PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -46%
Oceanic OCEAB120W Batteur électrique – ...
Voir le deal
7.51 €

Partagez
 

 Lecture des textes par les maisons d’édition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


Édit modération : La discussion s’éloignant du sujet principal, division des topics à la demande de l’autrice.

Renan a écrit:
Dépasser les 100.000 n'a rien de dramatique ni de spécialement long. Sauf si on parle de 200.000.
Avoir une réponse type, c'est plutôt la norme. Donc bon, pour ma part, un refus type de Xo signifie que ton manuscrit n'a pas été sélectionné, mais lu. Ils n'ont aucun intérêt à ne pas le lire. Et quand je parle de lire, je ne veux pas dire en entier. Ils ont un avis après les premières pages, qui les incite à continuer ou pas.

Tu penses qu'ils ouvrent systématiquement tous les manuscrits reçus ?
Les grosses maisons d'édition ne sont pas à court d'auteurs connus et reconnus (ce serait même plutôt l'inverse), la probabilité qu'ils épluchent absolument tout ce qui leur arrive par voie normale, d'auteurs parfaitement inconnus d'eux, sans recommandation aucune, ne me paraît pas évidente. C'est une question: est-ce que tous les manuscrits envoyés (entrant potentiellement dans la ligne éditoriale après lecture de la lettre d'accompagnement) sont réellement lus ? (disons ouverts et parcourus rapidement dans leurs 1ères pages). J'ai bien l'impression que personne ne sait vraiment ce qu'il en est (du moins pour les très grosses maisons d'édition). J'aimerai tellement être une petite souris dans le service de réception des manuscrits d'une grosse maison d'édition pour voir vraiment comment ça se passe !
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  217
   Âge  :  39
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Autostoppeur galactique


marie-do a écrit:
Tu penses qu'ils ouvrent systématiquement tous les manuscrits reçus ?

XO ne publie que 15-20 titres/an. Par conséquent, ils n'ouvrent pas tous les manuscrits. Il faudrait que toutes les maisons d'édition ferment leurs soumissions, quand leur quota est atteint, afin d'éviter de donner de faux espoirs. J'ignore pourquoi elles ne le font pas toutes.
 
koyasjl
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  77
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  31/01/2022
    
                         
koyasjl  /  Pippin le Bref


Alicia_M a écrit:
marie-do a écrit:
Tu penses qu'ils ouvrent systématiquement tous les manuscrits reçus ?

XO ne publie que 15-20 titres/an. Par conséquent, ils n'ouvrent pas tous les manuscrits. Il faudrait que toutes les maisons d'édition ferment leurs soumissions, quand leur quota est atteint, afin d'éviter de donner de faux espoirs. J'ignore pourquoi elles ne le font pas toutes.
Les maisons d'éditions, il me semble, doivent aussi préparer des sorties pour les années suivantes et si un excellent texte passe par là et leur échappe elles ne peuvent pas se le permettre, c'est pour cela que les grosses maisons d'édition avec un CL de lecteurices pros sont toujours ouverts, ainsi elles peuvent recevoir des manuscrits sans saturer et en garder pour les années suivantes. Le travail éditorial est très long, donc si c'est 15/20 sorties par années, les romans ont été lus l'année précédente donc c'est en continuité. Les moyennes et petites ont des ouvertures fixes pour avoir une meilleure organisation, c'est une question de structure
 
Renan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Renan  /  Tycho l'homoncule


marie-do a écrit:

Tu penses qu'ils ouvrent systématiquement tous les manuscrits reçus ?  

Alicia_M a écrit:

XO ne publie que 15-20 titres/an. Par conséquent, ils n'ouvrent pas tous les manuscrits.

