PortailAccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-24%
Le deal à ne pas rater :
OPPO Reno7 128Go 4G Noir
249 € 329 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 Mentir ou briser les rêves d'un Jeune écrivain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Que dites-vous à un écrivain qui pense devenir célèbre ?
Je le laisse rêver par gentillesse
Mentir ou briser les rêves d'un Jeune écrivain ? Vote_lcap21%Mentir ou briser les rêves d'un Jeune écrivain ? Vote_rcap
 21% [ 10 ]
Je lui dis la vérité par gentillesse
Mentir ou briser les rêves d'un Jeune écrivain ? Vote_lcap43%Mentir ou briser les rêves d'un Jeune écrivain ? Vote_rcap
 43% [ 20 ]
N'importe quoi ! Il y a au moins 10 J.E. qui deviendront célèbres et moi en tête!
Mentir ou briser les rêves d'un Jeune écrivain ? Vote_lcap36%Mentir ou briser les rêves d'un Jeune écrivain ? Vote_rcap
 36% [ 17 ]
Total des votes : 47
 

 
Héléna Snow
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  105
   Âge  :  14
   Localisation  :  Ardèche
   Date d'inscription  :  21/06/2022
    
                         
Héléna Snow  /  Barge de Radetzky


Coucou^^ Coucou^^
Ça fait un petit moment que je me promène sur les sites liés à l'écriture (montre sa petite main ouverte avec 5 doigts levés en disant "ça de mois") et j'ai croisé plein d'écrivains sympathiques croyant fermement à leur chance de pouvoir un jour Vivre de leur passion (Tadan♫). Je ne parle pas de mix correctrice/écrivaine/youtubeuse/gardienne de phare, mais bien de personnes pensant vivre uniquement des droits d'auteur et donc vendre dans les 10.000 exemplaires par an (et ignorant souvent que ça ne concerne qu'une poignée d'auteurs).

Ce bel espoir ne résiste pas longtemps à la simple épreuve des probabilités, mais pourtant (et c'est vraiment que mon avis personnel) je pense qu'il ne faut pas briser ce rêve pour 3 raisons :
- D'abord, briser les rêves c'est mal. Si une illusion apporte du bonheur on la maintient
- Ensuite, je pense que c'est une excellente émulation pour dynamiser la créativité.
- Et, puis (ça c'est une raison égoïste^^) L'écrivain va en général mal le prendre et devenir agressif.

Maintenir le rêve n'empêche pas de mettre en garde contre les comptes d'auteur ou de conseiller d'améliorer son texte, bien sûr.

Et vous ? Vous faites quoi dans cette situation ?
https://helenasnow.com/
 
Aliénor
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  852
   Âge  :  21
   Localisation  :  là où il fait toujours nuit
   Pensée du jour  :  bon. écrire.
   Date d'inscription  :  21/02/2022
    
                         
Aliénor  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Dire la vérité, toujours. Ça n'a rien à voir avec briser un rêve, c'est simplement énoncer une réalité.
Quand on a conscience de la compétitivité du milieu, on peut prendre une vraie décision. S'attendre à toutes les déceptions qui, inévitablement, vont nous tomber sur le coin de la figure (et du manuscrit).
Je suis sincèrement persuadée qu'être honnête avec les autres autaires, quel que soit leur âge ou leur ambition, est la meilleure chose à faire. Il ne s'agit pas de dire "tu n'y arriveras jamais", mais "tes chances d'y parvenir sont très minces, attends-toi à en baver un maximum". Ceux qui tiennent vraiment à leurs rêves s'accrocheront, les autres abandonneront. C'est un premier tri que je pense essentiel.
Et puis, franchement c'est pour le mieux. La désillusion est moins rude quand on sait à quoi s'attendre.
 
Érème
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4657
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  disparaître avec Babel
   Date d'inscription  :  06/10/2013
    
                         
Érème  /  /quit


En raison d'une déformation professionnelle (je suis prof), je brise systématiquement les rêves de mes interlocuteur.ices quand l'occasion se présente.

Plus sérieusement, j'ai jamais été confronté à ce genre de situation. La totalité des gens que je connais et qui écrivent admettent qu'il est impossible de réussir à vivre de son écriture et n'envisage cette possibilité que comme une sorte de rêverie (un peu comme quand on s'imaginer gagner au loto alors qu'on y joue jamais).


