PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Lorcana : où acheter le Trésor des Illumineurs Les Terres ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 Les clichés dans une histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Roberto Bel-Agneau


hodobema a écrit:
Ce mépris n’est franchement pas nécessaire :roll : Faut savoir voir au-delà de son point de vue

Pardonne-moi… “mépris” ?
Où vois-tu du mépris ? Si tu en vois vraiment dans mes propos, c’est que je me suis mal exprimé et je te prie de bien vouloir m’en excuser. Sincèrement.

Je n’exprime là qu’un profond regret et une non moins grande tristesse.
J’entends que la fiction n’existe plus, que le rêve n’existe plus, que tout est réel. Que toute œuvre de fiction a un pied dans la réalité et que les contes ne sont plus ?
Les fées, les lutins, les dragons et toutes les créatures qui ont bercé mon enfance n’ont plus droit de citer, car elles peuvent soutenir de mauvais comportements dans la réalité d’aujourd’hui.

Les ogres, gros et laids, qui sentent mauvais et mangent les petits enfants désobéissants : interdits !

Et tu voudrais que moi, qui ai connu les merveilles de l’imaginaire, je m’en réjouisse ?

Non. Ce que tu penses être du mépris est une profonde tristesse.
Celle de voir mon monde disparaître. Effacé, balayé d’un revers de main.
C’est peut-être pire que de vieillir. Car l’on peut accepter de vieillir et disparaître au milieu de choses qui nous ont accompagnées tout au long de notre vie,
Mais, qu’il ne reste que des souvenirs d’une enfance lointaine et heureuse que l’on ne puisse plus exprimer, car on est dans la réalité en permanence, ça, c’est une bonne raison de ne pas regretter de ne plus en avoir pour longtemps.
Proscrire l’imaginaire est sans doute le pire des bannissements !

Vois-tu, je ne te le souhaite pas, bien sûr, mais si d’aventure, lorsque tu auras mon âge les très jeunes générations montantes décident faire disparaître tout ce que furent tes valeurs, alors peut-être repenseras-tu à ce que tu m’as dit.
J’espère pour toi, que tu sauras voir au-delà de ton point de vue.

Ne blâme pas la tristesse en la traitant de mépris. S’il te plaît.  



 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1790
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Ca me fait bien rire moi de voir des gens se plaindre d'être censurés parce qu'ils ne peuvent plus être racistes, sexistes, etc, sans avoir de conséquences (même les plus bienveillantes aka les minorités qui veulent leur apprendre ce qu'ils subissent au quotidien). Quand ils vont découvrir que par leur "liberté d'expression" ils censurent ces minorités 🤯. Pour aller dans l'extrême : ils les tuent. Parce que les discriminations tuent et elles existent par leur banalisation, y compris dans les fictions. Ouvrez les yeux et sortez de votre monde de privilèges, parfois ça fait du bien de voir au-delà du bout de son nez.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3015
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


C'est pas toi qui as dit qu'on devait pas confondre réalité et fiction ?
Pourquoi tu nous parles de fées et de dragons ?
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Roberto Bel-Agneau


elopez7228 a écrit:
Tout ce que tu dis...

Je n'ai aucune réponse à tout ça. C'est triste.
Si tu penses que c'est bien, alors, je confirme que tu as sans doute raison.
Je ne sais pas ce qu'est un "Boomer", mais je n'ai pas envie de chercher au vu du ton de ton message.
Juste que ça me conforte dans le fait que je n'ai pas envie de vivre das cette société hyper traumatisée et hyper paranoïaque qui voit le mal partout et en toutes choses.
C'est déprimant.
Note bien que je ne la critique pas en disant qu'elle est mal. Non !
Je dis juste que je ne suis pas fait pour elle. C'est différent hein ?
Différence de valeur, d'éducation et de culture.  
Le monde avance, on ne peut l'empêcher.
Ce n’est ni bien ni mal.
C'est ainsi.
Mais sans moi.

Conseil d'un ancien :
Si vous pensez que c'est en censurant que vous changerez les mentalités, croyez-en mon presque trois quarts de siècle d’expérience, ça n'est pas la bonne méthode. On a déjà essayé avant vous et vous voyez ? C'est pire qu'avant.

Laissez les gros de l'imaginaire être gros et méchants dans les livres et les contes. Mais apprenez à vous enfants que ça n'est pas la vraie vie, que c'est pour faire peur. Qu'il faut distinguer le réel et l'imaginaire. Que dans la vraie vie, les gros sont plutôt plus gentils que les autres. Bons vivants et bon-enfant. Et comme ça, tout le monde sera content d'être ce qu'il est.

En toute estime, Philippe.
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Roberto Bel-Agneau


elopez7228 a écrit:
C'est pas toi qui as dit qu'on devait pas confondre réalité et fiction ?
Pourquoi tu nous parles de fées et de dragons ?

Sorti de son contexte ça n'a aucune signification.
C'était un parallèle entre imaginaire et réalité.
Laisse tomber, ça n'en vaut plus la peine.
Tout ça pour une histoire de gros dans les clichés... !!
Ça dérape trop, je m’efface.

Bonne chance à tout le monde.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3015
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Pour un mec qui ne se victimise pas, lui, tu te victimises vachement quand même, je trouve.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Roberto Bel-Agneau


elopez7228 a écrit:
Pour un mec qui ne se victimise pas, lui, tu te victimises vachement quand même, je trouve.

