PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 [EC - 08 mars 2013] Textes et commentaires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Nywth
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3865
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


Voici les textes produits par nos fiers écrivains en cette soirée ! Si vous passez lire, merci de laisser un petit message pour eux !



Groupe 1


No00, Hel, (Nyjée), Pohore

Spoiler:




Groupe 2


Quia Scorpia Sum, Un Penseur, Claireninou


Spoiler:



Groupe 3


Dadouw, Akëdysséril, Mr. Pacific, DivaJu


Spoiler:


Dernière édition par Nyjée le Sam 9 Mar 2013 - 11:46, édité 3 fois
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Groupe 1
"Indisponible". Un mot qui en dit long. On sent que le groupe a beaucoup réfléchi, durant trois heures. Cette volonté de laisser le mot "indisponible" en bas à gauche, plutôt que de le centrer ou le mettre à droite, accentue finalement le côté marginal de l'œuvre en choisissant de ne pas le stigmatiser, et c'est vraiment bien vu. Tout comme ce choix de mettre une ponctuation simple. Quand on voit ce genre de résultat, on regrette amèrement de n'avoir laissé que trois heures de travail : car qui sait ce qui aurait pu voir le jour avec une, deux, voire trois heures de plus ?

Groupe 2
Un texte plus qu'honorable en trois heures de temps (peut-être même moins ?) et en trio, bravo ! Le style me paraît bien lissé et propose une belle unité, malgré le nombre de travailleurs.

J'ai beaucoup aimé l'idée de partir de la date du jour, de la journée de la femme, qui finalement faisait un bon point de départ et propose une nouvelle bien construite autour de cette notion J'aimerais beaucoup savoir comment a germé cette idée, même si ça n'a peut-être l'histoire que de deux secondes. Je serais moins catégorique quant au fait de vouloir connaître ce qui s'est passé non pas dans un, mais dans TROIS esprits différents, qui se sont tous accordés en une soirée pour nous proposer cette chute ignoble et peu ragoûtante ! Aurait-on finalement tenu compte de la consigne : "faites-nous peur" ?

En tout cas, on peut noter un gros travail d'ambiance. L'univers est de ces univers un peu vagues, indistincts, qui correspondent bien à l'univers de la nuit. On peine à savoir qui est qui, à savoir qui fait quoi, tout en sachant qui est qui et qui fait quoi. J'ignore si le choix du prénom "Salomée" est délibéré, mais la coïncidence(les coïncidences, en fait, au vu de ses activités et de la chute) me paraît trop belle pour ne pas pouvoir faire de rapprochement avec Salomé, la fille d'Hérodiade. C'est en tout cas ce qui m'est venu à l'esprit ; peut-être parce que l'un de mes prochains poèmes aura ce personnage pour centre ?

Je ne reviens pas forcément sur le style, fort agréable, ou des quelques fautes qu'on peut trouver comme "elles vous offre", car le tout est très propre. Bravo à vous, encore une fois !

Groupe 3
Bonne synergie dans le groupe, des idées qui fusaient à cent à l'heure, et surtout un débit assez hallucinant (400 vers en 3h, c'est pas rien non plus). Vraiment, tout s'est passé de la plus simple des manières : chacun écrivait au pif total sur la page, et le tout s'est articulé peu à peu autour des premiers vers !

J'ai eu grand peur que le texte ne soit incompréhensible, mais — pas de fausse modestie — je pense que nous avions un groupe intelligent, et je remercie et félicite mes compagnons poètes pour avoir su si bien s'adapter les uns aux autres : les répliques s'enchaînent finalement fluidité, se répondent les unes aux autres (ce qui n'est pas évident à voir sur le coup), et le dialogue en ressort cohérent.

