PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Décrire un château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Molly CICABELE
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  18/04/2013
    
                         
Molly CICABELE  /  Homme invisible


Bonjour,

Pour le roman que je suis en train d'écrire, je dois décrire un château.
(J'ai déjà essayé de décrire l'allée qui mène au château / manoir.)
Mon style est plutôt simple, jamais chargé, je m'adresse à des jeunes.
Je peine quand il s'agit de décrire des lieux.
Avez-vous des conseils à me donner ?



Dernière édition par Molly CICABELE le Jeu 6 Juin 2013 - 14:40, édité 2 fois (Raison : question tournée d'une autre manière)
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Hey.
Je ne crois pas qu'il y ai une façon particulière de décrire un château. Ou même n'importe quel autre lieu.
Tout dépend de ton style de narration. S'il prend le point de vue d'un personnage du roman, je doute qu'il soit connecté à un aperçu satellite qui lui permette de faire une description détaillée ;D

Pour d'écrire l'allée, je te conseillerais de commencer par donner l'impression qu'à ton personnage (entrée majestueuse, travaillée, étrange, somptueuse, très vert, impression de carte postale. Le lecteur peut ainsi directement se faire un idée général sans avoir à mettre au bout du bout une masse de détails.
Ensuite, présenter les détails (fontaine, fleurs, couleurs, banc, buissons, ...). Un paragraphe par lieu je suppose (pour présenter les différents jardins et les différentes cours qui sont visibles).
Et éventuellement passer au bruit qui te permet de décrire la texture du sol ou même de parler de celui du vent ou des insectes s'il y en n'a :p

Sinon la manière la plus simple est de ce projeter à travers les yeux d'un personnage, de l'incarner et de décrire au fur et à mesure qu'ils parcourent le terrain =)
Ce sujet < pourra certainement t'aider également, même s'il parle des scènes d'action ^^
 
Faust Federel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1906
   Âge  :  49
   Localisation  :  Roazhon (Rennes)
   Pensée du jour  :  Cthulhu is my best fiend...
   Date d'inscription  :  24/01/2011
    
                         
Faust Federel  /  Journal du posteur


Euh... tu nous demandes un peu de travailler à ta place là, non ? Wink

On va plutôt fonctionner dans le sens inverse : poste donc la description que tu as commencé, et là on pourra te donner des avis, des conseils...
 
Molly CICABELE
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  18/04/2013
    
                         
Molly CICABELE  /  Homme invisible


Non, je ne voulais pas vous faire travailler à ma place, simplement des conseils !
(Onibi m'en a donné de bons ! Wink)

Voici la description (bof bof et courte) de mon allée :

L'allée était bordée de chaque côté par du gazon d'un vert éclatant et des haies d'aubépine taillées de façon régulière. Il fallait passer par ce chemin pour atteindre l'entrée principale. Celle-ci, en forme d'arc-de-cercle, était surmontée d'un symbole de Claddagh sculpté, représenté par deux mains tenant un coeur entre elles, avec une couronne au-dessus du cœur, signifiant l'amitié et la loyauté.

NB : A la place du symbole de Claddagh (que je trouve inadapté car d'habitude on le trouve sur une bague) il faudrait trouver des symboles autres au-dessus de la porte : gargouilles, symboles celtiques, symboles héraldiques...
 
Faust Federel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1906
   Âge  :  49
   Localisation  :  Roazhon (Rennes)
   Pensée du jour  :  Cthulhu is my best fiend...
   Date d'inscription  :  24/01/2011
    
                         
Faust Federel  /  Journal du posteur



C'est en effet un peu court pour un si grand chateau.

A mon avis, une bonne description ne doit pas être seulement utilitaire (décrire l'endroit) mais elle doit aussi faire passer quelque chose. Et là, tout dépend l'ambiance que tu veux donner : l'émerveillement, l'angoisse, l'indifférence...

