PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 À propos des derniers déboires...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7434
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Oui, mais participer à la vie du forum en tant que membre, ce n'est pas une "mission" : c'est un plaisir.

Je suis venue à la base en tant que simple membre, pour poser des questions, discuter, partager des écrits, commenter... et peu à peu, je me suis investie jusqu'à prendre la responsabilité de la section Romans et du concours d'extraits. Je continue à avoir les deux casquettes et ce sont les bons moments passés sur le forum qui me permettent de passer l'éponge sur tout le côté pénible de la modération.

Sur tous les forums que j'ai fréquentés jusque-là, les modérateurs étaient quasiment toujours des membres investis qui avaient envie de s'investir encore plus, mais qui n'arrêtaient pas de participer à la vie du forum pour autant.
Les seuls modérateurs "robots" que j'ai connus, c'était des gens qui étaient payés pour ça... C'était notamment le cas du webmaster d'un forum lié à un magazine équestre. Il a accompagné la communauté pendant des années sans jamais participer, sauf pour les tâches de modération, jusqu'au jour où il est venu nous expliquer que pour des raisons budgétaires, son poste sautait... et donc qu'il partait.

Encore une fois, on n'est pas payés pour ça. Notre seule rémunération, c'est le plaisir de faire partie de la communauté et de partager le plaisir de l'écriture et de la lecture avec elle. Si tu me retires ça, j'arrête la modération.
Ou alors, tu me paies.
En ligne
 
Pasiphae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10048
   Âge  :  31
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Tout pareil que Flora, ou alors il nous faut un salaire. Et un salaire à la hauteur de la difficulté de notre boulot, donc un gros salaire Laughing je suis membre avant d'être admin. Les heures de boulot que me demande la gestion du forum, je les fais avec grand plaisir aussi longtemps que personne ne vient me reprocher d'avoir des idées sur l'écriture, sur la littérature et sur le monde.

A priori la section Agora n'est pas vouée à disparaître – elle alimente l'écriture, tout comme la section Bibliothèque, tout comme, même elle !, la section Bac à sable. Réflexion et écriture ont évidemment partie liée, et les réflexions qu'on commence parfois dans l'Agora se poursuivent souvent dans le texte / et vice et versa. Beaucoup de projets d'écriture enthousiasmants qui ont vu le jour sur ce forum ont été profondément irrigués par des échanges dans l'Agora.

Mais il serait bon également que certain·es réfléchissent à la manière dont iels viennent systématiquement parasiter les discussions, justement, sur le féminisme, en les faisant dévier. Il me semble qu'il y a erreur d'appréciation ; souvent, ce ne sont pas les vilaines féministes qui viennent faire dévier tous les sujets, ce sont les antis qui débarquent au sein de toutes les discussions un peu fines – témoin le topic de Mâra, qu'elle ouvre dans la section Écritoire pour mener une réflexion collective sur les manières possibles de penser le genre dans la langue littéraire, et qui est sans cesse parasité par des gens qui viennent discuter de la légitimité de son existence, à ce topic (sans jamais lire les pages précédentes). C'est usant.

Les insultes, les menaces, le harcèlement subis par les membres de l'équipe sont usants aussi, comme l'explique très bien May, et c'est la raison pour laquelle nous nous relayons fréquemment lorsqu'un topic commence à déraper, selon la capacité des un·es ou des autres à encaisser à un moment T. Il me semble que nous sommes attentif·ves aux effets de dog pile, mais nous sommes désolé·es si parfois cela advient quand même ; nous serons encore plus attentif·ves. – Pie Rat, petit apparté : si tu trouves passif-agressif le fait que je rappelle gentiment, à des gens de mauvaise foi, que le web regorge de ressources pour s'instruire sur le féminisme, que devrais-je penser de ta manière de procéder lorsque tu sous-entends qu'il y a plein de gens, dont tu ne citeras pas les noms, qui n'en pensent pas moins ? – Si nous étions les vilain·es censeur·euses que vous dites, bien des topics de l'Agora s'interrompraient au bout de deux ou trois pages – alors qu'en réalité, c'est quand ils commencent à tourner en rond sur des positions très clivées et antagonistes depuis 3/4 pages qu'ils sont, parfois, fermés.

