PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -39%
SEB Friteuse à huile (1.2 kg de frites)
Voir le deal
49.99 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Contrat en maison d’édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Debystone
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  21/12/2023
    
                         
Debystone  /  Homme invisible


Bonjour,
Je viens vers vous aujourd’hui car j’ai récemment décidé de me lancer dans l’édition de mon premier roman.
J’ai déjà eu 4 réponses favorables dont deux avec un contrat reçu hier et aujourd’hui par les maisons d’éditions Maia et de L’onde.
Ceux sont des maisons à compte d’auteur donc qui me demande une participation financière.
J’ai beaucoup lu qu’on ne doit pas payer pour être éditer.
Je n’ai pas encore reçu de réponse positive de la part d’une maison à compte d’éditeur.
Et j’aurai voulu savoir si comme 4 ME m’ont déjà donner un avis favorable pensez vous qu’une maison a compte d’éditeur serait succeptible d’accepter mon manuscrit ?
J’ai un mois pour leur donner une réponse mais je doute sans recevoir une avant le temps défini.
J’ai « peur » de louper une occasion si je refuse et que je n’ai pas d’autre proposition.
Je suis débutante dans ce milieu et ce forum m’a paru une bonne idée pour demander des avis extérieur.
Merci de prendre le temps de me lire et de me répondre.
Belle journée à vous
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  482
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Pour qui sonne Lestat


Les réponses des maisons à compte d'auteur ne veulent strictement rien dire quant à savoir si ton manuscrit est susceptible d'intéresser une vraie maison d'édition parce que... il y a de grandes chances qu'ils ne l'aient pas lu !

Tu ne perds aucune opportunité, si vraiment un jour tu décidais que c'est la meilleure option pour toi (ça ne l'est pas), tu pourras toujours leur renvoyer ton manuscrit et tu recevras exactement la même "offre" de leur part.
 
Docal
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  767
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  30/03/2023
    
                         
Docal  /  Blanchisseur de campagnes


Salut Debystone, avant toute chose il faut te présenter dans la section dédiée.

Sinon, le compte d'auteur, c'est de l'arnaque, ils disent oui à tout. Leur clients sont les auteurs, pas les lecteurs.
Une réponse d'une édition à compte d'auteur ne renseigne en rien sur les chances d'être édité à compte d'éditeur.
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7080
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Je rejoins mes voisins du dessus pour tout :
1) tu dois aller te présenter
2) ne pas signer avec une maison à compte d'auteur, ce n'est pas laisser passer une belle opportunité
3) avoir été acceptée par des maisons à compte d'auteur ne donne aucune indication sur tes chances d'être acceptée à compte d'éditeur

Quelles sont les autres maisons qui doivent t'envoyer un contrat ? On pourra probablement te dire si c'est du compte d'auteur ou pas.


Contrat en maison d’édition  60011Contrat en maison d’édition  Bannie10
Votez pour concours d'extraits 123
jusqu'au 24 février, sur le thème Catastrophe !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Elodie, Korrigans, Loupiote, Martine et Sa Majesté aux dents longues
En ligne
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3582
   Âge  :  32
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Sang-Chaud Panza


Bonjour Debystone.

Tu as terminé un roman, et rien que ça, c'est une prouesse. Bravo. Le monde de l'édition étant avant tout une industrie mue par des intérêts littéraires, mais aussi, et forcément, des intérêts financiers, rien ne dit que ton texte trouvera preneur. Pas parce qu'il est mauvais, mais parce qu'il peut ne pas correspondre à certaines attentes, ou simplement être de trop, dans un secteur déjà archi-bouché.

