PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -25%
Machine à café KRUPS Nescafé ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Nombre de mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Zarah
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  30
   Localisation  :  Bourg palette
   Pensée du jour  :  need sleep - vacation - food
   Date d'inscription  :  03/12/2023
    
                         
Zarah  /  Petit chose


Hello tout le monde ! (et bonne année ahah)

Je ne trouve pas de discussion (ou en tout cas je ne vois pas comment les retrouver ?) sur le nombre de mots lorsque l'on écrit un texte.

En effet je continue de travailler sur mon texte qui aborde le sujet de la charge mentale (j'ai d'ailleurs ouvert un topic dans Miscellanées si jamais vous voulez me donner votre avis Smile ).

Actuellement je suis à 19000 mots et quelques et j'essaie d’être à minima à 20 000 suite à la recommandation d'une amie qui est dans l'édition.
Bien évidemment je n'écris pas juste pour écrire mais quand j'estime que cela est pertinent, et ça me permet finalement de faire des pauses puis de reprendre, de corriger et ainsi de suite.

J'aurais aimé avoir votre avis à ce sujet ? Quand estimez vous que votre nouvelle/roman est terminé ? Comment vous motivez-vous pour écrire peut être un peu tous les jours ? Sur quoi vous basez-vous pour le nombre de mots à écrire ?
Enfin, lorsque je consulte le nombre de mots sur mon document cela comprend du coup le texte de la 4e de couverture ainsi que ma bibliographie. Dois-je les décompter du nombre de mots de mon livre ? Ce qui m'en enlevèrait du coup pas mal..

Tout conseils est bon à prendre, alors merci d'avance ! Nombre de mots 1f601
 
Sanelle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  125
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  08/08/2023
    
                         
Sanelle  /  Barge de Radetzky


Tu dois retrancher la 4e de couverture et ta bibliographie. En général, c'est l'éditeur qui écrit la 4e de couverture. Quant à la bibliographie, je ne vois pas trop : c'est un ouvrage technique ou universitaire ?
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  73
   Localisation  :  Pyrénées-Orientales
   Date d'inscription  :  22/08/2014
    
                         
favdb  /  Barge de Radetzky


Pour faire tes décomptes, je te suggère de séparer dans des fichiers différents:
- couverture
- 4ème de couv'
- livre lui-même
- bibliographie et références
- etc...
Quand tu auras terminé, tu assembleras le tout dans le fichier final. Ainsi tu pourras faire tes décomptes partie par partie.
http://ostorybook.eu
 
Zarah
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  30
   Localisation  :  Bourg palette
   Pensée du jour  :  need sleep - vacation - food
   Date d'inscription  :  03/12/2023
    
                         
Zarah  /  Petit chose


Sanelle a écrit:
Tu dois retrancher la 4e de couverture et ta bibliographie. En général, c'est l'éditeur qui écrit la 4e de couverture. Quant à la bibliographie, je ne vois pas trop : c'est un ouvrage technique ou universitaire ?

Je vois merci..! Bon bah du coup je suis encore loin de mon objectif, ça me déprime un peu du le coup Nombre de mots 1f605

@favdb Oui je vais faire ça.. Merci Smile
 
Blackmamba
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1791
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Crachez-le aussi fort que vous voulez, ça ne sert à rien. Car je ne suis pas un déviant.
   Date d'inscription  :  28/07/2023
    
                         
Blackmamba  /  Fiancée roide


Bonne année à toi aussi du coup ! Lol

Mes réponses vont différer de celles de camarades, je vais plus me pencher sur ces points :
"Quand estimez vous que votre nouvelle/roman est terminé ? Comment vous motivez-vous pour écrire peut être un peu tous les jours ? Sur quoi vous basez-vous pour le nombre de mots à écrire ?"

J'écris un récit parce que j'ai quelque chose d'intéressant à raconter à la base en fait... Lol mais ma phase préparatoire est très, très structurée, donc j'ai le début, le milieu, la fin, et même tout ce qui doit figurer entre deux, avant même de poser le premier mot. Du coup, la longueur est une question que je ne me pose jamais, je pense d'ailleurs qu'elle me freinerait ?
Mes romans sont souvent trop long, surtout pour tenter en primo-auteur, alors pour mon projet actuel, à l'idée de faire plus court, j'ai pris la chose différemment : je pars sur un propos moins ambitieux. Je brasse beaucoup de thèmes dans mes récits habituels, qui sont tous développés, alors ça prend de la place. Mais en limitant mon propos, ne pas faire de la religion ou de la politique un pivot narratif pour résumer, je gagne en place.
En l'occurrence, je me concentre sur la violence, la culpabilité, le deuil par exemple. Le tout insufflé à travers un protagoniste qui tient une place bien plus haute par rapport aux autres persos. Ça m'a aidé à partir pour plus court, même si je ne me projette pas tant que ça sur la taille totale pour autant. En tout cas, c'est ma manière perso de faire, qui me correspond, et n'ira peut-être pas à d'autres.

