus indisponibles, demeurent. C'est impossible (je crois bien) de faire retirer la page de vente d'un livre qui a, un jour, déjà été affiché sur la plateforme (sauf cas illégaux, fraude, plagiat, j'entends bien). Une auto-édition laissera forcément des traces que ce soit via les reviews Amazon, les avis de lecture sur les blogs, sur Instagram, les retours des chroniqueurs et des lecteurs...

Un éditeur qui a internet trouvera facilement si le livre a, un jour, déjà été publié Smile
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


oui, mais tout ça en somme s'obvie très bien par un changement de titre, un nom de plume, etc.
pour amazon, je ne sais pas. mais pour les autres formes d'auto-édition, c'est possible, même s'il restera en effet une trace
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  23/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Suffira de copier/coller un bout du texte dans un moteur de recherche... c'est une technique qu'on emploie pour vérifier le plagiat, notamment dans certains établissements d'études supérieures.

Dans tous les cas, je rejoins l'avis de Radischat : ce n'est juste ni correct ni honnête de mentir à sa maison d'édition... et, personnellement, je ne prendrais pas la chance que ça se retourne contre moi...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


je suis peut-être trop machiavélien, mais je pense que si une ME accepte de t'éditer, et que c'est ta chance, il ne faut pas la laisser passer. bien sûr, il faut s'adapter en fonction du contexte. si le livre est auto-édité avec aucune vente, aucun retour, etc. je verrais pas pourquoi il faudrait se priver d'une ME au prétexte d'une probité complètement folle et inadéquate
après pour le copier-coller, c'est difficile, sachant que le texte n'est pas disponible intégralement, et que si tu le retires, il y a peu de chance qu'il soit encore trouvable sur internet. la seule chose qui reste c'est le référencement
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3734
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


A toi de voir si tu souhaites entamer une relation professionnelle, dont tu espères qu'elle se poursuivra peut-être sur plusieurs livres, par un mensonge.

Après, pour avoir eu des livres édités à plusieurs reprises, pas sûre que l'auto édition avant soit un réel problème, sauf pour les ME qui le spécifient dans leur recherche de manuscrits.

Je n'ai pour ma part jamais caché le parcours précédent d'un roman en le soumettant.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2380
   Âge  :  38
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Herclinze a écrit:
je suis peut-être trop machiavélien, mais je pense que si une ME accepte de t'éditer, et que c'est ta chance, il ne faut pas la laisser passer. bien sûr, il faut s'adapter en fonction du contexte. si le livre est auto-édité avec aucune vente, aucun retour, etc. je verrais pas pourquoi il faudrait se priver d'une ME au prétexte d'une probité complètement folle et inadéquate
après pour le copier-coller, c'est difficile, sachant que le texte n'est pas disponible intégralement, et que si tu le retires, il y a peu de chance qu'il soit encore trouvable sur internet. la seule chose qui reste c'est le référencement

Déjà de base, si tu veux passer par une ME, pourquoi ne pas attendre la réponse d'une ME ? Y'aura tout le temps après de faire une autoédition, surtout si c'est pour vendre 0 exemplaire. Je ne vois juste pas la logique de se lancer dans un projet qui ne sert qu'à se tirer une balle dans le pied.

Par ailleurs, il existe des logiciels qui pompent les textes pour vérifier qu'il n'y a pas plagiat (et généralement les sites fournissent des extraits gratuits).
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Passer le cap entre un manuscrit et un roman prêt à être publié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-