PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
WD Green SN350 – Disque SSD interne NVMe M.2 – 2 To
99.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Aide] Cibler les bonnes maisons d'édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Nick Finn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  25
   Âge  :  37
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  01/09/2023
    
                         
Nick Finn  /  Petit chose


Bonjour à tous,

La première salve de maisons d'édition que j'ai ciblées s'est soldée par un échec. J'ai visé en particulier des grosses maisons d'édition parce qu'elles ont le mérite d'être connue et que je préférais essayer d'être publié par les plus grades ME au plus tôt si c'était possible, la preuve en est que mon manuscrit ne semble pas assez bon ou adapté.

Pourriez-vous m'aider à trouver de nouvelles ME qui seraient susceptibles de publier mon roman ?

Voici de quoi il parle :
Samantha, treize ans, Témoin de Jéhovah, est battue par sa mère et rejetée à l'école où elle est victime de harcèlement en raison de sa différence et d'une rumeur qui court sur elle depuis l'an passé. Alors qu'elle n'y a aucun ami, deux garçons décident de se rapprocher d'elle, ce qui va lui permettre de développer des interactions sociales où elle n'est pas une victime. Paula, son enseignante, se rapproche d'un de ses collègues populaires, et essaie d'aider Samantha à mieux vivre le collège, mais l'ado la rejette.

Les thèmes abordés sont : l'emprise sectaire, le féminisme, la confiance, le dépassement de soi, la remise en question, l'amitié, l'individualisme, etc.

Je classe cette histoire comme un roman picaresque et un roman social. Donc dans ma recherche de ME j'ai ciblé celles qui publiaient un peu de tout, de la littérature contemporaine ou de la littérature française, sans précisions particulières.

Voici les ME que j'ai contactées :
Albin Michel = pas de réponse dans le temps imparti
Michel Lafon = pas de réponse dans le temps imparti
Robert Laffont = fin de l'échéance dans un mois, je n'ai pas grand espoir d'une réponse positive
Flammarion = refus
Fayard = pas de réponse dans le temps imparti
Mercure de France = refus
XO Éditions = refus (pas dans la ligne éditoriale)
P.O.L. = refus (pas dans la ligne éditoriale)
Denoël = refus (pas dans la ligne éditoriale)
Grasset = refus
Seuil = refus
Les 3 Colonnes = contrat proposé, mais je ne savais pas que c'était à compte d'auteur quand je leur ai envoyé le manuscrit

Je vous remercie par avance si vous pouviez m'orienter vers des ME dont la ligne éditoriale pourrait correspondre à mon roman, je suis perdu dans la jungle des "moyennes" et "petites" maisons d'édition !
https://www.instagram.com/nick.finn_auteur/
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1090
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Salut.

Je constate que tu as ciblé des maisons d'édition adultes alors que tout dans ton résumé (héroïne de 13 ans, contexte collégien, thématiques de l'intégration à l'école/des rumeurs) semble s'adresser plutôt à un public jeune. Le fait que ça parle d'emprise sectaire ne change rien à cette identification spontanée et immédiate de ton texte comme un roman jeunesse (Ce qui coule dans nos veines, publié chez Gulfstream, est l'exemple typique d'un roman jeunesse traitant de témoins de Jéhovah).

Je ne sais pas à quoi ressemble ta narration, mais il est possible qu'il existe un décalage majeur entre ton style/ta volonté d'écriture... et le public qui s'intéresserait effectivement à ce genre d'histoire. Il y a de bonnes oeuvres pour adultes incarnant un personnage aussi jeune (La Colère et l'Envie, récemment paru chez EHO par exemple)... mais ton résumé fait particulièrement jeunesse. Lorsqu'on est primo-romancier, ce que je déduis de tes questions, il est particulièrement difficile d'intéresser un public adulte par l'incarnation d'un enfant !
En ligne
 
Nick Finn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  25
   Âge  :  37
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  01/09/2023
    
                         
Nick Finn  /  Petit chose


Merci pour cet éclairage Azaby !

C'est effectivement le premier roman que j'écris. Ce qu'il s'y passe n'a pas grand-chose à voir avec un roman jeunesse, au contraire. Mon style est plutôt pompeux, plutôt cru, sérieux, avec des pointes d'humour, une narration centrée sur ce que ressentent les personnages et des actes sombres qui s'abattent sur les deux personnages principaux.

