PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Nombre de mots dans un roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
the_thought
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  03/01/2017
    
                         
the_thought  /  Homme invisible


Bonjour tout le monde. J'ai lu le forum et vu plusieurs sites annonçant qu'un roman était considéré comme tel à partir de 50 000 mots. Je ne veux pas réouvrir le débat la dessus, sachant que beaucoup considère que le fond est plus important que la forme, et je suis bien de cet avis. En revanche d'un point de vue strictement de l'éditeur. Peut il refuser un roman parce qu'il y a trop de mots ? Ou pas assez ?

J'en suis à 16200mots alors que je viens d'entamer le chapitre 3 après une longue période de démotivation. Pensez-vous que c'est trop de mots pour 3chapitres ? ou pas assez ? D'ailleurs est-ce que les chapitres doivent automatiquement avoir un nombre de mots ou caractères proche ?

Si je vous pose ces questions c'est avant tout parce que j'apprécie écrire ce roman, et je n'ai pas envie de me faire refuser mon roman pour des futilités comme le nombre de mots.

Merci à vous !

ps : petite question subsidiaire, comment faites vous pour garder la motivation ?
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13252
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Si le roman est VRAIMENT trop gros, les editeurs peuvent effectivement reculer.
Au-delà d'une certaine taille, on découpe en plusieurs tomes

A 16.200 mots, tu as à peine dépassé le "format nouvelle". Beaucoup d'éditeurs diront "trop court"
mais ce n'est encore qu'un début.
Puisque tu en es à planifier : essaye d'évaluer le nombre de tes chapitres pour estimer la taille approximative que fera le tout.

Concernant la taille des chapitres = ce sont TES chapitres. C'est toi qui détermines leur taille. Il n'est même pas obligatoire d'en faire.


La motivation ? heu... ça dépend du projet d'écriture... Les difficultés ne sont pas les mêmes, ni les causes de doute


Dernière édition par Séléné.C le Jeu 16 Fév 2017 - 20:19, édité 1 fois
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3349
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Il n'y a pas vraiment de règles. Mais comme cela ne t'avance pas beaucoup, allons dans le détail.

La mode est aux chapitres courts. Les miens font entre 1000 et 2000 mots. Mais tu peux dans tes chapitres, histoire de fluidifier la lecture, saucissonner ton texte avec des paragraphes ou des * (astérisques) pour laisser un peu souffler le lecteur.

J'ai vu des romans à 80 000 mots ou plus avec uniquement dix chapitres, donc des chapitres à 8 000 mots. 

Après pour la longueur totale. Pas de règle, mais au-delà de 100 000 mots, les éditeurs préfèrent couper le roman en plusieurs tomes. 
Lorsqu'il s'agit d'un one-shot en revanche, oui il y a des limites. On trouve régulièrement une limite de 500 000 caractères (du coup ça va chercher dans les 80 000 ou 90 000 mots).

En ce qui concerne mes romans. Des chapitres courts donc. Max 2000 mots. Pour un total souvent de 60 000 ou 70 000 mots et une petite quarantaine de chapitres. 

Pour garder la motivation, vu qu'elle s'étiole toujours au fur et à mesure, le mieux est d'écrire tous les jours afin de rester dans le bain. Ou alors écrire tous les week-end, mais vraiment, j'insiste, il faut travailler son texte régulièrement et non pas tous les 36 du mois, parce que là, tu y arriveras jamais. Si j'ai pas touché à un texte depuis plus de deux semaines, je sais que ça pue en général, et je me force à écrire un peu. Même si dans l'absolu, j'en ai pas envie.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est là qu'il faudrait une pancarte : "Finis ton roman d'abord !". Parce que je crois que c'est assez prématuré, lorsqu'on n'a pas écrit trois chapitres et que l'on se demande si on est assez motivé pour finir, de se projeter dans la recherche d'éditeur et de chercher par avance à coller à d'hypothétiques attentes.

Dans tous les cas, écris selon ce que tu sens, et ce qui sert l'histoire. L'intendance suivra. Je suis assez persuadée que tout bon écrit trouve preneur.

