PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-49%
Le deal à ne pas rater :
WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre 14 couverts – ...
319 € 622 €
Voir le deal

Partagez
 

 Récit fictionnel sur personne réelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Pioupiou
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  157
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  toujours vers l'avant et qui m'aime me suive houp houp
   Date d'inscription  :  24/05/2014
    
                         
Pioupiou  /  Tycho l'homoncule


J'étais plongé dans mon bouquin de l'été, L'immortalité de feu Kundera, quand un passage m'a arrêté :

L'immortalité, M. Kundera a écrit:
« Alors qu'ils étaient déjà très vieux, le célèbre peintre Salvador Dali et sa femme Gala avaient apprivoisé un lapin qui vécut ensuite avec eux sans les quitter d'un pas ; ils l'aimaient beaucoup. Un jour qu'ils dévaient partir pour un long voyage, ils discutèrent tard dans la nuit de ce qu'ils allaient faire du lapin. Il était difficile de l'emmener, mais non moins difficile de le confier, parce que le lapin se méfiait des hommes. Le lendemain, Gala prépara le déjeuner et Dali se délecta, jusqu'au moment où il comprit qu'il mangeait du civet de lapin. Il se leva de table et courut aux cabinets pour vomir dans la cuvette son petit animal chéri, le fidèle compagnon de ses vieux jours. Gala, en revanche, était heureuse que son aimé eut pénétré dans ses entrailles, les eut lentement caressées et fut devenu le corps de sa maitresse. Elle ne connaissait pas d'accomplissement plus absolu de l'amour que l'ingestion du bien-aimé. Comparé à cette fusion des corps, l'acte d'amour physique lui apparaissait comme un prurit dérisoire. »

Une rapide recherche Google plus tard, j'arrivais à la conclusion que cette anecdote sur Dali et Gala, sous ses apparences véritables, était en fait purement fictionnelle.

Bon, je sais que les questions concernant l'intégration de personnes réelles aux fictions sont recurrentes sur le forum. Mais outre les considerations juridiques, que pensez-vous du procédé utilisé là par Kundera ?

J'ai trouvé ça intéressant parce qu'il fait fi de la vérité historique (négligeable en l'occurence, mais où se pose la limite ?) pour servir son propos, mais déroutant, parce qu'en tant que lecteur je me suis senti trompé. Contrairement à d'autres passages du livre mettant en scène des personnes réelles, rien ne laissait ici penser qu'il s'agissait d'une œuvre de l'esprit. Aussi, je me suis dit que je n'aurais pas osé y avoir recours de cette façon dans mes textes, c'est à dire sans insinuer un doute légitime chez mon lecteur. Mais je ne peux m'empêcher d'avoir un brin d'admiration quand même, rien que pour l'audace que ça demontre.
https://www.jeunesecrivains.com/t36263-pioupiou-le-roi-du-
 

 Récit fictionnel sur personne réelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-