PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-45%
Le deal à ne pas rater :
WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre 14 couverts – ...
339 € 622 €
Voir le deal

Partagez
 

 un retour positif est il possible après six mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
aucega
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  28/12/2022
    
                         
aucega  /  Homme invisible


Bonjour,

Cela fait six mois que j'ai envoyé mon manuscrit dans de nombreuses maisons d'édition (21), à ce jour j'ai reçu 8 refus, pensez vous que je puisse encore espérer ou que ce délai vaut largement refus par non réponse ?

Avez vous eu une bonne surprise au delà de six mois ?
 
Fred Dee
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  651
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/04/2022
    
                         
Fred Dee  /  Hé ! Makarénine


Bonjour Aucega,

il n'y a pas qu'une seule réponse à apporter à ta question et je pense que tu trouveras plein de réponses à celle-ci dans le parcours de nombre d'entre nous dans la section Itinéraires éditoriaux.

Je me doute que ça fait beaucoup à lire donc je vais au moins te donner mon expérience : j'ai eu une offre (sérieuse) d'édition un an après mes premiers envois et neuf mois après envoi à la maison chez qui j'ai signé. Pendant ce temps j'ai reçu au moins une douzaine de mail de refus et je ne compte pas les refus par non réponse au-delà d'un certain délai. A l'époque, j'avais mis de côté certaines maisons qui annonçaient un retour dans 12 ou 18 mois car je ne supportais pas l'idée d'attendre autant (ça ne correspondait pas à mon projet). Donc je dirai : on peut continuer à y croire pendant un an. Au-delà, il faut sans doute remettre certaines choses sur le tapis.
 
aucega
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  28/12/2022
    
                         
aucega  /  Homme invisible


merci pour ton retour et félicitations pour cette offre Smile
 
Jedewyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2469
   Âge  :  29
   Localisation  :  Entre le Rohan et Malaz
   Date d'inscription  :  15/12/2016
    
                         
Jedewyn  /  Guère épais


Oui, je confirme : c'est possible. Après, ça dépend des cas de figure. Il y a les fameux "refus par non réponse" qu'on décide d'attribuer, au bout d'un moment. Soit que la ME ait déjà déclaré en amont dans sa page de soumissions ou dans son AR qu'au-delà de X temps, il fallait se dire que c'était mort, soit qu'en connaissant la taille de la ME, ses pratiques ou son degré d'acceptation de primo-auteurs/jeunes auteurs, on fasse le calcul soi-même.

Fred Dee t'a déjà un peu tout dit Very Happy : n'hésite pas à aller fureter du côté des itinéraires éditoriaux pour te faire une idée plus précise des délais des ME qui t'intéressent. Il y a même des listes de faite sur les ME selon les genres littéraires, qui mettent à jour les délais de réponse moyens.
 
aucega
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  28/12/2022
    
                         
aucega  /  Homme invisible


merci Smile
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  494
   Âge  :  38
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Pour qui sonne Lestat


Oui, c'est possible !
Bon, rien n'est signé encore (je croise tout ce qui est possible de croiser), mais j'ai reçu un mail incroyable d'éloges 9 mois après avoir envoyé le manuscrit, donc rien n'est impossible !
 
aucega
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  28/12/2022
    
                         
aucega  /  Homme invisible


merci ça redonne espoir même si je commence à faire le deuil d'une publication pour ce roman
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  494
   Âge  :  38
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Pour qui sonne Lestat


aucega a écrit:
merci ça redonne espoir  même si je commence à faire le deuil d'une publication pour ce roman

Je sais que c'est extrêmement dur à faire, mais je crois que le salut vient en mettant de côté le roman une fois qu'on a fait une première salve d'envois et bosser sur un autre projet.

Ensuite, revenir dessus après 6 mois si aucune nouvelle, retravailler, améliorer le dossier de présentation, et retenter des envois, l'oublier de nouveau et se concentrer sur un autre projet, etc.

Moi c'est ce que j'ai commencé à faire et ça m'évite de devenir folle...
En se focalisant autant que possible sur le plaisir que l'on tire de l'activité d'écriture en elle-même, plutôt que l'attente d'une validation extérieure, mais je sais que c'est extrêmement dur...
 
aucega
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  28/12/2022
    
                         
aucega  /  Homme invisible


j'avais commencé un autre projet mais je suis un peu las et j'ai l'impression d'écrire pour ne jamais être lue - on est toutes et tous passé par là j'imagine
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  494
   Âge  :  38
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Pour qui sonne Lestat


aucega a écrit:
j'avais commencé un autre projet mais je suis un peu las et j'ai l'impression d'écrire pour ne jamais être lue - on est toutes et tous passé par là j'imagine

Complètement, je trouve que c'est une expérience très difficile à vivre.
Dernièrement, je me suis dit que j'allais construire petit à petit une communauté sur instagram pour qu'au pire, ces gens soient intéressés par ce que j'ai à raconter et se passer complètement d'éditeur, mais c'est un vrai travail en plus, qui n'est pas de l'écriture à proprement parler...

 
Fred Dee
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  651
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/04/2022
    
                         
Fred Dee  /  Hé ! Makarénine


aucega a écrit:
j'avais commencé un autre projet mais je suis un peu las et j'ai l'impression d'écrire pour ne jamais être lue - on est toutes et tous passé par là j'imagine

Je suis passé par là et j'ai mis six mois avant de parvenir à vraiment passer à un autre projet que j'ai pu mener jusqu'au bout. Entre temps, je n'avais réussi qu'à écrire quelques nouvelles qui ne me convainquaient pas et à remettre le nez dans d'anciens projets qui n'ont toujours pas avancé depuis.

Donc c'est normal. Et ça peut faire ça à chaque projet. Je suis encore dans la course à l'éditeur pour d'autres manuscrits et j'ai encore du mal à me focaliser sur autre chose tant que je n'ai pas réussi à caser les précédents. Et j'ai beau tenter de m'auto-persuader que le plus dur est déjà fait avec un livre publié, j'ai encore cet effet qui revient. Ça ressemble à une sorte de deuil et comme dans tout deuil, il y a une phase où il faut juste trouver comment se concentrer sur soi pour retrouver ce qui nous fait sourire, dans l'écriture comme dans le reste de choses.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 un retour positif est il possible après six mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-