Peu importe le nombre qu'ils publient par an, s'ils te répondent, même un mail type, c'est bien que quelqu'un a géré ton dossier. Après, peut-être que le résumé ne leur va pas, ou les premières pages, ça je ne sais pas. Mais en tout cas, ils n'ont aucune raison de prendre le temps d'envoyer un mail de refus, sans rien avoir consulté.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Tout comme toi Alicia, j'ai reçu un mail-type de refus de XO. Et tout comme toi, il est arrivé environ 15 jours après l'envoi. Je dis ça... Heureusement (et là encore, tout comme toi), cette maison n'était pas ma piste préférée.

Par contre, contrairement à toi, j'ai une légère méfiance envers les ME qui exigent de recevoir les manuscrits par mail. Bien sûr, c'est plus économique pour nous. Bien sûr, c'est plus écologique (un argument souvent mis en avant par lesdites ME). Mais c'est aussi plus intéressant pour les ME qui n'éprouvent qu'un intérêt de façade pour les manuscrits non sollicités.

Comme Marie-Do, j'aimerais être une petite souris pour savoir comment ça se passe dans une ME. D'autant qu'une idée commence tout doucement à faire son chemin dans ma tête : fonder ma propre ME.
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  217
   Âge  :  39
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Autostoppeur galactique


Je me réjouis que XO réponde rapidement. Si toutes les ME pouvaient faire ça !

Winger a écrit:
Par contre, contrairement à toi, j'ai une légère méfiance envers les ME qui exigent de recevoir les manuscrits par mail. Bien sûr, c'est plus économique pour nous. Bien sûr, c'est plus écologique (un argument souvent mis en avant par lesdites ME). Mais c'est aussi plus intéressant pour les ME qui n'éprouvent qu'un intérêt de façade pour les manuscrits non sollicités.

Qu'importe le support ! Dans les deux cas, la réalité est la même : une majorité écrasante des manuscrits sont rejetés. Il y a une disproportion entre le nombre d'écrits et les capacités de production des ME.

Je n'ai pas du tout les moyens d'imprimer et de relier mon manuscrit. De plus, je ne veux pas payer pour tenter d'être éditée. En 2022, ce n'est plus indispensable.

Winger a écrit:
Comme Marie-Do, j'aimerais être une petite souris pour savoir comment ça se passe dans une ME. D'autant qu'une idée commence tout doucement à faire son chemin dans ma tête : fonder ma propre ME.

On serait dégoûté en découvrant concrètement le tri.
 
Renan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Renan  /  Tycho l'homoncule


Pour XO, il faut voir l'excellente qualité de leurs livres. J'ai été refusé au bout d'un mois, et personnellement, je pense surtout que mon manuscrit n'était pas à la hauteur de leurs écrivains.
Il faut surement remettre en question son travail, plutôt que de critiquer leur façon de trier. Enfin, ce n'est que mon avis.

J'ai été accepté par une petite maison d'édition, et je pense que cela traduit parfaitement l'écart de niveau. Encore beaucoup à apprendre avant de satisfaire ces éditeurs.
 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


Renan a écrit:
Pour XO, il faut voir l'excellente qualité de leurs livres. J'ai été refusé au bout d'un mois, et personnellement, je pense surtout que mon manuscrit n'était pas à la hauteur de leurs écrivains.
Il faut surement remettre en question son travail, plutôt que de critiquer leur façon de trier. Enfin, ce n'est que mon avis.

J'ai été accepté par une petite maison d'édition, et je pense que cela traduit parfaitement l'écart de niveau. Encore beaucoup à apprendre avant de satisfaire ces éditeurs.


Je crois surtout qu'il y a quasiment aucune place pour les nouveaux auteurs et c'est particulièrement vrai chez les mastodontes de l'édition qui en publient bien moins que des maisons d'édition moins connues. En revanche certains auteurs commencent comme ça et s'ils rencontrent un certain écho peuvent parfois grimper plus haut.
Dans tous les cas tu peux être dans une maison modeste et que ton livre fonctionne très bien. La qualité de ton travail se mesure plus à sa capacité à rencontrer un public selon moi. Et chez les très gros le livre d'un petit nouveau peut aussi ne pas vraiment être poussé. Et aussi ne pas marcher du tout.

