PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
Voir le deal

Partagez
 

 Utiliser un de mes propres prénoms pour nommer mon protagoniste ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
FrenchKamit
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  989
   Âge  :  34
   Localisation  :  Creteil
   Pensée du jour  :  Faites vous rare, on vous aimera - Proverbe Turc
   Date d'inscription  :  19/03/2012
    
                         
FrenchKamit  /  Bile au trésor


bonjour à tous,


Je viens vers vous pour récolter vos avis avisés car j'ai un léger problème. Depuis quelques temps je cherche un nom qui pourrait me plaire pour mon personnage principal, et l'idée m'est venu d'utiliser mon deuxième prénom, Landry. Pour éviter le copié-colé, je l'ai modifié en Landri, remplaçant le y par un i.

Mais voilà, je ne sais pas si c'est une démarche qui peut être mal perçue, qui pourrait être vue plus tard comme du narcissisme, où comme de la facilité, comme un manque de créativité...Bref je ne sais pas si cette solution est vraiment une bonne idée, c'est pourquoi je viens vers vous afin de recueillir votre opinion sincère. Qu'en pensez-vous ?
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3263
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Je crois qu'on s'en fiche.

Appelle le Landri, tu as ma bénédiction. (ça vaut cher).
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Malaussène
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  94
   Âge  :  45
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Malaussène  /  Pippin le Bref


Tu connais le deuxième prénom de beaucoup d'auteurs ? Je doute fort qu'on te reproche ce genre de détail.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3263
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Même le premier. J'ai lu un bouquin dont l'héroine portait le même prénom que l'autrice.
ça m'a pas empêchée de trouver le sommeil, promis.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Romain
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  29
   Âge  :  33
   Localisation  :  Oléron/La Rochelle
   Date d'inscription  :  23/08/2022
    
                         
Romain  /  Petit chose


Je suis du même avis (à la limite ça pourrait peut-être paraitre un peu étrange dans le cas d'une autofiction , et encore)
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2073
   Âge  :  33
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


J'ai un personnage principal qui a accidentellement les mêmes initiales que moi. Un ami me fait des plaisanteries sur le sujet ; c'est le seul inconvénient jusque là. Personne n'est parti du principe que je me passais la brosse à reluire :mrgreen:


Je tiens un blog d'écriture
http://anowan.blogspot.com/
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4276
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


Ceux qui connaissent ce détail te feront sans doute la remarque, mais passé ça, je n'y vois pas de souci !


Citation :
ARTICLE L132-2 DU CPI : "Ne constitue pas un contrat d'édition, au sens de l'article L. 132-1, le contrat dit à compte d'auteur."


Utiliser un de mes propres prénoms pour nommer mon protagoniste ? Capture_decran_2021-10-24_a_18.21.26
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  172
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Tycho l'homoncule


Je rejoins les autres avis : tu fais ce que tu veux. Tu pourrais même le laisser à l'identique que ça ne me choquerait pas outre mesure.
C'est même pas dit que je m'en rendrais compte, pour être honnête (même le 1er prénom) vu que je me souviens jamais des noms des auteurs (et encore moins de leur prénom).
https://hortensemerisier.com/
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14272
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Landri ou Landry, j'admets que ce n'est pas aussi commun que Pierre... mais si ce n'est que ton 2° prénom, le lecteur ne se rendra sans doute pas compte
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  457
   Âge  :  27
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Pour qui sonne Lestat


Du moment que le prénom est en adéquation avec l'univers du roman, je vois 0 problèmes.
 
Roger13
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  01/02/2023
    
                         
Roger13  /  Homme invisible


Tant qu'il n'y a pas de favoritisme ou de plot armor abusif à cause du prénom, je ne vois pas de problèmes perso
 
Madra-Bhan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  121
   Âge  :  30
   Localisation  :  L'ASTÉROÏDE B 612
   Pensée du jour  :  Soyons réaliste, faisons l'impossible
   Date d'inscription  :  28/06/2017
    
                         
Madra-Bhan  /  Barge de Radetzky


Bonjour Frenchkamit,

Je vais être la seule à t'apporter un avis contraire aux autres. Je te dirais que non, ce n'est pas une bonne idée. Une raison très simple, la difficulté, que les lecteurs ont du mal à faire, de distingué auteur, narrateur, et principal personnage. Il y a souvent cette confusion qui est faite. Chez de jeunes auteurs (adolescent), le personnage principal est souvent une projection idéalisée de lui-même, ce qui est très gratifiant pour l'auteur, mais assez ennuyeuse pour le lecteur. Ces personnages sont surnom Mary Sue et Gary Sue. Quand on fait des études de lettres ou on apprend à distinguer les 3 entités et à ne pas trop sur interpréter. Quand on écrit, et cela mets arrivé, il arrive qu'un lecteur (le plus souvent un proche) face la remarque que le personnage principal, c'est ce que l'on voudrait être. C'est particulièrement énervant. En tout cas, personnellement ça m'insupporte, au point que j'ai parfois plus envie de le faire lire à mes proches.
Personnellement, je ne le fais pas. J'évite même de mettre le prénom de quelqu'un que je côtoie.
Bon courage
https://www.wattpad.com/user/Elsa_Capdevila
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14272
   Âge  :  49
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


L'auto-projection idéalisée n'est pas la seule manière d'aboutir à Mary-Sue ou Gary-Stu

Et l'emploi d'un prénom qu'on porte soi-même ne veut pas dire qu'on va tendre à l'autofiction
De même qu'on peut se transposer sur un personnage auquel on a donné un autre nom

Dans mon cas personnel : mon état-civil présente trois prénoms. Le 1° n'a jamais été employé dans mes textes, mais ce n'est pas par volonté d'éviter mon prénom. Le 2° et le 3° l'ont été, sans intention spéciale non plus. Ce sont juste des prénoms parmi d'autres... il est vrai que ce sont des prénoms assez répandus.

Par contre, j'évite les prénoms qui, pendant que j'écris, me font penser à mes proches. Le prénom de mon frère, ainsi que ses variantes, ne figurent dans aucun de mes textes.
Aucune intention vis à vis du lecteur... mais juste parce que moi, ça me perturbe d'avoir un personnage ayant le même nom.

De la même manière, j'évite souvent les noms d'amis... et paradoxalement, il est arrivé que j'en emploie de façon volontaire.

Et puis, il y a ce cas particulier d'un enfant né dans mon cousinage, un mois après que j'aie créé un personnage, et qui porte le même nom. Les chances de confusion sont très minces, mais ça m'a tout de même fait bizarre, quand j'ai vu le faire-part de naissance !

Penser qu'un auteur va se transposer sur un personnage s'il porte le même nom, ce n'est pas stupide, certes, mais c'est un raccourci, et potentiellement de la prudence abusive pouvant écarter l'attention d'autre écueils à éviter.

Par crainte de la transposition, j'évite de créer des personnage qui me ressemblent en trop de points, sur le caractère et/ou les occupations.
Un point de ressemblance ici ? Alors les autres points devront rester éloignés. Ce personnage aime dessiner ? Alors il ne devra pas être fasciné par les étoiles et fan de western (deux de mes caractéristiques).
Le prénom... bah... c'est assez mineur, surtout dans une société comme la nôtre actuelle, où il est courant de se surnommer soi-même de tel ou tel pseudo sur Internet.

.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Utiliser un de mes propres prénoms pour nommer mon protagoniste ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-