PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 [Plon conseille Librinova]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Guanaco
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  403
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  28/04/2018
    
                         
Guanaco  /  Pour qui sonne Lestat


Un éditeur reçoit beaucoup de manuscrits chaque année et n'en publie qu'une poignée de nouveaux auteurs, en plus de ses auteurs maisons. Il ne faut pas oublier qu'un éditeur est une entreprise commerciale, son but est de gagner de l'argent.
Il peut prendre certains risques avec un nouvel auteur, se planter ou réussir, mais il ne peut pas tout publier.
Tu dis NUIT2CHINE
Citation :
En ce qui me concerne, si on me dit non, il ne faut pas me rappeler en me tendant un contrat. Là je ne signe pas.

En ce qui me concerne, si un éditeur me rappelle en me tendant un contrat, je signe.
http://marie-meyel.fr/
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1068
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


@Guanaco  rien ne t'empêche de signer et de sabrer le champagne. Mais me concernant, si je me tape tout le boulot pour me faire connaitre et réussir à vendre mon bouquin, je ne vois pas pourquoi je devrais accepter un contrat qui ne me laissera que huit malheureux pourcents sur mes droits d'auteur. Je trouve facile de la part des maisons d'éditons d'arriver une fois que la messe est dite et profiter du travail de promotion mis en place par l'écrivain autopublié. Déloyal même. Oui je suis rancunière, mais je pense qu'il est trop facile de répondre après un court délai que le manuscrit ne convient pas à leur ligne éditoriale puis revenir sur sa décision parce que ça sent le bon filon.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


C'est un point de vue qui se comprend, mais c'est aussi faire le choix de se fermer des portes. Quand on a fait toute sa promotion, on arrive sans doute au bout d'un système et un éditeur dispose de ressources qui peuvent être complémentaires. Le roman ne peut être que gagnant de cette association et c'est pour moi le plus grand intérêt pour l'auteur de permettre à son histoire de rencontrer un public encore plus vaste et ouvert.

Cela dit, c'est certain que ce n'est pas le scénario que l'on espère quand on fait un envoi à une maison d'édition.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1068
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


Certes, les éditeurs possèdent des cartes à jouer que je ne détiens pas, mais cela me donne l'impression de signer avec la mauvaise personne.
 
Spleen
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  44
   Âge  :  50
   Localisation  :  Près de Liège
   Pensée du jour  :  https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/idees-noires-5
   Date d'inscription  :  06/01/2020
    
                         
Spleen  /  Petit chose


Bonjour à toutes et tous,

Je viens de recevoir un mail d'un éditeur pour un manuscrit envoyé il y a quelques semaines... En parcourant le post de Yopalafraise, quelle ne fût pas ma surprise de voir que c'est exactement le même message que j'ai reçu ce matin. C'est un peu décevant, je partage vos remarques. Voici la copie.....

Cordialement,

Spleen

Bonjour,

 

Nous avons lu avec beaucoup d’intérêt le manuscrit Nouvelles impertinentes, que vous avez eu l’amabilité de nous confier. Malheureusement, votre texte, en dépit de sa qualité, ne correspond pas à la ligne éditoriale actuelle de notre maison ; nous sommes donc au regret de ne pouvoir en envisager la publication pour l’heure.

 

Nous espérons néanmoins qu’il saura intéresser un autre éditeur. Nous tenons également à vous signaler qu’il existe des solutions alternatives de publication. Si vous choisissez de publier votre livre en autoédition via Librinova, vous pourrez le commercialiser en version numérique dans plus de 200 librairies en ligne, en vous recommandant de nous grâce au code HCO19 (qui vous permet de bénéficier du service de suivi quotidien des ventes).

 

Vous souhaitant tout le succès possible dans vos projets de publication,

Bien cordialement,

 

 

L'équipe éditoriale d'Harper Collins

 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3746
   Âge  :  109
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Spleen, ton premier message aurait dû être celui de ta présentation dans la section Accueil. Merci d'y remédier avant de poster quoique ce soit d'autre sur ce forum.


La bande-annonce
 
Spleen
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  44
   Âge  :  50
   Localisation  :  Près de Liège
   Pensée du jour  :  https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/idees-noires-5
   Date d'inscription  :  06/01/2020
    
                         
Spleen  /  Petit chose


J'ai reçu exactement la même lettre de refus pour mon dernier tapuscrit avec le même code Librinova...

bien à vous toutes et tous
 
Prinx7
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  10/11/2019
    
                         
Prinx7  /  Homme invisible


nuit2chine a écrit:
@Guanaco  rien ne t'empêche de signer et de sabrer le champagne. Mais me concernant, si je me tape tout le boulot pour me faire connaitre et réussir à vendre mon bouquin, je ne vois pas pourquoi je devrais accepter un contrat qui ne me laissera que huit malheureux pourcents sur mes droits d'auteur. Je trouve facile de la part des maisons d'éditons d'arriver une fois que la messe est dite et profiter du travail de promotion mis en place par l'écrivain autopublié. Déloyal même. Oui je suis rancunière, mais je pense qu'il est trop facile de répondre après un court délai que le manuscrit ne convient pas à leur ligne éditoriale puis revenir sur sa décision parce que ça sent le bon filon.