Les structures à compte d'auteur acceptent tout le monde. Elles se présentent comme des éditeurs, mais ce sont surtout des imprimeurs qui font tourner leur business sur la base d'un malentendu. L'auteur pense être édité, or il n'en est rien. Le roman ne jouira d'aucune promo et sera condamné à mourir dans les tréfonds d'internet, écopant souvent d'une couverture dégueulasse, et d'un texte brut, mal ou pas du tout corrigé.
Ce que tu dois comprendre par là, c'est qu'en fait, il y a 4 structures qui se disent prêtes à imprimer ton texte et recevoir ta thune. Généralement, la somme s'élève à plus de 1000 euros. Ce n'est pas donné, et surtout, c'est de l'arnaque. Il me semble que juridiquement, le contrat à compte d'auteur n'est pas reconnu comme un contrat d'édition.
Donc non, leur intérêt à ton égard (comprendre: ton portefeuille) ne présage en rien des chances de ton manuscrit à séduire un vrai éditeur à compte d'éditeur.

Si tu persévères dans tes envois, tu trouveras peut-être une structure digne de ce nom capable de te publier correctement. Si ce n'est pas le cas et que tu tiens malgré tout à présenter ton roman à tes lecteurs, je te conseille l'auto-édition.

Bon courage.
 
Debystone
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  21/12/2023
    
                         
Debystone  /  Homme invisible


Bonjour,
Merci à tous pour vos réponses.
J’ai reçu des contrats d’édition des maisons Baudelaire, Maia et Editions de l’onde. Toutes me demandent une participation financière.
J’ai également envoyer aux maisons suivantes :
- Addictives
- Studio 5
- So romance
- Hugo roman
- Versée
- Sharon Kena
- Plumes de mimi
- BMR
Je n’ai pas eu de réponses de leur part , leur délai était beaucoup plus longs.
 
KathyCat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  131
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  19/09/2022
    
                         
KathyCat  /  Barge de Radetzky


Actuellement les délais sont très longs chez Addictives.
Hugo roman ne donne quasiment jamais de réponse (pas sûre qu'ils ouvrent même leurs mails, la porte d'entrée c'est fyctia, qui aura le mérite de te permettre d'avoir le retour de lecteurs même si beaucoup sont là pour les votes sur leur propre histoire)
So romance: je ne connais pas un auteur qui en est content, tous n'espèrent qu'une chose: sa fermeture et la récupération de leurs droits
BMR est la ME avec laquelle tu as le plus de chance d'avoir une réponse rapide mais je ne connais pas les délais de SK ni de plumes de mimi (et jamais, mais jamais je n'ai entendu parler de Versée)
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3006
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


J’ai trois livres chez so romance et les résultats de mes livres ne sont pas pires que ceux chez &H. Dans le sens que le broché (print on demand) a le mérite d’exister, contrairement à &H, et je peux donc le placer en salons.

Au niveau marketing, les deux ME se sont montrées aussi faibles l’une que l’autre. 

Je n’ai pas envisagé de récupérer mes droits.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Tshitenga
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  30/12/2023
    
                         
Tshitenga  /  Petit chose


Bonjour/bonsoir,

Je me permets de participer un peu au post, à la recherche d'une maison d'éditions, je rends compte en vous lisant que le chemin est long et que surtout, éviter les maisons à comptes auditeur (que je ne connaissais pas).

Merci à vous. Smile
 
savannah
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  67
   Âge  :  101
   Pensée du jour  :  Oui, j'ai 100 ans, et alors ? J'ai toujours fait plus jeune que mon âge 0_ô
   Date d'inscription  :  12/09/2023
    
                         
savannah  /  Clochard céleste


Jimilie Croquette a écrit:
J’ai trois livres chez so romance et les résultats de mes livres ne sont pas pires que ceux chez &H. Dans le sens que le broché (print on demand) a le mérite d’exister, contrairement à &H, et je peux donc le placer en salons.

Au niveau marketing, les deux ME se sont montrées aussi faibles l’une que l’autre. 

Je n’ai pas envisagé de récupérer mes droits.

Quel est l'avantage de rester en ME dans ce cas ? Parce que tu fais des salons où tu n'entrerais pas si tu étais en AE ?
https://www.wattpad.com/user/SavannahRhys
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3006
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Je suis convaincue de faire plus de ventes (quelques centaines) en ME qu’en auto édition.