Tu dois te trouver une motivation à écrire autre que la publication. Parce que d'ici à être publié, la route sera vraisemblablement très longue. Et le mieux, comme le dit à Avaha, c'est de se forcer à écrire chaque jour, même si c'est 100 ou 200 mots, jusqu'à ce que ça se débloque et que tu retrouves un réel plaisir à te plonger dans ton histoire, à côtoyer tes personnages et à les suivre.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Dis toi que les éditeurs peuvent tout aussi bien accepter ton pavé et te demander de l'expurger. En général, on comprend l'essentiel de notre roman que lorsque on accouche du mot de la fin. Donc, te pose pas trop de questions sur les éditeurs, écris.

Mazette, les doutes et l'écrivain...
 
DNDM
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  125
   Âge  :  36
   Localisation  :  Nantes
   Pensée du jour  :  J'aurais le dernier mot.
   Date d'inscription  :  21/11/2012
    
                         
DNDM  /  Barge de Radetzky


L'éditeur peut-il refuser un roman parce qu'il y a trop de mots ? Ou pas assez ?
Oui. Chaque éditeur à ses propres formats et ses propres collections. Suffit de regarder la page "envoyer votre manuscrit" pour voir les fourchettes de signes qui les intéressent, en général. Perso un éditeur m'a déjà renvoyé par mail "Il y a très peu de chances qu'on lise votre manuscrit, il est beaucoup trop long pour nous".
Mais pas la peine de te prendre la tête avec ça. Si ton roman fait 300 000 signes, tu viseras les éditeurs 1, 4, 6 et 7, et s'il fait 1,5 million de signes, tu tenteras les éditeurs 2, 3, 5, 8, 9 et 10.

Est-ce que les chapitres doivent automatiquement avoir un nombre de mots ou caractères proche ?
Moi j'aime bien garder une certaine régularité d'un chapitre à l'autre. Parce que je sais que dans tel roman, si mes chapitres font 10 000 signes, j'ai le temps d'installer un nouveau contexte, de caser une grosse action et de la résoudre en 10 000 signes, par ex. Et que dans tel autre roman beaucoup plus pêchu, où toutes les actions se suivent, des chapitres de 2000 signes suffisent et sont plus drôles ainsi. Et que si je me pose tant de temps devant le clavier, j'ai le temps d'écrire tant de signes.
Après chacun fait ce qu'il veut. Regarde le sommaire des bouquins de ta bibliothèque, pour voir combien de pages font les chapitres. Parfois c'est régulier. Parfois non.

Comment faites-vous pour garder la motivation ?
Comme les autres, régularité. Et finir absolument ce qui a été commencé (d'où l'intérêt de viser des textes plutôt courts).

Bon courage !
 
Livia K.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  479
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  21/02/2016
    
                         
Livia K.  /  Pour qui sonne Lestat


Je ne peux pas répondre pour tous les éditeurs, mais je peux répondre au moins pour la maison pour laquelle je travaille :
en-dessous de 200 000 signes espaces comprises, nous considérons que c'est trop court et que cela prendrait trop de temps de le travailler pour le "gonfler" suffisamment. Du coup, on refuse systématiquement.
Par contre, on ne refuse pas si le manuscrit est trop gros : s'il est vraiment bon et qu'on le veut, alors on le coupera en deux ! (on coupe à partir de 800 000 sec nous).
Voilà Smile

Mais comme le disent les autres, il ne faut surtout pas s'arrêter aux considérations des éditeurs ! Il faut écrire comme tu le sens. Tu verras à la réécriture comment l'arranger déjà Smile
Moi, mon premier roman fait plus de 250 000 mots. Oui, mots. Donc bon ! haha.
https://lessencedeschimeres.wordpress.com/
 
the_thought
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  03/01/2017
    
                         
the_thought  /  Homme invisible


Je vous remercie pour toutes ces précisions. Je vais arrêter de me prendre la tête, et je vais jouer à fond sur le coté scénario. J'espère quand même faire dans les 60/70 000 mots pour une quinzaine de chapitre Wink (en fait j'ai eu un réflexe peut être mauvais, mais j'ai pré écrit mes chapitres et écris ce qui allait se passer.
 
