PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 besoin de conseils pour mes couvs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1984
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Je préfère ces versions là. Il y a peut-être trop d'enfants dans les 4 histoires de piscine, c'est un peu chargé. De manière générale, j'enlèverai un ou deux dessins en haut de chaque couverture pour allégé.
Mais ces couvertures sont vraiment beaucoup mieux.
 
Marybat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1634
   Pensée du jour  :  L'art de l'écrivain consiste surtout à nous faire oublier qu'il emploie des mots (Bergson)
   Date d'inscription  :  21/08/2012
    
                         
Marybat  /  Fiancée roide


meganefan a écrit:


Spoiler:
 

 
J'adore !!!


Dernière édition par Marybat le Jeu 28 Oct 2021 - 11:33, édité 1 fois
 
DianaDH
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  58
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  15/10/2021
    
                         
DianaDH  /  Clochard céleste


J’aime beaucoup mieux les nouvelles versions que les premières ! Juste je pense que je simplifierais un peu en enlevant quelques personnages, histoire d’alléger. L’idée d’histoires à colorier est très bonne, j’en ai un à la maison qui adorerait!
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1089
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


Bonjour

Merci pour vos retours.
J'ai encore travaillé, sur les couvs. Pardon, je n'ai pas suivi vos conseils, mais si je retire quelques dessins, la couverture fait trop blanche et ça ne passe pas. J'ai remanié les textes des 4ème, j'ai trouvé une plus jolie police pour les bonbons, bref, la routine quoi !

Voilà le résultat, je vais faire lancer l'impression sous peu.

Bonne journée.

chaussures :
 

meuh :
 

bonbons :
 

piscine :
 
 
leasaurusrex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1752
   Âge  :  122
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
leasaurusrex  /  Terrible terreur


La 4ème de couv’ me semble un peu trop violente pour un public d’enfants. Les parents sont au courant des menaces qui pèsent sur les enfants, mais l’histoire à colorier s’adresse d’abord à eux.
Précisions et discussion:
 


besoin de conseils pour mes couvs - Page 2 Captur77besoin de conseils pour mes couvs - Page 2 Captu106
Noxer a écrit:
Gare au modéraptor.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1089
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


Merci Léa pour ton intervention.

Je sais que les enfants connaissent leur agresseur, c'est expliqué dans mon histoire. Le titre, c'est pour interpeller.
En ce moment, je travaille le texte avec un pédopsy, mais je ne sors pas le livre dans l'immédiat, c'est simplement pour toutes les couvs soient harmonieuses.

Bonne journée.
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  592
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Gloire de son pair


nuit2chine a écrit:
Merci Léa pour ton intervention.

Je sais que les enfants connaissent leur agresseur, c'est expliqué dans mon histoire. Le titre, c'est pour interpeller.
En ce moment, je travaille le texte avec un pédopsy, mais je ne sors pas le livre dans l'immédiat, c'est simplement pour toutes les couvs soient harmonieuses.

Bonne journée.


Le titre peut être extrêmement mal perçu par des victimes de pédocriminalité et induire en erreur des enfants qui, initialement, sont étrangers à ces sujets.

Les formulations de type "ne fais pas" "n'accepte pas", basées sur des impératifs, sont en général à bannir car renforce un processus de culpabilisation des victimes qui ont alors la sensation de n'avoir pas eu la bonne attitude, ou de n'avoir pas "su" réagir à l'agression ou la situation dangereuse.  La crainte de n'avoir pas eu la bonne réaction vient au contraire, souvent, entériner un silence déjà si difficile à briser.

Parler de pédocriminalité aux enfants est un exercice extrêmement délicat, et s'il y a bien une erreur à ne pas commettre c'est de laisser entendre des idées fausses, déjà trop répandues, sur le sujet. Notamment par le cliché des bonbons (qui même s'il n'est pas le centre du texte ou est contredit par ton texte, apparaît déjà dans le titre) et celui de l'inconnu. Ça n'interpelle pas : au mieux ça correspond à un cliché que se fait le lecteur, au pire ça peut invalider ton texte aux yeux d'un acheteur potentiel qui saura que les bonbons et les inconnus sont des poncifs maladroits pour traiter de pédocriminalité.

Il faut faire extrêmement attention quand on traite de ces sujets-là, et si tu t'entoures de psys de l'enfance, il est essentiel qu'ils soient spécialisés en la matière car beaucoup de professionnels de la santé mentale manquent d'armes vis à vis de ces thématiques.

