PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
PC portable MEDION AKOYA E15423 15,6″ FHD ( ...
Voir le deal
249.99 €

Partagez
 

 délai entre deux roman publiés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Maxine
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  149
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  18/09/2022
    
                         
Maxine  /  Barge de Radetzky


Bonjour,
Problème de riches diront certain.e.s, sauf que je ne suis publiée que dans une petite ME -diffusion seulement une trentaine de librairies mais qui nous soutiennent à fond - . Bref, mon premier roman est sorti en avril, mon second a plu aussi à ma ME et il devrait sortir à l'automne. Or, j'ai peur que ce soit trop proche et que cela coupe la vie du premier, qu'en pensez-vous ? Comment gérer la "promo" de deux romans si proches? Le premier est axé montagne et plait pas mal, le second est plus "mer" donc il sera soutenu par d'autres libraires géographiquement, mais je pense aux lecteurices, vont-il acheter deux romans du même auteur la même année ? L'un et l'autre vont-ils se renforcer ou se torpiller ? Qui a déjà vécu ça ? A quel moment je bascule sur la promo du second ? Je regrette presque de l'avoir envoyé si vite...
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1095
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Coucou

Si ta ME n'est que faiblement diffusée, il ne devrait pas y avoir d'impact significatif sur les ventes, même s'il n'y a que quelques mois qui séparent tes sorties. Au contraire j'aurais tendance à dire que pour un public de proximité, ça permet de faire persister un contact.

Concernant la promo du second tout dépend de ce que ta maison entreprend et de tes projets niveau marketing !
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4182
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


Comme dit Azaby ça pourrait t'aider à faire d'une pierre deux coup et prolonger les ventes de ton premier livre. Y'a toujours un regain du premier tome lorsque le deuxième sort, par exemple. Faut garder en tête que la durée de vie d'un livre après sa sortie n'est pas longue du tout, justement, on l'estime à trois mois. Selon les thèmes et les ambiances des livres, tu fais leur promo groupée, soit : regardez, si vous aimez, j'en ai plus encore ! ou alors : tenez, je fais dans plusieurs registres, testez ça pour voir ?


Citation :
ARTICLE L132-2 DU CPI : "Ne constitue pas un contrat d'édition, au sens de l'article L. 132-1, le contrat dit à compte d'auteur."


délai entre deux roman publiés Capture_decran_2021-10-24_a_18.21.26
 
Maxine
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  149
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  18/09/2022
    
                         
Maxine  /  Barge de Radetzky


Merci , vous me rassurez un peu, c'est vrai que je me dis bien que les libraires doivent faire tourner les livres et comme le premier marche bien, peut-être qu'ils seront plus enclins à soutenir le second aussi. Je vais partir sur ça et me réjouir plutôt que de me poser des questions. Et c'est vrai qu'en salon, c'est toujours mieux d'avoir plusieurs livres. Je sais pas pourquoi , j'avais cette idée du un roman par an..
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  802
   Âge  :  71
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Une petite maison distribuée dans une trentaine de librairies qui vous soutiennent à fond (éditeur et auteur) c'est déjà formidable.
Mon second roman est sensé paraître chez une toute petite maison vendéenne, naissante, avec laquelle le relationnel est très bon d'auteur à éditeur, et qui est très sérieuse en termes d'attention portée au livre (contenant et contenu) mais j'avoue trembler à l'idée de la diffusion telle qu'annoncée sans faux semblants par l'éditeur : ce sera ULTRA réduit, je ne pense pas qu'on atteigne les 30 librairies...  :mrgreen:  Mais bon, je sors d'une telle cata avec le précédent éditeur nationalement distribué, que je préfère le principe intimiste (le mot est faible  Very Happy) de cette seconde (ou plutôt troisième, car il y a eu un album jeunesse il y a  20 ans) expérience.
Le délai entre deux sorties n'a je suis d'accord que peu d'importance dans ta situation. Si tu pondais 2 romans par an, tu pourrais certes risquer de te voir taxé d' "auteur au kilo", mais tu n'en es pas encore là :mrgreen:. En tout cas ce qui est bien, c'est que tu publies tes deux romans chez le même éditeur : comme il est dit, la sortie d'un second opus relance les ventes du premier, ce qui est plus facile à promouvoir quand l'éditeur est le même.
 
