PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le coffret Collection Alakazam-ex ?
Voir le deal

Partagez
 

 Intrigue trop faible ou trop compliquée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
HilnaMacPhom
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  37
   Localisation  :  Brest
   Pensée du jour  :  Pas de panique
   Date d'inscription  :  02/07/2021
    
                         
HilnaMacPhom  /  Gloire de son pair


Je pense que la réponse à ma question se trouvera en partie dans les beta-lectures, mais comme ça me taraude et que les BL sont encore loin (j'approche juste la fin du premier jet), je m'ouvre de mes doutes ici.
Je suis sur un projet de roman YA où j'ai voulu mêler deux intrigues :
- une personnage disparaît mystérieusement
- l'incendie criminel d'une galerie d'art.
On est donc sur une enquête menée par des lycéens.

J'ai bien travaillé mes persos, j'ai cadré tout mon récit... mais j'ai eu peur que mon intrigue soit trop simple. Qu'on devine qui avait fait le coup trop vite, que l'histoire derrière la disparition soit trop évidente.
Résultat, j'ai essayé de rajouter des intrigues secondaires, des fausses pistes.

Et maintenant, je me demande si j'en ai fait trop ou pas assez.
A quel moment l'intrigue est trop complexe ? Pas assez ? Comment savoir si on va noyer / perdre le lecteur qui va se dire "c'est un peu too much quand même" et à quel moment ça va être trop simple ?
Contrairement à d'autres aspects d'un texte, là c'est l'effet de surprise et la crédibilité qui est en question et comme moi j'ai toutes les explications en tête, je ne peux pas savoir si ça colle

Si quelqu'un sait où est le curseur, merci de me dire où il est parce que j'avoue que c'en est presque à me bloquer dans ma fin de premier jet...
 
Lul de Faltenin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  54
   Date d'inscription  :  27/04/2023
    
                         
Lul de Faltenin  /  Autostoppeur galactique


J’ai consulté ma boule de cristal et… Je crois que je devrais l’astiquer, il y a des traces de doigts dessus. Very Happy

L’histoire est bien moins importante que la manière de la raconter la plupart du temps alors je ne vois pas comment te répondre directement. Par contre, je pense que si les intrigues secondaires et les fausses pistes permettent de développer ton monde et tes personnages, tu risques beaucoup moins d’« en faire trop » et tu protégeras ton effet de surprise. Idem pour la crédibilité, si tu apportes des informations pertinentes qui élargissent la vision du lecteur, tu devrais rester plus longtemps dans l’admissible…

Si cela peut être une piste de réflexion en attendant effectivement les BL…
 
Lylle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  13/01/2023
    
                         
Lylle  /  Barge de Radetzky


Tout dépend aussi de ce que tu vas raconter dans le fond.
Tu as deux intrigues, bien, combien de place prend chacune d'entre elle ?
Est-ce qu'en te concentrant uniquement sur ces deux points, tu en es arrivé à une "longueur" suffisante à tes yeux ?
Est-ce que rajouter des sous-intrigues est-là uniquement pour allonger la sauce (béarnaise, la meilleure, je veux rien savoir) ?

Ca reste difficile de se faire une idée puisqu'on n'a pas lu le roman ou qu'on ne peut pas juger sur un plan détaillé au moins.

Mais je te répondrais un peu comme Lul, dans le sens où parfois, il y a des scènes qui, de prime abord, n'ont pas grand chose à faire là et qui se révèlent quand même importante, mieux qui lient le lecteur avec les personnages.

Un feu de camp avec des gens qui papotent et qui s'amusent : bof, mouais... MAIS on apprend que A adore les chamallow parce que ça lui rappelle sa jeunesse avec les scouts, et par conséquent, maintenant, on sait que A a des capacités de pistage en forêt qui seraient quand même bien pratiques pour le chapitre suivant où ils se perdent dans la-dite forêt. Ca prend une phrase, ça prend un paragraphe, mais ça donne du mou au chat !

Une rencontre avec une petite vieille qui demande à ce qu'on l'aide à monter ses courses : B ça le soûle parce qu'il la connaît pas la vieille et elle pue la naphtaline. Mais C lui il donne un coup de main, parce qu'il a perdu sa grand-mère "trop tôt" comme il dit et que si elle était encore là, il lui filerait un coup de main. Et puis le fait de parler de sa grand-mère, ça lui rappelle un souvenir d'enfance avec ses parents. Et il réalise que son père lui a caché un truc ce jour où mamie avait fait son fameux gâteau d'anniversaire alors que c'était pas son anniversaire (faut que j'apprenne à gérer mon souffle).

Tu vois l'idée ? Parfois, des scènes ou des intrigues peuvent sembler à première vue sortie du chapeau alors qu'elles distillent une petite info. Qu'elle soit importante sur le fil rouge principal ou qu'elle éclaire simplement sur un point de caractère d'un personnage, je pense qu'il faut l'écrire, dormir dessus et relire un peu plus tard.