De même, pour éviter une trop longue description, trop monotone, il peut être pertinent de l'intégrer dans une scène...

Un exemple : le personnage arrive en voiture. Tu décris le chateau tel qu'il est perçu sur la 1ère photo, une description générale. Dialogue entre le conducteur et le personnage. Celui-ci descend. Description plus précise de la bâtisse. Dialogue entre le personnage et quelqu'un qui l'accueille. Il fait le tour du chateau. Description des jardins...

Ca évite une monotonie qui peut très vite s'installer dans les cas de description trop longue, trop détaillée.
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3126
   Âge  :  48
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


"L'allée de sable était délimitée par une basse bordure de buis. De part et d'autre, une vaste étendue de gazon était percée, ça et là, de massif floraux. Une haie d'aubépine ceignait l'ensemble dans un écrin de verdure plus sombre. Il fallait passer par ce chemin pour atteindre l'entrée principale. Celle-ci était encadrée par une arche romane à la clef de voute ornée d'un symbole de Claddagh sculpté : deux mains tenant un cœur surplombé d'une couronne. Elle signifiait l'amitié et la loyauté."


http://romainmikam.free.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Perso, j'adore la description du Château de la Misère dans le Capitaine Fracasse de Gautier. L'astuce, ici, c'est d'amener le lecteur de très loin, des collines, pour l'amener de plus en plus près et lui faire une visite complète du château, jusqu'à l'intervention du personnage. Mais comme le dit Faust Federel, tout dépend de tes objectifs, et tout ne doit pas être aussi long.

Mais l'idée d'une visite guidée, de la façade jusqu'aux jardins, ça peut être à creuser. Je te la mets sous spoiler, tu pourras juger de la pertinence de l'organisation par paragraphes !

Spoiler:
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  392
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  19/03/2013
    
                         
Float  /  Tapage au bout de la nuit


La question est de savoir pourquoi tu "dois décrire un château". Pourquoi tu dois, et pourquoi "un" ? Quel château ?

Ensuite, si tu veux absolument faire une telle description, tu dois te familiariser avec un vocabulaire. C'est à toi de décider quoi mettre. C'est ton château, pas le nôtre. Toi seule peu savoir ce qu'il y a de remarquable dans celui-ci, son histoire, sa situation ou s'il y a un angle particulier avec lequel le présenter. Il n'y a pas une manière générique de décrire un château, comme n'importe quoi d'ailleurs. Ce genre d'exercices a été très longtemps populaire chez les écrivains. Ça s'est un peu perdu. Ce ne serait donc pas inutile qu'en plus des "concours" qu'il y a sur le forum, qu'il y ait des exercices de descriptions : de lieux (topographie), de personnages (prosopographie, portrait), de mœurs (éthopée), etc.

Et en fonction de ce que tu recherches, tu peux aussi faire une hypotypose (tout dépendra du nombre de détails que tu veux apporter dans ton récit), qui serait plus dans l'évocation (un détail pour suggérer une image plus générale facilement identifiable et souvent émotionnelle), un peu comme le propose Onibi, pour créer une ambiance par exemple.

Y a que toi qui doit savoir. Mais regarde sur google, il y a des tas d'exemples qui pourront t'aider à développer ton "sens" descriptif.
 
Molly CICABELE
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  18/04/2013
    
                         
Molly CICABELE  /  Homme invisible


Mon personnage, une jeune fille de 16 ans, arrive dans son lycée / pensionnat. Elle vient d'Ecosse et est maintenant en Irlande. Elle va voir le bâtiment et le décor en arrivant. Puis elle se rend dans la salle où sont accueillis tous les nouveaux élèves.

@Mikaroman : Merci ! Ta description complète le peu que j'ai écrit. C'est plus long et ça en dit plus. Par contre, le verbe "ceindre", je ne pense pas l'utiliser, trop compliqué pour des adolescents.
 
