PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 [Autopublication] Le monde l'autoédition : lulu, amazon, bod...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  32
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


pour un éditeur, cela signifie quelqu'un qui n'a pas eu le mérite (encore) de séduire un regard extérieur "avisé et professionnel" et qui se permet quand même de croire sérieusement qu'il a le talent pour être diffusé et lu, même qu'il se diffusera tout seul tellement il y croit.
C'est pour eux souvent un signe d'empressement et de gros égo insensé.

j'ai pas dit que j'approuvais. Je réponds juste un peu à ta question Smile
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  41
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Autostoppeur galactique


Ah merci. Bon. C'est aussi un peu le signe d'un éditeur à éviter, du coup. Il y a tout un tas de raisons pour s'autoéditer qui ne relèvent pas de l'empressement ou de l'égo démesuré. Si je peux éviter d'avoir affaire à des éditeurs qui se prennent pour autre chose que pour des partenaires commerciaux, c'est une bonne raison supplémentaire de me lancer dans l'autoédition Wink

Pour rassurer Barish, il y a aussi (mais je ne sais pas si c'est la norme ou une infime minorité, du coup) des éditeurs qui considèrent qu'être passé auparavant par l'autoédition est un signe de maturité. Être édité par le premier venu n'est pas une fin en soi. Attention à ne pas vendre son âme au diable pour la seule consécration d'être "édité".
http://fabiendelorme.fr En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  25/11/2014
    
                         
LeoRutra  /  Magicien d'Oz


Personnellement, j'ai tenté le pari de l'auto-édition. J'ai cherché différentes options, mais je voulais quelque chose d'efficace avec une grande marge de manœuvre. J'ai choisi de m'auto-éditer chez Librinova. C'est simple, c'est efficace, ça permet d'être distribué sur toutes les plateformes de ventes majeures (Amazon, Kobo, iTunes, etc...) et si le texte se vend à plus de mille exemplaires (ce qui n'est pas rien), le site vous cherche un éditeur papier. Je vous laisse aller chercher les infos vous-même, je ne suis pas là pour vous vendre un produit, mais pour partager mon expérience personnelle.
J'ai sorti mon premier roman court ("Par une fraîche soirée d'Octobre") en fin d'année dernière chez Librinova et j'ai déjà trouvé plus de lecteurs que je ne l'aurais espéré. Pour mon second roman ("Renaissance"). je ne me suis même pas posé la question.
Je pense que c'est un excellent moyen de se lancer. Mais aujourd'hui ce ne sont pas les moyens qui manquent, ce qui nous laisse le "luxe" de trouver la solution qui nous convienne individuellement. Après tout c'est de nos textes qu'il s'agit!
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  41
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Autostoppeur galactique


Tiens, puisque tu es présent sur plusieurs plateformes de vente, pourrais-tu dire s'il y a une ou plusieurs plateformes qui génèrent significativement plus de ventes que d'autres, dans ton cas ?

Parce que beaucoup de services se proposent de jouer le rôle d'intermédiaire en disant "grace à nous vous serez présent dans x boutiques en ligne", mais si sur les x boutiques seules 2 ou 3 représentent 90% des achats, ce n'est pas forcément très intéressant...
http://fabiendelorme.fr En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  25/11/2014
    
                         
LeoRutra  /  Magicien d'Oz


fabiend a écrit:
puisque tu es présent sur plusieurs plateformes de vente, pourrais-tu dire s'il y a une ou plusieurs plateformes qui génèrent significativement plus de ventes que d'autres, dans ton cas ?

Mon texte est présent sur près de cent boutiques en ligne. Évidemment, sur ces nombreux points de vente, la très très grande majorité comprend de petits sites qui offrent des catalogues communs. L'essentiel des ventes se fait sur les gros distributeurs ainsi que sur le site de Librinova. "Par une fraîche soirée d'Octobre" a très bien marché sur Kobo. Pour "Renaissance", il est beaucoup trop tôt pour le savoir, le texte n'étant disponible à la vente que depuis le weekend dernier.
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  41
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Autostoppeur galactique


Merci Smile
http://fabiendelorme.fr En ligne
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Tiens, j'ai une connaissance qui s'est auto éditée chez Librinova. Elle en est très contente, en effet. Je crois que c'est 50 euros la base mais peut s'y rajouter je crois tout un tas d'options (corrections, couvertures) qui coiutent vite cher je trouve.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  25/11/2014
    
                         
LeoRutra  /  Magicien d'Oz


Zelia a écrit:
Tiens, j'ai une connaissance qui s'est auto éditée chez Librinova. Elle en est très contente, en effet. Je crois que c'est 50 euros la base mais peut s'y rajouter je crois tout un tas d'options (corrections, couvertures) qui coiutent vite cher je trouve.

C'est 50 ou 75 euros pour la publication en ligne (qui comprend notamment l'attribution d'un ISBN) suivant la taille du texte. Après, il y a effectivement tout un tas d'options qui peuvent rapidement faire grimper la facture, à voir pour chacun selon les bourses et les besoins Wink
 

 [Autopublication] Le monde l'autoédition : lulu, amazon, bod...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-