PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -50%
-50% Baskets Nike Air Huarache
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 Préparé un roman avant de l’écrire quand on n’a pas l’habitude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Madra-Bhan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  121
   Âge  :  30
   Localisation  :  L'ASTÉROÏDE B 612
   Pensée du jour  :  Soyons réaliste, faisons l'impossible
   Date d'inscription  :  28/06/2017
    
                         
Madra-Bhan  /  Barge de Radetzky


Bonjour à toutes et à tous !

Bonne année !

J’espère que votre année démarre bien, que l’écriture sera belle pour vous en 2023, que vous réussirez vos objectifs d’écriture et bon courage.

Comme dit dans le titre, je débute un nouveau roman (terminer ce sera le cinquième). J’aimerais être publié en maison d’édition, donc Je me concentre sur les erreurs relevées pour les quatre premiers. La construction de l’univers. Je m’explique. Quand j’entame un projet, je commence à l’écrire avant même de cerner l’univers, je ne fais pas de fiche de personnage, pas de carte, je prends rarement des notes en amont, mon plan est sommaire. C’est l’écriture qui fixe le tout et délimite les choix.

Problème, les lecteurs se retrouvent souvent perdus, des difficultés spatiales et temporelles. Ça c’est quand je termine le projet, en générale je lâche le bousin vers le milieu du roman par manque de préparation. Je sais, je suis une très mauvaise autrice jardinière. Cette façon de procéder m’aide. Quand vous avez écrit 130 pages en suivant une idée, vous ne la changez pas. Mais quand rien n’est fixé, que tout peut se dérouler de mille façons différentes. Comment qu’on fait pour avancer ?

Donc j’ai besoin de votre aide, les architectes. Comment fixer les idées, les lieux, les personnages sans commencer la rédaction ?

Merci pour votre aide
https://www.wattpad.com/user/Elsa_Capdevila
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2073
   Âge  :  33
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


OK, ce que je lis dans ce que tu décris, c'est que ton "plan" préliminaire à l'écriture est "sommaire". Mais qu'il existe.

Je vais supposer que ton plan est un squelette qui te dit, environ :
- qu'est-ce qui se passe dans le récit
- qui fait des choses, ou à qui des choses arrivent dans le récit
- quand ces choses se produisent les unes par rapport aux autres
- ces choses se produisent, pas forcément géographiquement (tu n'as pas les coordonnées GPS) mais au moins dans les grandes lignes ("chez le personnage", "dans un champ de coquelicots", "à la capitale", "dans les égouts", "au bord de la mer") (regarde de combien de lieux tu as besoin pour les caler sur une carte juste pour toi, qui n'a pas besoin d'être jolie !)
- pourquoi ces choses se produisent.

C'est déjà un début d'architecture !

Si tu veux aller un tout petit peu plus loin, que ce soit avant l'écriture OU à la réécriture (parce qu'un roman, ça peut se réécrire en rendant le worldbuilding plus solide !!), tu peux essayer d'attraper des morceaux de ce plan sommaire et de te demander pourquoi ils sont là, pourquoi ils arrivent maintenant. En littératures de l'imaginaire, quand on fait des propositions narratives qui ne sont pas cohérentes avec la vraie vie (exemple : ton personnage tue quelqu'un dans la rue. Tout le monde est OK avec ça : c'est légal et c'est culturellement accepté. Pourquoi ? Comment ça se fait ? Quelles conséquences ça a sur les événements qui peuvent se produire dans ce monde ?), on aime bien les justifier par un système (de magie, ou économique, ou de pensée) qui a une cohérence interne (avec lui-même) même si pas de cohérence externe (avec nous) et qui reflète ce que tu penses possible si les circonstances étaient différentes.

Je ne sais pas quel genre de romans tu écris mais pour certains genres ça fonctionne mieux que d'autres. Peut-être que ça aiderait de voir un de tes plans sommaires pour un projet abandonné ? On a des ateliers de correction "synopsis" qui ont pour but de vérifier si un plan tient la route avant de commencer la rédaction, si tu veux.


Je tiens un blog d'écriture
http://anowan.blogspot.com/
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2745
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Alors je viens de découvrir un outil magique pour ça, c'est chatGPT. Je lui donne mon pitch et il me fait le chapitrage parce que c'est un truc que je déteste faire. En gros, il met juste en forme avec les données que je lui donne. Par contre, cela prend plusieurs itérations pour lui faire dire ce que tu veux Laughing
 
Madra-Bhan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  121
   Âge  :  30
   Localisation  :  L'ASTÉROÏDE B 612
   Pensée du jour  :  Soyons réaliste, faisons l'impossible
   Date d'inscription  :  28/06/2017
    
                         
Madra-Bhan  /  Barge de Radetzky


Merci pour les réponses, je vais regarder ça. Very Happy
https://www.wattpad.com/user/Elsa_Capdevila
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3046
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Didon de la farce


Elsa a écrit:
../...Quand j’entame un projet, je commence à l’écrire avant même de cerner l’univers, je ne fais pas de fiche de personnage, pas de carte, je prends rarement des notes en amont, mon plan est sommaire. C’est l’écriture qui fixe le tout et délimite les choix. .../...