Et bénis soient les Bêta-Lecteurs, surtout quand on a la chance d'en avoir, ils seront là pour te dire "osef du chamallow" ou "mamie est trop cool, moi aussi je veux du gâteau" Very Happy
 
HilnaMacPhom
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  37
   Localisation  :  Brest
   Pensée du jour  :  Pas de panique
   Date d'inscription  :  02/07/2021
    
                         
HilnaMacPhom  /  Gloire de son pair


Merci à vous deux de vos retours.
Tu as raison Lylle : la mamie de mon histoire est importante. Et je partage tout à fait le principe de laisser quelques indices de ci, de là.
Mais ce qui me pose question, ce n'est pas tellement la longueur du texte (je peux me passer des intrigues secondaires et j'ai quand même assez à moudre, pour ce texte j'ai fait un syno détaillé comme j'en avais jamais fait, avec taille estimée des chapitres, et tout)
Non le sujet pour moi c'est vraiment ce côté intrigue policière / mystère / résolution de l'enquête.
Vous voyez ce que je veux dire : si c'est plié en cinq minutes ou qu'on devine le coupable au deuxième chapitre, bon. On peut rester pour l'ambiance du bouquin, mais bon.
Et a contrario si même avec un chapitre d'explication détaillé à la fin, on a du mal à comprendre ou on se dit que c'était trop tordu : bof aussi.
Je sais pas où j'en suis entre ces deux extrêmes.
 
Lylle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  13/01/2023
    
                         
Lylle  /  Barge de Radetzky


Je ne suis pas une grande fan d'intrigues policières ou d'énigmes, donc je pourrais te dire qu'on s'en fout si on le trouve tout de suite ton méchant MAIS je comprends totalement cette volonté de vouloir noyer le poisson et semer des indices un peu partout.

Du coup, rajouter des intrigues supplémentaires, si ça t'embête parce que ça risque "d'alourdir" ton texte, pourquoi ne pas ajouter plutôt des RAISONS supplémentaires.

Je vais dire au pif en fonction du peu que tu nous en as dit :
Il y a un incendie criminel, ça parle de lycéens, disons que c'est leur lycée qui a pris feu.
On sait tous que Jean-Jean, l'école, il déteste ça, il en parle sur les réseaux sociaux dès qu'il le peut, y en a certains qui ont même pensé qu'un jour il pourrait commettre l'irréparable. Et vu que Jean-Jean, c'est pas celui qu'on aimerait avoir comme pote à la base... Coupable tout trouvé...

MAIS on sait aussi que Cunégonde, la pompom girl adulée de tous, vient d'être virée de l'équipe de cheerleader parce qu'elle s'est embrouillé avec la prof de techno à propos d'une longueur de chaussettes pas règlementaire. Et ça, Cunégonde, ça la met hors d'elle, au point qu'elle a appelé toutes ses copines à boycotter le prochain match, de quoi faire enrager le directeur. Mais Cunégonde, la vengeance, elle a ça dans le sang, on le sait parce que...

Je pense que tu vois déjà où je veux en venir. C'est pas tant des intrigues supplémentaires que des mobiles du crime. C'est pas obligatoirement des situations qui prennent un ou deux chapitres à expliquer, ça peut être des comportements déjà en place quand l'histoire commence. El famoso LORE de ton monde... qui finit par suinter au travers des pages et distiller le doute dans l'esprit du lecteur.

Après, je dis ça, c'est peut-être déjà ce que tu as fait ! Et dans ce cas, il faudrait peut-être revoir la façon dont tu as amené ces choses plutôt que les supprimer ?
 
K.Holmes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  05/01/2018
    
                         
K.Holmes  /  Autostoppeur galactique


Je suis un ultra fan de policier et de résolutions de l'enquête à la fin.
Je dirai, comme plus haut, que le plus important reste la façon de raconter.

L'intrigue pourrait être aussi folle que possible (presque) que selon la façon de dénouer le mystère à la fin elle semblerait super simple à comprendre. Du coup c'est vraiment au talent de l'auteur.

Et après pour le degré de complexité (car il existe quand même) c'est une histoire de cible à mon sens. Quelque chose de too much pour des adolescents sera très vite "à peine excitant" pour des afficionados de policier. Donc il faut surtout penser dans ton cas à "qui va me lire", d'où peut-être l'intérêt de très vite avoir des bêtas-lecteurs de l'âge ciblé.
Moi je dirai d'aller au plus compliqué, puis d'épurer ensuite si ca coince.
L'inverse me semble plus difficile et moins intéressant.
https://www.amazon.fr/L-E-Metan/e/B07NCKV7J2/
 
HilnaMacPhom
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  37
   Localisation  :  Brest
   Pensée du jour  :  Pas de panique
   Date d'inscription  :  02/07/2021
    
                         
HilnaMacPhom  /  Gloire de son pair


Lylle a écrit:
Je ne suis pas une grande fan d'intrigues policières ou d'énigmes, donc je pourrais te dire qu'on s'en fout si on le trouve tout de suite ton méchant MAIS je comprends totalement cette volonté de vouloir noyer le poisson et semer des indices un peu partout.
Ecoute, tu vas peut-être trouver ça étonnant, mais ça m'aide beaucoup ce que tu dis.
Dans le sens où même si la complexité de mon intrigue est très importante, il n'y a pas que ça.

