PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 pièces (induction, ...
59.99 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Prénoms et initiales...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14272
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Bonjour Smile


Quand j'ai entamé l'écriture de mes "Errances Galactiques", il y a... heu... presque 10 ans, j'ai donné la même initiale aux quatre membres connus d'une même dynastie.

On ne connait pas les ancêtres, mais dans l'idée, ça se poursuivait depuis longtemps. 
L'idée (pas originale ni forcément bonne) m'en est venue en lisant un truc sur je ne sais plus quel auteur d'opéra dont tous les premiers rôles féminins avaient un nom en A. Une sorte de private joke.
Ensuite, une des quatre baronnes successives a vu un L s'ajouter.

- Lanokera
- Alysa
- Artala
- Astrena
Récemment, alors même que j'envisageais de retirer le L de Lanokera, j'ai eu en commentaire dans le concours d'extraits que Alysa et Artala se confondent.

Comme les personnages en question, malgré leur parenté étroite, partagent rarement la scène, ce risque ne m'avait pas beaucoup perturbée, jusque là.
Mais, même s'il y a très peu de passages où le risque existe, ce sont quand même des endroits possibles.

Précision au passage : les autres membres d'une fratrie ne partagent pas cette initiale, réservée à l'héritière du trône.

Du coup... je me demande si, au lieu de retirer son L à Lanokera, je ne devrais pas ajouter un H à Artala.

A vos avis ?

Anokera + Alysa + Artala + Astrena

Lanokera + Alysa + Hartala + Astrena

Guère de possibilité de placer ça, mais j'ai ce matin envie d'une ancêtre dans ma prequelle en cours d'écriture. D'où un grattage de tête, car le lien n'irait pas plus loin que l'initiale et peut-être un pouvoir mutant en commun.
Astrale, par exemple. 

Roman Errances achevé en 2015, pour ce qui était du 1° jet.
Astrena n'apparait que dans le prologue.
Lanokera et Artala sont beaucoup plus mentionnées que présentes.
Alysa est au premier plan dans quatre des dix tableaux : 1 + 8-9-10

Si le lien n'est que sur un pouvoir mutant, la création de cette ancêtre dans le roman prequelle est possible et j'aborde un endroit de l'écriture qui semble propice à son introduction.
Point de détail que ce prénom d'ancêtre .
Mais pour les quatre baronnes, dans le roman en peaufinage, c'est important.
.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Hermès
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2075
   Âge  :  32
   Localisation  :  Euh......... Un trou paumé je crois
   Pensée du jour  :  Je suis CUTE et JE le sais
   Date d'inscription  :  22/08/2011
    
                         
Hermès  /  Agent 006


Franchement moi je trouve classe les 4A
https://linktr.ee/alex.p.auteur
 
Le rosier
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  857
   Âge  :  59
   Pensée du jour  :  1022 !
   Date d'inscription  :  25/08/2021
    
                         
Le rosier  /  Double assassiné dans la rue Morgue


J'aime bien ces initiales en A.

C'est drôle car je suis plongée dans l'histoire romancée de Mathilde l'Empeuresse. Et ce qui est frappaient, c'est que tous ces gens portaient des prénoms identiques. Henri, Guillaume, Robert pour les hommes. Mathilde, Sibylle, pour les femmes. Seuls, les titres permettaient de les differentier. Ou le rang. Ou le surnom, parfois, le roux, le conquérant, etc.

La fiction, souvent, est assez loin, finalement, de la réalité des choses.
https://linktr.ee/fdoillon
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1019
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Effleure du mal


C'est une règle qui se vérifie assez bien en général : quand plusieurs personnages partagent la même initiale, on a tendance à les confondre. Il vaut mieux éviter. Et évidemment, pire que tout : avoir deux personnages qui ont le même prénom. Oui, ça arrive dans la vraie vie, mais bon courage pour ne pas perdre le lecteur quand les personnages s'appelle Paul Dupont, Paul Durand et Pierre Dupond.
https://fabiendelorme.fr
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14272
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Oui...
C'est pas tout, que les noms soient "classe", mais il faut que le lecteur s'y repère.

J'ai déjà, sur certains de mes textes, changé des noms pour éviter les doublons ou proche de doublons... alors sur ce coup-ci, garder l'initiale commune par simple jeu serait de l'entêtement puéril.
Je n'ai pas grande envie de mettre ce H... mais j'ai l'impression que je vais le faire quand même.

Et les prénoms répétitifs dans telle ou telle période où famille ne sont pas du hasard et ne veulent pas dire qu'on s'y repère sans problème. C'est justement pour s'y repérer entre grand père, oncle, neveu et cousin du 3° degré que les surnoms venaient se rajouter !
Dans Tutore Noctis, j'ai des personnages avec ce type de prénom commun : mon vampire Léo a reçu le prénom de son grand-père (qui le tenait lui-même de son grand-père), l'un étant couramment nommé "l'Ancien" et l'autre par un diminutif.
Sur le cas présent des Errances et de ces quatre A... le fait est qu'un lecteur distrait peut s'embrouiller entre Alysa et Artala, qui on non seulement l'initiale en commun mais aussi la longueur du mot et la dernière lettre. Le simple réflexe visuel ne suffit pas à les reconnaître. Mine de rien, c'est important, les réflexes visuels, en lecture.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Docal
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  929
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  30/03/2023
    
                         
Docal  /  Bile au trésor


Perso c'est plus Artala/Astrena que je risque de me mélanger je pense.
Chacune peut se choper une voyelle autre que le A, c'est discret et ça permet de pas les confondre.