DNDM
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  125
   Âge  :  36
   Localisation  :  Nantes
   Pensée du jour  :  J'aurais le dernier mot.
   Date d'inscription  :  21/11/2012
    
                         
DNDM  /  Barge de Radetzky


the_thought a écrit:
j'ai eu un réflexe peut être mauvais, mais j'ai pré écrit mes chapitres et écris ce qui allait se passer.

C'est un autre débat, largement évoqué sur ce forum et ailleurs: faut-il faire un plan ou se laisser surprendre par son intrigue? Et là encore, pas de bonne et de mauvaise réponse, chacun fait comme il le sent. Arrête de te poser des questions, va écrire. ;-)
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13252
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Citation :
(en fait j'ai eu un réflexe peut être mauvais, mais j'ai pré écrit mes chapitres et écris ce qui allait se passer.
C'est plus ou moins ce qu'on appelle "faire un plan détaillé", je crois...

Je ne sais pas fonctionner avec un plan, mais beaucoup d'auteurs le font
rien n'interdit de préparer le travail de cette façon

De toute façon, tu verras après avoir écrit ton premier jet s'il est = trop long pour un seul tome et doit être adapté à un découpage / un peu pavé mais sans plus / de taille raisonnable / pas très gros / carrément maigre

Pour le moment = écris-le
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  507
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Gloire de son pair


Personnellement, au contraire, je préfère les chapitres assez longs. En général mes chapitres font la taille d'une pause lecture moyenne, soit environ 20 minutes à lire. Pour mon premier roman j'avais 8 chapitres de 10 000 mots (pas signes ) chacun ^^

Tout dépendra du rythme de ton intrigue et de la manière dont tu déroules ta trame ! Smile
En ligne
 
Dream_Of_Love
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  123
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  09/02/2017
    
                         
Dream_Of_Love  /  Barge de Radetzky


Enfaîte, il faut que tu voie combien de mots quand ton livre est fini. J’espère que ce lien va t'aider, personnellement il m'as beaucoup aider : http://www.aproposdecriture.com/combien-de-mots-doit-compter-un-roman.
 
anny-passion-ecriture
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  24
   Localisation  :  Sud
   Pensée du jour  :  C'est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. Paolo COEHLO
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
anny-passion-ecriture  /  Clochard céleste


Bonjour !
Tu peux tout à fait envoyer des ouvrages ayant un nombre de mots ou de caractères peu important, mais pas au format roman ^_^ tu peux quand même essayer pour la littérature jeunesse puisque la taille des ouvrages est généralement plus petite car il y a moins de pavés ;-)
Après ne t'inquiète pas, les éditeurs ne vont pas s'amuser à compter le nombre de mots et ne feront pas de sélection là-dessus Very Happy
Pour garder la motivation c'est simple : il suffit de te fixer des objectifs, et pas juste de te dire "je veux publier mon livre ou je veux écrire", mais de véritablement te fixer un objectif précis. Utilise l'astuce en or CQQCOQP (Comment, quoi, qui, combien, où, quand et pourquoi ?). Prends une feuille de papier et répond à chacune de ces questions : cela te permettra de savoir exactement où tu vas. "Il n'est de vent favorable que pour celui qui sait où il va".
Et puis... rêve. Rêve ton roman. Il te faut imaginer tes histoires et tes personnages et les aimer.
http://des-mots-et-des-lettres.com
 
angel001
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  33
   Âge  :  34
   Localisation  :  grivegnee
   Date d'inscription  :  10/09/2018
    
                         
angel001  /  Petit chose


personnellement j'ai enfin mi le mots fin à mon premier manuscrit et premier volume et il y a 60855 mots et 342820 caractère est ce une bonne chose?
 
Pangolin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7867
   Âge  :  83
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Je te bats, le mien fait 68 489 mots.
 

 Nombre de mots dans un roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-