Je n'ai jamais pensé qu'un personnage principal adolescent pourrait difficilement intéresser un public adulte, peut-être parce que cela ne me dérangerait pas et qu'il y a de nombreux exemples de réussite dans ce cas (Harry Potter, bit lit, young adult, etc.). C'est effectivement problématique Crying or Very sad

Si ton analyse est la bonne, j'ai effectivement mal ciblé les ME ; cela dit, j'ai vraiment du mal à considérer mon roman comme étant à destination d'un public adolescent, malgré le contexte géographique (collège) et l'âge de la plupart des protagonistes principaux.
https://www.instagram.com/nick.finn_auteur/
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1090
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Nick Finn a écrit:
Merci pour cet éclairage Azaby !

C'est effectivement le premier roman que j'écris. Ce qu'il s'y passe n'a pas grand-chose à voir avec un roman jeunesse, au contraire. Mon style est plutôt pompeux, plutôt cru, sérieux, avec des pointes d'humour, une narration centrée sur ce que ressentent les personnages et des actes sombres qui s'abattent sur les deux personnages principaux.

Je n'ai jamais pensé qu'un personnage principal adolescent pourrait difficilement intéresser un public adulte, peut-être parce que cela ne me dérangerait pas et qu'il y a de nombreux exemples de réussite dans ce cas (Harry Potter, bit lit, young adult, etc.). C'est effectivement problématique Crying or Very sad

Si ton analyse est la bonne, j'ai effectivement mal ciblé les ME ; cela dit, j'ai vraiment du mal à considérer mon roman comme étant à destination d'un public adolescent, malgré le contexte géographique (collège) et l'âge de la plupart des protagonistes principaux.


Les exemples que tu cites (Harry Potter et la bit-lit comme Twilight par exemple) ont justement connu leur essor en France en jeunesse (respectivement Gallimard Jeunesse et Hachette jeunesse). Et ce genre de livre se caractérise très mal par un style pompeux study

Qu'est-ce qui fait que ton roman ne s'adresse pas à des jeunes ? Sachant que Hunger Games a bien démontré que le gore et la dimension politico-sociale n'empêchent pas de cartonner auprès de ce lectorat ?

J'ai connu énormément d'auteurs (je discute justement avec un en ce moment même) qui n'envisagent pas leur roman en collection ado ou young adult alors que tout dans les codes s'adresse plus aux ados/jeunes adultes (d'un point de vue marketing et thématiques) qu'aux adultes.
En ligne
 
Nick Finn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  25
   Âge  :  37
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  01/09/2023
    
                         
Nick Finn  /  Petit chose


Justement, je pense que c'est en premier lieu mon style qui correspond mal à un public trop jeune. C'est peut-être principalement pour ça que je pense le roman à l'adresse des adultes. De plus, j'y montre des scènes d'agressions (physiques et sexuelles), des propos orduriers (insultes), discriminants (homophobie, racisme, sexisme) ; des personnages meurent ; des adultes s'en prennent à des enfants (j'ai plutôt l'impression qu'en général, dans la littérature jeunesse, on est hostile entre personnes de même tranche d'âge).

À peu près rien n'arrive aux enfants sans que cela ne puisse arriver aux adultes. Disons que c'est comme si j'avais tout pensé pour des adultes mais que je l'avais appliqué à des adolescents. Peut-être me fourvoyé-je complètement, que cette histoire devrait entièrement être ciblée vers les ados ; ou que le style n'y correspond guère et que d'un point de vue marketing le roman est invendable (pour adolescents mais écrit pour des adultes).
https://www.instagram.com/nick.finn_auteur/
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3582
   Âge  :  32
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Sang-Chaud Panza


Lis-tu des romans jeunesse pour commencer ? Si tel n'est pas le cas, fais-le et tu seras peut-être en mesure de revoir ton jugement.
As-tu des oeuvres en tête qui se rapprocheraient un peu des intentions de ton roman ? Est-ce pour cette raison que tu peine à considérer ton texte comme un roman jeunesse ?
L'âge du héros ne fait pas tout, en effet. Nombre de romans de Joyce Carol Oates se focalisent sur des narrateurs jeunes et on peut difficilement cataloguer les écrits de l'écrivaine comme du jeunesse. Pour mieux cibler tes ME, il faut lire ce qu'elles publient et voir si les ambitions littéraires de ces dernières se recoupent avec les tiennes.
 