Bonne année et bienvenue au club de celles et ceux qui font comme toi.
Il m'arrive aussi de "caler" en chemin, et dans ce cas, je laisse de côté un petit moment, en écrivant un autre roman, et, quand l'inspiration revient, je continue là où j'avais calé, quitte à reprendre quelques chapitres pour "coller" à mes idées.  

J'ai horreur des plans et des synopsis ! Je trouve que ça "tue" l'imagination spontanée. Si en cours de chemin, la suite ne "vient" pas, pas plus qu'après un temps de repos, c'est que l'idée de départ n'était pas bonne (pour moi, bien sûr, je ne parle pas pour les autres).

Bon courage et en toute amitié, Philippe.
 
Romain
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  29
   Âge  :  33
   Localisation  :  Oléron/La Rochelle
   Date d'inscription  :  23/08/2022
    
                         
Romain  /  Petit chose


Je pense que nous avons tous notre manière de procéder et d'écrire. J'ai gardé le mode de fonctionnement que j'avais pendant mes études. Je rédige mon incipit et ma conclusion, ça me permet de savoir d'où je pars et où je veux arriver et j'ai un plan hyper détaillé en toile de fond (ce qui n'empêche pas que des idées arrivent et me surprennent aussi en cours d'écriture).
C'est une discipline que je m'impose pour que l'écriture ne soit plus que du plaisir, l'essentiel du travail de réflexion ayant été fait en amont. Il y a un inconvénient : ma façon de faire est certainement plus chronophage que quelqu'un qui écrit au fur et à mesure qu'il construit son histoire.


Elsa a écrit:

Donc j’ai besoin de votre aide, les architectes. Comment fixer les idées, les lieux, les personnages sans commencer la rédaction ?

Concrètement, je découpe mon histoire en chapitre/scène. Une feuille blanche avec le numéro du chapitre/scène et je prends plein de notes sur ce que je veux y faire figurer. Je m'en fiche que ça soit précis ou organisé, je cherche juste à ne rien oublier, un peu sur le mode d'une liste de courses. Ca peut être qui est présent, le lieu, pourquoi cette scène à  ce moment, un morceau de description, ce que ressent le personnage ou même une tournure de phrase à laquelle j'ai pensée et qui me plaît... C'est assez foutraque mais ça me permet de poser mes idées et d'avancer.
Ces feuilles volantes rangées dans mon trieur ont un double avantage pour moi : je suis limité par la taille de la feuille donc je ne peux pas rédiger et surtout, je peux ajouter, déplacer ou enlever des chapitres entiers sans bouleverser l'architecture de toutes les notes prises.
(Parallèlement, je mets aussi dans mon trieur toutes les notes sur des choses que je veux faire figurer mais n'ont pas encore leur place dans l'histoire ou les chapitres, certaines s'intègreront dedans le moment venu et d'autres finiront à la poubelle mais ça, on en a tous l'habitude).
 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  457
   Âge  :  27
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Pour qui sonne Lestat


Pour apporter quelques pierres à l'édifice :

Je trouve que vouloir à tous prix se mettre dans des petites cases (architecte, jardinier, paysagiste, 3ème voie, etc...) n'a aucun sens ni aucun intérêt.

On est tous sur un continuum où l'on planifie plus ou moins.

Sinon pour partager mon fonctionnement :

Sinon, pas du tout d'accord avec :
Citation :
J'ai horreur des plans et des synopsis ! Je trouve que ça "tue" l'imagination spontanée.
Dans l'écriture, un scénario doit être un outil flexible. Si jamais une idée arrive en cours de chemin, rien n’empêche de l'intégrer !

Après, à chacun de trouver une méthode qui fonctionne pour lui :mrgreen:
 
oxoloto
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  38
   Âge  :  32
   Localisation  :  Yvelines
   Pensée du jour  :  Des idées plein la tête
   Date d'inscription  :  03/01/2023
    
                         
oxoloto  /  Petit chose


Alors moi étant totalement débutant et n'ayant aucun conseil a donner ha haha je remarque que tu as peut être une réponse dans ton message .

Essaye de faire avec un plan un peu plus développé , une petite carte qui pourrait aider , des fiches de personnages . Pas forcement 1 carnet pour chaque sujets hein mais un peu plus que ce que tu fais .
Si la méthodologie ne te plait pas au moins tu sauras que celle ci ne seras pas faite pour toi .

Bon courage pour ton roman !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Préparé un roman avant de l’écrire quand on n’a pas l’habitude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-