Seule la fin risque peut-être de poser souci aux non-initiés, mais ils nous diront eux-mêmes s'ils ont compris la finalité de cette petite pièce :]
 
Nywth
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3865
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


Akëdysséril a écrit:
Groupe 1
"Indisponible". Un mot qui en dit long. On sent que le groupe a beaucoup réfléchi, durant trois heures. Cette volonté de laisser le mot "indisponible" en bas à gauche, plutôt que de le centrer ou le mettre à droite, accentue finalement le côté marginal de l'œuvre en choisissant de ne pas le stigmatiser, et c'est vraiment bien vu. Tout comme ce choix de mettre une ponctuation simple. Quand on voit ce genre de résultat, on regrette amèrement de n'avoir laissé que trois heures de travail : car qui sait ce qui aurait pu voir le jour avec une, deux, voire trois heures de plus ?
J'attends qu'ils m'envoient leur texte.
Je les ai quitté sur la fin suite à un conflit, donc j'attends.
D'autant plus qu'ils ont manifesté l'envie de le corriger ce matin. Va savoir pourquoi.
Je fais l'arbre au bord de la route, qui espère.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Argh, un conflit, pas cool. Du coup si l'ambiance est tendue je précise que mon message était tout ce qu'il y a de plus humoristique :]
 
Nywth
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3865
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


Texte du groupe n°1 posté.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Nyjée a écrit:
Akëdysséril a écrit:
Groupe 1
"Indisponible". Un mot qui en dit long. On sent que le groupe a beaucoup réfléchi, durant trois heures. Cette volonté de laisser le mot "indisponible" en bas à gauche, plutôt que de le centrer ou le mettre à droite, accentue finalement le côté marginal de l'œuvre en choisissant de ne pas le stigmatiser, et c'est vraiment bien vu. Tout comme ce choix de mettre une ponctuation simple. Quand on voit ce genre de résultat, on regrette amèrement de n'avoir laissé que trois heures de travail : car qui sait ce qui aurait pu voir le jour avec une, deux, voire trois heures de plus ?
J'attends qu'ils m'envoient leur texte.
Je les ai quitté sur la fin suite à un conflit, donc j'attends.
D'autant plus qu'ils ont manifesté l'envie de le corriger ce matin. Va savoir pourquoi.
Je fais l'arbre au bord de la route, qui espère.

Oui enfin un conflit invisible pour la majorité du groupe quand même.
Le leur texte, alors que tu y as participé ?

Citation :
D'autant plus qu'ils ont manifesté l'envie de le corriger ce matin. Va savoir pourquoi.
Parce qu'en se retrouvant à deux à 1h30 on avait un peu mal aux yeux.

Bref cette façon de résumer la soirée t'es tout à fait personnelle je crois.

Je commenterais les textes des deux autres équipes un peu plus tard.
 
Nywth
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3865
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


Pas vraiment, non.
Je suis bien partie suite avec un conflit, bien que ce soit avec Pohore et "extérieur" au piratePad. Et j'ai quand même bien participé en filigrane. Je considère oui, que vous étiez censés me l'envoyer.
Tu oublies que le principe de l'écriture n'est PAS de corriger le matin, mais bon, là encore, je n'ai pas mon mot à dire.
 
havok_
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  312
   Âge  :  37
   Localisation  :  Namur
   Date d'inscription  :  05/04/2012
    
                         
havok_  /  Tapage au bout de la nuit


Je viens d'achever la lecture des trois textes, et je me suis bien marré, dans l'ensemble. :mrgreen:


Groupe 1

Ce que j'ai trouvé très drôle dans ce texte, c'est la petite bataille des genres qui s'opère tout du long: ça ondule constamment entre le "gentillet" et le "crade"... avec une nette victoire du "crade" sur la fin. :mrgreen:

Mélange des genres un peu improbable, mais très intéressant. Je suis un peu familier du travail de deux des co-auteurs, et je pense avoir reconnu pour chacun des deux l'une de ses influences sur le texte: je dirais que la référence à la peinture un peu macabre revient à No00 et l'idée de s'insérer des objets dans des orifices (n'y voyez rien de sexuel) à Pohore. Non? Smile

Groupe 2

Vous êtes parvenus à assurer une certaine cohérence tout au long du récit (et, bien que je n'aie jamais pratiqué ce genre d'exercice, je me doute que ça doit relever de l'exploit). Histoire et univers un peu "absurdes" (dans le bon sens du terme)... Votre personnage est haut en couleurs, et plusieurs de ses réflexions m'ont bien fait rire tout au long du texte. J'ai passé un bon moment. Smile

Groupe 3

Vous vous êtes probablement un peu "facilité" l'exercice en vous créant chacun un personnage chargé de renvoyer la balle aux autres. Malgré tout, assurer une certaine ligne directrice tout au long de l'échange n'a pas du être chose aisée (d'autant qu'il est assez long): et vous vous en êtes vraiment très bien sortis.

