PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à ...
Voir le deal

Partagez
 

 Trucs et astuces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Etre-ange
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  41
   Localisation  :  Dordogne
   Pensée du jour  :  Bonjour je cherche la rue des frères lumières. Navré je ne peux pas vous éclairer.
   Date d'inscription  :  30/09/2022
    
                         
Etre-ange  /  Petit chose


Bonjour à toutes et à tous. J'ai pris une décision en début d'année : arrêter de rêver, de procrastiner et de me trouver des excuses pour jouer aux jeux vidéos et autres futilités qui me font dévier de ma pratique de l'écriture. J'ai décidé de mettre tout en oeuvre pour terminer mon roman et tenter (ou pas) l'édition plus tard. En revanche dans mon intention de bien faire, je m'éparpille ; je lis un livre puis le repose pour faire autre chose ou je vais sur discord demander un conseil et ensuite je vais sur YT regarder une vidéo sur la littérature, etc.
En dehors du conseil de Stephen King qui est de beaucoup lire et de beaucoup écrire je souhaiterais savoir jeunes écrivains comment faites-vous pour rester concentrer ? Y a t-il des choses que vous avez supprimées et qui perturbaient votre objectif ? Vous êtes-vous fait un programme journalier ? Avez vous des trucs et astuces à me conseiller ? Je pense être sur le bon chemin et je ne souhaite plus m'égarer. Merci à celles et ceux qui me liront et me répondront.
 
Amorgein
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  118
   Âge  :  40
   Localisation  :  Dans son nid-de-pie
   Pensée du jour  :  Dans la marine c'est un principe, on salue tout ce qui bouge et on peint le reste
   Date d'inscription  :  13/08/2022
    
                         
Amorgein  /  Barge de Radetzky


Personnellement, quand je veux vraiment écrire, je me prévois une plage de 1h30 durant laquelle je fais 3 session de 20minutes intensives, en coupant tout sauf word et la musique, avec des pauses de 10mn entre les deux. J'ai remarqué que, pour moi, 20 mn est la bonne durée. Plus je décroche, moins je suis coupée dans mon élan.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Quand j'écris un roman, je me fixe un objectif de mille mots par jour. Je l'atteins le plus souvent, le dépasse parfois et ne m'inquiète pas outre mesure si je ne remplis pas mon objectif. Mon esprit vagabonde de temps en temps, mais il finit toujours par revenir au texte. Ces petites évasions sont souvent bénéfiques, alors je les accueille avec les égards qu'elles méritent.

Il y a des distractions que j'accepte, comme m'interrompre pour faire une recherche qui déborde un peu, d'autres que je refuse, comme répondre à un texto, regarder les actualités ou faire un tour sur les réseaux. Malgré ma présence ici, je ne suis pas un grand fan d'Internet et des interactions en ligne, alors je reste facilement concentré sur ma tâche.

Et si Internet est un problème, le résoudre est simple : le téléphone portable et la box dans la boîte aux lettres pour les plus accros, le téléphone portable éteint et la box débranchée pour les autres.
 
Camusso
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  576
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  18/03/2021
    
                         
Camusso  /  Gloire de son pair


Je pense que s'octroyer une plage horaire est indispensable et surtout, elle doit être régulier, par exemple, j'écris pour ma part entre 22h et minuit chaque jour. Il faut que tu trouves un rythme qui te convienne, moi j'écris en non stop pendant 2h, mais à toi de voir si tu as besoin d'écrire aussi longtemps, si des pauses entre temps sont nécessaires.

Ensuite, éliminer les distractions, internet notamment, c'est essentiel car comme tu le dis, ça te dessers, tu n'arrives pas à remplir tes objectifs. Je te conseille si c'est possible de te mettre dans un endroit tranquille et seul, (dans ta chambre, dans ton bureau...) où tu ne seras pas perturbé par des éléments extérieurs, autrement dit les objets (livres, télé) mais aussi les personnes et les animaux. Essaies d'ôter par exemple sur ton bureau tout ce qui peut te distraire comme ton téléphone, des livres... et de faire une zone la plus neutre possible.
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  172
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Tycho l'homoncule


Je pense que la concentration est comme un muscle : ça s'apprend et ça s'entraîne.
Malheureusement, notre société nous apprend à rester concentré l'équivalent de 30 secondes. La faute aux réseaux sociaux et aux stimuli divers (publicités, notifications, etc.).