Et, et cela n’engage que moi et je prie les autoédité·es ici présentes de ne pas le prendre personnellement, je ne crois pas à l’autoedition. Rien ne me convient dans le process.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1091
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Je rejoins l'avis de Jimilie.

Il existe, bien sûr, des romans en AE de très bonne qualité (tout comme il existe de mauvais romans en ME). Mais rarement de qualité "pro", qui oblige à s'entourer de professionnels de différentes branches (marketing, édition, graphisme, maquettage...). L'AE se vend moins, et la majorité des lecteurs (moi y compris) se tournent spontanément vers l'édition classique pour leurs emplettes. C'est un autre débat mais plus je côtoie de collègues en AE, plus je me dis que beaucoup y vont pour de mauvaises raisons. C'est bien pour ça qu'en France, la quasi-totalité des auteurs de carrière sont édités en maison.

Il est possible de bider en ME et de ne pas dépasser les quelques dizaines de vente, il est extrêmement fréquent de bider en AE.

La ME, même modeste - pour peu qu'elle soit saine et menée par des gens compétents - t'assure une mise en page décente et un accompagnement éditorial du texte + une rémunération.

Sans compétence particulière, communauté déjà établie, dépenses énormes ou mois passés à peaufiner son livre en tant qu'objet... l'édition en maison sera la plupart du temps supérieure en termes de ventes et de rendu esthétique par rapport à l'AE.
 
Tshitenga
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  30/12/2023
    
                         
Tshitenga  /  Petit chose


Azaby a écrit:
Je rejoins l'avis de Jimilie.

Il existe, bien sûr, des romans en AE de très bonne qualité (tout comme il existe de mauvais romans en ME). Mais rarement de qualité "pro", qui oblige à s'entourer de professionnels de différentes branches (marketing, édition, graphisme, maquettage...). L'AE se vend moins, et la majorité des lecteurs (moi y compris) se tournent spontanément vers l'édition classique pour leurs emplettes. C'est un autre débat mais plus je côtoie de collègues en AE, plus je me dis que beaucoup y vont pour de mauvaises raisons. C'est bien pour ça qu'en France, la quasi-totalité des auteurs de carrière sont édités en maison.

Il est possible de bider en ME et de ne pas dépasser les quelques dizaines de vente, il est extrêmement fréquent de bider en AE.

La ME, même modeste - pour peu qu'elle soit saine et menée par des gens compétents - t'assure une mise en page décente et un accompagnement éditorial du texte + une rémunération.

Sans compétence particulière, communauté déjà établie, dépenses énormes ou mois passés à peaufiner son livre en tant qu'objet... l'édition en maison sera la plupart du temps supérieure en termes de ventes et de rendu esthétique par rapport à l'AE.

Bonjour,

Et selon vous, quelles sont les clés pour attirer les maisons d'éditions ?
Avec toutes les demandes aux quotidien, comment attirer leur attention?

Je suis en train de me lancer "gratuitement" sur ce forum (lorsque j'aurai atteint la barre des 100 messages), afin de recevoir des retours.
Je pense aussi à Wattpad, mais je suis un peu mitigé.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  73
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  30/10/2013
    
                         
Eagleye69  /  Clochard céleste


Il faut retravailler ton manuscrit le plus possible. Peu à peu tu recevras de + en + de réponses (négatives) argumentées. Il faudra en tenir compte pour travailler ensuite encore plus dur sur ton manuscrit et les suivants. Là tu auras mis des chances de ton côté.
 
Pikabou
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  32
   Localisation  :  Copenhague
   Date d'inscription  :  16/10/2020
    
                         
Pikabou  /  Barge de Radetzky


Je ne connais pas wattpad mais j'ai posté mon premier roman sur l'atelier des auteurs et j'avais beaucoup aimé la dynamique d'échange de beta-lecture.
C'est donnant-donnant bien sûr niveau temps de travail mais c'est bénéfique si tu trouves des personnes avec des avis critiques constructifs Smile
http://www.sophiebachet.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Contrat en maison d’édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-