PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 

 .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ton best-seller commence MAINTENANT



Toi aussi tu peux le faire si tu le veux vraiment !
DO IT !
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14329
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Fiction a écrit:
C'est dur de mettre un tel projet de côté, mais ce n'est en aucun cas lâche, si tu juges que c'est bon pour toi. C'est comme rompre avec un partenaire qui ne te rend pas heureux. C'est très dur, mais ce n'est en aucun cas lâche, bien au contraire. Je t'envoie de la force et te souhaite plein de bonheur pour la suite !
Non.
C'est comme refuser un passager dans le bateau pour ne pas chavirer.
Et le laisser sur la plage sans savoir si on pourra revenir le chercher.
Ça a été dur, avec les Errances, mais elles font partie de moi. Les abandonner, ce serait dur... et pourtant, je sais très bien que cette pause durera peut-être toujours.
Évidemment, je peux me dire "quand on veut on peut" et vouloir à tout prix revenir sur cette plage chercher ce passager... mais en fait, je n'en sais rien.
L'avenir dira.
Peut-être que le passager aura droit à une chaloupe dans six mois. Peut-être dans vingt ans.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Mariolo a écrit:
Par contre dire aux gens qui sont aux chômages ou au RSA, qui sont des droits, " aller faire du bénévolat pour mériter vos sousous " , oui c'est une violence dégueulasse qui ne sert que à flatter les instincts primaire de jalousies et de haines des électeurs, en leur montrant du doigts une catégorie très floue ( perso tous les gens que je connais aux RSA, y en a pas un dans la même situation, et la plupart bosse comme des oufs ).
Là le but est clairement de stigmatiser une partie des gens,  pour faire croire à  une autre que le problème vient de là,  " mais t'inquiètes,  je s'occupe ".
Comme pour les chômeurs ou les immigrés,  où les fraudeurs de la CAF.
C'est là où c'est dégueulasse, parceque oui y en a qui abuse ou profite, mais déjà c'est une minorité,  et mettre ça dans les priorités ou les causes de notre situation, alors qu'on laisse une boîte comme amazone extorquer 1 milliards aux fiscs par  optimisation fiscale, c'est vraiment nous prendre tous pour des faisans.
Amazone c'est un exemple, mais toute les boîtes le font, ya des réseaux d'avocats fiscaliste qui organise le pillage du pays en proposant leur service pour créer des comptes sur des paradis fiscaux tout en restant dans la légalité.

C'est des milliards et des milliards qu'on nous vole, ces entreprises profitent de nos infrastructures, de nos écoles qui leur donnent des travailleurs, de nos flics qui protègent leur entrepôt, de nos hôpitaux qui soignent leurs salariés, tout ça est payé grâce à nos impôts. Ils détruisent notre  pays, nous disent que l'on va devoir travailler le dimanche et en plus tout ça, ce même système,  va faire la morale et la leçon à ceux qui ne travaillerez pas, et veut nous faire croire que c'est à cause de 12 maliens et 7 chômeurs qui passent leur temps sur la playstation qu'il y a une crise en France et que notre pays va mal.

Je ne sais plus quel espèce de fumier a proposé des ronds pour notre Dame, quand le toit à cramé,  je crois que beaucoup de gens,  moi en tout cas,  avaient envie  de lui dire : si toi et tes potes payés  leurs impôts correctement, on aurait pas besoin de ton blé, et peut être même que le toit aurait pas cramé.
euh, je sais plus si je m'éloigne du sujet ou pas là.

Pasi : Pour moi l'affection n'est pas un échange. C'est un don. Il n'y a pas de retour a attendre comme un dû. D'ailleurs j'ai une phrase pour mes gosses, depuis ki sont toupiti : on échange pas des bisous contre quelques choses. En gros on échange pas une marque d'affection  contre un truc. Personne n'a le droit de dire à mes gosses, papi et mami compris : tu me  fais un bisou et jte donne ci, ou ça...
Mais tu parles peut être d'échange dans le sens communication ?

+1000 !

Et je rejoins totalement Erbame (et les autres qui en ont parlé) quand elle dit qu'il n'y a pas qui le mérite en sphère professionnelle. Les tâches de la vie quotidienne peuvent être demandeuses d'efforts conséquents, et c'est bien normal de mesurer à sa juste valeur l'ampleur de ce qui a été fourni !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


D'ailleurs récemment on a vu une pétition demandant à ce que les allocation adulte handicapé soient versées sans prendre en compte les revenus du conjoint : je me fait depuis longtemps la réflexion qu'il devrait en être autant du rsa ! Car ça libère de l'interdépendance... Qui peut devenir particulièrement toxique en cas de dégradation de la vie de couple...

