PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Nombre de personnages principaux - secondaires - tertiaires (romans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Pika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  07/01/2018
    
                         
Pika  /  Tycho l'homoncule


Bonsoir a tous Smile

Une interrogation ma vient tandis que je réécris mon roman et que l'occasion survient de "vanish" un personnage secondaire. Ou arrêtez-vous le tir dans votre création de personnages ?

Combien de narrateurs avez-vous / aimez-vous rencontrer lors de vos lectures ?

Combien de personnages le lecteur doit-il retenir ?

A combien devrait-il être émotionnellement attache ?


Nous sommes en littérature et je ne pense pas qu'il y ai de réponse idéale, mais je suis curieuse de savoir si vous êtes davantage dans une optique d'économie ou de laisser-aller.

Merci beaucoup pour vos retours !! Smile

Pour ma part, je tente un décompte de mon roman en cours :

Personnages "émotion" : l'héroïne, le fils, l'ami, la copine
Personnages a retenir : les 4 "émotion", le père, la dame, le garde/mentor, le connard ♥, le mage, le chef
Personnages tertiaires : 5 ou six dans le roman (ce sont des perles rares ^^)
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Nombre de narrateurs dans mes propres textes
en général, narration extérieure... mais le nombre de points de vue est variable selon mes textes et je n'y mets aucune limite
Je n'ai pas compté les personnages de tous mes romans, mais sur Howahkan, il y en a plus de cent (figurants compris), dont une quinzaine de très importants, et le jour où je compterai ceux des Errances, il est possible que ce soit encore plus. Dans Ange Martin, il y a moins de monde, et dans mon roman en cours d'écriture, seulement six (ou huit, si on compte les animaux) sur la scène + quelques autres juste évoqués (pour une fois, j'ai réduit le casting)
Je "glisse" de regard en regard, mais ils n'ont pas tous "la voix au chapitre" (quand même). Ils l'ont juste quand le scénario les place à l'endroit intéressant.
Dans un de mes textes, le regard zappe à chaque chapitre, et le nombre des personnages-regards est assez énorme. Mais ce texte est un "defi à la con" avec moi-même.
Nombre de narrateurs dans mes lectures
Pas de limite non plus, du moment qu'on ne s'y perd pas
Ceci étant, le danger de se perdre est plus grand si on change de narrateur qu'avec un narrateur externe et des points de vue qui glissent d'un regard à l'autre
Nombre de personnages à retenir
Enorme question ! Sur laquelle je ferais bien de passer mon tour, car mes "casting" sont souvent énormes.
Nombre de personnages auxquels s'attacher
Dans l'idéal, je dirais : à tous
Dans la réalité des choses : au moins à un parmi les principaux, mais ce "un" peut varier selon les lecteurs
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2341
   Âge  :  38
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Tu mets autant de personnages que tu as besoin dans la mesure où ces personnages servent à quelque chose.
Par exemple, j'ai lu Divergente 2 (très mauvais, je vous déconseille) et sortit du couple principale, il y a une tripotée de personnages secondaires dont on ne connait au final que le nom et j'avais toujours l'impression quand je lisais une scène que l'auteur écrivait avec un grand chapeau à côté d'elle pour tirer au sort le nom du personnage secondaire qui allait faire avancer l'intrigue. Les personnages poppaient et disparaissaient sans raison et n'avaient aucune cohérence.
Autre exemple, en écrivant mon "nano", je me suis rendue compte que j'utilisais deux personnages secondaires que l'héroine rencontrait à quelques scènes d'intervalles alors qu'il aurait été beaucoup plus efficace de les fusionner en un seul.
 
Marylène
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  95
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  20/10/2020
    
                         
Marylène  /  Pippin le Bref


Personnellement, je ne compte pas spécialement au niveau de mes personnages principaux. Mais vu que j'écris des romanes érotiques pour le moment. Je me suis contenter des deux personnages principaux mais j'ai quelques secondaires qui prennent beaucoup de place. Ils sont quasiment des principaux vu l'implication qu'ils ont dans les 3 tomes ( + 1 spin off sur un d'entre eux).
Tant qu'ils sont "indispensables" à l'histoire il n'y a aucune raison de les supprimer. maintenant si tu peux les effacer sans que cela ne change ton roman alors selon moi ce personnage n'a pas réellement sa place dans le roman. Il est "transparent".

Pour la narration, personnellement vu ce que j'écris elle est unique. Mais cela encore une fois va dépendre de ce que tu veux faire passer, de la tournure de ton roman.

Pour ce qui est de l'attachement du lecteur aux personnages. Cela dépend de ton histoire. Je me suis rendue compte en retour de mes bêta-testeurs que 2 personnages secondaires étaient aussi attachants que les 2 personnages principaux. Donc dans le tome 2, j'en ai mis encore plus en avant car c'était un souhait de mes B-L.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Hmm assez complexes comme questions ! Je dirais que cela dépend des personnes mais également du style du roman, du public visé,du style d'écriture...bref de pleins de choses !
 