Je partage ton avis. Dans ces conditions, l'éditeur est rémunéré pour un risque qu'il n'a pas pris.
 
Benjamin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  37
   Pensée du jour  :  Om Mani Padme Hum
   Date d'inscription  :  01/12/2020
    
                         
Benjamin  /  Homme invisible


Bonsoir,
Perso, j'ai reçu cette réponse, un non et une incitation pour m'autoéditer :
Cher monsieur,
Nous avons lu avec beaucoup d’intérêt le manuscrit xxx, que vous avez eu l’amabilité de nous confier. Malheureusement, en dépit de ses qualités, nous sommes au regret de ne pouvoir en envisager la publication.
Notre maison publie très peu de livres chaque année afin de se consacrer pleinement à les promouvoir auprès du grand public. Le choix est donc très restreint.
Nous espérons néanmoins que votre texte saura intéresser un autre éditeur. Nous tenons également à vous signaler qu’il existe des solutions alternatives de publication, comme l’autoédition. Si vous choisissez de publier votre livre via Librinova, vous pourrez notamment bénéficier de services supplémentaires grâce au code xxx19.
Vous souhaitant tout le succès possible dans vos projets de publication,

Bien cordialement,
L’équipe éditoriale des éditions xxx

https://souffles-litteraires.fr/sh-kovski/
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3746
   Âge  :  109
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Depuis que j'ai appris que Gulf Stream recommande Almathée aux auteurs refusés, plus rien ne m'étonne... *vomi* *vomi* *vomi*


La bande-annonce
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  752
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Blanchisseur de campagnes


Mais du coup, pour s'autoéditer, Librinova ça a un intérêt ou pas ?
Par rapport à Amazon publishing par exemple.

J'ai reçu tellement de réponses négatives me renvoyant vers Librinova que j'ai fini par l'envisager si personne n'en voulait. (spoiler alert : qqun en a voulu et il sortira à compte d'éditeur).

Mais la question s'est réellement posée : si Librinova a "l'oreille" des ME, est-ce que ce n'est pas un avantage par rapport à Amazon ?
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Guanaco
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  403
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  28/04/2018
    
                         
Guanaco  /  Pour qui sonne Lestat


ELLOPEZ7228 Questions qui me viennent à l'esprit :
- Combien de livres ont été remarqués par une ME parmi les romans publiés chez Librinova (je n'ai pas cherché).
- Combien l'auteur est prête à mettre pour se publier chez Librinova (au lieu de passer par Amazon KDP entièrement gratuit).
- La mention "Librinova" sur la couverture est-elle un piège performant pour attirer les lecteurs qui détestent Amazon.
- Cette même mention peut-elle attirer les lecteurs qui croient qu'une mention sur une couverture est gage de qualité ? Car mine de rien, ça peut faire son effet auprès des lecteurs alors que...

Je n'ai pas la réponse. Pour ma part, j'ai publié aussi en parallèle avec Amazon KDP chez Bookelis (prix moins chers). Cela m'a coûté plus que ça m'a rapporté. Mon budget n'étant pas extensible, je reste sur Amazon sans jeter la pierre à ceux qui peuvent se permettent de publier en payant une plateforme parce que cela peut être utile.
http://marie-meyel.fr/
 
zevoulon
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  50
   Localisation  :  Vallée de Chevreuse
   Pensée du jour  :  Qui suis-je sinon un écrivain sans couverture ?
   Date d'inscription  :  16/06/2020
    
                         
zevoulon  /  Petit chose


Bonjour à tous,

Une recherche rapide sur internet indique que les deux responsables de Librinova travaillaient au sein du Groupe Editis, dont Plon fait partie :

https://www.societe.com/societe/librinova-793571886.html

Librinova a été fondée en juin 2013 par Laure Pretelat, ancienne directrice générale de First-Gründ, du groupe Editis, et Charlotte Allibert, responsable numérique dans cette même maison d'édition et ancienne élève d'HEC. "Nous travaillions ensemble depuis trois ans, raconte la codirigeante. Nous nous sommes rendues compte qu'il était difficile pour un auteur encore inconnu d'être publié par une maison classique alors que paradoxalement, ces dernières ont grand intérêt à découvrir de nouveaux écrivains."
https://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/idees-business/librinova-un-petit-nouveau-dans-le-monde-de-l-edition_1523879.html

À noter que le groupe Editis, qui, je cite "fédère 48 maisons prestigieuses dans les domaines de la littérature, de l’éducation et de la référence", fait partie du groupe Videndi.