Mais chaque chose en son temps, d'abord on essaie de débloquer ce problème pour l'AAH, ensuite on verra pour le RSA... (on est France, mollo...)

Mais c'est totalement hors sujet revenons au sujet de base, puisque quand on veut on peut.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14329
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Pie Rat a écrit:
Mais chaque chose en son temps, d'abord on essaie de débloquer ce problème pour l'AAH, ensuite on verra pour le RSA... (on est France, mollo...)
Et qu'on libère aussi un peu de la difficulté à avoir l'AAH...
http://scriptorium2.canalblog.com
 
tasse à café
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  278
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  02/07/2020
    
                         
tasse à café  /  Autostoppeur galactique


Bonjour à tous!

'scuse d'avance si mes propose ne sont pas clairs... peu de temps devant moi pour affiner.

Ce sujet de réflexion est très intéressant et vos réflexions tout autant. Je me suis déjà souvent posé la question pour mon cas personnel ou pour mon entourage.. et j'en conclus que je n'aime pas du tout cette phrase.

Bien qu'elle puisse donner une motivation dans certains cas, quelque chose à quoi se raccrocher, elle est souvent nocive, et comme qqn l'a dit (Mariolo je crois?) très culpabilisatrice. Et dans mon cas, elle me fait plutôt reculer qu'avancer. Donc, de base, je peux. Alors, Si je n'y arrive pas, c'est entièrement de ma faute.

Outre les problèmes sociétaux qu'elle soulève et dont vous avez parfaitement débattus, elle soulève aussi une grande inégalitaire: on ne vient pas tous au monde avec certes le même confort et la même facilité matérielle, mais surtout avec une autre grande inégalité: psychologique.

Selon ce que notre entourage nous donne, inconsciemment ou non, la confiance en soi que cela génère, ou la liberté... les possibilités d'évoluer sont très différentes. Combien de personnes seraient tentées par une voie mais qui ne correspondraient pas aux attentes (conscientes ou inconscientes) de son milieu familial, de ce qu'on a entendu toute notre vie qu'il est bon pour soi ou non? C'est très compliqué de se défaire de tout cela.

Perso, mon adage, qui me vient d'Einstein c'est "Je détermine l'authentique valeur d'un homme d'après une seule règle: à quel degré et dans quel but l'homme s'est libéré de son Moi." Sinon, je crois qu'on ne peut pas appliquer "quand on veut, on peut" à tout le monde sans culpabiliser ceux qui, même s'ils veulent, ne le peuvent pas toujours...

Et pour finir, toutes ces injections de la société dont on est bombardés sans cesse, j'en peux plus. On nous fait sans arrêt croire qu'on a un destin exceptionnel, qu'on vaut tout ce qu'il a de meilleur dans ce monde, qu'on est nés pour gagner... On peut pas juste être des individus bien dans leur vie, chacun à son niveau, être heureux dans la simplicité, sans se comparer sans cesse à un idéal fabriqué de toute pièce par le monde du commerce? Merde. Ca fait pas forcément se sentir bien.
Si t'es alcoolique t'as qu'à arrêter de boire, et si t'es trop gros t'as qu'à faire un régime, Je suis pas sûre que ce genre de raisonnement simpliste du genre "quand on veut, on peut" soit constructif.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


En fait "Quand on veut on peut" ça me fais penser à tous ces proverbes qui ont un bon fond, mais sont entourés de biais nuisibles qui les rendent toxiques. J'ai souvent été entouré de personnes qui étaient de vrais peaux de vache avec moi, estimant que "qui aime bien châtie bien". Sauf que, l'adage "qui aime bien châtie bien" par sa structure stylistique suppose un équilibre parfait : tu peux effectivement dire à ta pote que sa robe est moche et qu'on dirait un tapis de salle de bain, mais après, chais pas : tu lui offre une gaufre au Nutella quoi. Équilibre (Je caricature à mort... Smile ).

Ce qui me dérangeait avec cette entourage qui "aime bien et châtie bien" c'est qu'ils passaient beaucoup de temps à châtier, et finalement très peu à aimer... Et quand vous avez autour de vous de gens qui passent leur temps à vous descendre sans jamais témoigner d'affection, bah... Fuck them all non ???

Quand on veut on peut, c'est un adage qui a du bon, au fond. Très au fond. Très très très au fond, si si. Mais c'est tellement dévié que ça pue et ça ferait mieux d'être banni du langage.
 
