PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Le compte d'auteur déguisé : achats d'exemplaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2141
   Âge  :  23
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


lili-orionis a écrit:
Normalement non. C'est récent ? Je ne suis évidemment pas au courant de toute l'activité de la maison mais je n'ai jamais rencontré d'auteur qui ait eu à acheter des exemplaires de son roman contractuellement.

Moi, ils m'ont offert un contrat il y a peut-être 2-3 ans maintenant et, dans celui-ci, il était inscrit que je devais acheter un certain nombre d'exemplaires par moi-même (plutôt conséquent, même). Ils n'avaient pas lu mes romans, m'ont contactée via Wattpad et n'aspiraient qu'à s'expatrier au Québec... puis, ils m'ont insultée lorsque j'ai refusé.

C'est resté gravé à jamais dans ma tête et, pour moi, cette ME, c'est next.
 
lili-orionis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  710
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  08/03/2019
    
                         
lili-orionis  /  Blanchisseur de campagnes


Ah d'accord. De ce que je sais, ça ne se fait plus. Personnellement, je n'aurais pas signé dans le cas contraire Wink
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3791
   Âge  :  47
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Comme je l'ai dit précédemment, peut-être au cas par cas ? Ce qui expliquerait l'intervention de Deborah ?
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
lili-orionis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  710
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  08/03/2019
    
                         
lili-orionis  /  Blanchisseur de campagnes


Franchement, ça me surprendrait beaucoup. Je commence à connaître pas mal d'auteurs de la maison, plus ou moins récents et aucun n'a eu à payer quoi que ce soit. Mais comme je le disais aussi, je ne connais pas toute l'activité de la maison.


Dernière édition par lili-orionis le Dim 29 Nov 2020 - 9:58, édité 1 fois
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2141
   Âge  :  23
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Publilivres appartient à Sudarènes par ailleurs et sur le topic dédié... on a des histoires d'achat d'exemplaires qui semblent assez récentes...

En tous cas, pour moi, les comportements passés de la ME sont inexcusables... et je n'arriverai jamais à me sortir de la tête la mauvaise expérience que j'ai eue avec eux.
 
Deborah Lefèvre
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  24/07/2020
    
                         
Deborah Lefèvre  /  Homme invisible


L'achat d'exemplaires se fait toujours malgré ce que dit LILI-ORIONIS.
Et voici un exemple de campagne de financement Ulule :
https://fr.ulule.com/dans-les-pas-de-lange-tome-3-dans-lame-des-hommes/
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  873
   Âge  :  39
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Moi je comprends pas trop le problème de la campagne Ulule, surtout dans le contexte actuel ... C'est compliqué pour les ME de cette dimension en ce moment, elles ferment à la pelle. Alors, si ça peux aider... Dire jusqu'au bout à une ME en difficulté : "Non, vous êtes un compte éditeur, débrouillez-vous tout seul, les fond financier viennent de chez vous, point final ! " C'est super, sauf que si l'éditeur met la clef sous la porte, ben contrat Compte éditeur ou pas, bien ça servira à rien.

Sinon Déborah, il serait pas mal d'étayer tes propos de preuves, car sinon, je préfère pour ma part me ranger du côté de l'auteure en présence. As-tu un exemple de contrat récent proposé par Sudarène pour appuyer ton accusation? Quelque chose de concret en somme.

Je déteste aussi les comptes auteurs (pas la peine de rajouter "déguisé" car c'est une habitude chez eux de nier leur condition peu recommandable). Mais je pense aussi que certaines entreprises peuvent revoir leur système de fonctionnement, ou choisir une voie plus respectable.
Ou alors c'est foutu? Il n'y a pas de rédemption possible?
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2746
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Il y a pour moi une différence entre une campagne Ulule orchestrée par la ME avec une communication associée et la ME qui impose à l'auteur l'achat d'exemplaires pour qu'il les vende lui-même. Contrairement à la plupart des gens, je suis convaincue qu'une bonne campagne Ulule n'implique pas que juste la famille de l'auteur participe.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14272
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Tengaar a écrit:
Il y a pour moi une différence entre une campagne Ulule orchestrée par la ME avec une communication associée et la ME qui impose à l'auteur l'achat d'exemplaires pour qu'il les vende lui-même. Contrairement à la plupart des gens, je suis convaincue qu'une bonne campagne Ulule n'implique pas que juste la famille de l'auteur participe.