Ex : Anokra/Anokara + Alysa + Artula + Astrena

Peut être varier la consone de la deuxième syllabe aussi pour éviter toute confusion.

Ex : Anokera + Alysa + Ardala + Astrena

Ou mixer les deux.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  117
   Âge  :  74
   Localisation  :  Pyrénées-Orientales
   Date d'inscription  :  22/08/2014
    
                         
favdb  /  Barge de Radetzky


J'ajouterais une variation du nombre de syllabes... et une variation des sonorités.
http://ostorybook.eu
 
Lul de Faltenin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  54
   Date d'inscription  :  27/04/2023
    
                         
Lul de Faltenin  /  Autostoppeur galactique


L'idée des initiales différentes pour distinguer les noms demeure un classique. En revanche, je crois que le principe touche à la sonorité en plus de l'orthographe, car la voix intérieure me semble importante dans ce cas. Pour des prénoms courants, la surprise peut jouer comme avec Albert et Halbert, mais pour des prénoms inventés, je suis moins convaincu.

L'écart entre Artala et Hartala reste ténu à mon avis, car je découvre les deux. Je pense que la présence du "H" m'aiderait significativement à les différencier : Hartala/ Astrena se distingue mieux qu'Artala/ Astrena, mais ce n'est pas très net non plus. Et cela casse ton intéressante idée d'initiale commune (donc pour moi : Exit le "L" de Lanokera). Si tu recherches la même sonorité, Docal et Favdb m'ont devancé. Mais si ce principe était uniquement orthographique, tu pourrais variés les sons tout en gardant l'initiale : Au-, Ar-, Ai-. Avec les propositions de Docal, voilà un peu plus de marge de manœuvre.

Après, j'ai lu un auteur américain qui disait qu'il avait créé tellement de personnages dans son livre qu'il n'avait pas pu différencier les initiales, mais encore faut-il le faire passer ensuite en ME... JE crois que c'était un Martin quelque chose... ou George... Un gars qui a écrit "La chaise en plastique"... Non, "Le fauteuil de fer" plutôt... Enfin, un obscur inconnu qu'on ne verra jamais sur un écran et ne parlons pas de ses textes.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14272
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Lors d'une betalecture, voilà pas mal d'années, j'ai signalé un peu gênée que deux des personnages s'embrouillaient un peu dans ma tête, alors qu'ils n'avaient rien en commun. Et v'là t'y pas que l'auteur me dit que la moitié des autres lecteurs ont dit la même chose ! Les deux ne se ressemblaient pourtant pas du tout.
Le texte comportait plusieurs noms propres entre 8 et 10 caractères, dont ceux-la, mais les autres ne posaient pas problème. Come les caractères des personnages, le style des prénoms était différent. D'où venait le problème ? Cela semblait dingue ! Et là... je me rends compte que ces deux noms comptent 5 lettres en commun. Dans le désordre et mélangées à quelques autres, mais en commun tout de même. C'était suffisant pour troubler les réflexes de lecture...

Fatalement, après avoir connu ça, j'accorde un minimum d'importance à la différenciation-réflexe des noms...

Artala et Astrena : ce n'est pas à ce niveau que se trouve le danger, car Astrena n'apparait que dans le prologue et Artala est un personnage d'arrière plan, même si par moments elle est très présente à travers les préoccupations de ses parents (son père, surtout, qui est aussi sensible que musclé).

L'ajout du L à Anokera avait pour but d'adoucir la sonorité, et même si l'effet est faible, je trouve tout de même une différence, ce qui peut aussi être pris en compte.
Néanmoins, je peux faire une entourloupe et décréter que Anokera / Lanokera est devenue baronne du fait de la mort d'une sœur ainée. Cela renforcerait d'ailleurs un passage où est évoqué qu'elle rêvait, enfant, de devenir capitaine sur un vaisseau d'exploration (au lieu de quoi, elle est rivée à son trône). Si elle était cadette à la naissance, le L serait normal. De toute façon, je ne suis pas obligée de clarifier pour le lecteur, puisque cette règle n'est pas énoncée dans le roman (background).
Impossible avec Artala, qui est l'aînée (et longtemps fille unique), ainsi que pour Alysa (seule fille d'une fratrie nombreuse).
Le tour de passe-passe aurait donc pour seule possibilité de conserver les prénoms en leur état actuel.

Concernant le nombre de personnages et les possibilités alphabétique initiales... bof !!! Sur mon premier roman, j'ai compté plus d'une centaine de personnages. Sur les autres, je n'ai pas fait l'inventaire, mais ça doit être pas mal non plus.
Bon argument, tout de même !
Mais il ne s'agit pas que de l'initiale et c'est à propos de personnages qui voisinent dans les paragraphes (voire dans les phrases) : Alysa et Artala.

Mine de rien, entre Artala et Alysa, il y a en commun les A de début et de fin + la présence d'un L...
- grattage de tête -


Smile
.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  117
   Âge  :  74
   Localisation  :  Pyrénées-Orientales
   Date d'inscription  :  22/08/2014
    
                         
favdb  /  Barge de Radetzky


Peut-être une astuce, pour influer sur la sonorité : insérer une autre voyelle avant le a terminal. Par exemple : Artaléa sonne vraiment différemment selon ma perception. Avantage, une voyelle supplémentaire ne change pas réellement le nombre de syllabes.
http://ostorybook.eu
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Prénoms et initiales...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-