PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Réassort du coffret Pokémon 151 ...
Voir le deal

Partagez
 

 Trop de structure a tué mon écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Lost_in_modernity
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  28/04/2023
    
                         
Lost_in_modernity  /  Homme invisible


Salut a tous

Il y a peu j'ai ecrit quelque textes assez spontanement. Quand je les relis j'en suis satisfait. Je les trouve fluide et ils retranscrivent de facon assez fidele  ce que je veux exprimer. Fier de ces succes et ayant envie depuis quelques temps d'exprimer certaines experiences j'ai decide d'ecrire un roman.

J'ai d'abord defini une intrigue et la facon dont elle se decoupe en chapitre. Pour chaque chapitre j'ai decrit comment l'action prend place, avec tout plein de details sur les lieux, les sensations et emotions, le contenu des dialogues... J'ai ensuite organise tout ca en pseudo phrases, des phrases finies a ~90% qui contiennent l'information mais sans vraie prose. En theorie le plus dur est fait,  j'ai garde le meilleur pour la fin, il ne me reste plus qu'a editer et raffiner mon texte de base.

Et c'est la que j'ai un probleme. J'ai presque 30000 mots d'ecrits et je n'ai pas une seule phrase complete. J'ai passe des semaines sur le premier paragraphe et n'ai toujours rien qui me satisfasse. Je me sens comme ce personnage un peu ridicule dans La peste de Camus qui travaille et retravaille a l'infini la premiere phrase de son roman et meurt avant d'avoir ecrit la seconde. Je ne peux m'empecher de vouloir ecrire comme Proust ou Flaubert ce qui, j'en suis conscient, est stupide. D'autant plus que j'aime bien mon style quand il est spontane mais en structurant trop je n'arrive pas a le retrouver. D'un autre cote c'est ce roman que je veux ecrire, pas un autre.

Avez vous des suggestions ? Est-ce que l'un d'entre vous s'est deja retrouve dans cette situation ?

(Pour donner un peu de contexte, mon roman est une tranche de vie en monologue interne avec beaucoup de description.)
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3298
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Je suis du genre bloquée donc c’est un peu étrange de donner des conseils… 
Ce que je te dirais quand même; des fois que ça fonctionne : arrête. Pose ton texte dans un coin pendant quelques temps (quelques semaines / mois)… ton cerveau va oublier le superflu, ne retenir que les points clé…

Et ensuite lance toi dans l'écriture en évitant de reconsulter ton plan. Autrement dit : réinvente le, pour retrouver ta spontanéité.
Si tu te trouves coincé ou que tu as oublié où tu veux aller, jette un œil à tes notes… mais c’est tout.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5587
   Âge  :  124
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Tu pourrais peut-être essayer de réécrire toute ton histoire, sans te référer à ton premier jet ? (edit : ah, en fait Jimilie a été plus rapide. ^^)

Maintenant que tu sais ce qui se passe et que tu as tous les éléments et dialogues en tête, tente de le réécrire de mémoire en lâchant la bride ?

Tu peux aussi essayer de réécrire des passages dans le désordre, ne commence pas par ton début. Quand tu auras trouvé le bon ton, ça te débloquera peut-être le reste.

Sinon, chacun est différent à ce sujet, mais moi aussi, je réécris beaucoup, quitte à passer une dizaine d'heures sur un pauvre chapitre de 2 000 mots, pour arriver à quelque chose de tout juste acceptable. Et puis au bout d'un moment, il faut lâcher prise et passer au chapitre suivant, sachant qu'on refera un tour complet du roman ultérieurement. (et même plusieurs tours complets, en réalité.)
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Mardi
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  2975
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  /kick lundi
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Roberto Bel-Agneau


Chacun sa méthode, et certaines personnes s'y retrouvent très bien dans l'hyper-structuration avant-projet, mais comme tu décris les choses, j'ai l'impression que tu es allé beaucoup trop loin dans le processus, tout simplement !
Définir une intrigue, un plan, voire un chapitrage, et préparer en parallèle quelques pages d'univers, de lieux, d'histoire, ok, mais tout le reste qui est venu ensuite, j'ai l'impression que c'est un peu trop ? Plutôt que te garder le meilleur pour la fin, j'ai le sentiment que tu t'es gâché le plaisir d'écriture en "documentant" à ce point les échanges et les émotions ; en général, ça c'est la substance qui vient pendant l'écriture, à chaud, quand on se laisse emporter... Enfin encore une fois, je suis en train de présumer, mais à la façon comme tu en parles, j'ai vraiment l'impression que tu t'es toi-même "spoilé" ton histoire en voulant trop te préparer, et que du coup... il n'y a plus beaucoup d'intérêt à l'écrire.

