PortailAccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -25%
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent ...
Voir le deal
18 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Provoc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Peon Solar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  39
   Âge  :  58
   Date d'inscription  :  06/10/2022
    
                         
Peon Solar  /  Petit chose


... à deux balles.
Je ne vous cache pas que je me suis inscrit sur ce forum par curiosité au sujet de ce qu'écrivaient mes semblables, et espérant que cela produirait sur mon écriture quelque effet (ce qui est le cas).
Toutefois, en regardant les trucs que j'ai postés ici, il me vient à l'idée que ce sont mes écrits les plus impubliables. S'il en va ainsi pour les autres contributeurs, il s'ensuit que les textes proposés ici devraient plutôt être un exemple de ce qui ne doit pas être fait plutôt qu'une source d'inspiration! Et pour le dire de manière plus provocante encore, ce forum souffre peut-être de ce que les économistes appellent la "sélection adverse", en concentrant de mauvais textes de mauvais auteurs! En effet quel intérêt aurait un excellent auteur, qui possède déjà un lectorat via le système d'édition, à poster sur un forum de sous-pairs? Il ne reste donc plus que les loosers, comme l'auteur de ce message.
Sur une note plus positive: je me suis mis à lire non plus seulement en recherchant ce qu'il y avait de réussi, de remarquable, dans nos textes, mais aussi en recherchant ce qui y déconne. En voyant ce qui déconne chez les autres, je comprends peut-être mieux ce qui déconne chez moi. Très utile donc, en fin de compte.
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4197
   Âge  :  55
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  L'ivre de la jungle


En fait, il y en a ici qui poste et qui sont aussi édités. De plus je ne pense pas qu'être édité soit la marque exclusive pour dire que le texte soit bon. De plus encore, ce n'est pas parce que l'on est édité, que l'on est un "winner", dans le sens où ça rapporte bien souvent peau de balle. Et c'est sûr que Musso, Levy et Pierre Emmanuel Schmidt ne viendront pas poster ici, mais est-ce un drame ? et sont-ils si bon que ça, bien que Winner aux niveaux des revenues ?
Tcho !
https://julesallea92.wixsite.com/image En ligne
 
Mmokong
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  77
   Âge  :  36
   Localisation  :  Bas Bugey
   Pensée du jour  :  Cool, je peux changer "ma pensée du jour" chaque jour ! j'y penserais demain.
   Date d'inscription  :  09/06/2022
    
                         
Mmokong  /  Pippin le Bref


Hello Peon Solar,
je ne crois pas que ton analyse sur les utilisateurs du forum reflètent la réalité... En ce qui me concerne je n'ai pas vocation à devenir écrivain (genre rémunéré, reconnu par des foules en liesse tout ça), j'ai déjà un job et niveau ego ça va, enfin je crois ne pas avoir besoin d'en faire des caisses pour me sentir bien. L'écriture m'apporte autre chose que la reconnaissance et je pense que d'autres partagent cet avis (il y a déjà eu des sujets là-dessus).
Il y a effectivement de mauvais textes ici, mais je ne dirais pas que ce sont de mauvais auteurs, juste des gens qui envie/besoin d'une certaine émulation, pour avancer.
Je suis d'accord que voir ce qui "déconne" chez les autres aide à prendre du recul sur soi-même. Il y a même un "anti-concours" (ici : Anticoncours n°12) où on doit rédiger le pire texte avec le maximum d'erreurs à ne pas faire !


