PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Bloquage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour,
Je n'ai aucune prétention même si j'aimerais un jour écrire un roman sf/fantastique mais dès qu'un sujet me vient en tête, les livres et films traitants du dit sujet me hantent.
Est-ce fréquent et puis-je m'en défaire ?
C'est frustrant.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour,  
Je pense qu'il ne faut pas en avoir peur, peut être te servir de ces influences au début, de t'en nourrir,  et plus tu travaillera plus tu te découvrira à  travers ton écriture.  Pour éviter les influences trop forte,  qui se verraient trop, je conseillerais de les multiplier,  pour les dissoudre entre elle, pour élargir ton univers, ta culture.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je vais essayer bien que lorsque je pense a une histoire de sorciers, de vampires, de robots, de mutants... les films traitants du sujet m'envahissent et je n'arrive même pas à avoir la moindre idée d'une histoire résumé en quelques mots.
Triste, non ?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Triste ! !! Non, c'est normal,  surtout si tu en consomme régulièrement,  ça agit comme du bourrage de crane. Fais une pose dans ce genre et dirige toi vers d'autres univers pour laisser décanter.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


et au moins tu en as conscience
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Mon travail me permet de consommer énormément de livres, films et séries et ce ne sont que de la SF/Fantastique.
Je vais essayer de lire autre chose puis tenter de sortir une histoire de ma tête.
Merci.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
shiki-yuki  /  Petit chose


Il y a beaucoup de façons de construire une histoire. Parfois on va d'abord penser à un univers puis on va y incorporer des personnes et une intrigue, parfois ce sera l'inverse : c'est l'univers que l'on va se construire autour du personnage. Parfois ce sera une idée de thème comme le deuil, les différences culturelles, etc. Il faut peut-être que tu essaies d'adopter un nouveau point de vue.
Personnellement, mes idées me viennent souvent sur des frustrations lorsqu'un thème que je trouve intéressant n'est pas développé comme je l'imaginais. Je suis sûre que dans tous les films que tu as pu voir, il y avait des aspects que tu auras aimés voir plus développés. Profites-en pour en faire la base de ton histoire. Petit à petit, en réfléchissant sur le sujet, le thème va être plus approfondi et va se détourner de l'inspiration de base. Surtout que les univers dont tu parles sont assez communs, ça ne sera donc pas mal vu que tu t'en accapares et les tournes à ta sauce
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci shiki-yuki.
Je n'avais pas songé d'adapter mon point de vue. Les histoires existantes empiètent tellement mon esprit... grrr
Je pense que ça se débloquera dès que je trouverais le déclique.
Merci à vous deux.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Dans mon cas, quand une série, un film, un bouquin, ensuquent mes idées, c'est souvent que ma décision propre (sur ce que je veux dire, raconter, décrire, le fond de l'histoire, quoi) n'est pas encore assez abouti. Dans ce cas je creuse un peu, je vais chercher d'autres sources (dans le folklore, par exemple, pour "revenir à la base") et essayer d'avoir une vision un peu plus large de l'affaire.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'aimerais que ce ne soit pas abouti. Disons que n'ai pas l'ombre d'une idée sans avoir les images de films dans la tête.
 
Lanya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1682
   Âge  :  38
   Localisation  :  Quelque part dans la belle province
   Date d'inscription  :  11/03/2018
    
                         
Lanya  /  Fiancée roide


Bonjour!
Je dirais que c'est assez fréquent même. Souvent j'entends des auteurs dire en entrevue que l'idée d'un roman leur est venue en en lisant un autre et qu'ils ont ensuite écrit le roman qu'ils auraient aimé lire. Certains reconnaissent aussi souvent qu'ils ont été influencés par des auteurs qu'ils apprécient.

Un exemple de roman qui me vient et qui a été inspiré par un autre: «50 nuances de Grey» inspiré à l'auteure par la série «Twilight». (Je n'ai lu ni un ni l'autre ceci dit en passant, mais c'est ce qui avait été mentionné dans des articles.)

Je suis certaine qu'en cherchant on en trouverait des dizaines d'autres. Le résultat n'est pas toujours fameux, laisse parfois à désirer, d'autres donnent au contraire de petites merveilles. Bref, tout cela pour dire que oui, c'est courant.

Et à force de mettre vos idées sur papier, de les développer et d'écrire, vous finissez par trouver votre propre genre et petit à petit vous éloigner de ces sources pour créer votre propre histoire. Souvent, comme il a été mentionné plus haut par d'autres membres, le fait aussi de noter ce qui nous plait et ce qui ne nous plait pas des lectures que l'on a fait aide à développer son style. Cela oriente notre écriture.

Le mieux c'est donc de ne pas se laisser arrêter et si on est influencé par certains, de ne pas le nier. Very Happy Après tout, vous ne reprenez pas l'univers de ces romans ou films directement (l'univers «Star Trek» ou «Star Wars» par exemple). Ce qui serait alors, une autre paire de manches! :flower:
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


En effet, certains auteurs s'inspirent de romans et j'en ferais peut être autant après avoir chassé les images et scènes de films qui bloquent mes pensées.
Heureusement que je n'en fais pas mon métier. C'est déjà assez frustrant comme ça Smile

Pour commencer, je vais gratter du papier pour y noter la moindre idée. Je crois que ce sera un premier pas vers quelque chose.

Ok pour l'univers Star Wars...
Je vous entends rigoler. Moi aussi Smile

Merci beaucoup pour vos encouragements.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14329
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Alan59 a écrit:
Ok pour l'univers Star Wars...
Je vous entends rigoler. Moi aussi Smile
Dans mon romans space opera, il y a :
- une goutte de Buck Danny
- un zeste de Têtes Brûlées
- une touche de Spartacus
- un brin de déconnade
- une lampée d'Ulysse 31
- une dose d'Albator
- une rondelle de Star Wars
- une olive de références historiques sans rapport avec l'Espace et qu'on ne verra pas
- des soupçons de petits trucs post-apo lus quand j'avais 13 ou 14 ans
- d'autres soupçons de trucs historiques plus ou moins dramatiques
- etc.
- etc.
- etc.
- quelques trucs dont je n'ai aucune idée de ce qui les a inspirés (ben oui...)
- un peu de théâtre... parce que l'imagination, finalement, en est un !

good :write: à toi
et ne complexe pas de t'inspirer de tes lectures et films vus : si tu t'inspires de tous à la fois, les chances d'en copier un fidèlement sont faibles !
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Cela donne envie de lire Space Opera.
Merci Séléné.C
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14329
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Space Opera, c'est le genre littéraire ! Smile Un sous-genre de la SF
Et en subdivision du Space Opera, on trouve le Space Fantasy, où se loge Star Wars et auquel mon roman appartient aussi (mon titre est "Errances Galactiques")

J'oubliais : un peu de Don Quichotte et beaucoup de musique sur Youtube...

Conseil : les jours où tu es hyper-branché sur ton inspiration, méfies-toi des excès de vitesse.
Il n'y a rien de pire qu'un premier jet écrit à vitesse supraluminique Mad
Very Happy mais pour le reste : vazy go !
http://scriptorium2.canalblog.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Bloquage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-