Ensuite, pour me motiver... J'écris pour survivre, donc ça simplifie l'équation de mon côté. Je suis en vie uniquement parce que je me suis fixé un objectif précis, donc écrire ne dépend plus de motivation ou d'envie pour ma part : c'est ma discipline et ma routine qui m'y poussent. Puisque je dois écrire, puisque c'est ainsi et pas autrement, alors la question ne se pose pas. Tu vois ce que je veux dire ? Je ne vais pas m'étendre sur du trop perso, ni recommander ma manière de faire, car elle fait beaucoup de dégâts par bien des aspects.

Pour la dernière question, j'ai un peu répondu plus haut je pense ? Je ne me base sur rien en vérité, j'écris et puis c'est tout... Lol

Au global, j'ai une approche similaire aux philosophies martiales, le Geido en particulier, donc je recommande souvent la discipline. La motivation est fluctuante, alors qu'une discipline bien ancrée permet de s'y mettre même quand on a moins envie. Mais encore une fois, c'est mon fonctionnement perso. Je trouve que la discipline, c'est bien souvent faire des choses même quand on en n'a pas trop envie, et faire comme si on adorait les faire, se convaincre un peu. Et souvent quand personne ne nous regarde, loin de l'attention.
Malgré mes belles paroles, j'ai souvent eu envie de tout arrêter, de rester à glander, à me faire plaisir sur autre chose, parfois végéter sur des choses inutiles... Mais ma discipline et mes routines me préservent et m'aident très souvent. Mais j'insiste là dessus encore une fois, je ne pousse personne, et ce n'est pas la solution ultime. Forgez vos propres protocoles qui vous correspondent, car chacun est différent.

Voilà, j'espère que ça apportera un peu quelque chose à tes interrogations, ou tes sollicitations. N'hésite pas à rebondir !
 
Aliénor
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1652
   Âge  :  22
   Localisation  :  là où il fait toujours nuit
   Pensée du jour  :  bon. écrire.
   Date d'inscription  :  21/02/2022
    
                         
Aliénor  /  Miss Deadline


Je rebondis simplement sur le nombre de mots.
Il dépend du type d'écrit, mais en général, on observe les ordres de grandeur suivants :

Nouvelle = moins de 20 000 mots.
Novella = entre 20 000 et 40 000 mots (attention, selon les maisons d'édition, ça peut changer un peu : parfois, c'est entre 20 et 30k).
Roman : à partir de 50 000 mots.

Pour le reste, les ovnis et les poèmes, il n'y a pas vraiment de moyen de se situer. C'est selon la maison d'édition, et selon comment tu le sens.


Nombre de mots 1f47d.png?v=2.2
Alien officiel de la CB since 2022.
Modératrice spécialisée dans la Section Édition.

Instagram, pour suivre mes aventures dans la jungle de l'édition.
Parcours éditoriaux:
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4262
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


Je déplace ça dans l'Écritoire !
 
Zarah
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  30
   Localisation  :  Bourg palette
   Pensée du jour  :  need sleep - vacation - food
   Date d'inscription  :  03/12/2023
    
                         
Zarah  /  Petit chose


[quote="Blackmamba"]

Merci @Blackmanba pour te retour !
Ça me permet effectivement de moins me mettre la pression en termes de chiffres Smile

J'écris également parce que j'ai quelque chose à raconter et que cela me tiens à coeur, mais je vois tellement d'attendu en termes de mots selon le type de texte que ça reste dans un coin de ma tête..

Par contre j'avoue que j'ai du mal à savoir à partir de quand mon texte sera enfin terminé, il y a quelques mois je le pensais et finalement après avoir fait une petite pause cela m'a permit de retravailler certaines parties, d'en ajouter d'autres etc. C'est compliqué à estimer je trouve ? Est ce que ce serait dès que j'estimerai n'avoir plus rien à raconter finalement ?


@Aliénor
Merci pour cette précision ! Pour le moment mon texte tourne autour de 17800 mots mais j'avoue que j'ai du mal à savoir si ça relève plus d'une nouvelle ou d'une novella. Pour le coup je parle d'une seule intrigue (la charge mentale en couple), de 2 protagonistes (mon ex et moi même) en m'appuyant sur des études et des faits de sociétés afin d'appuyer mes expériences à ce sujet. Ça relèverait même limite plus du développement personnel.
Merci en tout cas pour ton retour Smile

@Flora @FAVDB
Merci pour cet éclairage ! Effectivement je viens de me renseigner un peu plus et n'ayant aucune fiction dans mon texte ça relèverait d'un essai autobiographique Smile


Dernière édition par Zarah le Ven 19 Jan 2024 - 16:08, édité 3 fois
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7260
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Conseil pratique : Zarah, c'est inutile de citer intégralement le message des autres quand tu leur réponds Wink Non seulement c'est source d'erreur (tu as raté ta citation avec Aliénor, donc on ne sait plus où termine son message et où commence le tien...), mais ça oblige à scroller pour voir tes réponses.

En tout cas, je pense que ton texte ne relève ni de la nouvelle ni de la novella, car si tu écris une non-fiction en t'appuyant sur des études et sur ton expérience, on est plus dans l'essai ou dans le témoignage, selon moi.