Séléné, je ne comprends pas pourquoi tu fais allusion ici à une discussion que nous avons eu toutes les deux sur un autre topic, d'ailleurs dans le respect, et qui concerne un point de définition théorique. Si tu ne m'accordes plus le droit, en tant qu'admin, à la discussion, il faut le dire franchement. Si tu as envie de prolonger la discussion, en revanche, tu peux ouvrir un topic ou m'envoyer un MP, j'en serais très heureuse parce que je trouve passionnante la distinction définitionnelle que tu évoques.

Puis sinon, il y a un merveilleux antidote à celleux qui n'en peuvent plus d'entendre parler de féminisme : ne plus aller dans les topics consacrés au féminisme ou à des sujets approchants, dans l'Agora. Ça fonctionne très bien. Nous qui avons besoin d'en parler, parce que c'est très lié à nos écritures, nous sommes légitimes à avoir des espaces consacrés. Si cela vous dérange, très simplement, ne les fréquentez pas : promis, on ne viendra pas envahir vos espaces de commentaire avec ça. J'en profite pour rappeler une chose : l'Agora est, dans une grande majorité de cas, un espace paisible où se débattent des choses qui n'ont rien à voir avec le féminisme – témoins les topics très riches sur l'écologie, sur la distinction sincérité / vérité en littérature, sur la place de la poésie dans la société contemporaine, sur l'originalité dans l'histoire littéraire, sur Proust ou sur... la contingence Laughing j'ai un peu l'impression que dire qu'on ne parle plus que de féminisme en raconte plus sur la manière dont on investit l'Agora qu'autre chose.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  838
   Âge  :  113
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
VivianW  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Re

@Absolute :Vouloir lire uniquement des femmes ou des noirs, c'est chercher à donner plus de place à des personnes aujourd'hui encore sous-représentées. militantisme de base, quoi.
on est sur un forum, les gens ne se connaissent pas forcément et les échanges écrits peuvent induire une mauvaise interprétation des propos ou du ton donné. oui, merci de le rappeler

@Séléné : je ne sais pas si j'ai bien saisi ton message mais si l'idée est que les convictions assénées avec force ici influencent notre écriture, je confirme. Pour le meilleur et pour le pire.

@Grisebouille : nul besoin d'envoyer un MP en l'espèce, je ne vois que humour provoc' -comme d'hab- mais l'exemple me semble éloquent.

@Pasi : Mais il serait bon également que certain·es réfléchissent à la manière dont iels viennent systématiquement parasiter les discussions, justement, sur le féminisme, en les faisant dévier. Pas faux. Témoin aussi d'un raz le bol que le sujet monopolise les débats.


Dernière édition par VivianW le Ven 8 Jan 2021 - 13:14, édité 1 fois
 
Érème
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5025
   Âge  :  34
   Pensée du jour  :  ...
   Date d'inscription  :  06/10/2013
    
                         
Érème  /  /quit


Proposer un vote concernant l'orientation féministe du forum est aberrant. Tu proposerais le même sondage pour interroger la communauté sur l'orientation anti-raciste du forum ou sur l'opposition de la communauté à l'homophobie ?

Concernant l'idée d'une section sur le féminisme, je la trouve cocasse. On reproche à l'administration d'être "trop militante" et il faudrait ouvrir une section spécifique sur le féminisme sur le forum ?  On reproche l'existence de sujets dans l'agora traitant du sujet du féminisme, et il faudrait ouvrir une section entière traitant de ce sujet ? A quel moment une telle section limiterait les conflits ?