J'ai également reçu à plusieurs reprises le courrier type mentionné au début de ce fil de discussion et j'avoue trouver le procédé, comment dire... quelque peu disgracieux.

Pour l'anecdote, j'ai reçu une fois dans ma messagerie (dédiée seulement aux maisons d'éditions) une proposition d'auto-édition ou de "d'édition collaborative", je ne sais plus exactement . Je leur ai poliment demandé de quelle manière ils avaient obtenu mon adresse de messagerie. J'attends toujours...

Bien à vous,
zevoulon
http://www.paul-jeanze.fr/
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1170
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


nuit2chine a écrit:
Mais me concernant, si je me tape tout le boulot pour me faire connaitre et réussir à vendre mon bouquin, je ne vois pas pourquoi je devrais accepter un contrat qui ne me laissera que huit malheureux pourcents sur mes droits d'auteur. Je trouve facile de la part des maisons d'éditons d'arriver une fois que la messe est dite et profiter du travail de promotion mis en place par l'écrivain autopublié. Déloyal même. Oui je suis rancunière, mais je pense qu'il est trop facile de répondre après un court délai que le manuscrit ne convient pas à leur ligne éditoriale puis revenir sur sa décision parce que ça sent le bon filon.

PRINX7 a écrit:
l'éditeur est rémunéré pour un risque qu'il n'a pas pris.

C'est exactement ce que je pense et qui me dérange au plus haut degré.

Ensuite et concernant Librinova : ils ont aussi des concours, par exemple, qui sont totalement gratuits... et motivants, et ne bloquent pas les droits d'auteur (enfin, c'est ce que j'ai compris)

ELOPEZ a écrit:
Mais du coup, pour s'autoéditer, Librinova ça a un intérêt ou pas ?

Cela peut, j'ai vu deux auteurs obtenir un contrat de façon tout à fait honnête.
Elles ont juste "accepté le principe à la base" (ce que moi, je refuse encore pour le moment, par principe, justement Wink  Et comme je peux être très entêtée, je fais les concours Librinova, que j'adore (c'est mon truc, on l'aura compris !!  :mrgreen:  :flower:  [Plon conseille Librinova] - Page 4 770102 )

PS : nous, on s'offusque (moi la première !!) mais aux Etats-Unis, c'est vachement la norme : on paye un agent littéraire à la base, quoi... scratch
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  530
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Gloire de son pair


ELOPEZ7228 : Après avoir fait pas mal de recherche sur le sujet, j'ai pu constater que les seuls auteurs qui ont eu une expérience de réussite sur ce site d'auto-édition étaient toujours ceux qui avaient gagné leurs concours. J'ai lu plusieurs témoignages d'auteurs qui ont pu bénéficier d'une promotion spéciale avec une poignée d'autres auteurs sur plusieurs milliers (dans mon souvenir, j'avais vu un auteur dire qu'il avait eu cette promotion parmi 6 autres auteurs pour 2000 demandeurs...) et c'était toujours ceux qui gagnaient le concours. Et même là, ils expliquaient qu'avant cette promotion pour gagner une visibilité, ils ne vendaient... RIEN !
En fait, ils ne font strictement rien pour que les livres se vendent à part de temps à autres et encore ça reste très minime. Ils donnent une visibilité mais perso quand ils disent qu'ils peuvent faire la démarche auprès d'éditeurs pour passer en compte d'éditeur, je ne crois pas que ça s'est déjà vu. Ou alors c'est les éditeurs qui viennent d'eux mêmes parce que le livre perce, mais c'est jamais librinova qui donne un coup de pouce.
Le fait de publier dans les librairies et sur plein de plateformes (comme la fnac qui peut être intéressant) est ce qui le démarque de KDP mais honnêtement, c'est utile si l'auteur a déjà une visibilité de base. Sinon c'est juste envoyer son roman dans l'océan. De plus, je trouve que leur honnêteté quant au prix est discutable. On te sort que tu peux publier ton livre pour 50€ par an, puis ça rajoute 100€ pour la mise en page, 100€ pour la correction, 100€ pour voir le nombre de ventes et j'en passe.
Donc bon... De ce que j'ai pu voir, c'est surtout que de la gueule quoi. Ca promet monts et merveilles mais au final, faut pas s'attendre à grand chose. Après, là où ça peut se jouer, c'est de gagner leurs concours et gagner un an de publication gratuite avec la possibilité d'avoir leur promotion spéciale là


Par ailleurs, pour répondre aux messages précédents (qui datent de 2019, oui je suis en retard Rolling Eyes ), les maisons d'édition ne lisent pas toujours le manuscrit même pour quelques pages. Y a un mois, j'ai reçu une lettre de refus qui me disait clairement que mon résumé ne les avait pas convaincus. Donc voilà... ils ont même pas lu une ligne de mon roman, ils l'ont tej dès le résumé haha
 

 [Plon conseille Librinova]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-