PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 Les médecins devraient-ils être déployés comme des fonctionnaires ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Cervidé Grognon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  487
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Cervidé Grognon  /  Pour qui sonne Lestat


Tengaar a écrit:
Oui et ? J'appuie juste sur le portrait qui semble dressé ici de gens qui foutent rien, roulent sur l'or, vivent à Cannes et profitent des sous de l'Etat qui ne me semble pas tout à fait correspondre à ce que je peux voir.
Bien sûr qu'il y a des situations pires. Il y a toujours des situations pires partout. Si tu compares les éboueurs français aux mineurs d'Afrique du Sud par exemple ...

Ce n'est absolument pas ce qui a été dit sur le sujet, je trouve au contraire que les interventions sont intéressantes. Tout est parti d'un post qui idéalisait littéralement les médecins et les considérait comme des saints, raison pour laquelle les réponses derrière sont venues atténuer ça.

Est-ce que médecin est un métier facile ? Non
Est-ce que c'est le pire métier du monde ? Non plus
Est-ce que forcer des médecins à travailler quelques années dans des déserts médicaux est la bonne solution ? Encore une fois non, mais il faut bien trouver une solution pour dépanner en attendant de régler tous les soucis qui ont été listés ici.
 
Nuage-Rouge
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  357
   Âge  :  34
   Localisation  :  00.000.00.0
   Pensée du jour  :  « Il n'y a pas une tête lucide entre deux termes d'un choix. Il y a une nature étrange, en détresse de n'être pas les deux. »
   Date d'inscription  :  22/07/2021
    
                         
Nuage-Rouge  /  Tapage au bout de la nuit


Citation :
Oui et ? J'appuie juste sur le portrait qui semble dressé ici de gens qui foutent rien, roulent sur l'or, vivent à Cannes et profitent des sous de l'Etat qui ne me semble pas tout à fait correspondre à ce que je peux voir.
Personne n'a dit ça (quoi que pour "rouler sur l'or", au dessus de 5k/mois, faisant partie des 10% des plus riches de la planète, oui on peut quand même dire que tu roules sur l'or...)
Donc trop rémunéré ? Surement (Comme dit Mariolo salaire = rapport de force toussa). En tout cas si l'on compare à la moyenne ou la médiane de la population, ils sont largement rémunérés.  Par de l'argent public ? C'est un fait. A Cannes ? Oui, s'ils en ont l'envie pour le moment...

Après tout le monde ici défend les conditions de travail des soignants en général, qui est le corolaire au fait qu'ils soignent bien la population et que les ressources mises en jeu ne soient pas un gâchis humain et matériel. Mais ça n'a rien à voir avec le fait de défendre une forte rémunération et des privilèges libéraux sur l'installation.
On peut à la fois salarier les médecins et contrôler/garantir leur installation, et en plus obtenir de meilleures conditions de travail, par exemple en équilibrant les salaires et les heures entre les médecins qui gagnent/travaillent plus que les autres et le reste, et en formant plus de médecins pour décharger la profession.

Les médecins qui subissent des mauvaises conditions de travail pour diverses raisons, force à eux et elles. Mais c'est pas le sujet, dans tous les métiers y a ce genre de pb, je pense pas que les médecins soient le plus, ou spécifiquement à plaindre. Pourtant ce sont eux qui défendent la liberalité de leur métier, qui est une spécificité pour un service public. Qui est un sujet en soi pas lié aux conditions de travail dégradées ou aux études.

Et des étudiants sous pression y en a aussi dans toutes les filières. Je doute pas qu'il y en ait en médecine, mais y en a ailleurs, et le devenir des étudiants en médecine est toujours, relativement à ça, beaucoup moins bouché qu'une immense partie de celui des autres jeunes, étudiants ou pas. Donc bon. Là encore on voit les difficultés là on veut les voir. Ce qui ne signifie qu'elles n'existent pas, je ne dis pas le contraire.
après j'ai déjà dit, bourse universelle pour les étudiants, ou alors plus d'argent pour la rémunération des externes et du bas de l'échelle des salaires des professions du sanitaire et social en général. Ca change toujours rien au pb de l'installation. Toutes ces questions sont généralement invoquées en guise de diversion.

Citation :
Si tu compares les éboueurs français aux mineurs d'Afrique du Sud par exemple ...
Oui mais du coup on est d'accord qu'il vaut mieux être éboueur en France que mineur là bas, et qu'il faudrait des réglementations pour garantir un droit du travail aux mineurs et empêcher le commerce de minerais non réglementaires (ce qui signifie contraindre les acteurs économiques qui exploitent ces mineurs)

Edit : je rejoins Cervidé là encore
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2330
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique



Ah, ah, du coup, le sujet est vraiment lancé !

Bon, finalement, on va vers le "non forcing" : " Finalement, les médecins ne seront pas forcés à travailler dans les déserts médicaux" : https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/finalement-les-m%C3%A9decins-ne-seront-pas-forc%C3%A9s-%C3%A0-travailler-dans-les-d%C3%A9serts-m%C3%A9dicaux/ar-AA1cypLT?ocid=msedgntp&cvid=280b03dd4c994612b2702a13e361c524&ei=10
 
Cervidé Grognon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  487
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Cervidé Grognon  /  Pour qui sonne Lestat


Pas étonnant quand on connait la puissance des syndicats en question...