Plusieurs de vos répliques m'ont arraché des sourires ou des "ha ha" intérieurs. Moi qui n'étais pas particulièrement friand de poésie, vous êtes parvenus à me la faire voir sous un autre jour. :mrgreen:

Aussi, la transition vers le langage SMS sur la fin est à la fois très bien pensée et très bien amenée. Smile


Voilà. Bravo à tous ceux qui ont participé. Je trouve l'exercice très intéressant, et ce fut un plaisir de vous lire. Smile
 
Nywth
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3865
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


havok_ a écrit:
Mélange des genres un peu improbable, mais très intéressant. Je suis un peu familier du travail de deux des co-auteurs, et je pense avoir reconnu pour chacun des deux l'une de ses influences sur le texte: je dirais que la référence à la peinture un peu macabre revient à No00 et l'idée de s'insérer des objets dans des orifices (n'y voyez rien de sexuel) à Pohore. Non? Smile
Si la référence à la peinture est ce que je pense : 1/2. Celle-là, c'était moi Smile
 
Pianitza
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1140
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  13/01/2013
    
                         
Pianitza  /  Effleure du mal


Citation :
Je suis un peu familier du travail de deux des co-auteurs, et je pense avoir reconnu pour chacun des deux l'une de ses influences sur le texte: je dirais que la référence à la peinture un peu macabre revient à No00 et l'idée de s'insérer des objets dans des orifices (n'y voyez rien de sexuel) à Pohore. Non?

Je n'ai eu que peu d'impact sur le travail, étant arrivé en retard... Je n'ai écrit que des bouts du paragraphe 4 & 5, presque rien du tout. Pour le reste j'ai relus mais corrigé que partiellement. Sur la version postée ici il reste un max' de défauts à revoir, qu'on avait prévu de passer à la loupe aujourd'hui avec Hel...

 
havok_
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  312
   Âge  :  37
   Localisation  :  Namur
   Date d'inscription  :  05/04/2012
    
                         
havok_  /  Tapage au bout de la nuit


Citation :
On dirait qu'un peintre vient de lui mordre la peau avec un pinceau. Il faut l'enlever. Et alors peut-être qu'elle pourrait l'exterminer, sa déformation narinaire.

Elle ne trouve pas de pinceau. Mais il y avait un crayon, posé là, dans sa chambre, à côté du sudoku qu'elle finissait la veille. Elle le prend et, sans hésiter, se l'enfonce dans la narine droite, qui est juste assez large pour laisser passer le manche en bois. Une longue pénétration douloureuse, tandis que le conduit nasal se resserre , au fil de son avancée. Une cloison cède soudain, quelque part, tout au fond. Alors, le peintre mord son cerveau entier. C'est étrange. Une peinture cervicale achevée, noire ?

Je faisais référence à tout ce passage-là, en fait, et sur la fin particulièrement. Il me semblait y trouver un thème commun avec "Nature noire".. mais, au temps pour moi alors. Smile

Citation :
Sur la version postée ici il reste un max' de défauts à revoir, qu'on avait prévu de passer à la loupe aujourd'hui avec Hel...

Je comprends la frustration de ne pas avoir pu polir son texte; mais, en tant que lecteur (et compte tenu du contexte), le texte dans son état presque brut est plus intéressant à lire que sa version retravaillée, je trouve. Smile

Bref, encore bravo aux participants; je serais pour ma part probablement bien incapable de me lancer dans un tel exercice.


EDIT @No00 : Je répondais à Nyjée pour la première partie: on s'est téléscopés dans nos réponses. Wink


Dernière édition par havok_ le Sam 9 Mar 2013 - 13:50, édité 2 fois
 
Pianitza
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1140
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  13/01/2013
    
                         
Pianitza  /  Effleure du mal


Oui j'ai bien compris Havok Wink
Tout ça pour dire que non je n'y suis pour rien Smile
 
Dadouw
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1317
   Âge  :  31
   Localisation  :  Shamanie
   Date d'inscription  :  11/03/2012
    
                         
Dadouw  /  Adorable martyr de la paix sur le forum (et un peu dans le monde)


Groupe 1 : Vous êtes d'incorrigibles perfectionnistes. Il est très bien comme ça, votre texte. Très intuitif, on sent qu'à chaque paragraphe vous vous lancez la balle entre vous, sans savoir véritablement la manière dont VOUs-même la réceptionneriez.
Ça fait un genre de conte destroy, style Salvador Garmendia et c'est très bien écrit. J'ai pris plus de plaisir à le lire que pas mal de nouvelles achevées sur ce forum.