Nick Finn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  25
   Âge  :  37
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  01/09/2023
    
                         
Nick Finn  /  Petit chose


Ahava-brumes a écrit:
Lis-tu des romans jeunesse pour commencer ? Si tel n'est pas le cas, fais-le et tu seras peut-être en mesure de revoir ton jugement.
As-tu des oeuvres en tête qui se rapprocheraient un peu des intentions de ton roman ? Est-ce pour cette raison que tu peine à considérer ton texte comme un roman jeunesse ?
L'âge du héros ne fait pas tout, en effet. Nombre de romans de Joyce Carol Oates se focalisent sur des narrateurs jeunes et on peut difficilement cataloguer les écrits de l'écrivaine comme du jeunesse. Pour mieux cibler tes ME, il faut lire ce qu'elles publient et voir si les ambitions littéraires de ces dernières se recoupent avec les tiennes.

Je lis un peu de romans YA, j'ai lu plusieurs succès de librairie des années 2000-2010 (Hunger Games, Divergente, Le Labyrinthe, Le Cercle des 17, Autre-Monde, Twilight, The 100, etc.) et je suis en train de lire Le petit prince Very Happy

Je ne suis pas capable de rapprocher mon roman d'œuvres existantes, ce qui m'a fait douter au début du projet sur ma capacité à l'écrire. Je dirais que Stephen King se rapproche le plus de ce que je fais, dans le traitement des personnages et la cruauté de certains protagonistes (ni dans le style d'écriture ni dans l'ambiance).
https://www.instagram.com/nick.finn_auteur/
 
Sencha
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  35
   Âge  :  22
   Localisation  :  Près d'une tasse de thé
   Date d'inscription  :  10/01/2024
    
                         
Sencha  /  Petit chose


Je rejoins les autres commentaires: je pense en effet que ce roman s'apparente plutôt à de la littérature jeunesse, pour les mêmes raisons déjà citées.
Ca ne veut pas du tout dire qu'il est mauvais ou quoi que ce soit; nous vivons malheureusement dans un monde où la littérature jeunesse (et la jeunesse en général) est encore parfois dépréciée et c'est dommage. La littérature jeunesse est celle qui forge l'imaginaire littéraire, elle a une importance fondamentale de mon point de vue.
Je crois que le critère principal (bien qu'il y ait des exceptions, comme le souligne Ahava-Brumes), reste l'âge et le contexte dans lequel évoluent les personnages. Et ça n'empêche pas l'oeuvre d'être crue, violente, etc. Crois-moi, je crois que les livres les plus violents que j'ai lus, c'était pendant l'adolescence et en littérature jeunesse. Bref, je m'excuse de ce long message. Tout cela pour te suggérer effectivement de contacter des maisons d'édition plutôt orientée jeunesse. Ca ne t'empêche pas de préciser dans le synopsis le ton de l'oeuvre et les problématiques qu'elle soulève.
Bonne chance pour la suite et n'hésite pas à nous tenir au courant Smile
 
JEL
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  16/01/2024
    
                         
JEL  /  Début de partie


Je suis d'accord.
je te propose de lire la série "CHERUB", qui est clairement à classer dans les romans jeunesse, mais qui parle de manière très précise de violence, de drogue, de misère sociale, etc.
Si ça peut te rassurer quant au lectorat que tu toucheras avec ton livre, sache que j'ai découvert cette série en regardant ce que lisait ma fille, et que je l'ai depuis conseillée à nombre de mes collègues de travail.
En fait, beaucoup d'adultes lisent des romans estampillés "Jeunesse".
C'est l'un de mes rayons préférés dans les librairies et dans les médiathèques, car il renferme beaucoup de bonnes surprises et se renouvelle régulièrement. Il n'y a pas que des adolescents qui ont lu Harry Potter, par exemple.
 
Nick Finn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  25
   Âge  :  37
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  01/09/2023
    
                         
Nick Finn  /  Petit chose


Je vous remercie pour ces avis, j'ai contacté une douzaine de nouvelles ME !
https://www.instagram.com/nick.finn_auteur/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Aide] Cibler les bonnes maisons d'édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-