Concernant l'effet Dog Pile dont tu parles, tu as des exemples concrets ? Des exemples concrets d'acte de modération abusif ? Je veux dire, au-delà des "certains pensent que" et "on a parfois l'impression que", je voudrais des exemples. je n'ai pas l'impression que les membres, je ne veux pas dire quelques membres ici ou là, mais une partie non négligeable, estiment que nous avons des comportements problématiques dans notre modération.

Toute cette discussion aurait-elle lieu si au lieu du féminisme il s'agissait d'un autre sujet de lutte ? Personne ne nous reprocherait d'être strict concernant, par exemple, les propos homophobes. Personne ne dirait de la modération qu'elle est militante. Or, il y a quelque chose qui ne changera pas sous notre administration, c'est que nous considérons que l'espace du forum doit être le lieu le plus "safe" possible pour ceux qui, ailleurs, sont opprimés, discriminés, etc. Si nous sommes "chatouilleux" sur ce point, c'est essentiellement pour cela. Si vous voulez débattre plus "librement", il existe sur internet de nombreux espaces pour le faire et rien ne vous oblige à venir lire les discussions de l'Agora.

Nous sommes toujours ouverts à la discussion. Je crois même, Pie Rat, que tu as pu en faire l'expérience : nous discutons par MP et essayons toujours de régler les problèmes quand ils se présentent à nous.

Maintenant, nous n'allons pas cesser d'être des membres aussi, car, non Pie Rat, nous ne faisons pas le travail d'administration pour lui-même : nous le faisons parce que nous aimons ce forum et que nous y participons. Personne ne voudrait faire le travail d'administrateur ou de modérateur sans participer au forum, c'est absurde. Ou alors il faut m'expliquer pourquoi recevoir des MP d'insulte d'un forum auquel on ne participe même plus est plus "reposant".

Bref, si on me prouve que la "masse silencieuse" dont tu parles existe. Je veux dire qu'une majorité silencieuse de personne du forum estime que nous faisons mal notre boulot, que nous dépassons les bornes, etc., il n'y a pas de problème pour se remettre en cause. Nous le faisons déjà très souvent entre nous et nous répondons toujours aux MP quand des choses n'ont pas été comprises ou pour régler des problèmes.

Edit : Pasiphae dit tout mieux que moi comme d'hab. Seum/20
https://aomphalos.wordpress.com/
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14361
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Pasiphae a écrit:
Séléné, je ne comprends pas pourquoi tu fais allusion ici à une discussion que nous avons eu toutes les deux sur un autre topic, d'ailleurs dans le respect, et qui concerne un point de définition théorique. Si tu ne m'accordes plus le droit, en tant qu'admin, à la discussion, il faut le dire franchement. Si tu as envie de prolonger la discussion, en revanche, tu peux ouvrir un topic ou m'envoyer un MP, j'en serais très heureuse parce que je trouve passionnante la distinction définitionnelle que tu évoques.
Heu ?????
Où est-ce que j'ai remis en cause le droit des admins à participer aux discussions ?
Je relis mon post et ne vois pas
(je vois juste que j'ai posté un truc sacrément fouillis)


Au contraire. Je trouve que votre veste rouge doit être très gênante pour vous, dans ces débats.
Certes, pour nous, elle amène à s'interroger sur la frontière entre "point de vue" et "intervention staff" mais pour vous, c'est exactement pareil avec en plus l'impossibilité de décider d'aller voir ailleurs si c'est plus calme.
En fait, je me demande même pourquoi (puisque tous les poètes ont, parait-il, des double-comptes) vous n'employez pas un DC pour aller sur les débats en semi-incognito (vu l'ambiance). Ce doit être fort tentant !

Désolée si j'en ai donné l'impression. Ce n'est pas du tout volontaire.

Pour ce qui est d'ouvrir un topic : il est possible que j'en ouvre un bientôt à propos des dialogues dans lesquels un ou plusieurs personnages parlent mal la langue des autres et du danger de "petit-négrisme" à mettre en balance avec le besoin de réalisme.
Mais j'ai tellement l'impression que ça tournera vinaigre au bout d'une page et demie...

