PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique pliable SURPASS Pro 2 Black Edition (cagnotte ...
219.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Insérer des langues étrangères dans son roman?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
eireen_26
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  17
   Date d'inscription  :  15/02/2023
    
                         
eireen_26  /  Magicien d'Oz


Bonjour!

Je me suis récemment lancée dans un nouveau roman. En bref, c'est l'histoire d'une jeune française qui part travailler au Royaume-Uni, où elle rencontre un homme d'origine irlandaise dont elle tombe amoureuse. Le reste de l'histoire tourne autour de leur histoire d'amour un peu animée. Globalement c'est ça. Et je me posais des questions pour écrire cette histoire, qui me semblent un peu bêtes, mais qui m'ennuient un peu.

J'écris cette histoire à la première personne, du point de vue de mon héroïne. Elle parle donc français. Et son ami parle aussi français, donc tous leurs échanges se font dans cette langue. Mais l'histoire se passe au Royaume-Uni. Donc avec leur entourage, ils parlent anglais, voire irlandais avec certains personnages. Je traduis donc la majorité des échanges. Mais plusieurs questions:
Déjà, devrais-je signaler que les personnages sont en train de parler une autre langue? Car l'héroïne se sent plus confiante lorsqu'elle parle dans sa langue natale, et est assez surprise à chaque fois qu'on lui parle français.
Et ensuite, il lui arrive de ne pas comprendre tous les échanges qui ont lieu, notamment lorsque son ami discute avec sa famille, puisqu'ils parlent anglais mais mélangent avec des mots de gaélique, ou alors parlent en gaélique tout court. A ce moment, je pense que je devrais laisser certains échanges dans la langue où ils sont prononcés de base. Mais cela ne risque-t-il pas d'être déroutant pour le lecteur, même si je ne le fais pas beaucoup? et faudrait-il que je traduise par la suite?

Voilà, merci à vous!
 
lula_mae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  158
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  28/06/2023
    
                         
lula_mae  /  Tycho l'homoncule


Hey ! C'est toujours tricky comme question, et à mon sens tu as plusieurs solutions :

  • indiquer par la mise en forme que le dialogue est dans une autre langue (je l'ai vu dans un roman récemment, toutes les phrases en italien par exemple était en italique + astérisque, ce qui était précisé en note de bas de page la première fois).

  • mettre le dialogue en VO et en italique, pour le traduire en note de bas de page à chaque fois.

  • ne pas toucher la mise en forme et spécifier par les incises de dialogue ("il s'adressa à moi en allemand").

Il y en a sans doutes d'autres mais c'est les premières qui me viennent en tête  Insérer des langues étrangères dans son roman? 1f60a
Ce qui est important, je pense, c'est d'harmoniser tout ça et que tu ne changes pas de méthode en cours de roman. I love you
https://www.instagram.com/mareva_mae/
 
Sarashina
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  129
   Âge  :  39
   Localisation  :  Au pays de l'Oiseau d'Or
   Date d'inscription  :  12/07/2023
    
                         
Sarashina  /  Barge de Radetzky


Bonjour, j'ai la même situation, sauf que moi ça se passe en Inde et mon héroïne parle hindi et va s'installer dans une région où on parle une autre langue, le kashmiri.
Personnellement, j'ai évoqué le fait que les personnages discutent dans une autre langue que l'hindi et le fait que mon héroïne ne les comprend pas (c'est écrit de son point de vue).
Quand il y a des échanges, je dis qu'une des personnes fait l'interprète, ou alors qu'ils parlent en anglais (en précisant que les femmes Kashmiris parlent un mauvais anglais).
Mais je ne pense pas que mettre des phrases en entier en anglais ou gaélique dans le texte soit une bonne idée, ou alors quelque chose de super court (pas plus d'une phrase qu'on lui adresse et qu'elle ne comprend pas par ex). Car voir des gens discuter sans rien comprendre n'apportera rien au lecteur. Il suffit qu'il sache que ton héroïne écoute et ne comprend pas ce qui est dit. (par contre tu peux mettre un mot anglais ou gaélique de temps en temps si c'est facilement compréhensible comme moi quand je met "namaste" pour bonjour ou que j'appelle "mandir" un temple hindou).
Si le récit est écrit de son point de vue en plus, la retranscription fidèle de longues phrases qu'elle entendrait sans comprendre ferait artificiel car moi quand j'entends des langues que je ne connais pas, je serais bien incapable de retranscrire les mots.
 
eireen_26
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  17
   Date d'inscription  :  15/02/2023
    
                         
eireen_26  /  Magicien d'Oz


Merci pour ces retours!
Je pense que je vais essayer d'ajouter des incises, et puis sinon des phrases courtes que l'un des personnages traduit ensuite (parce que le gaélique, c'est joli quand même Very Happy ). Mon but reste de plonger le lecteur dans une certaine atmosphère, parce que l'histoire se passe en Irlande du Nord, avec les dialectes particuliers qui vont avec. Mais je ne veux pas non plus que les lecteurs se retrouvent perdus, on est pas tous trilingues (moi la première)!
 
Ety
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  57
   Âge  :  32
   Localisation  :  sud-ouest
   Date d'inscription  :  14/06/2023
    
                         
Ety  /  Clochard céleste


Je confirme, pour avoir lu un ouvrage en auto-édition avec la même situation linguistique (c'était carrément du 65% dans les dialogues et 30% du total du bouquin), que ça n'a pas contribué à embellir le texte.

Il aurait été beaucoup mieux avec ce qui vient d'être suggéré. Pas besoin de connaître la langue étrangère ou imaginaire que parlent les personnages pour voyager à travers un livre!
Bon courage.
https://www.wattpad.com/user/Miss_Ety
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  157
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Tycho l'homoncule


Habituellement, quand j'écris dans une langue étrangère (et qu'on me préserve d'insérer plus de quelques mots sinon bonjour le carnage), je place le texte en italiques.

Pour le cas où je traduis en français... ou nouveau défi : quand je me place dans un millénaire et que mes dialogues sont indifféremment dans le français du futur (donc de leur époque) et le français d'aujourd'hui (donc de leur passé), le tout rédigé en français d'aujourd'hui parce que je n'inventerai pas une langue... je le précise par une incise.

Evidemment tout dépend du volume parce que les italiques c'est imbuvable (croyez-moi, j'ai failli noyer Cendrillon d'Eric Reinhardt plus d'une fois à cause de ça). Et aussi du public visé et du niveau de langue anglaise utilisé.
Je pense que la plupart des gens comprendront (ou chercheront sur leur téléphone) pour des phrases simples et courtes, surtout en anglais. Tout le monde a plus ou moins des notions. Mais si ça se complexifie ou que ça représente un certain volume, ça va être un problème et il va falloir trouver une solution.

Il n'y a pas de miracle, et les principales solutions ont déjà été exposées :
- soit traduire en français et le préciser (ou non) par une incise
- soit tout laisser en anglais, mais pas en italiques (ça pique les yeux sur le volume), et tant pis pour ceux qu'on perd en route
- soit traduire en français par une note de bas de page
- soit réduire le volume de ces dialogues finalement pas si importants ou les narrer en français (Jack et Rose se disputèrent sur la question de savoir qui aurait la télécommande, et finalement parvinrent à un compromis : Jack regarderait le rugby le samedi, et Rose son feuilleton préféré le mardi)
https://hortensemerisier.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Insérer des langues étrangères dans son roman?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-