PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
 

 [Auteur] Stephen King

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Manduleen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  344
   Âge  :  39
   Localisation  :  Entre la chaise et mon écran
   Pensée du jour  :  Ϸú ert dóttirin af ljósinu, ljósit fylg !
   Date d'inscription  :  10/11/2012
    
                         
Manduleen  /  Tapage au bout de la nuit


De Stephen King j'aime sa capacité à jouer avec nos peurs viscérales... J'ai commencé par Ca, puis Simetierre, Cujo, Désolation, La petite fille qui aimait Tom Gordon, La tempête du Siècle, Marche ou crève, Runing man... Il fut une époque où je n'avais pas internet pour m'occuper.

Je ne juge pas un auteur sur sa capacité à faire de belles phrases, mais sur sa capacité à m'émouvoir et à me faire finir son bouquin (et si possible d'une traite). Pas un seul de ses livres que j'ai lu ne m'a déçu.
 
Dadouw
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1317
   Âge  :  28
   Localisation  :  Shamanie
   Date d'inscription  :  11/03/2012
    
                         
Dadouw  /  Adorable martyr de la paix sur le forum (et un peu dans le monde)


Manduleen a écrit:
Pas un seul de ses livres que j'ai lu ne m'a déçu.
Alors essaie Salem !

Bon, je dois avouer que j'ai quelques griefs contre l'ami King, ne serait-ce que de par jalousie  :mrgreen: 
Mais ce qui m'a le plus emmerdé, je crois, c'est cette citation, qui me dégouline par les yeux et qui, pour moi, érige son auteur en symbole de l'anti-littérature (ce qui est faux et je le sais) :

“If you wrote something for which someone sent you a check, if you cashed the check and it didn't bounce, and if you then paid the light bill with the money, I consider you talented.”
 
worldpokertrip
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  83
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  15/02/2014
    
                         
worldpokertrip  /  Pippin le Bref


je connaissais pas cette citation, mais je la trouve absolument géniale.
Ca renverse completement le mythe romantique de l'écrivain, "ouais on est des artistes, on est au dela des préoccupations triviales des autres êtres humains". Non, lui assume complètement : tu es écrivain quand tu arrives à bouffer grâce à ton stylo.

J'adore.


Dernière édition par worldpokertrip le Jeu 20 Fév 2014 - 1:07, édité 1 fois
http://www.worldpokertrip.net
 
Pêche Melba
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  474
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  11/09/2012
    
                         
Pêche Melba  /  Pour qui sonne Lestat


C'est juste le bon sens de quelqu'un qui a tiré le diable par la queue pendant sa jeunesse, au point de vivre plusieurs années dans une caravane avec sa femme... Il existe une vérité qui pulvérise le reste : dans ce monde, et à moins que quelqu'un le fasse pour vous (parents, conjoint, etc.), il faut payer les factures.
 
Granita
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  34
   Localisation  :  Savoie Grand Revard
   Pensée du jour  :  Sauvons la Terre! C'est la seule planète avec du chocolat!
   Date d'inscription  :  14/02/2014
    
                         
Granita  /  Homme invisible


Cette citation, telle que je la comprends, nous dit que l'on n'est écrivain qu'à partir du moment où d'autres nous prêtent ce talent et le reconnaissent par leur action "d'acquisition". Le vrai talent ne résiderait pas dans l'acte d'écrire mais dans celui de se faire lire, de se faire aimer.

C'est dérangeant de se l'avouer... mais est ce que nous n'écrivons pas finalement tous pour ça: nous faire aimer ?

Et bim, voilà Stephen, tu m'as encore balancé une de mes angoisses les plus profondes à la gueule. Tu es vraiment trop fort. :-)
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est une question d'amour-propre, quand on est indifférent notoire, on peut pas se faire aimer.
 
Rodolphe m
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  165
   Âge  :  40
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  20/11/2013
    
                         
Rodolphe m  /  Tycho l'homoncule


Stephen King est le patron, pour moi, dans ce qui concerne la littérature fantastique. Alors oui ses romans ne se valent pas tous mais son imagination peut être jalousé par beaucoup. Au delà des monstres et de horreurs qu'il raconte dans ses histoires, je retiens avant tout le regard qu'il porte sur l'enfance et surtout sur celle des années cinquante/soixante. En ouvrant un de ces livres j'ai toujours l'impression de retrouver un vieux pote au coin du feu qui me raconterait une histoire qui fait peur. Et pour moi ça c'est génial!
 
PailledOr
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  24
   Localisation  :  Angoulême (Abs du 06/04 au 12/04)
   Pensée du jour  :  Troubles de l'attention, une vie entière de distraction.
   Date d'inscription  :  16/01/2013
    
                         
PailledOr  /  Homme invisible


Stephen King est, pour moi, un auteur incontournable, il m'a fait découvrir le genre "horreur" qui est, depuis l'un de mes styles de lecture de prédilection alors que je ne supporte pas les films de cette gamme. Enfin, c'est pas pareil !