+ 1 !

Si la campagne est bien organisée, c'est à dire si la maison fait de la pub autour, alors je n'ai rien à y redire.
Si l'auteur n'a pas été averti du procédé à l'avance et/ou si il lui est laissé la responsabilité de la promo, je trouverai ça dégueu... mais en soi, je ne vois pas ce que le concept a de si rejetable.
La maison a tout intérêt à ce que la campagne fonctionne, donc si elle est honnête, elle fera la pub. Si elle fait mal sa pub, cela peut relever de maladresse et non forcément d'entourloupe. Si elle demande à l'auteur de s'en charger quitte à ce qu'il achète lui-même des livres, alors là, je trouverai malhonnête.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2141
   Âge  :  23
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Maih'em a écrit:

Sinon Déborah, il serait pas mal d'étayer tes propos de preuves, car sinon, je préfère pour ma part me ranger du côté de l'auteure en présence. As-tu un exemple de contrat récent proposé par Sudarène pour appuyer ton accusation? Quelque chose de concret en somme.

Moi, j'ai eu affaire à un contrat de chez Sudarènes où on me forçait à acheter des exemplaires : je le redis !
J'ai malheureusement supprimé les mails depuis... (j'aurais dû les garder)

Donc, j'aurais tendance à croire Déborah même si, moi non plus, je ne vois pas le problème d'une campagne Ulule. Ça a super bien fonctionné pour Octoquill !
 
Deborah Lefèvre
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  24/07/2020
    
                         
Deborah Lefèvre  /  Homme invisible


Maih'em a écrit:
Moi je comprends pas trop le problème de la campagne Ulule, surtout dans le contexte actuel ... C'est compliqué pour les ME de cette dimension en ce moment, elles ferment à la pelle. Alors, si ça peux aider... Dire jusqu'au bout à une ME en difficulté : "Non, vous êtes un compte éditeur, débrouillez-vous tout seul, les fond financier viennent de chez vous, point final ! " C'est super, sauf que si l'éditeur met la clef sous la porte, ben contrat Compte éditeur ou pas, bien ça servira à rien.

Sinon Déborah, il serait pas mal d'étayer tes propos de preuves, car sinon, je préfère pour ma part me ranger du côté de l'auteure en présence. As-tu un exemple de contrat récent proposé par Sudarène pour appuyer ton accusation? Quelque chose de concret en somme.

Je déteste aussi les comptes auteurs (pas la peine de rajouter "déguisé" car c'est une habitude chez eux de nier leur condition peu recommandable). Mais je pense aussi que certaines entreprises peuvent revoir leur système de fonctionnement, ou choisir une voie plus respectable.
Ou alors c'est foutu? Il n'y a pas de rédemption possible?

Non, je n'ai pas de contrat récent de chez Sudarenes puisque je n'ai jamais été éditer chez eux mais j'ai eu l'occasion d'en voir et la clause était bien indiquer dessus. Par contre, comme Boisée noire, j'ai vu passé des choses peu reluisantes sur cette maison. Après, libre à toi de croire l'auteure en présence. Tu peux même envoyer un manuscrit là-bas et tenter de t'y faire publier pour te forger ta propre opinion. Tu pourras venir nous faire un retour de ta propre expérience comme cela...
Concernant le lien vers la campagne Ulule, je trouve cela choquant d'aller quémander de l'argent pour un livre éditer dans une maison à compte d'éditeur, pas vous ? Je rapelle que le principe d'être éditer à compte d'éditeur, c'est que l'auteur n'a rien à payer et que l'editeur prend tout en charge. Et le confinement dans ce cas précis, à bon dos hein...
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  873
   Âge  :  39
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Deborah Lefèvre a écrit:

Concernant le lien vers la campagne Ulule, je trouve cela choquant d'aller quémander de l'argent pour un livre éditer dans une maison à compte d'éditeur, pas vous ? Je rapelle que le principe d'être éditer à compte d'éditeur, c'est que l'auteur n'a rien à payer et que l'editeur prend tout en charge. Et le confinement dans ce cas précis, à bon dos hein...