Des poèmes et ici un endroit pour les commenter.
une chaîne youtube
un album de musique
https://aomphalos.wordpress.com/
 
Epineuse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  966
   Âge  :  30
   Localisation  :  Ne perd pas le Nord mais depuis le Sud
   Pensée du jour  :  Quelques (r)onces d'espoir
   Date d'inscription  :  18/09/2013
    
                         
Epineuse  /  Bile au trésor


Alors je pense qu'il y a un équilibre à trouver : je suis pour encourager les gens à rêver, à créer, à s'enthousiasmer ! Par contre, la chute est d'autant plus dure qu'on ne s'y attend pas.

Du coup, ça me semble indispensable de nuancer... d'autant que la valeur d'un roman n'est pas toujours intrinsèquement liée à son succès. Un peu d'information bienveillante mais réaliste peut en plus permettre à ces gens de s'orienter vers de bonnes habitudes en termes de ventes et de promotion, de prise de conscience sur la quantité de livres qu'il faut vendre ou/et produire pour en vendre.

Par exemple, Jupiter Phaeton arrive à vivre de ses écrits en auto-édition, et elle met à disposition des ressources et des données sur son fonctionnement, ses revenus, ses techniques. Si tu veux tenter de la sensibilisation tout en présentant un modèle optimiste, ça peut être une piste ^-^

Sans aller jusqu'à casser les rêves des gens, je pense que ça reste important d'avoir au moins conscience des difficultés à affronter - ne serait-ce que pour avoir un plan B qui risque d'être très indispensable.
https://linktr.ee/r.senelier
 
Renan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  79
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Renan  /  Pippin le Bref


La première personne qui doit croire en vous, c'est déjà vous même. Peu importe les chances, la vie nous donne des occasions, à nous de les saisir.
Si vous voulez vivre de l'écriture, alors c'est possible, à vous de vous donnez les moyens.


Dernière édition par Renan le Lun 21 Nov 2022 - 6:43, édité 1 fois
 
Uraeus Zahato
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  125
   Âge  :  29
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Écrire est un travail.
   Date d'inscription  :  01/12/2020
    
                         
Uraeus Zahato  /  Barge de Radetzky


En vivre ou non (de sa passion ou de l’écriture, le choix entre l’un et l’autre terme étant un autre débat Wink ), pour moi, ce n’est ni une vérité ni un mensonge. Je ne possède (malheureusement) pas la faculté de voir le futur ou de pouvoir le prédire, je ne me targuerais donc pas d’affirmer qui va devenir célèbre ou non. Les écrivain.e.s célèbres actuellement savait-iels que la célébrité allait leur arriver avant qu’elle arrive ? Je ne crois pas, à mon avis =)
En ce qui me concerne, je crois dur comme fer que mes romans finiront par avoir du succès, c’est mon rêve et mon objectif, je m’y accroche, ça donne un sens à ma vie, non pas parce que je veux la célébrité pour elle-même, mais parce que je crois sincèrement que j’ai un talent pour l’écriture. Peut-être que je me trompe et que ce que j’écris est nul. Mais en attendant, personne ne me l’a dit, malgré mes enquêtes insistantes !
Pourtant, j’ai bien en tête les données actuelles sur la situation, je m’y intéresse d’ailleurs beaucoup. Mais cela ne m’empêche pas de me dire « pourquoi pas moi ? ». Pourquoi pas ? Parce que mes romans seraient nuls ou pas assez bons ? Qu’à cela ne tienne, je travaille pour améliorer mon écriture.
On verra bien. Mais au moins, j’aurai vécu une formidable aventure à la poursuite de ce rêve, en compagnie de mes personnages qui vivront toujours avec moi et même après moi =)
Alors, quand je croise une personne qui voudrait voir ses romans percer, je me dis... après tout, je pense la même chose et je crois qu’on pourrait bien faire de la place pour deux. Alors je souris et je réfléchis à comment nous pourrions nous entraider pour atteindre notre rêve à deux =)
Et pour conclure sur un point qui me tient personnellement très à cœur : l’écriture est un travail et pouvoir vivre de son travail ne me paraît pas un rêve mais la moindre des choses.
Tout ça, évidemment, c’est mon avis, sur le sujet de devenir célèbre considérant les conditions actuelles pour les auteurices de gagner décemment leur pitance.
Si on bascule sur le sujet de devenir célèbre en raison de la qualité des écrits, je lis les écrits de la personne, si je les trouve bons je l’encourage, si je les trouves mauvais… en général je passe mon chemin, j’ose pas encore dire aux gens que ce qu’iels écrivent est de la m**** quand c’est le cas ^^"
https://sarahtouzeau-autrice.fr/
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  681
   Âge  :  31
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Hé ! Makarénine