Nombre de mots 60011Nombre de mots Bannie10
Participez au concours d'extraits 125
jusqu'au 13 avril, sur le thème Séparation !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Loupiote
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  73
   Localisation  :  Pyrénées-Orientales
   Date d'inscription  :  22/08/2014
    
                         
favdb  /  Barge de Radetzky


On pourrait classer ton écrit dans la catégorie "essai", et là il n'y a aucune délimitation quantitative.
http://ostorybook.eu
 
Sébours
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  19
   Âge  :  46
   Date d'inscription  :  21/03/2024
    
                         
Sébours  /  Homme invisible


Aliénor a écrit:
Je rebondis simplement sur le nombre de mots.
Il dépend du type d'écrit, mais en général, on observe les ordres de grandeur suivants :

Nouvelle = moins de 20 000 mots.
Novella = entre 20 000 et 40 000 mots (attention, selon les maisons d'édition, ça peut changer un peu : parfois, c'est entre 20 et 30k).
Roman : à partir de 50 000 mots.

Pour le reste, les ovnis et les poèmes, il n'y a pas vraiment de moyen de se situer. C'est selon la maison d'édition, et selon comment tu le sens.

Je trouve les questions sur les limites basses plus lisibles que les limites hautes.

Par exemple, j'ai un roman de 250 000 mots, soit plus de 1000 pages et 1.5 millions de caractères. Je sais que le genre a son importance. C'est de la fantasy donc théoriquement plus acceptable que pour de la littérature blanche.
Auriez-vous des notions sur ces volumes plafonds?

Perso, j'hésite entre couper mon livre en deux-trois tomes ou réduire le nombre de pages.
 
Mardi
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  2916
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  /kick lundi
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Roberto Bel-Agneau


ça dépend beaucoup des ME mais clairement, il y a peu de chances qu'une ME prenne le risque d'éditer la briquasse d'un primo-auteur (et qu'ensuite des lecteurs prennent le risque de l'acheter, même s'il passe la barrière de la publication ^^). Le mieux serait effectivement de découper ton roman en deux voire trois tomes mais là encore, assez peu de ME acceptent d'éditer une série d'un primo-auteur, la plupart préféreront commencer par un one-shot et voir comment le public l'accueille.
Cela dit, ce sont des généralités et pas des lois, si ton roman tape dans l’œil d'une ME qui n'a pas établi de limite haute à la soumission (de plus en plus le font, cependant), il sera toujours temps de voir ce qu'elle te propose !


Nombre de mots Tarepa10
Ta gueule, c'est cosmique.
https://www.instagram.com/mardi.mardiii/
 
Sanelle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  125
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  08/08/2023
    
                         
Sanelle  /  Barge de Radetzky


Je ne sais pas, mais pour avoir regardé/écouté de nombreux professionnels (éditeurs ou écrivains publiés), tous disent qu'il faut réduire, parfois de 20% nos textes, parce qu'il y aurait beaucoup de choses inutiles. Ce qui n'empêche pas, en plus, pour un texte très long, de le scinder en plusieurs tomes.
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7260
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


J'ai vu la limite de 150 000 mots par livre sur plusieurs sites de maisons d'édition, y compris pour de la fantasy. Les JE qui avaient des ouvrages plus longs ont généralement dû les raccourcir ou les diviser pour obtenir un contrat.


Nombre de mots 60011Nombre de mots Bannie10
Participez au concours d'extraits 125
jusqu'au 13 avril, sur le thème Séparation !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Loupiote
En ligne
 
Tobias
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  58
   Localisation  :  Essonne
   Pensée du jour  :  J'ai faim !
   Date d'inscription  :  02/03/2024
    
                         
Tobias  /  Petit chose


Pour compléter, le respect du nombre de mots est une convention, chaque ME peut décider autrement, ça leur permet d'uniformiser leurs collections comme elles le souhaitent, mais il faut se rappeler qu'il y a toujours une question de cout derrière. Voilà ce que j'avais trouvé sur l'ensemble des textes, il y a quelques années.

La twittérature : 140 signes maximum
L’Hemingway : Micronouvelle courte de six mots pile !
L’Haïku : Petit poème de dix-sept syllabes, en trois vers.
La Micronouvelle :  Jusqu’à 1000 signes ou environ 150 mots.
Le dribble : 50 mots maximum
Le drabble : 100 mots maximum
La Nouvelle : de 150 à 15 000 mots
La Novella de : 15 et 30 000 mots
Roman court de : 30 à 50.000 mots
Roman standard de : 50 à 80.000 mots
Roman long  : + de 80.000 mots

Le comptage des signes et mots
Pour la langue française, on compte généralement en signes espace compris (abréviation=sec). Cette information est importante, car beaucoup d’appels à textes définissent un nombre de signes maxi et non en mots ou en page.
Pour connaître le nombre de mots moyens quand on vous parle en signes espaces compris (sec), le facteur est de 6 (250 mots = env. 1500 sec)
On compte en moyenne 250 mots par page pour un livre standard format A5 (14,8×21), taille de police 12, interligne simple.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Nombre de mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-