Non, ça ne me choque pas du tout. Il y a plein d'éditeurs que j'adore et qui travaillent très bien qui font des campagnes Ulule (Noir d'Absinthe par exemple dernièrement). Et je comprend pas non plus le principe du "le confinement ... à bon dos". Il y a réellement des éditeurs (à compte éditeur) qui mettent la clef sous la porte en ce moment. Les principes c'est bien, il faut se battre pour les défendre, mais si on  veut pouvoir continuer à les porter, il faut parfois innover. Un peu comme si un restaurateur en ce moment disait : "Oué, moi j'ai un restaurant, pas un truc de plat à emporter". Si il arrive à survivre à la crise comme ça, très bien, mais si son entreprise coule, n'aurait-il pas eu intérêt à tenter une diversification (attention, je ne dit pas que cela est toujours possible, je dis juste que rester camper sur ses positions n'avance à rien).

Si Sudarène continue effectivement à proposer des contrats qui imposent à l'auteur d'acheter des exemplaires, alors oui, je suis d'accord, ils ne peuvent pas se prévaloir d'être un compte éditeur.

Est-ce le cas à présent ou cela a-t-il changé? C'est ce qui nous intéresse je pense. Boisée et Déborah semblent dire que c'est toujours le cas, mais je n'ai pas grand chose sous les yeux pour l'appuyer. Sur les autres topic du genre, il y a toujours des témoignages plus probant je trouve.

Je ne cherche pas d'éditeur pour mes manuscrits actuellement, mais je suis intéressé de lire les témoignages sur des éditeurs et des auteurs que je croise en salon.
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3791
   Âge  :  47
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Pour les campagnes, pour moi, cela dépend des éventuelles clauses contractuelles qui sont liées à sa réussite ou non.

Si le contrat dit que l'échec de la campagne ne change RIEN DU TOUT au contrat, pourquoi pas.

Si tel n'est pas le cas (je pense à une autre maison dont j'ai eu le contrat entre les mains), je dis A FUIR !
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
lili-orionis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  710
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  08/03/2019
    
                         
lili-orionis  /  Blanchisseur de campagnes


Je n'étais pas au courant de cette campagne mais quand on lit un peu le descriptif on se rend compte qu'effectivement, elle intervient dans un contexte particulier. Comme beaucoup de maisons, Sudarènes a souffert du confinement et de l'annulation de nombreux salons en particulier.
Plus globalement, je pense que la période est assez terrible pour le monde de l'édition (et une myriade d'autres secteurs bien sûr, associés ou pas), certaines vont fermer, d'autres doivent revoir leur manière de fonctionner au risque de se voir menacer, ce n'est pas idéal mais c'est mieux que de devoir mettre fin à l'aventure.
J'entrevois maintenant un peu mieux ce qu'est le métier d'éditeur, les difficultés qui sont les leurs, le temps investi (un retourneur de temps ne serait pas du luxe...), les sacrifices qu'ils font (et le mot n'est pas trop fort) et franchement, je les salue.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2746
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Deborah Lefèvre a écrit:
Concernant le lien vers la campagne Ulule, je trouve cela choquant d'aller quémander de l'argent pour un livre éditer dans une maison à compte d'éditeur, pas vous ? Je rapelle que le principe d'être éditer à compte d'éditeur, c'est que l'auteur n'a rien à payer et que l'editeur prend tout en charge. Et le confinement dans ce cas précis, à bon dos hein...
Je prends les campagnes Ulule comme des précommandes et non, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à mettre en place un système de précommande avec des goodies et tout.
Là où le bât blesse, serait 1. si la ME prend les sous sans livrer le livre ou 2. n'édite pas le livre si la campagne n'a pas de succès.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Le compte d'auteur déguisé : achats d'exemplaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-