PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Disque dur SSD CRUCIAL P3 1 To (3D NAND NVMe PCIe M.2)
Voir le deal
65.91 €

Partagez
 

 [Style] Fantasy et expression courante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  457
   Âge  :  27
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Pour qui sonne Lestat


J'écrivais cet après-midi :

Un idiot a écrit:
Elle m’envoya un coup de poing dans les flancs.
Mes entrailles s’enflammèrent. Je me pliai de douleur.
– Putain ! Pas ici, idiote !
Elle avait frappé pile au niveau de ma côte cassée. Côte cassée par son intervention quelques semaines plus tôt.
Je tapai du poing contre la balustre pour faire passer la douleur.
– Allez ! dit-t-elle. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort.
– Va crever, Inaya.

Choqué ?

Clique pour découvrir ce qui me pose problème:

Sachant que je travail sur un manuscrit de fantasy (mais où je ne me gêne pas pour faire parler mes personnages "comme au XXIème siècle") est-ce que cette phrase vous a posé problème ?

J'ai essayé de la remplacer... sans grands succès.

Actuellement je suis sur une version alternative :

Toujours le même idiot a écrit:
Elle m’envoya un coup de poing dans les flancs.
Mes entrailles s’enflammèrent. Je me pliai de douleur.
– Putain ! Pas ici, idiote !
Elle avait frappé pile au niveau de ma côte cassée. Côte cassée par son intervention quelques semaines plus tôt.
Je tapai du poing contre la balustre pour faire passer la douleur.
– Allez ! dit-t-elle. On vient de quitter l’Académie ! Tu vas pas chialer pour si peu ?
– Va crever, Inaya.

Mais l'impact est bien moins efficace.
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7274
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Franchement, non, cette citation ne pose pas problème pour moi Wink Elle est assez "bateau" pour qu'on ait totalement oublié son origine. Si tu ne veux pas la citer mot pour mot, tu peux juste changer les termes, comme par exemple ce qui ne te flanque pas à terre te fortifie ou quelque chose de ce genre Razz


[Style] Fantasy et expression courante. 60011[Style] Fantasy et expression courante. Bannie10
Votez pour le concours d'extraits 125
jusqu'au 28 avril, sur le thème Séparation !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Loupiote
 
Erxius
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  237
   Âge  :  55
   Localisation  :  Montréal (Québec)
   Date d'inscription  :  16/02/2023
    
                         
Erxius  /  Autostoppeur galactique


L'emploie de locutions ne me choque pas et je n'ai jamais vu de contre-indication à ce sujet pour un roman. Par contre, je suis un peu plus pointilleux sur le fait de l'écrire correctement :

Ce qui ne tue pas rend plus fort.
 
Mika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  800
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Mika  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Cette expression très célèbre a été écrite par Nietzsche. Je pense que si Nietzsche existe dans ton monde, c'est bon. Ou tu peux créer un philosophe de ton monde qui l'a dite, mais tu feras une claire référence à Nietzsche. Sinon, ça peut en effet sortir du récit. C'est comme si tu mettais "On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux". Dans l'absolu tu pourrais, mais si St Exupéry n'existe pas dans ton monde de fantasy, c'est bizarre. D'autant que c'est une citation, donc il faudrait ptêtre des guillemets ? C'est bizarre de se l'approprier sans la citer, non ? Enfin, il n'y a pas de copyright pour les auteurs anciens, mais attends toi tout de même à ce que tes lecteurs aient la référence. Enfin, ce n'est que mon humble avis.
 
Erxius
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  237
   Âge  :  55
   Localisation  :  Montréal (Québec)
   Date d'inscription  :  16/02/2023
    
                         
Erxius  /  Autostoppeur galactique


Pas de guillemets pour une locution.

La citation originelle de Nietzsche, c'est « Ce qui ne me fait pas mourir me rend plus fort. » qui prend évidement des guillemets.
 
Mika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  800
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Mika  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Avec la citation de Saint Ex, tu peux alors tenter : On voit à peu près avec le coeur, mais le plus important est invisible pour les yeux. Ça te permettrait d'oter les guillemets et de t'approprier le message d'un autre, mais pas que les lecteurs passent à coté à mon avis.
 