Duvodas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5431
   Âge  :  28
   Localisation  :  L'Essone résonne, vide de ma Normandie natale...
   Date d'inscription  :  30/05/2012
    
                         
Duvodas  /  Buffalo Bic


Salut. 

Moi(oui, moi, parce que c'est l'exemple que je connais le mieux ! ^^), pour décrire des lieux je en me borne pas simplement à en dépeindre l'aspect physique, tu sais, l'arche, les sculptures et moulures, etc... en fait, il y a plusieurs approches pour parler d'un lieu et celle que je favorise souvent, c'est l'atmosphère que ledit lieu dégage. Par exemple,s'il est imposant, ton château  et sombre et menaçant, tu peux le comparer à "une bête noire, dont les bras de pierre se referment,  protecteurs, sur un corps noir hérissé de gargouilles grimaçantes". C'est un exemple qui ne convient pas à ton histoire, mais qui peut te donner une idée de ce que je veux dire. 

En fait, tu peux rendre ton manoir "vivant", ça lui donnera une identité propre, on s'attachera à lui, ou du moins, il nous évoquera quelque chose. Alors le lecteur se le représentera de lui-même, et les détails importants, qui auront une incidence sur l'histoire, tu peux toujours les mentionner par la suite, mais ce château, ce sera le lecteur avant tout qui se le visualisera, sans que tu n'es besoin de te perdre dans des description qui posent problème. 

Sinon, tu peux également ancrer plus discrètement tes descriptions dans une situation plus narrative. Tu t'arranges pour qu'à ce moment précis, elle marche dans une allée qui ressemble à ça, puis qu'un bruit ou un quelconque évènement la pousse à regarder l'une de ces hais qui bordent le chemin, et que son regard commence à dériver laconiquement vers les étendues verdoyantes et fleuries... 
Si tu utilises cette méthode, ça t'évitera le traditionnel pavé introductif, la doc technique du bousin. On découvre le château en même temps que l'héroïne et puisqu'il y a de l'action, ça coule tout seul. 
En plus, cette découverte progressive est une bonne occasion d'étoffer la psychologie de ton personnage, sa vision du monde, parce que tu peux expliquer en détail ses perceptions et ses impressions. 

Voilà, donc ça, ce sont deux méthodes que j'utilise souvent et qui, je pense, passent bien.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Faust Federel a tout dit. Une bonne description permet au lecteur de se donner une idée de l'objet de la description, mais transmet également une impression, un sentiment, une ambiance, une atmosphère. 

Ensuite, tout dépend de l'architecture de ton château. Quelle période ? Sous l'Antiquité (et encore, il y a des dizaines d'architecture différentes entre les enceintes romaines, grecques ou les oppidium gaulois), sous les Carolingiens où les enceintes étaient en bois, sous le Moyen Age (là encore différences entre les pays germaniques du Nord et les pays méditerranéens, sous la Renaissance, pendant les Temps modernes, ...). 

Surtout, quel message veux-tu faire passer au lecteur ? On ne décrit pas pour décrire ; on décrit pour passer une information essentielle à notre lecteur. Pourquoi décrire ce château ? Qu'est-ce que le lecteur doit ressentir en lisant sa description ?
 
Dadouw
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1317
   Âge  :  31
   Localisation  :  Shamanie
   Date d'inscription  :  11/03/2012
    
                         
Dadouw  /  Adorable martyr de la paix sur le forum (et un peu dans le monde)


Tu peux visiter un château, en vrai ou en figuré, sur des sites de passionnés d'époque médiévale ou des bouquins du même acabit.
Ce que je te déconseille, en revanche, c'est de te plonger dans un lexique moyenâgeux, décris ton château avec tes propres mots ou tu risques de perdre le lecteur. Et des descriptions de châteaux, on en a déjà vu des dizaines, alors tâche de faire original !
 