Du coup, mes suggestions, ce serait : garde ton premier squelette, avec ton intrigue, ton plan global, voire quelques lignes d'idées pour chaque chapitre, mets le reste de côté, et repars à zéro. Ce n'est peut-être pas un bon conseil pour toi, mais dans cette situation, c'est ce que je ferais, moi ^^


Trop de structure a tué mon écriture Tarepa10
Ta gueule, c'est cosmique.
https://www.instagram.com/mardi.mardiii/
 
Lost_in_modernity
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  28/04/2023
    
                         
Lost_in_modernity  /  Homme invisible


Merci a vous, je ne m'attendais pas a avoir des reponses si rapidement.
Je pense que vous avez raison tous les trois : il faudrait que j'arrete pendant un moment et recommence sans regarder le premier jet et sans hyperdocumenter.  
C'est juste hyper frustrant !
 
scarytaupinet
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  25
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  11/03/2024
    
                         
scarytaupinet  /  Petit chose


Yes, j'avais voulu faire comme toi pendant un temps, histoire d'avoir une intrigue hyper bien structurée, à la Flaubert où chaque phrase a un sens, un objectif, où tout fait sens, dans laquelle y a des rappels de scènes passées, des prolepses de l'espace, des foreshadowings, bref la totale

Eh bah je n'arrive pas à écrire, pareil. Je suis bloqué dans mon écriture, ça me fait chier d'avance, j'ai l'impression de n'avoir aucune spontanéité et de ne pas me laisser emporter par mes décors et mes personnages.

Du coup, j'ai créé un tableau dans lequel j'ai condensé ce que je voulais que chaque chapitre signifie plus ou moins (vraiment succinctement), avec les grands évènements que je veux, les sentiments majeurs qui seraient cools à faire ressentir et à partir de ça je donne libre cours à mon écriture.
Ce n'est en aucun cas une obligation, c'est plus une sorte d'inspiration cadrée, et si je veux sortir de ça, je me le permets et je modifie mon tableau, voire la suite du tableau.

Laisser du temps passer, c'est primordial aussi, je crois que je suis dans une phase où il faut que je fasse une pause et j'en ai pas envie mais je ne suis plus productif là, c'est frustrant.

Bref, je te souhaite tout le courage du monde en tout cas !
 
Blackmamba
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1901
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Crachez-le aussi fort que vous voulez, ça ne sert à rien. Car je ne suis pas un déviant.
   Date d'inscription  :  28/07/2023
    
                         
Blackmamba  /  Journal du posteur


Je dis souvent qu'il n'existe pas une bonne et une mauvaise manière de faire, mais différentes manières qui nous correspondent plus ou moins. Le degré de structuration va agir de différentes manières sur notre processus créatif. Lors de mes débuts, je structurais déjà beaucoup alors que je me lançais dans l'écriture, ça m'est venu naturellement. Ensuite, ça s'est accentué, pour devenir une approche liée à la performance, une somme entre mon amour de l'art narratif et de mes sensibilités issues du monde du sport et martial. Ça me correspond, mais je n'ai jamais rencontré de processus qui s'approchait du mien. Chaque cas est individualisé je pense.

Je dirais que de ton côté, tu t'es laissé tenter par une approche ultra-architecte qui me fait penser à la mienne. Que ce soit bon ou mauvais, je ne dirais pas ça, mais plutôt ceci : tu as découvert que cette approche bloquait ton feu créateur, ton influx. Ce dernier a besoin certes d'un peu de structure, mais pas trop pour s'exprimer librement et donner son plein potentiel. Alors c'est frustrant pour ton récit actuel, j'en conviens. Mais tu peux en tirer des enseignements, ajuster. Trouver sa voie, le protocole et le process qui nous correspond, est parfois un chemin constitué de petits ajustements, de tâtonnements, où on doit forcément expérimenter et tenter sur nous-mêmes, car il n'y a qu'ainsi qu'on peut avoir la réponse. Tu n'aurais jamais su que trop de structure ne te correspondait pas si tu n'avais pas tenté, tu vois ce que je veux dire ?

