PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Problèmes de riches] Comment choisir quand plusieurs ME vous disent oui ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  211
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Autostoppeur galactique


Je n'en suis pas là, héhé, mais je fantasme un peu, et je me posais cette question.
Du coup je viens chercher des témoignages : comment avez-vous fait votre choix au final, quand plusieurs ME ont accepté votre manuscrit ? Qu'est-ce qui a le plus orienté votre décision ? Racontez-moi 🙂
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  570
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Gloire de son pair


Coucou !

Dans cette situation, pas de secret : il faut faire jouer les contrats. Ces opportunités multiples sont l'occasion rêvée de savoir jusqu'où peuvent aller les différentes maisons.

Toutes les clauses des contrats peuvent ainsi être comparées, et c'est à toi de discuter avec tes interlocuteurs pour obtenir les meilleures conditions possibles.

Pour moi, ce sera vraiment ça qui sera déterminant. La qualité du contrat : du tirage, des droits, des à-valoirs, tout ce genre de chose.

Ensuite, bien évidemment, c'est à pondérer avec la qualité de la maison en question. Sa diffusion, la qualité du travail fait sur les textes...

C'est un "tout" à considérer. Mais c'est essentiel d'exploiter à fond cette possibilité que tu as d'ajuster les différentes clauses de tes contrats, c'est le moment de te positionner en professionnelle et de t'entraîner à la négociation, sans qu'il y ait de risque de te retrouver sur le carreau si l'issue d'une discussion n'est pas favorable. Smile
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  211
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Autostoppeur galactique


Merci pour ta réponse Smile
Oui, j’imagine, mais du coup, puisque les délais des ME sont quand même assez conséquents, c’est possible de « faire traîner » un peu une négociation en attendant une réponse ?
J’ai du mal à me rendre compte du temps que ça prend, d’échanger sur le contrat…
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


De mon expérience personnelle (j'ai été deux fois devant cette "problématique"), ben... comme l'a dit Azaby, tu choisis la meilleure ME et celle qui offre le contrat le plus avantageux.

J'ai eu le choix entre une ME de taille moyenne qui vend très bien et une petite ME sur laquelle, en creusant, j'ai eu de biens mauvais échos. J'ai choisi la ME de taille moyenne.

Cette autre fois, une ME sous la division de Hachette m'a approchée pour obtenir mon manuscrit, mais voulait le publier soit chez BMR soit chez Hlab. Ce sont de bons choix, sauf que ma ME québécoise allait me placer en librairies au Québec et pas les deux précédentes (qui allaient simplement me rendre disponible sur commande). Dans la situation dans laquelle je me trouvais à ce moment-là, le contrat était plus avantageux pour moi au Québec, ainsi que la visibilité, alors c'est ce que j'ai choisi, mais je ne fais pas pour autant une croix sur les deux autres et j'ai gardé le mail de l'éditrice pour une collaboration peut-être futur Smile

L'édition est un "jeu", alors c'est tout à fait possible de dire à une ME qu'on a eu une proposition ailleurs pour en jouer et négocier le contrat. Et généralement, ça se fait aussi de dire à une ME qu'on attend encore d'autres réponses avant de donner son aval.
En ligne
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  211
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Autostoppeur galactique


Très intéressant, merci beaucoup Boiséenoire 🙂
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Plaisir !

Je n'ai pas encore eu de choix "déchirants" à faire.
Généralement, ça se fait aussi bien.

Je n'ai pas encore été coincée entre Hachette et Gallimard 😂
En ligne
 
Maanilee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  194
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  28/03/2018
    
                         
Maanilee  /  Tycho l'homoncule


Idem, j'ai eu le cas à deux reprises, j'ai comparé les contrats et mené mon enquête auprès d'auteurs signés dans ces ME pour m'aider dans mon choix.
http://www.marine-gautier.com
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  752
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Blanchisseur de campagnes


De toute façon, tu auras rarement 2 réponses simultanées.

De mon expérience, quand j'ai eu deux réponses positives pour le même manuscrit, elles étaient séparées de plusieurs semaines. J'avais donc déjà signé avec la ME-1 quand la ME-2 s'est manifestée.

Mais si vraiment tu as deux contrats sur ton bureau, choisis celle dont le contrat ou les publications te plaisent le plus.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  211
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Autostoppeur galactique


Et le gros des négociations pour vous, ça s’est fait plutôt par écrit, ou à l’oral ?
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  570
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Gloire de son pair


charliie a écrit:
Et le gros des négociations pour vous, ça s’est fait plutôt par écrit, ou à l’oral ?

A l'écrit, toujours à l'écrit.

C'est là que tu auras la meilleure maîtrise de l'échange, tu pourras évaluer point par point les clauses et les arguments, tu pourras comparer, penser tes formules...

Je ne négocie jamais un contrat à l'oral personnellement.
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  211
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Autostoppeur galactique


Azaby a écrit:
charliie a écrit:
Et le gros des négociations pour vous, ça s’est fait plutôt par écrit, ou à l’oral ?

A l'écrit, toujours à l'écrit.

D’un côté, c’est rassurant, vu que c’est ce que je maitrise le mieux, comme beaucoup ici j’imagine.
Mais de l’autre, du coup, ça vous est arrivé de ne passer que par l’écrit pour tout un deal ?
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Ben tout le temps.
Je n'ai jamais entendu un seul de mes éditeurs à l'oral (un peu à cause de la COVID qui empêche les rencontres et à cause aussi de la distance qui me sépare de mes éditeurs européens)... et j'ai commencé à signer en décembre 2019.

L'écrit, c'est le mieux : ça laisse des traces.
En ligne
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  229
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Autostoppeur galactique


Cela dépend des ME et des négociations que tu souhaites faire, Charliie. Certaines ME mettent trois plombes à répondre à une simple question posée par mail. Du coup, ça donne presque envie de prendre son tel pour les appeler. Par ailleurs, souvent, un écrit est mal interprété. Suffit de voir sur ce forum, comment ça peut partir en sucette parfois, à cause d'un simple mot et d'une mauvaise interprétation qui en est faite.
Imagine, tu écris texto à un éditeur que tu aimerais que la clause de cession des droits soit ramenée à 5 ans sur ton contrat. S'il est du genre à psychoter, il peut penser que c'est parce que tu te méfies de lui et de sa capacité à faire correctement son boulot. Il risque de mal le prendre. Alors que peut-être de ton côté, tu veux juste un contrat court pour pouvoir récupérer ton "bébé" dans quelques années plutôt que d'avoir l'impression de l'abandonner à vie à un tiers quel qu'il soit. Seulement, ce genre de précision, ça se discute de vive voix. Par mail ça me semble difficile. Neutral
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Tout est dans la formulation Smile
Un bon éditeur ne se vexe pas durant les négociations, car il sait qu'elles sont inévitables. C'est plutôt signe de professionnalisme. La durée de la cessation des droits (avec la clause de préférence) est une des choses les plus fréquemment négociée. Rien d'aberrant ou de vexant là-dedans.
Business is business comme on dit !
En ligne
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  229
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Autostoppeur galactique


BoiséeNoire a écrit:
Tout est dans la formulation Smile
Un bon éditeur ne se vexe pas durant les négociations, car il sait qu'elles sont inévitables. C'est plutôt signe de professionnalisme. La durée de la cessation des droits (avec la clause de préférence) est une des choses les plus fréquemment négociée. Rien d'aberrant ou de vexant là-dedans.
Business is business comme on dit !
Je suis entièrement d'accord. Smile
 

 [Problèmes de riches] Comment choisir quand plusieurs ME vous disent oui ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-