Je pars du principe qu’il est difficile de faire changer les gens d’avis (d’où les débats absolument stériles sur internet, 99% du temps).
Et également du principe que l’ambition de quelqu’un n’affecte en rien la mienne, ni ma vie. La plupart du temps, y compris avec du tact, j’évite de donner un avis sincère qui n’est guère sollicité ; même avec toute la bienveillance du monde, la personne sera plus souvent vexée / blessée, surtout si on a raison.
Il m’arrive de sourire intérieurement quand je vois des écrivain.e.s que la modestie ne risque guère d’étouffer se la raconter pour bien peu, ou quand j’ai droit à des perles telles que « mes proches aiment trop ce que j’écris donc si toi t’aime pas, t’as tord », je l’admets, mais à quoi bon leur casser la baraque ?
On se fait régulièrement malmener, tous autant qu’on est, et je n’aime pas torpiller les rêves / ambitions d’autrui. Et ce n’est pas mon job.
Et puis, je souhaiterais toujours à quelqu’un de créatif de réussir. Comme le dit très justement Uraeus, personne n’est devin ; d’ailleurs, une connaissance a récemment accédé à une jolie forme de célébrité que personne n’avait vu venir (dans un tout autre domaine), comme quoi tout arrive !
 
Héléna Snow
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  105
   Âge  :  14
   Localisation  :  Ardèche
   Date d'inscription  :  21/06/2022
    
                         
Héléna Snow  /  Barge de Radetzky


Oh my god O.O Je viens de comprendre un truc en lisant les messages et en voyant le sondage : Le forum est rempli de gens qui croient vraiment qu'ils vont vivre un jour de leur plume! Ça fausse tout.

Pour moi dire la vérité c'est :
- Quelque soit la qualité de ton roman, tu n'as aucune chance d'en vivre. N'envoie pas ton manuscrit à des maisons d'édition et considère ça comme un loisir.

Pour vous c'est :
- Il y a peu d'élu, mais c'est possible. Il faut s'accrocher, travailler et être patient. blabla en mode dessins-animés pour enfant, il faut croire en ses rêves, tout ça.

Du coup, il n'y a pas de dilemme pour vous puisque la vérité ne brise pas le rêve.
https://helenasnow.com/
 
Érème
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4657
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  disparaître avec Babel
   Date d'inscription  :  06/10/2013
    
                         
Érème  /  /quit


J'ai répondu de manière ironique au sondage et je pense ne pas être le seul, donc je ne pense pas que prendre la dernière catégorie au sérieux soit pertinent !


Des poèmes et ici un endroit pour les commenter.
une chaîne youtube
un album de musique
https://aomphalos.wordpress.com/
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1348
   Âge  :  50
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour

Je ne lui dis rien non pas par gentillesse mais parce que je ne comprends pas pourquoi un livre a plus de succès qu'un autre. En fait, c'est le public et/ou le marqueting qui rend un livre populaire, pas le contenu, malheureusement.
Amère moi aujourd'hui ? Oui, un peu.

Bonne journée.
 
Mika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  315
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Mika  /  Tapage au bout de la nuit


Il y a probablement une catégorie entre deux qui doit correspondre au plus grand nombre d'entre nous : on a tous un boulot et écrire est notre hobbie.

Si tu compares l'écriture au foot et l'écrivain à un footballer qui rejoint son club le dimanche pour réaliser sa passion, dis-toi que rien n'empêche ce footballer du dimanche de participer à des compétitions. Il est probable qu'il gagne un match desfois (cf il est édité). S'il rejoint ces compétitions, c'est pour le plaisir de jouer, parce qu'il aime s'améliorer et apprécie la compétition, de se challenger en quelque sorte. S'il est bon et remarqué, il se peut qu'il puisse passer pro, mais là s'arrête la comparaison avec le footballer car en pro, la plupart des écrivains gagnent peu je pense 😅. Il faut atteindre le stade de gloire ultime et vendre masse pour que ça vaille la peine. Donc si ici, tu veux dire que briser les rêves, c'est d'être réaliste et de conseiller à quelqu'un de ne pas se retrouver au chômage pour jouer au foot le dimanche après avoir gagné un match, oui je pense qu'il vaut mieux prévenir cette drôle de personne avant qu'elle ne commette l'irréparable. 🙂 Si elle a vendu 200 000 exemplaires, là y a moyen d'y réfléchir à mon avis.
 