Pour autant, d'instinct, tu as été vers plus de structure. Je dirais que ça montre quelque chose, que tu sens que tu as besoin de plus de structuration, mais qu'il ne faut pas que ça aille trop loin, dans l'excès. Tu pourrais reprendre ton cadre de référence habituel dans ton processus, et y ajouter davantage de structure par petites touches ? Ça pourrait prendre ainsi, mais je n'en suis pas sûr, chacun est différent.
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5587
   Âge  :  124
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Tout ce que tu as fait jusqu'à présent n'est pas du travail ou du temps perdu. Cela t'a permis de mieux connaître ton histoire et tes personnages, de vérifier que tout fonctionne. Tu as aussi acquis de l'expérience et plus on en a, mieux on écrit en théorie. (si ça peut te permettre d'atténuer le sentiment de frustration. ^^)

Je pense aussi que tu es peut-être déçu d'écrire et de ne pas trouver "la voix idéale", et quand tu te relis, ça ne ressemble finalement qu'à... quelque chose d'un peu moins bon que ce que tu voudrais.
C'est un peu comme si une personne souhaitait voir quelque chose de beau dans le miroir et qu'elle se retrouvait déçue de son propre reflet. On a le choix de se battre pour changer ce qui apparait, mais on peut aussi accepter l'imperfection et se dire que cela fait partie de soi (en l’occurrence de sa voix d'écrivain, puisqu'on écrit tous d'une manière différente). Ce n'est pas parce que chaque phrase n'est pas aussi esthétique que tu le souhaites que ton histoire en sera moins bonne.
Sans compter que ce qui est esthétique pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre, et que l'énergie que tu déploies peut ne pas être récompensée au bout du compte par les appréciations de lecteur.

Sinon, si tu veux moduler ton style d'une manière bien précise, à la Proust ou à la Flaubert, c'est possible, mais demande surement un travail considérable qui est plus technique que passionnel. ^^
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Lost_in_modernity
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  28/04/2023
    
                         
Lost_in_modernity  /  Homme invisible


Ca me fait plaisir de savoir que je ne suis pas le seul hyper architecte. C'est rare de trouver des gens qui se revendiquent comme tel online !

Encore une fois merci a tous.
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  172
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Tycho l'homoncule


Bonjour,

Une technique qui marche assez bien pour moi est de changer de support. Faire le plan détaillé sur ordinateur (parce que c'est très pratique) mais rédiger un brouillon manuscrit. Faire une première correction sur ordinateur, imprimer et recorriger au crayon.

Mais sinon, no stress. Personne ne te demande de finir pour demain, et si tu mets 6 mois à écrire le premier paragraphe (que tu finiras par supprimer dans ta version finale), ce n'est pas un drame. C'est seulement le processus créatif qui a des hauts et des bas.
Si ça peut te rassurer, ça fait plus de 6 mois que je suis sur le même chapitre. Je ne désespère pas de le finir un jour, j'ai fait au moins 15 versions (aucune satisfaisante) et j'ai un plan très détaillé (comme toi) qui ne demande qu'à être transformé en phrases. C'est décourageant, mais c'est normal et ce n'est pas en me fustigeant qu'il va s'écrire tout seul (malheureusement...).
https://hortensemerisier.com/
 
Lone Jensen
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  39
   Âge  :  38
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  La folie c'est d'espérer un résultat différent avec les mêmes ingrédients
   Date d'inscription  :  10/03/2024
    
                         
Lone Jensen  /  Petit chose


Je ne fonctionne pas de la même façon, sans doute pour éviter ce qui t'arrive, car je crois que trop préconstruire confine la création (==>cette phrase est imprononçable).

Sans doute qu'avoir une structure globale est une bonne chose, pour un récit très riche, mais quand vient le moment de créer, il n'est plus tant question d'activer son mental, que de déverser un peu de soi.
Et si tu avances dans un récit préconstruit, même par toi, tu te rends compte des contraintes que tu t'es infligées, et tu n'as plus de place pour te déverser.

Donc, le seul conseil que je peux te donner, si tu en veux un, c'est de revenir à une structure simple, en gardant tes merveilleuses idées de côté, pour compléter ce qui doit l'être au moment venu.

Bon courage!

 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Trop de structure a tué mon écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-