PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Display One Piece Card Game Japon OP-08 – Two ...
Voir le deal

Partagez
 

 En panne d'inspiration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
alexa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  07/09/2023
    
                         
alexa  /  Magicien d'Oz


Bonjour, je suis nouvelle ici. J'ai découvert cette page par hasard sur Google en étant à la recherche de conseils et d'inspiration.

Je souhaite intégrer dans mon roman, un personnage anonyme qui contact la famille via une page dédié à la disparition d'une personne, se disant tenir des informations en échange d'argent et qui s’avérera être une arnaque.

J'ai le cerveau complètement en compote à force de me torturer l'esprit pour rendre ce passage accrocheur et intriguant au mieux.

Merci d'avance à tous ceux qui me lirons.

 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7286
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Les questions sur l'écriture sont dans l'Ecritoire. Je déplace.


En panne d'inspiration 60011En panne d'inspiration Bannie10
Votez pour le concours d'extraits 125
jusqu'au 28 avril, sur le thème Séparation !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Loupiote
En ligne
 
alexa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  07/09/2023
    
                         
alexa  /  Magicien d'Oz


D'accord, merci.
 
Le vent l'emportera
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  24/05/2023
    
                         
Le vent l'emportera  /  Autostoppeur galactique


Bon courage alors.
 
Bluepulp
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  305
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  25/03/2023
    
                         
Bluepulp  /  Tapage au bout de la nuit


Des fois quand on a le cerveau qui surchauffe, la meilleure solution c'est de faire une petite pause pour le laisser refroidir. Sinon comme LVL, bon courage :mrgreen:
 
Azharoth
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  58
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  17/08/2023
    
                         
Azharoth  /  Clochard céleste


alexa a écrit:
Bonjour, je suis nouvelle ici. J'ai découvert cette page par hasard sur Google en étant à la recherche de conseils et d'inspiration.

Je souhaite intégrer dans mon roman, un personnage anonyme qui contact la famille via une page dédié à la disparition d'une personne, se disant tenir des informations en échange d'argent et qui s’avérera être une arnaque.

J'ai le cerveau complètement en compote à force de me torturer l'esprit pour rendre ce passage accrocheur et intriguant au mieux.

Merci d'avance à tous ceux qui me lirons.


Ce que je vais te dire est tout à fait personnel, et donc pas forcément adapté à ta façon de travailler ou de voir les choses. Pour moi, le syndrome de la page blanche, ou plus généralement les gros soucis d'inspiration n'existent que parce qu'on est mal organisé et qu'on ne sait pas où on va. C'est en découvrant le concept (surtout propre aux séries et aux films) de bible (rien de religieux) que j'ai gagné en efficacité, et de manière impressionnante.

Grossièrement, une bible est un document méta-texte dans lequel tu vas noter tout ce qui est relatif à ton monde, ton lore, tes personnages, ton intrigue, etc etc etc. Tu dois tout y noter, tous tes personnages (même ceux pas encore intervenus), toutes les spécificités de ton univers s'il en existent, toutes les informations primordiales ou secondaires, tout ce qui a eu ou doit avoir lieu, tout dans les moindres détails. Cela a tout un tas de mérites et d'effets bénéfiques. Déjà pouvoir te vider la tête (et donc gagner en créativité) sur des informations que tu n'as plus à mémoriser et qui prennent énormément de place dans ton cerveau. Une fois que c'est posé à l'écrit, tu peux facilement les retrouver. Ca va également grandement limiter pour ne pas dire nullifier les incohérences, les oublis, etc.

Le plus important est de définir ton scénario d'abord dans les grandes lignes, comme une colonne vertébrale. Comment ça commence, comment ça fini, puis quelques étapes importantes entre. Ensuite, tu pars plus en profondeur pour détailler ce qui doit se passer de l'étape A à B, puis B à C, etc. Se faisant, tu trouveras bien plus facilement comment incorporer dans ton scénario chaque personnage, et dans ton cas, celui qui te pose problème. Une fois que tu as une vue très nette de la ligne scénaristique que représente ton histoire, il est beaucoup plus aisé d'y voir plus clair et de comprendre de façon naturelle où insérer, et à quel moment de l'histoire, diverses intrigues ou divers individus.

En quoi l'agissement de ce personnage va pouvoir s'intégrer dans ta trame? Comment cette intrigue, principale ou secondaire, va pouvoir se greffer de manière organique à l'évolution de ton histoire? S'ils subissent l'arnaque sans rien pouvoir y faire, quel impact cela aura-t-il sur tes personnages centraux, que ce soit psychologiquement ou sur leur santé financière, etc, puis sur la suite de leur trajet? Le recroiseront-il plus tard? Si oui, dans quelles possibles circonstances ? Dans ce livre, dans le suivant? S'ils décident de se lancer à sa poursuite pour récupérer leur argent, comment est-ce que tu peux intelligemment connecter les wagons avec l'intrigue suivante servant à faire avancer l'histoire?