Renan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  79
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Renan  /  Pippin le Bref


Héléna Snow a écrit:
Oh my god O.O Je viens de comprendre un truc en lisant les messages et en voyant le sondage : Le forum est rempli de gens qui croient vraiment qu'ils vont vivre un jour de leur plume! Ça fausse tout.

Pour vous c'est :
- Il y a peu d'élu, mais c'est possible. Il faut s'accrocher, travailler et être patient. blabla en mode dessins-animés pour enfant, il faut croire en ses rêves, tout ça.

Du coup, il n'y a pas de dilemme pour vous puisque la vérité ne brise pas le rêve.

C'est bien triste de voir à quel point pour toi la vérité est si noire. Heureusement qu'il y a toujours des gens pour croire, et réussir.
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  677
   Âge  :  43
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Hé ! Makarénine


Héléna Snow a écrit:

Pour moi dire la vérité c'est :
- Quelque soit la qualité de ton roman, tu n'as aucune chance d'en vivre. N'envoie pas ton manuscrit à des maisons d'édition et considère ça comme un loisir.

Tout le problème est là à mon avis. Quand quelqu'un parle de "son" roman, au singulier, ça veut dire qu'il n'y en a qu'un, et effectivement, vivre sur un unique roman (ou même un par an) c'est aussi probable que de gagner une grosse somme au loto.

Pour pouvoir espérer vivre de sa plume il faut mettre toutes les chances de son côté, et ça veut dire écrire beaucoup. Il y a tout un groupe (un groupe énorme, ils ont même une conférence annuelle qui regroupe des milliers de personnes) aux États-Unis qui s'appelle "20 books to 50k" et dont le crédo c'est que, pour gagner sa croûte simplement en écrivant (soit 50 000 dollars par an) il faut avoir écrit au moins 20 romans. Avec 20 romans, il "suffit" de faire en moyenne 3 ventes par jour (par roman) quelque part dans le monde pour atteindre ton objectif financier. Un peu moins de 1000 ventes par roman. C'est tout à fait envisageable, quand on commence à avoir de la bouteille (et avec 20 publications on commence à avoir de la bouteille).

Donc, oui, on peut vivre de sa plume, mais c'est un métier, pas un truc où l'on écrit le soir dans sa chambre et un mois après la publication omg ça y est je suis riche je peux prendre ma retraite aux Seychelles. Ceux-là tu peux briser leurs rêves. Mais ceux qui te disent "j'adore ça, je veux en faire mon métier ce qui veut dire écrire 35 heures par semaine 45 semaines par an" il est tout à fait possible que, un jour...
https://fabiendelorme.fr
 
Mika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  315
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Mika  /  Tapage au bout de la nuit


Ne pas en vivre ne veut pas dire que nos livres ne sont pas bons, loin de là. La plupart des écrivains célèbres avaient un autre travail à côté. Il est en effet plus probable comme le souligne Fabiend la haut, de réussir à en vivre en fin de carrière, après plusieurs publications à son actif. Et le rêve, c'est d'écrire, pas forcément de devenir riche avec ses écrits (pour ça vaut mieux d'emblée choisir de bosser dans la finance ou un truc du genre). Quant à décrocher la célébrité, c'est tout à fait aléatoire, un mélange de chance, de bon timing, d'une bonne comm. Qui aurait pu croire avant édition que 50 Nuances de Grey puisse devenir un tel succès ? 😁
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  681
   Âge  :  31
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Hé ! Makarénine


Héléna Snow a écrit:
N'envoie pas ton manuscrit à des maisons d'édition et considère ça comme un loisir.

WTF ?
Eh bien, heureusement que je n’ai pas suivi ce conseil.
Il y a une marge énorme entre « tu n’en vivras jamais » et « n’essaie surtout pas de te faire publier », et heureusement…
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Mentir ou briser les rêves d'un Jeune écrivain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-