Fiction
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  385
   Âge  :  28
   Localisation  :  Lyon
   Pensée du jour  :  Déterminé
   Date d'inscription  :  15/05/2020
    
                         
Fiction  /  Tapage au bout de la nuit


Pie Rat a écrit:
En fait "Quand on veut on peut" ça me fais penser à tous ces proverbes qui ont un bon fond, mais sont entourés de biais nuisibles qui les rendent toxiques. J'ai souvent été entouré de personnes qui étaient de vrais peaux de vache avec moi, estimant que "qui aime bien châtie bien". Sauf que, l'adage "qui aime bien châtie bien" par sa structure stylistique suppose un équilibre parfait : tu peux effectivement dire à ta pote que sa robe est moche et qu'on dirait un tapis de salle de bain, mais après, chais pas : tu lui offre une gaufre au Nutella quoi. Équilibre (Je caricature à mort... Smile ).

Ce qui me dérangeait avec cette entourage qui "aime bien et châtie bien" c'est qu'ils passaient beaucoup de temps à châtier, et finalement très peu à aimer... Et quand vous avez autour de vous de gens qui passent leur temps à vous descendre sans jamais témoigner d'affection, bah... Fuck them all non ???

Quand on veut on peut, c'est un adage qui a du bon, au fond. Très au fond. Très très très au fond, si si. Mais c'est tellement dévié que ça pue et ça ferait mieux d'être banni du langage.


Je n'aime pas "qui aime bien chatie bien" non plus, car je trouve que beaucoup de gens qui l'utilisent le font pour se donner bonne conscience tout en étant de sombres raclures Smile
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14329
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


L'adage latin "qui aime bien châtie bien" devrait en fait se traduire "qui aime vraiment châtie justement", car il ne s'agit ni de châtier beaucoup ni de châtier peu, mais simplement de le faire équitablement sans se laisser adoucir par l'affection.
Quand j'ai évoqué le fait que tous les adages sont sujet à des abus d'interprétation , hier, j'ai failli citer celui-là en exemple.
Surtout qu'il n'est vraiment pas facile de placer les limites de ce "bien" (ou "ces")...
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ah ouais en effet ça peut s'interpréter dans ce sens aussi ! En fait c'est c'est chaud ces proverbes : on voit vite que rien qu'à la base il y a des divergences d'interprétation... Alors forcément comment ne pas aboutir à des incompréhensions ? Qui cèdent la place à des abus...
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14329
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ce proverbe serait oublié depuis belle lurette si on n'avait pas fait apprendre des tas de locutions latines aux enfants, à une époque !
C'en est une... et une rudement vache, car elle semble hyper-fastoche à traduire alors qu'elle ne l'est pas du tout.
Neutral
Quelque part, ces locutions, c'est un peu comme Google Trad : intéressant, mais il faut se méfier de possibles aléas dans la traduction
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Sklaërenn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1512
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans le lointain des mystères
   Pensée du jour  :  I'm the fucking writer for my story life
   Date d'inscription  :  15/06/2013
    
                         
Sklaërenn  /  Roland curieux


Moi, je dirais surtout qui aime vraiment ne châtie pas.
http://airyscine.forumgratuit.org
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


.


Dernière édition par Jasmin le Jeu 17 Fév 2022 - 19:48, édité 1 fois
 
Grisebouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1156
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  01/08/2020
    
                         
Grisebouille  /  Si c'est pas urgent, je le fais pas


Je rajouterais bien un point qui me semblent coller à l'idée de mérité (merci au fait pour la vidéo, un peu complexe pour moi mais de ce qu'en ai compris j'étais assez d'accord, surtout la fin sur l'homme libre) mais je ne sais pas si je dois le poster ici ou dans la partie plainte du jour --' Bref, attendez-vous au passage #3615mylife (As-y, je suis sympa, je vous la mets en spoiler si vous préférez vous éviter ça !)

Histoire longue, pas intéressante qui fait pas du tout avancer le Schmilblick:

Donc quand on veut on peut...Quand c'est une injonction qu'on se fait à soi-même pour se motiver, oui, quand c'est un énième tacle dans les parties de la part d'une caste qui a tjrs été favorisée et qui voudrait nous faire croire qu'on est ressemble de notre situation (en clair, refuser en bloc le monde comme étant issu d'une construction et présenter les injustices comme normales, justes paradoxalement) : nope.

Ils nous pissent dessus et après ils nous disent qu'il pleut...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Discussion ce matin avec ma copine.
Je lui demande "tu as vu la trans que Biden a placé au gouvernement ?"
Réponse déterminée "oui comme quoi quand on veut on peut !"
Je vous laisse méditer là-dessus.

Un indice pour vous à la maison : ma copine n'est pas un vieil homme blanc cisgenre à la tête d'une entreprise capitaliste.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-