Donc je force la mienne en permanence. Quelle que soit l'activité (lecture, écriture, travail, etc.), j'essaie de rester concentrée dessus le plus longtemps possible, et quand j'en ai assez je force encore un peu.

Personnellement, je n'éloigne pas mon téléphone, je ne le mets pas en silencieux, et je peux même travailler avec un bruit de fond. Pour moi, ce sont de faux problèmes : si tu n'arrives à te concentrer que dans des conditions optimales rarement réunies, tu ne pourras jamais te concentrer.
Selon moi, il faut au contraire s'habituer à se concentrer dans des conditions pourries (bruit, notifications, conversations environnantes, en suivant en parallèle un film...) pour être au top dans des conditions normales (à ton bureau dans un silence relatif).

Comme pour toutes les habitudes, ça prend du temps. Tu ne changeras pas du jour au lendemain. Commence par regarder quelle est ta durée de concentration maximale selon les activités (lire, écrire, faire la cuisine...) et repousse-la progressivement. Considère que c'est une victoire à chaque fois que tu bats ton record personnel, même si ce n'est que de 30 secondes.

A titre d'exemple, j'ai décidé de prendre l'habitude d'écrire une heure tous les jours au printemps 2021, et je n'y arrive que depuis environ 3 mois. Et on ne parle que d'une heure par jour... mais j'y tenais beaucoup et je suis tenace.

Donc sois indulgent et persévère ! Tu n'y arriveras peut-être pas tout de suite Smile
https://hortensemerisier.com/
 
Etre-ange
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  41
   Localisation  :  Dordogne
   Pensée du jour  :  Bonjour je cherche la rue des frères lumières. Navré je ne peux pas vous éclairer.
   Date d'inscription  :  30/09/2022
    
                         
Etre-ange  /  Petit chose


Merci pour vos réponses.
Amorgein : ta façon de faire me rappelle les streamers et streameuses de Twitch sur le thème de l'écriture. Je ne suis pas partisan de cette méthode. Je trouve que s'arrêter dis minutes entre chaque session tend à diminuer le rythme mais chacun sa méthode, je respecte ^^.
Winger : ta façon de procéder me sied, je suis plus dans cette optique-ci.
Camusso : c'est étrange mais pour l'écriture je suis plus le soir que le matin ou l'après-midi. je me sens beaucoup plus productif à ces moments-ci. Je pense d'ailleurs m'aménager une pièce spéciale écriture ; ma femme aime beaucoup regarder Netflix avec la barre de son et cela nuit à mon inspiration hé hé.
Hortense : belle métaphore que voilà. Cependant étant hypersensible je suis assez agacé par le bruit lorsque j'écris. Je vais donc faire l'impasse sur le rituel hardcore des conditions pourries. Mais j'applaudis ta capacité à le faire.
 
Lucille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  148
   Âge  :  42
   Localisation  :  Au grand air
   Pensée du jour  :  Ciel, ma constance !
   Date d'inscription  :  02/08/2022
    
                         
Lucille  /  Barge de Radetzky


Hello Larmesdeplaisir. Bravo pour ta bonne résolution ! Je me suis remise à l'écriture après pas mal d'années remplies d'autres choses et ce qui m'a vraiment aidée dans mon cas, c'est le lieu couplé à l'heure. Je sais que lorsque je m'assieds chez moi sur telle chaise face à la fenêtre ou dans le divan en soirée avec mon ordi portable, j'"entre" dans un moment écriture. Si tu le fais régulièrement, tu ne réfléchiras même plus, tu te mettras sans effort en attitude "j'écris". Sinon, je conseille aussi les moments "volés" avec un fichier sur ton téléphone portable (ou un carnet si tu n'as pas tendance comme moi à perdre tes papiers). J'ai remarqué en m'y remettant que j'avais des moments où j'écrivais très fluide dans ma tête par exemple en marchant, en attendant le bus, dans le train pour aller ou revenir au boulot - Maintenant, je dégaine mon téléphone pour prendre des notes à l'arrache qui me serviront le soir dans mon lieu habituel. Sinon, je ne pense pas qu'il y a vraiment de secret, à part : écrire régulièrement (pour ne pas perdre le fil de son histoire) et résister à Netflix de toute son âme le soir Wink
 
Etre-ange
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  41
   Localisation  :  Dordogne
   Pensée du jour  :  Bonjour je cherche la rue des frères lumières. Navré je ne peux pas vous éclairer.
   Date d'inscription  :  30/09/2022
    