Pika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  07/01/2018
    
                         
Pika  /  Tycho l'homoncule


Merci pour vos retours ♥

Je ca m'aide dans la reflexion (plus que pour des cas precis d'ailleurs) je pense que c'est un sujet a aborder au moment de construire un scenario ^^
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Citation :
Combien de narrateurs avez-vous / aimez-vous rencontrer lors de vos lectures ?

Combien de personnages le lecteur doit-il retenir ?

A combien devrait-il être émotionnellement attache ?

Chaque récit est différent et le problème n'est pas vraiment le nombre de personnages/narrateurs dans un récit, mais plutôt ce qu'on en fait et quelle est leur utilité. Pour l'attachement émotionnel, autant que possible, je suppose.

Pour ma part, j'ai une mauvaise mémoire, je sais que je ne retiens que cinq personnages importants environ par récit. Tous les autres, je les oublie dix pages plus loin, ils me reviennent parfois en cours de lecture, parfois non.

(Ce qui ne m'empêche pas d'écrire des récits comprenant plus de cinq persos importants. C'est juste qu'à chaque fois, je suis obligée de prendre le temps de ré-insister sur qui est qui.)
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Pika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  07/01/2018
    
                         
Pika  /  Tycho l'homoncule


Je suis un peu dans le meme cas, j'oublie facilement et, quand j'ecris, j'ai tendance a faire attention aux lecteurs qui, comme moi, ont besion d'un rappel visuel ou de la place du perso dans le roman quand il refait son apparition ^^
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2179
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Si un personnage secondaire n'apparaît pas beaucoup et qu'on ne l'a pas vu depuis un certain temps, je vais avoir tendance à lui attribuer un détail (soit de sa vie, soit physique) assez marquant que je vais pouvoir rappeler plus loin (par exemple si je caricature : un nez crochu comme une sorcière avec un furoncle sur le nez) et comme ça j'ai plus de chances qu'il marque le lecteur qu'un monsieur Toutlemonde au faciès banal et sans névrose particulière (comme ramasser des trombones dans la rue quand il en croise (ah non, ça c'est moi ! Razz ))

Je ne sais pas combien j'ai de personnages, je n'ai jamais compté...
Généralement, dans les livres que je lis, ça ne me gêne pas qu'il y en ait beaucoup (comme dans Ayesha) à partir du moment où on se repère bien, qu'on sait qui est qui et que c'est rappelé au besoin. Je me souviens d'ailleurs n'avoir pas du tout aimé la série d'animation La légende de Kora à cause de ça. À la fin, au niveau du combat final, des personnages qui avaient disparu (sans raison particulière et sans que l'on sache où ils étaient) réapparaissent comme ça, parce que ça fait plus de bras pour la bataille.

Je prends cet exemple parce qu'il m'a beaucoup marquée et qu'il m'a fait comprendre que pour gérer les personnages il fallait toujours que l'on sache : où ils étaient et/ou ce qu'ils faisaient.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Pika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  07/01/2018
    
                         
Pika  /  Tycho l'homoncule


Citation :
(comme ramasser des trombones dans la rue quand il en croise (ah non, ça c'est moi ! Razz ))
Tu es mon ame soeur

Je prends bien ca en note, ce que tu dis fais echo avec ce que je veux mettre en place pour bien individualiser chaque personnage Smile
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2179
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Pika a écrit:
Citation :
(comme ramasser des trombones dans la rue quand il en croise (ah non, ça c'est moi ! Razz ))
Tu es mon ame soeur

Haha, je suis donc pas la seule à les collectionner ! :mrgreen:

Ravie si j'ai pu aider, en tout cas Smile
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Javert
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  190
   Âge  :  53
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  La vanité est une sorte d'échasses sur lesquelles montent les médiocres pour s'élever à la hauteur de ceux qui ont une grandeur réelle.
   Date d'inscription  :  02/11/2016
    
                         
Javert  /  Tycho l'homoncule


Bonjour, bonsoir.

Je ne suis pas certain que la multiplication des personnages soit vraiment quelque chose de gênant s'ils sont bien caractérisés et ont une valeur réelle dans le récit. La multiplicité des narrateurs est sans doute plus difficile et risquée à utiliser pour ne pas égarer le lecteur. Sauf si tel narrateur sert à exprimer un point de vue particulier ou n'intervient qu'à un instant T.

Après, il se trouve que j'ai la chance d'être doté d'une mémoire quasi éléphantesque et que je retiens souvent même les détails les plus insignifiants ou les plus inutiles... Sauf en ce qui concerne les noms propres.
Je sais que c'est affligeant, mais il m'arrive même d'oublier le nom de certains des personnages secondaires que j'ai moi-même créé et si je ne l'ai pas noté quelque part, je dois revenir plusieurs pages en arrière pour le retrouver, dans mon propre récit.

