PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Quand votre roman ressemble trop à celui du voisin (déjà publié)...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Artar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  69
   Âge  :  23
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  “Talent is helpful in writing, but guts are absolutely essential.”
   Date d'inscription  :  31/07/2019
    
                         
Artar  /  Clochard céleste


C'est très marrant parce que pour mes deux derniers bouquins, j'ai découvert chaque fois après coup des scénarios qui ressemblaient pas mal, mais traités différemment.

Par exemple on m'a dit qu'un de mes bouquins faisait très inspiration animé, alors que j'ai commencé à me plonger dans cette culture 6 mois après avoir commencé à écrire le roman en question.

Autre exemple, j'ai commencé une histoire sur un héros qui avait la capacité d'interrompre le temps sur une très courte période, et qui était animé par une volonté de vengeance à en devenir un criminel, et j'ai lu la BD Sangre qui a un pitch très similaire (et qui m'a beaucoup plu !) alors que j'avais énormément avancé le projet.

Bref, si t'as commencé de manière honnête, et que tu apportes ton côté personnel, clairement il n'y a pas de soucis à se faire. C'est même rassurant finalement de voir qu'on se rapproche de ce qui fonctionne, et il y a un côté presque "imaginaire collectif" quand tu retrouves un scénario déjà envisagé sans même en avoir pris connaissance. D'un autre côté, on s'inspire toujours forcément de certains codes, plus ou moins inconsciemment. Faire une œuvre totalement originale et unique en son genre, c'est extrêmement rare, et souvent ce ne sera pas immédiatement reconnu. J'ai déjà réutilisés consciemment des concepts déjà existants pour les refaire à ma sauce, et ça ne m'a pas empêché d'être publié.

Perso tant que je m'éclate et que je sais que j'apporte une patte originale (que ce soit dans le style ou dans le fond), ça ne me dérange pas vraiment. Et puis qui sait, avec un style différent tu peux faire découvrir à certains des histoires qu'ils n'auraient jamais lues sinon Smile
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  689
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Hé ! Makarénine


Merci beaucoup pour vos messages ! Vous me remontez le moral ! Hier soir, j'écoutais justement un live de ma maison d'édition où ils disaient que leur roman les plus engagés, étaient ceux qui marchaient tle moins (comparés aux YA avec des badboy et autres romances du genre). Au pok t que la ME se demande si ça vaut le coup de lancer une collection engagée.
Vu que mon roman a paraître fait partie de cette catégorie, je me suis dit ''oula''. Et c'est là que je me suis dit ''au final, c'est peut-être ton autre roman au pitch vu et revu, qui plairait plus xD''

Bref, je crois que la conclusion c'est qu'il faut avant tout écrire pour soi !
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  656
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Très bonne conclusion !
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 

 Quand votre roman ressemble trop à celui du voisin (déjà publié)...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-