PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une histoire sans antagoniste ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1930
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Oui, je suis inspirée pour ouvrir des topics (mais pas pour écrire Laughing )

Pensez-vous qu'un roman doit obligatoirement avoir un antagoniste ?

Je m'explique : J'ai regardé la vidéo de Christelle Lebailly (ICI) et je me suis dit : mais attends, j'ai pas d'antagoniste dans mon projet fantastique ?! Ou alors, c'est la forêt ? Mais déjà, est-ce qu'un antagoniste peut être une forêt ? Je suis pas sûre parce que dans la vidéo, elle dit bien qu'il doit être matériel/physique pale
Spoiler:

De plus, elle dit que le protagoniste doit battre l'antagoniste : Moi, c'est clair et net qu'ils battent pas les forces mystérieuses de la forêt. Ou peut-être que si scratch Parce que c'est une fin "heureuse" quand même, où ils réussissent à sortir de la forêt. On peut appeler ça une victoire ? Mais est-ce que c'est battre l'antagoniste (en supposant que le mien est la forêt) : je suis pas sûre.

MAIS ! Elle dit, à la fin, qu'il y a 3 types de mort que le protagoniste doit affronter/avoir peur : physique, professionnel et psychologique. Et moi, il y a bien une mort physique et psychologique;

Donc je me questionne : est-on obligés d'avoir un antagoniste pour que nos romans fonctionnent ? scratch
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3298
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Bin...non?
Dans "le mur invisible" (Marlen Haushofer), il n'y a pas d'antagoniste. On doit pouvoir compter des milliers de romans comme ça. Qui est l'antagoniste dans Eugénie Grandet (Balzac) ? Dans Le bonheur des dames (Zola) ? Dans Betty (Tiffany MacDaniel) ?

A moins qu'antagoniste signifie "difficulté à surmonter" dans ce cas il y en a toujours une, sinon c'est une recette de cuisine.  Une histoire sans antagoniste ?  1f601


Dernière édition par Jimilie Croquette le Mer 28 Fév 2024 - 18:21, édité 1 fois
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1930
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Ici on est incultes en littérature Laughing Je ne connais pas tout ça oupsie

Je sais pas trop ce qu'on appelle "antagoniste" en fait, pour moi c'est le méchant de l'histoire quoi Laughing
 
Seb
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  338
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  14/11/2023
    
                         
Seb  /  Tapage au bout de la nuit


Dans le schéma narratif classique, l'antagoniste est souvent l'obstacle qui se dresse entre le personnage principal et l'objet de sa quête. Ce n'est pas forcément une entité intentionnelle. Ça peut être une barrière physique, politique, un blocage psychologique, un concept, un secret, ce que tu veux en fait. L'important c'est : - qu'est-ce que cherche le personnage ? - qu'est-ce qui l'empêche d'y arriver immédiatement ?
 
CamilleG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  05/11/2023
    
                         
CamilleG  /  Petit chose


Je me suis posée les mêmes questions il y a quelques mois et j'ai également fait des recherches sur le sujet. De ce que j'ai retenu, l'histoire n'a d'intérêt que si le héros rencontre des méchants ou des obstacles durant son parcours. Sinon, il ne fait que se promener en sifflotant et c'est vite chiant 😅
Donc peu importe qu'il s'agisse d'une catastrophe naturelle, d'une belle-mere ou du chien de la voisine, il faut construire quelqu'un ou quelque chose qui l'empêche d'avancer. C'est ça un antagoniste 🤔
Mais est-ce que ce sont les codes officiels du guide des auteurs ? Ça, j'en sais rien 🥹
Bon courage 😊
http://www.camillegillot.fr
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1021
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Effleure du mal


Les anglo-saxons (qui ont souvent une approche très pragmatique de ces questions) identifient grosso modo 3 catégories de conflit :

- man against man

- man against nature

- man against self

Qui peut évidemment s'entendre aussi au féminin.

Il n'y a antagoniste que dans le premier cas. Dans les autres, on va être face à une force naturelle / surnaturelle (ça arrive souvent dans les thrillers, que ce soit au ciné ou en littérature, exemple : le gros astéroïde qui menace la Terre, ou des dinosaures qui ont été relâchés accidentellement dans la nature), ou face à soi-même (quelque chose empêche les protagonistes d'avancer, et c'est typique des romances, le conflit qui empêche le couple d'être heureux va rarement venir d'un antagoniste ou même d'une force de la nature, souvent on va plutôt être dans une situation où les deux protagonistes vont devoir sacrifier quelque chose chacun de leur côté pour parvenir à leur fin, qui est d'être heureux ensemble, par exemple, il va devoir sacrifier sa carrière prometteuse en ville pour s'installer dans ce petit village, et elle va devoir apprendre à faire plus facilement confiance à autrui).
https://fabiendelorme.fr
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5587
   Âge  :  124
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Pas mieux que ce qui a été dit précédemment, la force antagoniste, c'est ce qui vient empêcher la satisfaction des désirs du protagoniste.

Cela peut être quelqu'un qui voudrait une chose contraire à ce que souhaite le protagoniste. Cela peut être aussi quelqu'un qui désire la même chose et qui se retrouve en concurrence.

Si le désir du protagoniste est simplement de survivre, la force antagoniste est ce qui va faire obstacle à cette survie.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Une histoire sans antagoniste ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-