Orcal
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5683
   Âge  :  41
   Localisation  :  En confinement dans moi-même.
   Pensée du jour  :  La solitude est la patrie des forts.
   Date d'inscription  :  23/04/2010
    
                         
Orcal  /  Déesse du foyer à la retraite


CICABELE a écrit:
L'allée était bordée de chaque côté par du gazon d'un vert éclatant et des haies d'aubépine taillées de façon régulière. Il fallait passer par ce chemin pour atteindre l'entrée principale. Celle-ci, en forme d'arc-de-cercle, était surmontée d'un symbole de Claddagh sculpté, représenté par deux mains tenant un coeur entre elles, avec une couronne au-dessus du cœur, signifiant l'amitié et la loyauté.
Ta description, en l'état, manque d'utilité et d'objectif. Voilà pourquoi elle est pour l'instant impersonnelle et neutre, et n'est qu'une énumération de détails dont on ignore s'ils ont de l'importance ou pas.

Comme l'a très bien dit mon Revan :
Revan a écrit:
Surtout, quel message veux-tu faire passer au lecteur ? On ne décrit pas pour décrire ; on décrit pour passer une information essentielle à notre lecteur. Pourquoi décrire ce château ? Qu'est-ce que le lecteur doit ressentir en lisant sa description ?

Voici une proposition qui tente non seulement de décrire mais d'interpréter ce qui est vu, et de ne pas l'énumérer mais de le raconter :
De part et d'autre de l'allée, un gazon guilleret ajoutait une touche de gaieté à la solennité du lieu. Des haies d'aubépine impeccablement taillées guidaient le visiteur tout droit vers l'entrée principale ; l'arcade de pierre qui surplombait le portail résistait tant bien que mal au temps et à une végétation envahissante. Au sommet de l'arche, on distinguait encore le relief d'un symbole de Claddagh : deux mains tenaient un coeur surmonté d'une couronne. L'amitié et la loyauté.
 
Molly CICABELE
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  18/04/2013
    
                         
Molly CICABELE  /  Homme invisible


Finalement, j'ai écrit cela. Ce n'est pas une description exceptionnelle, mais elle a le mérite d'exister. Elle n'est pas encore assez personnelle, mais c'est déjà mieux :


Le chauffeur laissa les jeunes gens descendre et récupérer leurs bagages, pour repartir aussitôt. Emma envoya un texto à sa mère pour lui dire qu'elle était bien arrivée, attendit sa réponse puis éteignit son téléphone et le rangea dans son sac.
Elle leva les yeux pour regarder le bâtiment qui se dressait devant elle, environ cinquante mètres plus loin. C'était un immense manoir construit en pierres grises qui comportait une tourelle à chacun de ses quatre coins. Ses chéneaux crénelés faisaient penser à des remparts. 

L'allée qui y menait était bordée de chaque côté par du gazon d'un vert éclatant et des haies d'aubépine taillées de façon régulière. Emma marcha jusqu'à la porte principale, en forme d'arche, surmontée d'un phénix aux ailes déployées sculpté, et entra timidement.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Dans le second paragraphe, je retiens surtout le "rempart". Et dans le troisième, tu développes une idée contraire, ce qui fait très bizarre à la lecture. On ne sait pas quelle impression tu souhaites donner au lecteur. La description exemple d'Orcal me laisse une meilleure impression ; on sait quels sentiments elle inspire au lecteur. Pour la tienne, c'est plus mitigé, on dirait que tu hésites. Il y a quelques choses à revoir aussi, qui dynamiseraient un peu la dite description. Comme remplacer le "c'était un immense manoir". Par ailleurs, "immense" est assez impersonnel. Immense par rapport à quoi ? Le choix des mots est important. "Faire penser", pas terrible. J'aurais encore d'autres choses à souligner, mais ce sont quelques pistes qui pourraient t'aider à améliorer (selon moi) ta description.
En tout cas, il faut la rendre moins impersonnelle et plus dynamique.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Décrire un château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-