Dernière édition par Mmokong le Sam 19 Nov 2022 - 16:28, édité 2 fois
 
Pasiphae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  9557
   Âge  :  29
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Le forum, originellement créé par trois ados de 13 ans, est un espace d'apprentissage de l'écriture (entre autres), un peu comme l'étaient les cénacles au XIXe siècle (qui ont produit des écrivains aussi dégueus que Victor Hugo, Mallarmé, Gautier ou les frères Goncourt). Il s'y publie d'excellents textes, d'autres écrits d'une main moins sûre, mais en apprentissage. Les bouquins publiés (puis bon faut voir quels bouquins : est-ce que tout est bon dans la surproduction éditoriale contemporaine ?) sont le fruit d'un travail d'apprentissage, eux aussi, parfois solitaire, parfois collectif (parfois mené sur des plateformes web de ce type), et surtout d'un retravail éditorial. Enfin, comme l'a très bien dit jdoo, un très grand nombre de membres actifs du forum publient ailleurs, dans le circuit traditionnel (maisons d'édition à compte d'éditeur, revue) ou moins traditionnel (auto-édition, comptes de réseaux sociaux) ; leur pratique du forum ne doit pas être confondue avec un "rejet" des autres sphères.


Poésie – Traque – Liquide – Roman – Miettes – Nouvelles – L'heure du thé – Thèse – Ecriture - Journal - ça raconte - Îles
En ligne
 
Peon Solar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  39
   Âge  :  58
   Date d'inscription  :  06/10/2022
    
                         
Peon Solar  /  Petit chose


Je ne suis pas sûr qu'on puisse maintenir la fiction de l'apprentissage pour de nombreuses contributions émanants de personnes qui écrivent visiblement beaucoup et ont visiblement beaucoup écrit. Qu'on ne se méprenne pas, j'ai lu des choses sur ce forum qui m'ont subjugué. Mais ces mêmes textes ont aussi les défauts de leur qualités.
 
Aomphalos
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4560
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  disparaître avec Babel
   Date d'inscription  :  07/10/2013
    
                         
Aomphalos  /  Evagre le Pontique


Je suis d'accord avec ce qui a été dit par Pasi.

Par contre, je trouve que c'est une bonne stratégie de lire les textes comme tu le fais, avec cet oeil-là et que c'est effectivement un moyen de découvrir des choses chez soi et dans son écriture, pour "progresser". Je trouve aussi que ça dit un truc intéressant sur notre manière collective d'investir le forum et les échanges sur le forum. Au-delà du désaccord sur ce que tu dis (le forum sera une sorte de rebut, etc.), je crois aussi que la publication sur le forum ne vise absolument pas la même chose qu'une publication papier destinée à être vendue dans une librairie et que cette différence rend les choses difficilement comparables.

Edit :

Citation :
Je ne suis pas sûr qu'on puisse maintenir la fiction de l'apprentissage pour de nombreuses contributions émanants de personnes qui écrivent visiblement beaucoup et ont visiblement beaucoup écrit. Qu'on ne se méprenne pas, j'ai lu des choses sur ce forum qui m'ont subjugué. Mais ces mêmes textes ont aussi les défauts de leur qualités.

Je ne vois pas en quoi c'est une fiction. J'ai énormément écrit et j'écris encore beaucoup sur le forum, j'apprends encore. J'y trouve un endroit ou faire des tests par exemple, investir d'autres manières etc. Quant à ta dernière phrase, je crois que tu pourrais dire la même chose après une heure passée dans une librairie : il y a des choses bonnes, des choses mauvaises, des choses imparfaites, etc., comme ailleurs.


Des poèmes et ici un endroit pour les commenter.
une chaîne youtube
un album de musique
https://aomphalos.wordpress.com/ En ligne
 
Peon Solar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  39
   Âge  :  58
   Date d'inscription  :  06/10/2022
    
                         
Peon Solar  /  Petit chose


Aomphalos a écrit:
j'apprends encore.
Un savant apprend toute sa vie. Mais cela a-t-il un sens de qualifier d'apprentissage les découvertes de sa maturité? Je concède qu'en matière d'écriture, il est sans doute difficile de distinguer apprentissage et exercice de son art. Mais ce n'est pas moi qui utilise cette notion.