Par contre, les histoires de définition... je crois que j'ai déjà ma dose d'Agora pour trois mois.
Mais j'avoue que ce topic sur les définitions m'a plusieurs fois caressé l'esprit, durant l'année. Je ne l'ai jamais créé parce qu'il aurait immanquablement fini en baston lui aussi (ou du moins j'en ai chaque fois eu l'impression)
Pas assez passionnée par l'Agora (et ses ramifications en "discussions" ou ailleurs) pour ça...


Vivian a écrit:
@Séléné : je ne sais pas si j'ai bien saisi ton message mais si l'idée est que les convictions assénées avec force ici influencent notre écriture, je confirme. Pour le meilleur et pour le pire..
Disons que quand on a un truc bien ancré en nous, il ressort dans le clavier.
Et que ça peut être apaisant... alors que les débats sont plutôt stressants.



http://scriptorium2.canalblog.com
 
Pasiphae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10048
   Âge  :  31
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Dans ce cas, je suis désolée pour la confusion, mais je trouvais étrange que tu y fasses allusion ici.
Les interventions staff, je crois que nous y veillons la plupart du temps, sont à la personne "nous" (pour bien distinguer d'avec notre personne individuelle).
Personnellement, je n'ai pas de DC, mais je comprends que certain·es puissent les utiliser dans ce genre de circonstances.
Enfin, quand tu auras à nouveau assez d'énergie pour l'Agora, je serai intéressée par ce topic définitions !


Ahah non Aomph, seum/20 pour moi !
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14361
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


suggestion = ajoutez un crochet [propos staff modération] en bas ou en haut du post quand c'est le cas
qui sait ?
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  838
   Âge  :  113
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
VivianW  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Mince, j'allais présenter mes excuses à toutes celles que j'ai froissées et puis Aomphalos, tu t'emportes. Pour te répondre, je crois que si un ou plusieurs JE ramenai(en)t systématiquement les sujets à sa communauté, ses angoisses légitimes tout comme ses polémiques, il lui serait rapidement rappelé qu'ici c'est un forum d'écriture, pas une tribune. Le problème c'est l'acceptation du féminisme comme un principe intangible là où seul l'égalité entre les sexes devrait l'être. Non le féminisme tel qu'il se définit communément n'est pas une vérité universelle. L'égalité des sexes, oui. C'est là où le sujet s'éloigne d'autres combats qui en emprunte les arguments. On peut être en désaccord profond avec la Tora, la Bible ou le Coran. On ne peut placer la femme dans une case différente de l'homme, même si c'est la norme depuis des siècles et que dans certaines cultures certaines régions ça  continue. Ceci étant posé (homme/femme : même combat bordel !) Toutes les initiatives, influences voir lobbies portent en eux le germe d'une dérive : le prosélytisme. C'est ce féminisme là, qui pose problème. Car avant de devoir sans cesse rappeler les droits de la femme sur JE, mieux vaut attendre qu'ils soient remis en cause. Or, ici je ne l'ai jamais vu. Des opinions franches, railleuses, voire absurdes, oui. Mais personne n'est venu défendre ici le masculinisme à grand coups de références, créations de topics explicites.
Je crois que certaines (et certains, même s'ils ne sont pas nombreux) ne se rendent pas compte à quel point l'atmosphère se charge sur JE. Puisque tu ne fais pas de différence entre raison et engagement militant, demande toi si l'intention de tes contradicteurs est aussi construite et polarisée que la tienne.
En toute amitié, bien sûr
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pasiphae a écrit:
Puis sinon, il y a un merveilleux antidote à celleux qui n'en peuvent plus d'entendre parler de féminisme : ne plus aller dans les topics consacrés au féminisme ou à des sujets approchants, dans l'Agora. Ça fonctionne très bien. Nous qui avons besoin d'en parler, parce que c'est très lié à nos écritures

Et c'est lié à nos vies, tout simplement. On ne s'en débarrasse pas comme on décide de "ne plus parler d'astronomie" un beau matin. Les questions d'inclusivité sont intrinsèques à nos vécus, sont pour nous neutres et universelles. Un statu quo qui nous exclut n'a rien de neutre.