Quant au tri,  on peut se poser la question. Je crois qu'ici même il y a une JE (Yaelle je crois) qui avait vu son manuscrit refuser par Hachette romans puis accepté un peu plus tard en participant à un concours de cette même maison.
Ce qui veut bien dire que lors de la réception classique ils avaient laissé passer ce qu'ils ont accepté ensuite en le lisant...
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  217
   Âge  :  39
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Autostoppeur galactique


Cette discussion est intéressante, mais ce topic est consacré à mon projet. Il y a d'autres topics sur le fonctionnement de l'édition. Wink
 
Renan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Renan  /  Tycho l'homoncule


marie-do a écrit:

Ce qui veut bien dire que lors de la réception classique ils avaient laissé passer ce qu'ils ont accepté ensuite en le lisant...

Je suis d'accord avec toi, sauf sur ce point. Il ne faut pas oublier qu'un livre est subjectif, donc tout dépend sur qui on tombe. Ensuite, il y a de nombreuses raisons qui font que ton manuscrit peut être refusé, et la réussite à un concours peut changer la donne. Si une maison accepte les nouveaux auteurs, s'ils prennent le temps de te refuser, pourquoi ne pas prendre 20secondes pour lire ton mail, voire la première page. Je pense toujours qu'il faut se remettre en question, plutôt que de penser que personne n'a ouvert notre manuscrit.
 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


Renan a écrit:
marie-do a écrit:

Ce qui veut bien dire que lors de la réception classique ils avaient laissé passer ce qu'ils ont accepté ensuite en le lisant...

Je suis d'accord avec toi, sauf sur ce point. Il ne faut pas oublier qu'un livre est subjectif, donc tout dépend sur qui on tombe. Ensuite, il y a de nombreuses raisons qui font que ton manuscrit peut être refusé, et la réussite à un concours peut changer la donne. Si une maison accepte les nouveaux auteurs, s'ils prennent le temps de te refuser, pourquoi ne pas prendre 20secondes pour lire ton mail, voire la première page. Je pense toujours qu'il faut se remettre en question, plutôt que de penser que personne n'a ouvert notre manuscrit.

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait qu'il faut se remettre évidemment en question. Toujours et ce d'ailleurs même quand le manuscrit est accepté puisque derrière il y a le travail éditorial et qu'un manuscrit est toujours perfectible. C'est la base. Cela n'empêche pas de s'interroger sur les méthodes de tri et de sélection dans les services manuscrits des grosses maisons. Je pense réellement que ça va très très vite. Si le mail ou la lettre de présentation ne correspond pas ni à ce qu'ils publient ni à ce qu'ils cherchent à ce moment là, déjà ton manuscrit ne sera pas ouvert c'est certain. Et ça représente une grosse proportion à mon avis.
 
Renan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Renan  /  Tycho l'homoncule


C'était d'ailleurs une de mes questions que j'ai ouvert dans un topic. Le fait d'avoir déjà publié, nous donne t'il plus de crédits ou de chances auprès des éditeurs ? Car effectivement, en tant que premier manuscrit, la sélection se fait très rapidement dans les grosses maisons.
 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


Renan a écrit:
C'était d'ailleurs une de mes questions que j'ai ouvert dans un topic. Le fait d'avoir déjà publié, nous donne t'il plus de crédits ou de chances auprès des éditeurs ? Car effectivement, en tant que premier manuscrit, la sélection se fait très rapidement dans les grosses maisons.

Forcément ça aide un peu. Publier même dans une ME petite ou moyenne n'est pas donné à tout le monde. La sélection est de toute façon très importante et seule une petite partie des manuscrits sera retenue. Tu as intérêt à le signaler dans tous les cas et à préciser si jamais ça a plutôt bien marché (plus de 1000 ventes papier est un bon score)
Mais c'est vrai qu'on s'éloigne.... Désolée Alicia et bonne chance pour la suite de tes recherches. Il faut persévérer et être très patient..
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Lecture des textes par les maisons d’édition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-