Lylle a écrit:

MAIS on sait aussi que Cunégonde, la pompom girl adulée de tous, vient d'être virée de l'équipe de cheerleader parce qu'elle s'est embrouillé avec la prof de techno à propos d'une longueur de chaussettes pas règlementaire. Et ça, Cunégonde, ça la met hors d'elle, au point qu'elle a appelé toutes ses copines à boycotter le prochain match, de quoi faire enrager le directeur. Mais Cunégonde, la vengeance, elle a ça dans le sang, on le sait parce que...
tu remplaces pompom girl par punkette et le motif de l'embrouille sur un sujet de tatouage sur peau de cochon refusé par la galerie dans le cadre d'une expo, et on y est presque

Lylle a écrit:
Après, je dis ça, c'est peut-être déjà ce que tu as fait ! Et dans ce cas, il faudrait peut-être revoir la façon dont tu as amené ces choses plutôt que les supprimer ?
Oui, effectivement quand j'ai évoqué les fausses pistes, j'ai en effet suggéré des mobiles à d'autres personnages histoire de brouiller les pistes
Pas sûr que ça prenne, mais bon

K.Holmes a écrit:
Moi je dirai d'aller au plus compliqué, puis d'épurer ensuite si ca coince.
L'inverse me semble plus difficile et moins intéressant.
Pareil, ça m'aide beaucoup : parce que c'est très vrai.
 
K.Holmes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  05/01/2018
    
                         
K.Holmes  /  Autostoppeur galactique


D'ailleurs je rebondis sur quelque chose qui a été dit plus haut.
Alors moi je suis un ultra fan de policier avec résolution d'énigme logique, cohérente, limpide, etc, et il est vrai qu'on "s'enfou" un peu de qui est le coupable et de le trouver ou non, mais ce qui est super important c'est comment il a procédé.

En fait, j'accepte d'avoir trouvé le coupable si je ne trouve pas comment il a fait.
Parce que dans ce cas là il y a encore un mystère qui me maintiens dans le livre.
"Je suis absolument sur que c'est lui, je pense même savoir comment, mais je ne sais pas comment le prouver", c'est un peu ce sentiment qui m'habite.

En revanche, je n'accepte pas de m'être trompé avec une explication farfelue.
Si la résolution de l'énigme me montre que ça pouvait être n'importe qui qui l'avait fait, ça me saoul. Parce que dans ce cas là, je me suis trompé, mais seulement parce que l'auteur l'a décidé. Pas parce que c'était nul ou parce que j'ai pas été futé.
https://www.amazon.fr/L-E-Metan/e/B07NCKV7J2/
 
Lylle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  13/01/2023
    
                         
Lylle  /  Barge de Radetzky


On peut rebondir avec K.Holmes en se disant que Columbo cartonne alors qu'on sait dès le départ qui a fait le coup ! Tout est une question de savoir comment l'inspecteur fait tomber le coupable.

HilnaMacPhom a écrit:
Oui, effectivement quand j'ai évoqué les fausses pistes, j'ai en effet suggéré des mobiles à d'autres personnages histoire de brouiller les pistes
Pas sûr que ça prenne, mais bon
Comme quoi, les grands esprits se rencontrent Very Happy
Je pense sincèrement que tant que tu n'auras pas eu un oeil neuf sur ton travail, cette idée va te turlupiner longtemps. Finis ce que tu as à fignoler et fais-toi relire, avec une petite liste de questions pour tes BL.
L'intrigue ça va ?
T'as su quand que c'était Cunégonde la coupable ? (la peau de cochon, c'était ça l'indice !)
Tu trouves que c'était éparpillé ou pas ?
Etc...
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1100
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


Bonjour hilna, je crois que c’est difficile à dire sans avoir lu ton texte.

Par contre j’ai l’impression que ce qui est simple est relativement à la mode, et que ce qui est compliqué l’est moins. (on est quand même dans une époque de réseau sociaux à l’outrance, de shorts youtube, de tik tok etc, alors le temps d’attention et de concentration des gens …) Je ne dis pas personnellement qu’il faut écrire simple, mais j’ai l’impression que c’est ce qui plait aux éditeurs.
 
larentmot
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  24/05/2023
    
                         
larentmot  /  Magicien d'Oz


C'est difficile à dire.

Si tes deux intrigues se servent l'une l'autre ce n'est pas de trop. Par exemple, on peut imaginer une suite d'événements séparés, montant créshendo, l'une et l'aurtre donnant des indices sur le coupable, afin d'arriver à un bouquet final ( la révélation du coupable). Par contre si elle amène sur des conclusions différentes. Il faut que ton intrigue secondaire, mener par des personnages secondaires apporte une réponse à la question morale que pose ton roman.

Donc ce n'est pas trop. Tant que tu sais où tu vas et ce que tu veux faire de ton roman.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Intrigue trop faible ou trop compliquée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-