PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 [Œuvre] L'écume des jours, Boris Vian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Gonfalon
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  800
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  06/10/2009
    
                         
Gonfalon  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Et d'ailleurs je ne comprend pas que ce soit le livre de Boris Vian que les gens préfèrent...
 
Pravda
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  931
   Âge  :  31
   Localisation  :  Paris Banlieue, là où ça brûle.
   Date d'inscription  :  29/07/2007
    
                         
Pravda  /  Bile au trésor


Pareil, autant ce livre est porteur du surréalisme et de tout ce qui va avec... Autant moi je me suis fait chier à lire ça. Une torture, des souris, m'en fout des souris, la mort, cool... Vide, chiant, etc. Il y avait des beaux mots, c'était "drôle" (m'enfin pas pour moi), mais bon, il a essayé de faire de l'humour. Bravo.

Donc, je préfère Vian comme chanteur que comme écrivain.


Ha oui... Je rajoute : Autant je n'aime pas le style et son jeu sur les mots me laisse de marbre, autant toutes les idées que son livre porte étaient géniales ! La richesse qui est secondaire, l'amour, la maladie et l'inégalité des hommes devant ça. La culture pour les gens stupides. Parce que, sans vouloir être méchant, Vian se moque radicalement des gens qui admirent les écrivains au point d'en être gaga... Donc, admirer Vian, c'est un peu un non sens, à mon avis. (L'admirer sans accepter la critique). Voilà, je pense que à ce niveau là j'aime beaucoup Vian, il était réaliste sur son travail et voyait dans les foules admiratrices de Sartre(et d'autres) des gens... Un peu trop simple ? Disons le.
http://depravation.over-blog.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ce livre est magnifique, un chef-d'oeuvre ! Il traite avec fantaisie, humour et tristesse une des plus grandes histoires d'amour ( pour moi, cette histoire d'amour peut être classée aux côtés de Roméo et Juliette ).

A lire impérativement avec un fond de musique jazz !

Il y a un film qui doit sortir bientôt, avec Romain Duris, Audrey Tautou, Omar Sy et Gad Elmaleh, mais la bande annonce ne m'a pas trop attirée :/

Après, je pense que je vais aller le voir, vu que l'Écume des Jours fait partie de mes livre préférés Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/06/2013
    
                         
Sandra2541  /  Début de partie


J'ai aimé ce livre, pour sa fraîcheur. Je ne trouve pas que ce soit un roman si triste qu'on a l'habitude de le dire, même si la folie qui s'en dégage a un petit arrière goût amère.
 
Hiendi Mond
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5497
   Âge  :  23
   Localisation  :  ça bouge... Tout le temps...
   Date d'inscription  :  20/02/2010
    
                         
Hiendi Mond  /  Maîtrise en tropes



Le livre est plein d'une poésie douce, un peu absurde... Vraiment un chef d'œuvre ! 




J'ai vu le film, pas mal, même si tout Boris Vian n'a pas su être rendu (mais je ne sais pas si c'est possible de le faire autrement uqe par les mots)
http://diane-mond.kazeo.com/
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13
   Âge  :  24
   Localisation  :  Neverland
   Date d'inscription  :  19/06/2013
    
                         
Psychae  /  Homme invisible


J'ai lu ce livre cette année, donc en première (L, au passage) et même si la lecture peut donner une impression étrange (c'est peut-être le but), j'y ai repensé et j'ai réalisé pas mal de choses, et compris certains thèmes du roman, et j'ai découvert que j'avais vraiment bien aimé. Je suis d'ailleurs tombée sur un extrait que l'on avait étudié pour mon oral blanc de français, et j'aimerais vraiment retomber sur un de ses extraits pour l'oral! J'ai vu l'adaptation de Michel Gondry, que j'ai plutôt apprécié, la fantaisie et le surréalisme qui s'en dégagent sont vraiment bien pensées, j'ai trouvé.
 
Gonfalon
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  800
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  06/10/2009
    
                         
Gonfalon  /  Double assassiné dans la rue Morgue


J'ai vu récemment cette adaptation par Michel Gondry. Autant le réalisateur est excellent dans Eternal Sunshine of Spotless Mind, autant il s'est planté grave là. C'est d'une longueur insupportable. Et puis la souris en lilliputien déguisé en souris, quelle mauvaise idée !!!
 
sakurajima
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  383
   Âge  :  66
   Localisation  :  Sur la ligne RER A
   Pensée du jour  :  " je reprendrai des nouilles avec mon ketchup"
   Date d'inscription  :  18/06/2014
    
                         
sakurajima  /  Tapage au bout de la nuit



Je conseille aussi le film avec Audrey Tautou entre autre
Je craignais le pire mais c'est l'adaptation la plus poétique qu'on pouvait faire et l'atmosphère est bien rendue.
 
Juliette n'avait pas peur
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6046
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  Why you so rough when you can't shut me down
   Date d'inscription  :  18/09/2008
    
                         
Juliette n'avait pas peur  /  Iphigénie in a bottle


Non, non. C'est pas une catastrophe mais c'est évidemment une catastrophe (what did you expect ? *burp*).
http://lenuageetlecendrier.com/
 
Fatalité
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  715
   Âge  :  35
   Localisation  :  Au sol.
   Pensée du jour  :  La fin.
   Date d'inscription  :  23/10/2017
    
                         
Fatalité  /  Blanchisseur de campagnes


Ce qui est génial avec Boris Vian, c'est qu'il nous déshabille littéralement. Que veux-je dire par là ? ... En fait, Boris Vian, en n'arrêtant jamais de prendre les mots au pied de la lettre, y compris les expressions, etc. voire en jouant parfois sur les mots, etc. (mais surtout en les prenant au pied de la lettre, notamment dans les expressions imagées), et évidemment en mettant en scène des univers rocambolesques sur fond jazzy ... eh bien, Boris Vian nous rend la vie, l'existence et le monde aussi légers que les mots, comme un air de jazz, justement, bien que ses thèmes soient parfois lourds (je pense notamment à l'Herbe rouge, complètement psycho, mais dans l’Écume des jours la mort lente reste terrible). Du coup, c'est frais, et tellement vivant que ça ruine tous les Prétentieux ! Jean-Sol Partre dans l’Écume - parodie de Jean-Paul Sartre évidemment ...


... je suppose que ceux qui n'aiment pas, n'accrochent pas avec l'ahurissement des choses, chez Boris Vian. Car en effet, ça ne mène à rien ! Et c'est justement ça qui est signalé : l'insignifiance des choses, au-delà des mots, de leurs jeux et de leurs images ... on n'est pas là pour se faire engueuler, on est venu pour voir le défilé !


EDIT: par contre l'adaptation filmique est un gros bousin. Ce qui fonctionne dans l'imaginaire des mots ne fonctionne pas visuellement, c'était couru d'avance.
http://libertephilo.forumactif.org
 

 [Œuvre] L'écume des jours, Boris Vian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Bibliothèque :: Lectures critiques-