L'intention est très louable, mais on a vite fait de faire plus de mal que de bien avec ces sujets.
En ligne
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1089
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


Bonjour Azaby et merci pour ton intervention.

Je n'avais pas encor abordé le sujet, mais puisque quelqu'un réagit enfin, nous allons parler plus en détail de ce livre-là. A mon sens, il dénote avec les trois autres. Certes, l'idée est là pour en faire un livre de coloriage afin de laisser l'enfant s'exprimer, mais comme tu le soulignes si bien, le titre est là pour interpeller. L'adulte comprend quel est le sujet, puis j'explique qu'il s'agit d'une fausse croyance.
J'ai écris de telle sorte qu'au travers cette histoire une victime comprend qu'elle a le droit à la défense, mais l'enfant qui n'est pas en danger ne s'en verra pas traumatisé.



Donc ma question : qu'est-ce que je fais de ma couverture ? Un truc plus sobre ? Comment ?




Rien à voir avec la choucroute, je lance l'impression de la piscine et de meuh ! Encore merci pour votre aide.

Bonne journée.
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  592
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Gloire de son pair


nuit2chine a écrit:
Bonjour Azaby et merci pour ton intervention.

Je n'avais pas encor abordé le sujet, mais puisque quelqu'un réagit enfin, nous allons parler plus en détail de ce livre-là. A mon sens, il dénote avec les trois autres. Certes, l'idée est là pour en faire un livre de coloriage afin de laisser l'enfant s'exprimer, mais comme tu le soulignes si bien, le titre est là pour interpeller. L'adulte comprend quel est le sujet, puis j'explique qu'il s'agit d'une fausse croyance.
J'ai écris de telle sorte qu'au travers cette histoire une victime comprend qu'elle a le droit à la défense, mais l'enfant qui n'est pas en danger ne s'en verra pas traumatisé.



Donc ma question : qu'est-ce que je fais de ma couverture ? Un truc plus sobre ? Comment ?




Rien à voir avec la choucroute, je lance l'impression de la piscine et de meuh ! Encore merci pour votre aide.

Bonne journée.


Comme je t'ai dit, ton titre n'interpellera pas les parents. Pas d'après mon expérience dans le domaine (et je peux me tromper, bien sûr, mais pour le coup j'ai un avis très arrêté).

Les parents liront ce titre et ressentiront soit du malaise car eux savent que ce titre reprend un poncif dangereux, soit auront déjà en tête l'idée du bouquin et ne verront pas de raison à approfondir la chose.

Pour moi, c'est une erreur plutôt grave.

Concernant ta couverture, c'est surtout la quatrième qu'il faudra impérativement changer. Rares, très rares seront les parents qui mettront entre les mains de leur marmot (même incapable de lire) un texte parlant de viol sur la 4e, avec des termes aussi froids et explicites. Soit ton livre est un outil de prévention (s'adressant donc aux parents, puisque le public cible n'est pas en âge de saisir le concept) soit il parle, plus subtilement et par sa diégèse, à l'enfant. Et dans ce cas là cette 4e est à bannir de toute urgence, car jamais un parent ne la lira à son enfant.

Parler de pédocriminalité aux enfants, c'est un sujet immensément, terriblement délicat. Et ça ne se résume pas aux droits de la victime, ça passe par une compréhension fine des enjeux, du silence, de la douleur que ça peut être de déchiffrer le mot "viol" sur une couverture, de la honte que ça peut être pour certains d'évoquer ces sujets, de l'angoisse qui peut naître à l'évocation d'un personnage agresseur, à toutes ces petites choses qui peuvent abîmer des enfants déjà blessés.

Je pense que la prévention sur ces sujets doit se faire avec une équipe complète, pluridisciplinaire, et des mots clairement mieux choisis. En l'état, et au risque de me répéter, tu risques de faire plus de mal que de bien.

Si tu t'es entourée de psys (au pluriel, ou a minima spécialisés), que tu connais tes références (associatives, de la littérature, des ressources sur le sujet), que par ton vécu ou celui de proches tu maîtrises finement les tenants et aboutissants de sujets pareils... y a pas de souci.

Mais ici, ça ne me semble pas être le cas, et je pense que c'est un problème. Pas parce que ça serait mauvais, simplement parce que ça peut se révéler dangereux. Et ça l'est, rien que dans le titre, indépendamment de ce que tu rédiges derrière.
En ligne
 

 besoin de conseils pour mes couvs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-