Groupe 2 : C'est délicieusement glauque ! Vous avez bien mélangé vos styles - que je connais pas -, puisque c'est à peu près homogène. Moi qui ai écrit du théâtre versifié hier soir, je me demande comment on peut faire de la prose avec un piratepad. Je suis curieux. Vous semblez bien vous en sortir, comme le groupe 1 d'ailleurs. J’essaierais bien volontiers. La chute, je l'ai vue venir à deux kilomètres mais ça ne tient à rien, en quelques relectures vous pouvez arranger ça pirat


Groupe 3 :
Ake a écrit:
J'ai eu grand peur que le texte ne soit incompréhensible, mais — pas de fausse modestie — je pense que nous avions un groupe intelligent, et je remercie et félicite mes compagnons poètes pour avoir su si bien s'adapter les uns aux autres : les répliques s'enchaînent finalement fluidité, se répondent les unes aux autres (ce qui n'est pas évident à voir sur le coup), et le dialogue en ressort cohérent.
Je crois, cher ami, que le mérite vous revient.

havok a écrit:
Vous vous êtes probablement un peu "facilité" l'exercice en vous créant chacun un personnage chargé de renvoyer la balle aux autres.
Qui a vu clair dans notre jeu d'ombres ?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Groupe 1 :
Pierrette, j'adore Laughing. On arrive parfaitement à distinguer chaque écrivain, c'est plaisant. On passe d'un style à un autre. Après il y a des passages vraiment crades. D'autres plus coquet, plus enrobés mais bon au final ça fini dans un style disons très, ben oui crade...
J'aime bien la/les peinture(s) mais ce que vous avez décit dans votre nouvelle, ce n'est pas vraiment ce que j'aime.
J'ai tout de même pris du plaisir à la lire.

Groupe 2 :
Une bonne nouvelle. Le psychologie du personnage est très développé. Très peu de descriptions, de l'intérieur, des personnes autours d'elle. Mais bon je ne chipoterais pas, trois heures c'est court. La chute (bien que merveilleuse) était prévisible. Vous par contre j'ai un peu moins senti les différents styles/écrivains.
Une bonne nouvelle.

Groupe 3 :
Bon je crois que c'est clair. Le meilleur texte, et de loins...
Non je plaisante Razz En tout cas on sais bien amusés à l'écrire. De bonnes répliques qui s'enchainent avec précision et humour de la part de mes partenaires. Merci pour ce bon moment.
(a refaire absolument Wink)
 
DivaJu
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1090
   Âge  :  38
   Pensée du jour  :  "I am the only one"... Still I am ?
   Date d'inscription  :  20/10/2012
    
                         
DivaJu  /  Avatar de Marceline


Groupe 1
J'ai remarqué, comme d'autres, une différence au niveau de certaines descriptions où s'alternaient passages "lyriques" et passages un peu plus "crades", et j'avoue que ces passages "crades" m'ont fait sourire. Je trouve les descriptions très bien réussies, et les termes très bien choisis.
Pour ma part, peut-être ne connaissant pas le style des auteurs présents ne commentant pas de nouvelles, j'ai trouvé le texte, hormis l'alternance sus-mentionnée, très homogène.
J'ai particulièrement aimé le paragraphe de l'odyssée du caillou dans le corps Very Happy
Seule critique que je ferais, qui est plus une requête en fait, ne maîtrisant pas le genre : y a-t-il une signification derrière l'histoire de Pierrette ?

Groupe 2
Histoire que j'ai beaucoup aimée ! Le style, le sujet, les descriptions... je me suis laissée totalement embarquée ! Beaucoup ont dit qu'ils avaient vu la chute arriver à 2 km... moi j'avoue l'avoir comprise à ce moment-ci : "Et ce goût si... différent.". Sur certaines descriptions, j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs, mais de manière générale, j'ai envie de dire que c'est un texte à travers lequel transparaît une véritable cohésion entre les auteurs !

Groupe 3
Je crois que mon vers préféré est celui-ci : "Permettez-moi, ami, de me fendre d'un LOL !", il me fait juste mourir de rire ! Laughing
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [EC - 08 mars 2013] Textes et commentaires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Constances et challenges-