Le roman que je lui ai préféré est : Running man [oh mon dieu, j'ai failli faire une faute au titre ... shame]

Le seul point négatif c'est que King est vraiment très lent à démarrer, il y a beaucoup de description, on s'y noie parfois. ça passe ou ça casse en fonction des romans !
http://astreedwiin.blogspot.fr/
 
Guetz64
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  288
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  28/04/2014
    
                         
Guetz64  /  Autostoppeur galactique


Stephen King grandiose à ses débuts puis sur le déclin depuis quelques années ... Ces dernières histoires font à mes yeux tâche comparés à ses anciens chef-d'oeuvre. Parmi mes préférés, Shining, ça, Misery, Marche ou crève ... Il reste malgré tout un incontournable et la référence dans son genre.
 
vrauzier
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  33
   Localisation  :  Bordeaux
   Date d'inscription  :  04/12/2014
    
                         
vrauzier  /  Pippin le Bref


Je suis à moitié d'accord avec toi Guetz64!
Je trouve que KING continue à faire d'excellents romans. (Joyland, 22.11.63 et Docteur Sleep en sont la preuve!)

Cela dit il est vrai que j'ai une préférence moi aussi pour ses premières œuvres (que tu énumères) mis à part "Salem" qui malgré l’unanimité de tous, je trouve vraiment moyen...
http://www.valentinrauzier.fr
 
Chris Red
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  35
   Localisation  :  Lourdes
   Date d'inscription  :  09/12/2014
    
                         
Chris Red  /  Autostoppeur galactique


Pourtant, j'ai adoré "22/11/63" et "Dr. Sleep" est un bon roman à mes yeux, complémentaire de Shining et apportant des explications sur ce qu'il appelle le "Don", en profitant pour évoquer subtilement le troisième oeil. Je les trouve bons ces derniers romans.

Ce que j'aime chez lui, c'est que ses romans ont toujours du sens et tendent vers une certaine réflexion, il ne fait pas du fantastique pour faire du fantastique. J'ai adoré Dôme par exemple. Le mec il dénigre la théorie du complot de façon ouverte, et te dit ce que tu entends en général dans les médias tout en te montrant que c'est tout à fait possible. Pour cela, il coupe une petite ville du reste du monde et utilise un personnage sadique mais malin et manipulateur pour te montrer qu'un être vicieux peut aisément manipuler une multitude d'hommes naïfs, crédules et plus faibles d'esprit que lui. Et ça, c'est génial. Il utilise le fantastique pour créer des prétextes afin de servir une cause plus grande, et ça j'adhère. En plus, ses personnages possèdent souvent une certaine personnalité même si souvent y a un style proche, ils se différencient toujours. Après, le problème, c'est parfois le côté descriptif, j'aime sa façon de créer une atmosphère dans une ville par exemple, comme dans le Dôme, ou comme dans "22/11/63" mais des fois, il y a des passages superficiels avec des descriptions matérielles qui me semblent totalement superflues, comme dans "Dr. Sleep", il y a un chapitre qui commence par la description d'un personnage qui fait cuire des oeufs au plat? Je me suis dit "Quel intérêt ?" Heureusement que c'est pas le premier chapitre du roman. Mais bon, c'est son style. Toutefois, ça m'a empêché de finir "Duma Key" car je m'ennuyais trop, trop de longueurs.

Il y a aussi le recueil "Nuit noire, étoiles mortes" que j'ai trouvé intéressant où il pousse la réflexion sur des sujets délicats.
http://www.chrisreduniverse.eu
 
vrauzier
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  33
   Localisation  :  Bordeaux
   Date d'inscription  :  04/12/2014
    
                         
vrauzier  /  Pippin le Bref


Chris Red a écrit:
Pourtant, j'ai adoré "22/11/63"

C'est un de mes romans préféré Chris Red !
Je suis tout à fait d'accord avec toi Very Happy
http://www.valentinrauzier.fr
 
Chris Red
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  35
   Localisation  :  Lourdes
   Date d'inscription  :  09/12/2014
    
                         
Chris Red  /  Autostoppeur galactique


Spoiler:
 


Dernière édition par Chris Red le Mer 10 Déc 2014 - 15:15, édité 1 fois
http://www.chrisreduniverse.eu
 
vrauzier
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  33
   Localisation  :  Bordeaux
   Date d'inscription  :  04/12/2014
    
                         
vrauzier  /  Pippin le Bref


Attention à ne pas trop spoiler tout de même ! Very Happy

Je pense que King joue énormement sur l'éternel doute planant sur ce drame politique. Il nous fait passer Oswald pour le meurtrier mais nous brouille volonterement les pistes. Il nous veut frustré!
http://www.valentinrauzier.fr
 
vrauzier
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  33
   Localisation  :  Bordeaux
   Date d'inscription  :  04/12/2014
    
                         
vrauzier  /  Pippin le Bref


D'après le site StephenKingFrance, L'auteur viendrait d’annoncer la parution d’un nouveau recueil de nouvelles pour le 30 novembre 2015 : The bazaar of bad dreams (Le bazar des mauvais rêves, en Français). On peut donc l’espérer en France pour mi 2016 au plus tôt…

Stephen King a ajouté que ce recueil sera composé de 20 nouvelles et que ce sera un livre « plutôt épais » Smile  Smile
http://www.valentinrauzier.fr
 

 [Auteur] Stephen King

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Bibliothèque :: Lectures critiques-