PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Captive : où acheter le Tome Captive 1.5 en édition Collector ?
26.90 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Percevoir le RSA en tant qu'autrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Sarah.B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  14/04/2023
    
                         
Sarah.B  /  Magicien d'Oz


Bonjour à tous,

Si tout se passe comme je l'espère, je devais être publiée prochainement par un éditeur (à compte d'éditeur), et en tant qu'autrice débutante, je me pose quelques questions sur les aspects financiers et administratifs de cette nouvelle aventure littéraire. J'espère que vous pourrez m'éclairer sur les points suivants.

Tout d'abord, j'aimerais savoir si les droits d'auteur sont généralement versés par l'éditeur à l'auteur en une seule fois par an, ou s'il y a d'autres modalités à prendre en compte.

Ensuite, je me demande s'il est possible de percevoir le RSA en tant qu'autrice, comme je l'ai entendu dire. Pourriez-vous me confirmer cette possibilité ?
Si cela s'avère possible, je me demande alors s'il serait judicieux de refuser un à-valoir, si cela m'est proposé, afin de maximiser mon droit au RSA. Qu'en pensez-vous ?

Enfin, ces derniers mois, j'ai été contrainte de m'inscrire à pole-emploi, pour continuer à percevoir mon RSA pendant ma phase d'écriture, mais cela s'est avéré parfois épuisant, souvent peu pertinent, avec des ateliers qui n'étaient absolument pas adaptés à ma situation.
Et j'aimerais à tout prix ne pas avoir à nouveau affaire à eux.
Si certains d'entre vous ont eu une expérience similaire, je serais reconnaissante de recevoir des astuces pour éviter de devoir traiter avec Pôle Emploi en tant qu'auteur/autrice.

Je vous remercie chaleureusement pour votre aide et vos conseils éventuels.
 
Epineuse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1202
   Âge  :  31
   Localisation  :  Ne perd pas le Nord mais depuis le Sud
   Pensée du jour  :  Quelques (r)onces d'espoir
   Date d'inscription  :  18/09/2013
    
                         
Epineuse  /  Agent 006


Bonsoir Sarah et félicitations pour ta publication ^-^

Par contre, ton premier message est censé être ta présentation. Pense à y passer avant de poursuivre sur ce topic et à lire les règles du forum si ce n'est pas déjà fait

En ce qui concerne les versements des droits d'auteur, il me semble que c'est dépendant de ta maison d'édition. Si ce n'est pas spécifié dans ton contrat, vois avec eux directement.
Pour les autres questions, j'ai bien peur de ne pas avoir de réponse, mais je pense que quelqu'un saura te les apporter
https://linktr.ee/r.senelier
 
Sarah.B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  14/04/2023
    
                         
Sarah.B  /  Magicien d'Oz


Coucou !

Merci beaucoup pour ton gentil message Smile

Voici ma présentation.

Bien à toi,

Sarah
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4952
   Âge  :  56
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  L'ivre de la jungle


Hello Sarah,
Le RSA tu le touches si tu y as droit, donc si tu reçois un à valoir, ça voudrait-dire que ça te fait sauter ton droit (et franchement j'en doute). Déjà est-ce le cas ? Après si c'est le cas, c'est à toi de voir si tu touches plus avec le RSA que sans le RSA et l'à valoir.
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
Exil
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  12/02/2023
    
                         
Exil  /  Petit chose


Bonjour,

Tout ce que je suis en capacité de répondre à ces interrogations, c'est les paroles de ma fort sympathique professeure-éditrice, qui a été très claire et transparente sur les intentions parfois perfides et vénales de certaines maisons (bon généralement – et aussi paradoxalement – les plus grosses) quant au bébé des artistes. Ce qui est recommandé concernant toutes ces questions – bien légitimes ! – pécuniaires c'est de prendre un avocat en droit d'auteur, qui te suivra dans les démarches et t'exposera tes droits et tes conditions imposables, avant de conclure et de signer quoique ce soit avec un éditeur. Cela évite bien des surprises.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3006
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Oui enfin quand on débat sur « vais-je ou non perdre mon RSA » on n’a pas les moyens pour un avocat…
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Exil
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  12/02/2023
    
                         
Exil  /  Petit chose


Élémentaire mon cher Watson ! Bien sûr cette donnée ne m'a pas échappée... mais je ne connais ni la vie ni la situation réelle de la personne et si, éventuellement, je ne sais pas, la chance, l'opportunité lui était donnée de pouvoir s'en payer un, eh bien, elle saura que ce ne sera assurément pas un investissement inutile.
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2036
   Âge  :  33
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  09/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