Maxine
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  149
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  18/09/2022
    
                         
Maxine  /  Barge de Radetzky


Alors je n'ai pas l'expérience de la ME nationale mais vraiment, je peux te dire que c'est un plaisir de travailler avec un éditeur qui t'appelle après chaque dédicace, qui vient avec des chocolats si il est dans le coin et qui aime vraiment ce que tu fais. Quant aux libraires, un qui te soutient peut vendre plus que dix qui te remisent dans un coin. Et puis le plaisir de faire partie de l'économie locale, c'est important, s'engager pour dynamiser son territoire...
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  802
   Âge  :  71
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Oui pour moi aussi le local est un paramètre très important. Hélas chez nous en Bretagne, le succès est un peu (beaucoup) monté à la tête des éditeurs tels que Bargain ou Palemon pour citer les deux plus gros, qui te considèrent plus comme des vaches à lait en devenir qu'autre chose, et dont les "comités de lecture" (?...) sont assez surprenants dans leurs desiderata ou exigences. Ils se prennent pour "des gros" sans en avoir les capacités, mais en en ayant un peu la morgue..
C'est pourquoi je me suis tournée vers les voisins (attention, quand même pas les Normands, hein ! Evil or Very Mad Very Happy ). En l'occurrence les Vendéens, que j'aime bien historiquement. Mais là pour le coup, l'affaire est en stand-by : pas évident de monter une maison d'édition. L'impression du bouquin a été reportée, le contrat n'est pas signé..., hum, je m'attends à faire un peu les frais de mon choix (si oui, alors je te contacterai pour que tu me dises - si tu le veux bien - le nom de ton éditeur, s'il fait dans le livre papier et n'exige pas qu'on habite son département :mrgreen: )
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2165
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Je trouve qu'une 30aine de librairies, c'est déjà vachement bien !! Si les livres y sont placés physiquement, bien sûr... (c'est le cas ?)

Pour le reste : c'est vraiment à voir avec ta ME : pourquoi ce choix de publications rapprochées ? Est-ce que le thème "mer" n'aurait pas été plus judicieux en parution début d'été ? Quelle est la stratégie de promo. de ta ME ?

Je suppose qu'à ce stade, vous vous pouvez encore changer d'avis...
 
Maxine
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  149
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  18/09/2022
    
                         
Maxine  /  Barge de Radetzky


Oui on est présents physiquement et dans une dizaine mon livre est en vitrine ou sur la première table, rien à dire. C'est d'ailleurs souvent le cas pour les auteurs locaux quand le livre est correct. Je ne suis pas sure qu'il y ait de stratégie, ils fonctionnent au coup de cœur, certaines années sortent 4 livres d'autres 2... Ils se paient surtout sur de la papeterie ayant une grosse identité photo, je crois que les romans sont le plaisir. Enfin, je le perçois comme ça. Je crois que comme on a deux gros salons en automne, ils aiment bien sortir les livres pour l'automne, en fait c'est la sortie printemps qui était inhabituelle pour eux.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2165
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


MAXINE a écrit:
Oui on est présents physiquement et dans une dizaine mon livre est en vitrine ou sur la première table,  

C'est juste parfait... car c'est souvent ainsi que se font les ventes : il faut que les lecteurs voient le produit mis en valeur et à portée de main.

Citation :
 comme on a deux gros salons en automne, ils aiment bien sortir les livres pour l'automne, en fait c'est la sortie printemps qui était inhabituelle pour eux.  

Ah oui, donc cette parution en automne est très cohérente !

Bonne chance pour la suite, ça semble bien parti en tous les cas !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 délai entre deux roman publiés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-