                         
Etre-ange  /  Petit chose


Coucou Lucille et merci pour ton commentaire. Il m'arrive aussi lorsque je suis dehors d'avoir la tête dans mon roman tandis que mes amis se demandent où je suis parti (dans la lune bien sur ^^). A l'heure où je t'écris je me suis aménagé en haut une pièce écriture il y a de cela une heure. J'ai hâte de la baptiser en tapant sur le clavier Laughing
 
Uraeus Zahato
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  204
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Écrire est un travail
   Date d'inscription  :  01/12/2020
    
                         
Uraeus Zahato  /  Autostoppeur galactique


Aaah, LE sujet crucial !
Je me suis battue avec pendant des années (et je me bats encore un peu).
Pour rester concentrée sur mon écriture, je me fixe des plages horaires et des durées d'écriture. Et comment je me les fixe ? En culpabilisant quand je les respecte pas. C'est pas jojo mais radical. Mes trois premiers romans, j'ai mis plus de 10 ans à les pondre, et j'en ai vraiment ressenti une grosse culpabilité, parce que l'écriture c'est vraiment important pour moi (y a rien de plus important). J'ai tellement culpabilisé que j'ai fini par me forcer à écrire régulièrement. Tout ça aura pris des mois et des années, mais à force de fixer des créneaux de plus en plus rigides, rapprochés, récurrents, fréquents, et à force de culpabiliser de pas les respecter, j'arrive aujourd'hui à écrire environ 1h par jour en moyenne, presque toujours le soir après dîner.
Pour ma part, le fait d'avoir publié une première fois a beaucoup aidé. D'abord parce que des sentiments très agréables de satisfaction, de fierté, etc. de réussir à écrire, à être dans la régularité, à publier sont venus prendre plus de place que la culpabilité, la honte et la démotivation de ne pas écrire. Ensuite parce que une fois que tu deviens publique, tu as comme un devoir vis-à-vis du lectorat. Sans doute fictif, mais ça fait toujours une bouée en plus.
Parmi les choses qui freinaient mon objectif et qui ont fini par jarter : mon couple, les injonctions familiales, les emplois du temps blindés par l'école ou le boulot.
Maintenant, mon programme quotidien, c'est écrire ma demi-heure ou mon heure, le soir après dîner. Si j'ai fait ça, au moins ça, même que ça, mais que je l'ai fait tous les jours, je sais que j'avance.
Si je devais te conseiller des trucs et astuces, ce serait de faire de l'écriture ta priorité, au sens le plus absolu. Si tu mets quoi que ce soit (et j'insiste sur le quoi que ce soit de manière absolue) avant l'écriture, alors elle passera toujours à la trappe. Si elle est en premier, alors elle sera toujours faite, même si c'est que 15 minutes par jour. Bon, c'est mon truc et astuce perso, ça marche pour moi, pas sûre que ça marche pour tout le monde =)
Autre truc, savoir pourquoi tu écris. Si tu écris pour écrire, je suis sceptique, parce que parfois, écrire c'est chiant. Je comprends qu'on préfère se mater une série ou jouer aux jeux vidéo. L'écriture c'est parfois plaisant et ludique, beau et poétique, mais parfois c'est la tannée, ça demande des efforts, ça vient pas, c'est long, c'est fastidieux. Et c'est là qu'on procrastine. Moi j'écris pour moi, parce que c'est un truc hyper important pour moi, parce que c'est un projet de vie, parce que c'est dans mon identité, et que je suis triste si je n'écris pas parce que je ne me respecte pas. J'écris par compassion pour moi-même, pour ne pas me rendre triste. La raison peut être n'importe laquelle : ça peut être pour gagner un concours, pour épater une personne, pour relever un défi, pour aider une personne à s'endormir, pour faire passer un message, pour rendre un hommage, qu'en sais-je. Mais d'avoir un objectif derrière l'écriture, ça la pousse en avant. C'est comme le ménage : à quoi bon nettoyer, ça va se resalir. Oui, mais si je nettoie parce que je veux que ma pote trouve mon appart' beau, là je suis beaucoup plus motivée. Encore une fois, c'est un truc qui marche pour moi, je comprendrai que ça marche pas pour tout le monde Wink
Bon, un truc qui m'aide à fond aussi : écouter ma musique pour écrire. Elle me donne envie avant même d'avoir commencé et parfois elle me dissuade d'arrêter une fois mon créneau terminé ^^
Je fais encore parfois ce que tu fais, m'éparpiller à regarder des vidéos sur l'écriture ou à lire des blogs de conseils au lieu d'écrire, mais j'ai remarqué que ça arrive quand j'ai pas confiance dans ce que j'écris.
Les jeux vidéo, c'est pas futile, c'est des arts qui servent d'inspiration comme les autres =P Mais je comprends, j'ai le même souci ^^ Je me récompense d'avoir écrit en jouant après =P "Allez, j'écris une heure et après je joue !"
https://st-romans.fr/
 