En bref, tu dois d'abord savoir exactement où tu es censé aller, quel nœud scénaristique principal suivant tu dois connecter avant de penser à autre chose. Une fois que ce sera fait, intégrer cet antagoniste se fera naturellement. On a pas l'esprit clair dans un environnement bordélique. Met de l'ordre dans ta bible et le reste se fera bien plus facilement.


Dernière édition par Azharoth le Jeu 7 Sep 2023 - 16:03, édité 3 fois
 
Maxaler
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  508
   Âge  :  58
   Localisation  :  A l'ouest
   Pensée du jour  :  Le passé n'existe plus, le futur pas encore: il faut vivre au présent !
   Date d'inscription  :  29/08/2023
    
                         
Maxaler  /  Gloire de son pair


Concernant l'environnement, dans une enquête policière (disparition d'une personne), un contact anonyme via une page internet dédiée va laisser des "traces" (adresse ip notamment).
Il est possible de se connecter via un vpn pour limiter la traçabilité.
Pour un minimum de crédibilité, je suggère que ton personnage soit un hacker et qu'il soit domicilié dans un pays spécialisé dans le phishing (russie, chine, pays africains francophones notamment). L'avantage d'un pays francophone c'est que le vocabulaire utilisé sera correct donc la famille pourra tomber dans le piège.

Tu peux ensuite construire une cellule spécialisée dans ce type d'arnaque, composée de plusieurs personnes qui sont payées sur un % de l'argent qu'ils extorquent, ou créer une seule personne solo.

Tu peux "féminiser" ce type d'activité (parité oblige Wink ), peut-être ton personnage serait mieux accueilli par la famille.

Si tu n'as pas de problème avec la religion, que la famille est croyante, qu'un lien avec la religion est compatible avec ton roman, le hacker pourrait être une femme africaine d'une quarantaine d'année qui se fait passer pour une religieuse (une sœur dans un couvent qui détiendrait des informations?) qui ne pourrait pas quitter le couvent (normal puisqu'elle est localisée en Afrique) mais pourrait transmettre des informations en contre-partie d'argent versé à la congrégation (compte bancaire bidon).
 
Maxaler
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  508
   Âge  :  58
   Localisation  :  A l'ouest
   Pensée du jour  :  Le passé n'existe plus, le futur pas encore: il faut vivre au présent !
   Date d'inscription  :  29/08/2023
    
                         
Maxaler  /  Gloire de son pair


Azharoth a écrit:

Ce que je vais te dire est tout à fait personnel...
+1
Excellente méthodologie, je vais garder ça dans un coin de ma tête
Merci Wink
 
Azharoth
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  58
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  17/08/2023
    
                         
Azharoth  /  Clochard céleste


Pas de soucis avec plaisir, moi-même j'aurais aimé découvrir cela bien plus tôt dans ma vie ahah. Grâce à ça, tu peux même écrire des histoires tout à fait cohérentes s'inscrivant sur plusieurs tomes sans partir au petit bonheur la chance ou au "on verra bien où ça me mène" qui donne souvent un effet décousu assez visible et déplaisant.
 
alexa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  07/09/2023
    
                         
alexa  /  Magicien d'Oz


Azharoth a écrit:
alexa a écrit:
Bonjour, je suis nouvelle ici. J'ai découvert cette page par hasard sur Google en étant à la recherche de conseils et d'inspiration.

Je souhaite intégrer dans mon roman, un personnage anonyme qui contact la famille via une page dédié à la disparition d'une personne, se disant tenir des informations en échange d'argent et qui s’avérera être une arnaque.

J'ai le cerveau complètement en compote à force de me torturer l'esprit pour rendre ce passage accrocheur et intriguant au mieux.

Merci d'avance à tous ceux qui me lirons.


Ce que je vais te dire est tout à fait personnel, et donc pas forcément adapté à ta façon de travailler ou de voir les choses. Pour moi, le syndrome de la page blanche, ou plus généralement les gros soucis d'inspiration n'existent que parce qu'on est mal organisé et qu'on ne sait pas où on va. C'est en découvrant le concept (surtout propre aux séries et aux films) de bible (rien de religieux) que j'ai gagné en efficacité, et de manière impressionnante.

Grossièrement, une bible est un document méta-texte dans lequel tu vas noter tout ce qui est relatif à ton monde, ton lore, tes personnages, ton intrigue, etc etc etc. Tu dois tout y noter, tous tes personnages (même ceux pas encore intervenus), toutes les spécificités de ton univers s'il en existent, toutes les informations primordiales ou secondaires, tout ce qui a eu ou doit avoir lieu, tout dans les moindres détails. Cela a tout un tas de mérites et d'effets bénéfiques. Déjà pouvoir te vider la tête (et donc gagner en créativité) sur des informations que tu n'as plus à mémoriser et qui prennent énormément de place dans ton cerveau. Une fois que c'est posé à l'écrit, tu peux facilement les retrouver. Ca va également grandement limiter pour ne pas dire nullifier les incohérences, les oublis, etc.