Lylle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  13/01/2023
    
                         
Lylle  /  Barge de Radetzky


Si l'expression t'embête mais que tu souhaites en garder le sens, je rejoins Flora, tu peux la tourner autrement.
Je doute que Nietzsche fasse partie de ton world-building.

En soi, que tu utilises cette expression ne me choque pas, de mon point de vue, elle est tombée dans le domaine publique du langage et je pense que beaucoup ont oublié quel philosophe en est le père.

Après, il y a toujours moyen de s'amuser et de trouver d'autres expressions qui te sont propres et qui piochent dans ton univers.
"Un borgne sait toujours compter sur ses doigts que je sache"
"Je te briserais les autres (côtes) que tu continuerais à chialer"
"Si tu chiales, c'est que tu as encore assez de force pour encaisser"
"Même un pigeon sans ailes continue de béqueter son pain"...

Bon, tu peux juger de la médiocrité de mes propositions xD Mais pour te donner une autre voie à envisager Smile

J'en ai fait l'expérience dans certains de mes dialogues (que je tends à garder dans un phrasé "ancien" à l'opposé de ton idée) et parfois oui il faut se creuser la tête pour tenter de se "réapproprier" l'idée sans paraphraser ^^
Par exemple, au lieu de dire, "c'est pas parce que j'ai déjà mangé que je peux pas regarder le menu" qu'on tend à utiliser quand on lorgne sur une personne charmante alors qu'on est loin d'être célibataire, j'ai mis : "Ce n’est pas parce que je suis repue, que je ne peux pas m’extasier devant un bel étal de légumes bien mûrs !"
 
5tory
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  10/03/2023
    
                         
5tory  /  Homme invisible


Si l'expression te dérange tu peux la remplacer facilement par une variation de "Si tu ressens de la douleur, c'est que tu es en vie".

Après ça dépend beaucoup du caractère du personnage et du contexte.
 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  457
   Âge  :  27
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Pour qui sonne Lestat


Merci de vos retours,

Des avis bien différents. J'ai fais tester la phrase à des amis, la majorité avaient le même avis que Flora.

Peut-être reviendrais-je dessus à la réécriture Wink
 
LGyann
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  15/03/2023
    
                         
LGyann  /  Début de partie


Le Renard Rouge a écrit:
J'écrivais cet après-midi :

Un idiot a écrit:
Elle m’envoya un coup de poing dans les flancs.
Mes entrailles s’enflammèrent. Je me pliai de douleur.
– Putain ! Pas ici, idiote !
Elle avait frappé pile au niveau de ma côte cassée. Côte cassée par son intervention quelques semaines plus tôt.
Je tapai du poing contre la balustre pour faire passer la douleur.
– Allez ! dit-t-elle. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort.
– Va crever, Inaya.

Choqué ?

Clique pour découvrir ce qui me pose problème:

Sachant que je travail sur un manuscrit de fantasy (mais où je ne me gêne pas pour faire parler mes personnages "comme au XXIème siècle") est-ce que cette phrase vous a posé problème ?

J'ai essayé de la remplacer... sans grands succès.

Actuellement je suis sur une version alternative :

Toujours le même idiot a écrit:
Elle m’envoya un coup de poing dans les flancs.
Mes entrailles s’enflammèrent. Je me pliai de douleur.
– Putain ! Pas ici, idiote !
Elle avait frappé pile au niveau de ma côte cassée. Côte cassée par son intervention quelques semaines plus tôt.
Je tapai du poing contre la balustre pour faire passer la douleur.
– Allez ! dit-t-elle. On vient de quitter l’Académie ! Tu vas pas chialer pour si peu ?
– Va crever, Inaya.

Mais l'impact est bien moins efficace.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


La première version ne me choque pas non plus outre mesure. Évidemment, je comprends l'idée de vouloir créer nos propres formules. Il y a de la fierté là-dedans. Si jamais tu trouves mieux, oui. Sinon, ne te prends pas la tête sur ces petits détails, quitte à surligner cette partie de ton texte et y revenir plus tard. L'important c'est d'avancer. Bonne inspiration.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Style] Fantasy et expression courante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-