Je suis une femme noire et vous me verrez poster des choses en lien avec ce qui relève de ma neutralité.
Pour qui n'inclut jamais notre existence dans sa conception de la "neutralité", mon contenu semblera disruptif, subversif.

L'immense majorité des espaces sur le web a pour base cet "universalisme" blanc et masculin que vous recherchez, autrement.
 
Grisebouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1156
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  01/08/2020
    
                         
Grisebouille  /  Si c'est pas urgent, je le fais pas


Viv, ton post me fatigue mais à un pt...Tu es typiquement ce genre de personnes face auxquelles j'ai l'impression que la discussion est bloquée. On te dit bleu tu réponds vert. Je suis sûre que tu as des tas de raisons pour penser ça, sûrement légitimes par ailleurs. Parler des femmes comme d'une communauté...Oui, une communauté de 52% de la pop mondiale...Bref, je n'ai plus les mots pour te dire les choses, peut-être que d'autres les auront, moi non. Je ne vois pas du tout où Aomphalos s'emporte et je suis complètement d'accord avec lui/elle. Remettre en cause le féminisme, c'est complètement ouf. Tu peux ne pas être d'accord avec la méthode employée (l'écriture inclusive etc) c'est pas un problème mais dire que féminisme = militantisme c'est comme dire "prétendre que blancs et noirs sont égaux c'est juste de l'idéologie". Ce serait complètement absurde pour le forum de revenir là dessus. Je pense que je n'ai rien d'autre à ajouter mais lire tes commentaires... C'est comme ces mauvaises blagues où on te retire la chaise sur laquelle tu t'appretais à t'asseoir : ça me fout à chaque fois sur le cul.

Edit : oui, et encore oui Jasmin. La même pr moi
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  838
   Âge  :  113
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
VivianW  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Moi aussi je te souhaite une belle, sereine et productive année 2021 Grisebouille. Par curiosité tape suffixe en -isme sur Google. Les définitions renvoient toujours à une doctrine. Je partage donc ton exaspération, mais dans l'autre sens. Wink


Dernière édition par VivianW le Ven 8 Jan 2021 - 16:34, édité 1 fois
 
absolute
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  499
   Âge  :  42
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  28/07/2020
    
                         
absolute  /  Pour qui sonne Lestat


Comme le cyclisme ou le paludisme ? :mrgreen:

Sinon, pourquoi un tel mépris vis à vis du militantisme ? A priori, militer consiste simplement à défendre une cause, elle n'implique pas nécessairement des idées radicales et/ou violentes. Eh oui raison et engagement militant sont certes deux notions différentes mais elles sont néanmoins conciliables.
https://www.flickr.com/photos/jonathan_martz/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  838
   Âge  :  113
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
VivianW  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Tout a fait. Alors autant l'afficher clairement. Sinon, moi aussi je commence a fatiguer.
 
FINAMORITZ
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2
   Âge  :  101
   Pensée du jour  :  je t'aime d'un amour tendre, obtus et ludique
   Date d'inscription  :  14/10/2020
    
                         
FINAMORITZ  /  Début de partie


Il est moult difficile pour l'homme jeune, dans ce XXIe siècle hostile, d'exister. Comme je vous plains !

Sad
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


L'avantage des débats houleux :
-c’est toujours les 6-7 mêmes personnes qui participent et de la même manière + un troll de passage de temps en temps
-les posts sont longs
-flemme
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 À propos des derniers déboires...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Accueil :: Panneau d'Affichage-