À mon époque l'important pour la CAF c'était de savoir à quelle date exactement tu avais touché l'argent. Pour Pôle Emploi, le salaire de janvier c'est le salaire de janvier même si tu l'as reçu sur ton compte le 12 février : pour la CAF, le salaire de janvier c'est une somme perçue en février si elle n'est arrivée qu'en février.
Un à-valoir ça se touche une fois sur un seul mois : à l'époque où je touchais encore le RSA, ce genre d'entrée d'argent de type "j'ai touché 1000€ exceptionnellement en septembre", ça n'avait d'influence que sur le "mois équivalent du trimestre suivant" => "j'ai touché 0€ en juillet et en août et 1000€ en septembre" impliquait "je vais toucher le RSA complet en octobre et en novembre mais rien en décembre". Ça fait des années donc les modalités ont peut-être changé, attention.
Bref, dans cette configuration un à-valoir ce n'est pas vraiment de l'argent "perdu" : c'est juste un point de vigilance où il ne faut pas tout dépenser d'un coup parce qu'il faut prévoir que dans trois mois le RSA sera moindre / va sauter. Est-ce que c'était ça la question ?


Percevoir le RSA en tant qu'autrice P1000410Percevoir le RSA en tant qu'autrice P1000310Percevoir le RSA en tant qu'autrice Photoc10Percevoir le RSA en tant qu'autrice Citoye10Percevoir le RSA en tant qu'autrice Couver10
http://anowan.blogspot.com/
 
Hiver
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  5391
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  15/12/2011
    
                         
Hiver  /  La Papesse


C'est bien parce que ça aborde au passage que si ils font passer leur idée de "RSA - BENEVOLAT-forcé à 15/20 heures" ca va littéralement tuer le milieu de la culture.
 
Sarah.B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  14/04/2023
    
                         
Sarah.B  /  Magicien d'Oz


Merci beaucoup pour vos réponses.
Connaissez-vous la fréquence à laquelle les éditeurs versent les droits d'auteurs aux écrivains, s'il vous plaît ? (Je parle là des droits d'auteur, hors à-valoir).
J'ai lu sur divers sites que cela se faisait généralement une fois par an.
Une confirmation serait la bienvenue  Smile

Quant à la façon d'échapper aux griffes de Pole-Emploi lorsque l'on est auteur/autrice, au RSA, vous ne semblez malheureusement pas en savoir beaucoup plus que moi  Crying or Very sad
Si je parviens à trouver des informations à ce sujet, je les partagerai dans ce fil de discussion, dans l'espoir que cela puisse aider d'autres personnes dans la même situation.
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1091
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Coucou

D'expérience c'est en général une fois par an lorsque tu dépasses ton à-valoir (ce qui est loin d'arriver systématiquement). Laughing
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3006
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Une fois par an, quelque part entre avril et mai.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4952
   Âge  :  56
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  L'ivre de la jungle


C'est surtout, pourquoi le fait d'être autrice ça donnerait un statut particulier vis à vis des droits RSA ?

https://julesallea92.wixsite.com/image
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  408
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  11/03/2022
    
                         
Mawu  /  Pour qui sonne Lestat


Bonjour,

Pour le RSA comme tu déclare tes ressources sur trois mois pour débloquer les droits dans le "pire" des cas (tu gagnes assez pour que ça te coupe les droits ce qui au final reviendrais à toucher l'équivalent de au moins trois RSA) tu le toucheras de nouveau le 4eme mois par contre ça jouera aussi sur toute les autres aides (CSS, APL...) penses bien à le déclarer partout pour éviter les rappels. Regarde bien où tu te situe dans les paliers pour ne pas en passer accidentellement un et perdre une aide. Si tu veux des conseils juridique rapproche toi d'une maison du droit. Et comme j'ai vue passer que quand on est au RSA on a pas les moyens d'un avoct j'en profite pour dire qu'en cas de RSA on a le droit à l'aide juridictionnelle... ça ne t'aide pas pour ton cas de figure mais c'est toujours bon à savoir ! Inutile de prendre une protection juridique que propose souvent les assurances quand on est dans les plafonds pur l'J. J'espère avoir aidé certains d'entre vous Smile
 
Arno12
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  59
   Âge  :  51
   Localisation  :  12
   Pensée du jour  :  J'ai arrêté de penser ça fait trop mal
   Date d'inscription  :  28/12/2022
    
                         
Arno12  /  Clochard céleste


Bonjour
Avec des droits d'auteur autour de 8/10% par livre vendu, il va falloir en vendre beaucoup pour que cela vous empêche de percevoir le RSA. Si on est autour de 1.5 euro de droits d'auteur, sachant qu'un premier roman se vend en moyenne entre 500 et 800 exemplaires, même si vous en vendez plus (2000 par exemple), cela fera un revenu brut de 3000 Euros sur une année.
Il ne faut pas percevoir plus de 1795.62 Euros sur 3 mois pour toucher le RSA. Il y a donc de la marge, surtout si vous négocier avec votre ME, le versement en plusieurs fois de vos droit d'auteurs.

Après si votre livre (je vous le souhaite) se vend très bien, vous n'aurez plus besoin du RSA.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Percevoir le RSA en tant qu'autrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-