Tu vois, tu interprètes encore. Wink
Je ne me sens pas victime du tout. Very Happy
Être triste pour autrui n'est pas se sentir victime.
Je vais très bien, je te remercie. :mrgreen:
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3015
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Ah bon, tu me rassures, parce que j'avais cru que t'avais parlé de dictature et de censure, et de ne plus avoir envie de vivre dans cette société, de voir ton monde disparaître, donc je me disais que ça faisait beaucoup de drama pour pas grand chose (au départ on parle de donner un rôle créatif à un personnage en surpoids, quand même, faut le rappeler).

Mais si c'est pas toi, alors tout va bien.
J'ai dû confondre.

Les clichés dans une histoire - Page 4 1f60f
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1790
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


De toute façon profsamedi t'es vraiment a coté de la plaque. Ca fait 40 fois qu'on répète que justement être gros n'est ni un cliché ni un problème. Au contraire, ça permet de la représentation. Ce qui devient cliché ou un problème, c'est la manière d'amener les choses. Mais encore une fois, t'es tellement buté dans ton opinion que tu refuses d'entendre ce qu'on dit et tu nous sors les gros dramas. Et après tu veux lancer un débat ? Mdr. Commence par dialoguer avec les gens parce que la tu fais des monologues sur monologues
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Roberto Bel-Agneau


@elopez7228
@hodobema

Je devrais plus souvent utiliser les "Emoticon" (je crois que c'est comme ça que ça s'appelle hein ? )  :mrgreen:
Ça préciserait  mon humeur  Wink
Ne plus avoir envie de vivre dans une société qui ne me correspond pas , pour moi, est loin d'être "drama".  :mrgreen:  C'est juste... comment dire... inintéressant !
La tristesse non plus n'est pas dramatique. Il y a tellement d'autres choses infiniment plus graves que des débats de littérature sur un forum.  Rolling Eyes
Je vous le répète, pour moi, tout ça, c'est de la philo.
Pas de quoi en faire un plat.
Mes mots vous paraissent "forts" ?   Rolling Eyes  Rassurez-vous, pour moi c'est extrêmement modéré.  Very Happy

Maintenant, vos positions sont parmi les plus intéressantes, car, certainement, au cœur de notre société et importantes pour tout écrivain qui désire se faire publier. Je suis incapable d'en juger, ne ressentant pas les choses de la même manière que vous.
Donc, si vous voulez aider les auteurs en herbe ou confirmés et leur éviter des déboires, je suis certain qu'ils seraient très intéressés par vos conseils et surtout votre position sur le sujet ci-dessous.
Personnellement, ça ne me concerne pas, n'ayant pas pour objectif d'être édité.  :mrgreen:  et surtout parce que mes écrits sentent tellement le soufre ou pire encore, qu'ils sont impubliables.  Cool

https://www.jeunesecrivains.com/t58026-que-pensez-vous-des-sensitivity-reader#1142791

En toute respectueuse estime et amitié, sincèrement vôtre, Philippe
 
tasse à café
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  268
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  02/07/2020
    
                         
tasse à café  /  Autostoppeur galactique


Bonjour à tous,

Merci pour cette conversation très intéressante que je suis depuis le début.
Vos arguments ont été bien clairs et précis, Je ne vais pas répéter ce qui a déjà été dit et redit.

je voudrais juste réagir à propos d'une petite chose:

Prof, je le dis avec respect, ne le prends pas mal, mais non, tu ne peux pas dire ça:

[/quote] Qu'il faut distinguer le réel et l'imaginaire. Que dans la vraie vie, les gros sont plutôt plus gentils que les autres. Bons vivants et bon-enfant. [/quote]

Les maigres seraient plus méchants alors? Tu fais une jolie illustration du fameux "cliché"  Razz

M'en vais garder mes 10 kilos en trop alors!  :mrgreen:

Sinon, merci à tous, ça fait plaisir de lire des débats aussi passionnés et passionnants!
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Roberto Bel-Agneau


tasse à café a écrit:
.../...

Prof, je le dis avec respect, ne le prends pas mal, mais non, tu ne peux pas dire ça:

Citation :

Qu'il faut distinguer le réel et l'imaginaire. Que dans la vraie vie, les gros sont plutôt plus gentils que les autres. Bons vivants et bon-enfant.
Les maigres seraient plus méchants alors ? Tu fais une jolie illustration du fameux "cliché"  Razz
.../...

Bonjour mon pseudo préféré (LOL) celui qui me suit sur mon bureau jour et nuit à côté de sa thermos du même contenu ( :mrgreen:  )

Que Diantre non ! L'inverse, l'opposé, ou la contraposée ou je ne sais quoi, et je me moque du nom que ça porte : n'est pas vrai !
L'un  n’implique pas l'autre. Fort heureusement.
Mais de fait, au cours de mon existence, dans la très grande majorité des cas, les personnes plus rondes que l'ordinaire que j'ai eu le plaisir de rencontrer et/ou de fréquenter, étaient réellement plus gentilles, plus "humaines",  plus attentives (des femmes pour la quasi-totalité, car je n'ai que très peu fréquenté d'hommes de par le milieu dans lequel j'évoluais alors)

C'est une constatation vécue. Et c'est la stricte vérité.
Maintenant, il ne faut pas généraliser non plus hein :mrgreen:
C'est comme partout je suppose que la loi de 80/20 s'applique aussi. Rolling Eyes
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Les clichés dans une histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-