[ Là je vous accorde une pause de quelques secondes pour vous moquer à loisir]

Du coup, quand je réintroduis un personnage qui n'a pas été croisé depuis un moment, je remets un détail qui le caractérise. dans le genre : "Sam ébroua son énorme moustache avant de dire, de sa voix rocailleuse :" ou encore : "Pika passa près de lui sans un mot, le visage emmitouflé dans une écharpe. Il la reconnut malgré tout, car les trombones qui encombraient ses poches ponctuaient chacun de ses pas d'un tintement métallique".

Enfin, je ne donne pas de nom aux personnages moins importants qui ne font qu'une apparition, afin de ne pas encombrer la mémoire du lecteur ni la mienne.
 
Manaril
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  23
   Localisation  :  Au fond d'un miroir.
   Pensée du jour  :  Nous danserons sur les débris silencieux d'une boîte à musique.
   Date d'inscription  :  03/11/2020
    
                         
Manaril  /  Homme invisible


Quand tu demandes "À combien de personnages le lecteur devrait-il être émotionnellement attaché ?" (et tu les répertories sur ton histoire), ça signifie en fait : tu sais fabriquer un personnage auquel les lecteurs s'attacheront, et tu te demandes s'il faut en introduire un grand nombre ou un nombre restreint ? C'est bien le sens de la question ? Si oui : comment tu fabriques ton personnage ?

Cela mis à part, tu distingues les personnages principaux, les secondaires, les tertiaires ; mais lorsque tu fais ton décompte en utilisant ton roman, tu transformes (si j'ai bien lu) les principaux en "à émotion", les secondaires en "à retenir" et les tertiaires sont toujours là. J'ai voulu répondre à tes questions sur le nombre de personnages ; mais je n'ai pas du tout le même classement, du coup je ne sais pas où ranger les personnages dans le tien.

J'aime beaucoup les personnages "tertiaires à émotion" pour reprendre tes termes. Je peux prendre un exemple en-dehors de mes textes, comme ils sont inconnus. Dans Monster, il y a une petite fille, d'origine asiatique, elle est logée chez un vétéran ; il a tué sa famille et l'a recueillie. Ils vivent en silence. Elle ne sourit jamais. Ces personnages sont tertiaires. On les voit très peu : ils sont là un chapitre et ils disparaissent de l'histoire. Je ne sais plus si leurs noms sont donnés. Mais leur rapport fait d'eux des personnages "à émotion" très touchants. À l'inverse, on peut faire un protagoniste en retrait, dont la narration reste neutre et détachée de son sort à lui.

Je suis sans doute à côté du sujet.
 
Pika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  07/01/2018
    
                         
Pika  /  Tycho l'homoncule


@Javert
Haha ton message m'a bien fait sourire Very Happy

Je suis d'accord sur le point du narrateur, je lis un livre ou ils se multiplient et je n'ai pas envie de rentrer dans douze tetes differentes

Et ma memoire est un peu comme la tienne, je dois articuler les noms a voix haute pour mieux me souvenir, mais c'est coton ^^

[sans rire qui laisse tomber autant de trombonnes dans la rue ? d'ou viennent-ils ??]


@Manaril je n'ai pas de recette pour creer un personnage attachant : je prends mon temps. Le nombre de personnages attachants, developpes, est en lien avec la longueur du roman a la longue, je prends aussi ca en compte.

J'adore ton anectode ♥ elle est touchante ♥
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Je plussoie les autres sur le fait que ce sont les besoins de l'histoire qui guident le choix des narrateurs, le nombre de personnages et l'attachement qu'on a à eux. J'ai la conviction que tout est question d'équilibre et de cohérence interne.

Perso, je dois tourner à une dizaine de personnages à retenir par roman (perso principal, secondaires et tertiaires), voire une quinzaine. J'écris des pavés, mais malgré cela, j'aimerais réduire un peu ma galerie de persos car j'ai souvent peur de paumer le lecture en cours de route... No
Et côté narrateur, j'en ai généralement un principal, et un ou deux secondaires, qui sont généralement des persos secondaires et qui ne prennent la parole que sur une ou deux scènes, pour communiquer des infos que ne peut pas avoir le narrateur mais qui sont nécessaires à la compréhension et la richesse de l'ensemble. (là encore, j'aimerais réussir à n'avoir qu'un unique narrateur par roman, mais pour l'instant je n'ai pas réussi)

Manaril, tu parles du manga Monster? (cette anecdote me rappelle très vaguement un truc) Si oui, Urasawa est vraiment très fort pour créer des personnages "tertiaires émotion" I love you I love you J'ai adoré Pluto pour ça!
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Nombre de personnages principaux - secondaires - tertiaires (romans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-