C'est d'ailleurs pareil en cas d'erreurs médicales, mêmes graves : les médecins font front tous ensemble et sont inattaquables (testé et approuvé...)
 
Nuage-Rouge
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  357
   Âge  :  34
   Localisation  :  00.000.00.0
   Pensée du jour  :  « Il n'y a pas une tête lucide entre deux termes d'un choix. Il y a une nature étrange, en détresse de n'être pas les deux. »
   Date d'inscription  :  22/07/2021
    
                         
Nuage-Rouge  /  Tapage au bout de la nuit


Citation :
Pas étonnant quand on connait la puissance des syndicats en question...

C'est d'ailleurs pareil en cas d'erreurs médicales, mêmes graves : les médecins font front tous ensemble et sont inattaquables (testé et approuvé...)
écœurant oui
force à toi (par rapport au témoignage que tu as apporté ici), et à toutes celles et ceux qui devront encore subir des "pertes de chances" comme ils disent, à cause des intérêts corporatistes et personnels défendus par ces lobbys et de la complaisance des politicards notamment de droite qui s'y soumettent.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2330
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


CERVIDE a écrit:
Tout est parti d'un post qui idéalisait littéralement les médecins et les considérait comme des saints, raison pour laquelle les réponses derrière sont venues atténuer ça.

Shocked  Heu... non ; ça, c'est de l'interprétation.

Après, bon, on peut discuter les choses, les méthodes à employer pour tenter de combler "les déserts médicaux".

Spoiler:
 
Alina L.
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  557
   Âge  :  104
   Localisation  :  Silent Hill
   Pensée du jour  :  Si t'es de gauche cristalline
   Date d'inscription  :  15/04/2018
    
                         
Alina L.  /  Gloire de son pair


Moi je pense qu'il faudrait déployer les médecins comme des fonctionnaires.

Et aussi élargir le numerus clausus.

Et donner une sucette après une prise de sang même pour les adultes. cyclops
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1029
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Effleure du mal


J'ai très très vite survolé ce débat, je vais donner mon point de vue, peut-être que je serai redondant avec quelqu'un, j'en suis désolé si c'est le cas.

Les médecins libéraux ne sont pas des fonctionnaires, même si leurs études ont été financées en grande partie par l'état (mais c'est vrai pour tout le monde en France et on ne demande pas aux garagistes ou aux libraires de s'installer à tel ou tel endroit, donc l'argument seul ne tient pas) et si leur activité est une mission de service public en grande partie financée par la sécu. On peut donc difficilement les affecter de force à tel ou tel endroit précis, contrairement à un fonctionnaire qui est affecté à un poste précis par son employeur.

Cela étant dit, ils effectuent une mission de service public, et on pourrait très bien imaginer un numerus clausus non pas au moment des études (ce qui est absurde en situation de pénurie) mais au moment de l'installation. C'est déjà le cas de beaucoup de professionnels libéraux effectuant une mission de service public : notaires, huissiers de justice, pharmaciens, et j'en oublie. Ils peuvent s'installer où ils veulent, mais... à condition qu'il reste de la place. On pourrait facilement mettre un seuil plafond de x médecins par 100 000 habitants au-delà duquel il devient impossible de s'installer, ce qui obligerait de facto à aller s'installer ailleurs.

Il y a aussi la possibilité, et pas mal de communes commencent à le faire, de salarier des généralistes sur leur territoire. Pour les patients c'est pareil, la différence, c'est que le médecin est salarié de la commune, avec les avantages et inconvénients du statut. Ça règle le problème (selon moi très secondaire mais ça attise beaucoup de débats) du "mais les médecins gagnent beaucoup trop d'argent et ils ne font aucun effort / mais les médecins ont des semaines beaucoup trop chargés et on leur demande de faire encore des efforts" : ils sont salariés de la commune, ils travaillent donc 35 heures par semaine et on un salaire à la hauteur de ce que perçoit un CDI recruté par une commune.
https://fabiendelorme.fr
 
Mariolo
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  371
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  15/12/2021
    
                         
Mariolo  /  Tapage au bout de la nuit


Sur ta première partie, que leurs études soient financés par l'État n'est pas l'argument, c'est que en plus leur travail dépend entièrement d'un système de solidarité nationale. Sans la sécurité sociale, la médecine libérale française n'existe pas, il n'y aurait que des hôpitaux. En plus leur métier est quand même d'assurer un service public qui peut difficilement être considéré comme une marchandise, donc pk leur laisser le statut de libéral ? La seule chose de libérale chez eux, c'est justement qu'ils ont la liberté de s'installer où il veulent, pour le reste, ils dépendent à 100% de la sécu, et donc de la solidarité des travailleurs, dont ils profitent à leur convenance.

Pour le reste de ton développement je suis d'accord, ce sont deux bonnes propositions. La communalisation c'est l'avenir 😁.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Les médecins devraient-ils être déployés comme des fonctionnaires ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales :: Agora-