Etre-ange
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  41
   Localisation  :  Dordogne
   Pensée du jour  :  Bonjour je cherche la rue des frères lumières. Navré je ne peux pas vous éclairer.
   Date d'inscription  :  30/09/2022
    
                         
Etre-ange  /  Petit chose


J'avais envie de jurer pour exprimer mon mega kiff en lisant ton pavé mais je vais m'abstenir, histoire de ne pas me mettre les modo et admins à dos. Sacrée trouvaille que la culpabilité. Je n'aurais jamais trouvé tout seul. Intéressant. je vais explorer cette piste. Ce qui devrait être facile d'ailleurs d'après moi. Oui j'imagine aisément les bons sentiments qui suivent après une première publication. On m'a tant rabaissé dans ma vie que j'ai étouffé mes aspirations. je n'ose me l'avouer mais si j'écris c'est avec l'objectif ME. Cependant pas question d'écrire du bien et/ou du potable, je ne me repose pas sur mes lauriers, j'écris avec rage et rancoeur. Il y a même des passages que j'adore mais que je dois supprimer, non sans une pointe de mélancolie, car ils ne servent pas assez bien l'histoire à mon goût. En ce qui concerne la priorité absolue de l'écriture je suis d'accord avec toi. Un déclic a eu lieu le 1er Janvier de cette année. J'ai décidé que je serais écrivain et depuis ce jour là je me donne tout les moyens pour prétendre porter ce titre un jour. L'écriture était un passe temps pendant assez longtemps mais est devenu une discipline.  En revanche c'est à la fois beau et triste ce que tu dis à propos de l'écriture. J'ai la forte impression que tu as tout sacrifié pour devenir écrivain. Pourquoi j'écris ? Pour atteindre le paradis suite à l'enfer que j'ai traversé. Cela serait inconvenant je pense de tout dévoiler ici à la vue des lecteurs mais pour être clair j'écris pour ne pas mourir ; j'ai deux mains gauches, je ne suis pas dégourdis, en société je suis sans arrêt à l'écart. Le seul moyen que j'ai trouvé est ce roman orienté Fantasy qui donne un sens à ma vie mine de rien. Cette sensibilité artistique qui me caractérise depuis tout petit il me faut l'utiliser pour avoir la fierté de me dire un jour "je l'ai fait". Il paraît que les gens heureux n'ont pas d'histoires à raconter. Moi j'en écris une ^^. Merci beaucoup pour ton commentaire qui force mon admiration. Ps : la musique m'aide beaucoup, c'est elle qui m'aide à poursuivre, sans elle il y a longtemps que j'aurais abandonné.
 
Pich
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  620
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  01/03/2021
    
                         
Pich  /  Hé ! Makarénine


Je suis en accord avec ce qui a été dit. J'imagine qu'importe la méthode employée, l'essentiel est de supprimer les distractions. Mise à part peut-être la musique, qui peut être bénéfique.  Je ne suis pas le mieux placé pour donner ce genre de conseil puisque je procrastine aussi. Mais lorsque j'écris, ma méthode consiste à ouvrir mes programmes d'écriture sur différents écrans. De mon côté, un écran pour le traitement de texte, un pour un antidote et un autre pour ¨browser¨ la docu et la musique me semble un bon équilibre. Lorsque tout est ouvert, ca evite de naviguer sur l'ordinateur pour ouvrir, fermer les fenêtres, etc... Donc la concentration est moins affectée.
Une autre combinaison interessante serait un écran ouvert sur les fiches de perso, notes, paragraphes précédents, syntheses vocale. Il y a plusieurs possibilités. J'imagine ne pas être le seul à utiliser le multi-screen pour écrire. C'était mon conseil a+!
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Trucs et astuces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-