Le plus important est de définir ton scénario d'abord dans les grandes lignes, comme une colonne vertébrale. Comment ça commence, comment ça fini, puis quelques étapes importantes entre. Ensuite, tu pars plus en profondeur pour détailler ce qui doit se passer de l'étape A à B, puis B à C, etc. Se faisant, tu trouveras bien plus facilement comment incorporer dans ton scénario chaque personnage, et dans ton cas, celui qui te pose problème. Une fois que tu as une vue très nette de la ligne scénaristique que représente ton histoire, il est beaucoup plus aisé d'y voir plus clair et de comprendre de façon naturelle où insérer, et à quel moment de l'histoire, diverses intrigues ou divers individus.

En quoi l'agissement de ce personnage va pouvoir s'intégrer dans ta trame? Comment cette intrigue, principale ou secondaire, va pouvoir se greffer de manière organique à l'évolution de ton histoire? S'ils subissent l'arnaque sans rien pouvoir y faire, quel impact cela aura-t-il sur tes personnages centraux, que ce soit psychologiquement ou sur leur santé financière, etc, puis sur la suite de leur trajet? Le recroiseront-il plus tard? Si oui, dans quelles possibles circonstances ? Dans ce livre, dans le suivant? S'ils décident de se lancer à sa poursuite pour récupérer leur argent, comment est-ce que tu peux intelligemment connecter les wagons avec l'intrigue suivante servant à faire avancer l'histoire?

En bref, tu dois d'abord savoir exactement où tu es censé aller, quel nœud scénaristique principal suivant tu dois connecter avant de penser à autre chose. Une fois que ce sera fait, intégrer cet antagoniste se fera naturellement. On a pas l'esprit clair dans un environnement bordélique. Met de l'ordre dans ta bible et le reste se fera bien plus facilement.


Merci, c'est très intéressant. Je vais suivre tes conseils, ça peut m'être utile.


Dernière édition par alexa le Jeu 7 Sep 2023 - 16:28, édité 1 fois
 
alexa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  07/09/2023
    
                         
alexa  /  Magicien d'Oz


Maxaler a écrit:
Concernant l'environnement, dans une enquête policière (disparition d'une personne), un contact anonyme via une page internet dédiée va laisser des "traces" (adresse ip notamment).
Il est possible de se connecter via un vpn pour limiter la traçabilité.
Pour un minimum de crédibilité, je suggère que ton personnage soit un hacker et qu'il soit domicilié dans un pays spécialisé dans le phishing (russie, chine, pays africains francophones notamment). L'avantage d'un pays francophone c'est que le vocabulaire utilisé sera correct donc la famille pourra tomber dans le piège.

Tu peux ensuite construire une cellule spécialisée dans ce type d'arnaque, composée de plusieurs personnes qui sont payées sur un % de l'argent qu'ils extorquent, ou créer une seule personne solo.

Tu peux "féminiser" ce type d'activité (parité oblige Wink ), peut-être ton personnage serait mieux accueilli par la famille.

Si tu n'as pas de problème avec la religion, que la famille est croyante, qu'un lien avec la religion est compatible avec ton roman, le hacker pourrait être une femme africaine d'une quarantaine d'année qui se fait passer pour une religieuse (une sœur dans un couvent qui détiendrait des informations?) qui ne pourrait pas quitter le couvent (normal puisqu'elle est localisée en Afrique) mais pourrait transmettre des informations en contre-partie d'argent versé à la congrégation (compte bancaire bidon).

Super, merci.
J'avais pensé à la traçabilité mais je ne savais pas comment m'y prendre et c'est vrai que le VPN c'est pas mal.
Sachant que la famille n'aura pas de grande notion en informatique, cela suffira.
Si tu as d'autres idées et conseils, je suis preneuse. j'aime bien ta façon de penser.
 
Maxaler
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  508
   Âge  :  58
   Localisation  :  A l'ouest
   Pensée du jour  :  Le passé n'existe plus, le futur pas encore: il faut vivre au présent !
   Date d'inscription  :  29/08/2023
    
                         
Maxaler  /  Gloire de son pair


Le VPN c'est pour leurrer la police, pas la famille ...
Et encore, c'est suffisant pour une enquête de petit commissariat.
Si ça touche à un homicide, le juge d'instruction pourra demander au fournisseur d'accès de transmettre les adresses ip et la police scientifique retracera facilement les connexions, y compris par VPN. Dans ce cas, le VPN ne servira à rien si tu te connectes depuis la France ou un pays ayant des accords juriques avec la France.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 En panne d'inspiration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-