Aomphalos a écrit:
je crois que tu pourrais dire la même chose après une heure passée dans une librairie : il y a des choses bonnes, des choses mauvaises, des choses imparfaites, etc., comme ailleurs.
Le filtre opéré par l'édition et les choix commerciaux produit son bon et son mauvais, qui sont peut-être différents du bon et du mauvais d'un forum ouvert.
 
Aomphalos
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4560
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  disparaître avec Babel
   Date d'inscription  :  07/10/2013
    
                         
Aomphalos  /  Evagre le Pontique


"Mais ce n'est pas moi qui utilise cette notion." : je répondais à ce que tu disais sur "fiction de l'apprentissage" justement. Et je crois moi qu'on peut tout à fait utiliser le terme d'apprentissage pour les "découvertes de sa maturité" et je ne vois pas trop en quoi on ne le pourrait pas ? Les découvertes esthétiques que je fais aujourd'hui ne me semblent pas avoir moins de poids, être moins cruciales que lorsque j'avais vingt ans (en fait, plutôt l'inverse).

Citation :
Le filtre opéré par l'édition et les choix commerciaux produit son bon et son mauvais, qui sont peut-être différents du bon et du mauvais d'un forum ouvert.

Différent oui. Supérieur, je ne crois pas. Pour fréquenter beaucoup (beaucoup trop pour mon compte en banque) les rayons poésie des librairies, je dois admettre que la production contemporaine éditée dans les circuits "classiques" ne m'apparaît pas absolument supérieur à celle du forum (en fait, plutôt l'inverse souvent).

En fait, je sais que le fait d'être publié ne changera rien à ma pratique du forum, ou presque rien. Je sais que le fait d'avoir des recueils de poésie édités, des poèmes publiés dans des revues, etc. ne changera pas le fait que je trouve ici quelque chose que je n'ai pas trouvé ailleurs en terme d'échanges réels sur la poésie, sur l'écriture, etc. Donc, au fond, je crois que je m'en moque un peu de savoir si, selon telle ou telle aune, nous serions, en poésie ou ailleurs dans le forum, une bande de raté.es de la littérature. Si c'est ce que nous sommes, alors je crois aimé notre "salon des refusées" !


Des poèmes et ici un endroit pour les commenter.
une chaîne youtube
un album de musique
https://aomphalos.wordpress.com/ En ligne
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  659
   Âge  :  43
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Hé ! Makarénine


Citation :
quel intérêt aurait un excellent auteur, qui possède déjà un lectorat via le système d'édition, à poster sur un forum de sous-pairs?

Les écrivains pros (comme tous les artistes) continuent d'apprendre toute leur vie. Aucun artiste quelle que soit sa discipline ne peut jamais dire "c'est bon je sais tout ce qu'il y a à savoir dans mon domaine, je suis au sommet de mon art, les autres ne peuvent plus rien m'apporter, je peux maintenant me reposer sur mes lauriers". Ceux qui le font sont justement ceux qui sont sur le déclin et dont les meilleures oeuvres appartiennent au passé.

Il y a beaucoup de forums ou assimilés où les écrivains pros (dans le sens : qui vivent de leur plume à 100%) se rejoignent, notamment dans le monde anglophone qui est beaucoup plus vaste, que ce soit sur reddit, sur facebook ou sur d'autres forums. Particulièrement parmi les autoédités, qui sont par nécessité très à l'aise avec les outils de communication en ligne.
https://fabiendelorme.fr
 
pseudonyme
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  28/10/2022
    
                         
pseudonyme  /  Petit chose


Pour revenir sur le post initial je ne comprends pas en quoi les forums et les ateliers d'écriture seraient le refuge d'écrivains ou d'auteurs ratés (quand bien même aurait-on réussi à me prouver qu'il faut prendre tel et tel critères, que le juge est bon et l'accusé mauvais, tout le monde à le droit d'écrire et ses raisons).
J'ai connu des textes sur lesquels une communauté avait aidé en corrigeant des fautes d'orthographes et grammaticales, en posant des questions, en faisant remonter des incompréhensions ou apportant des idées être édités par des maisons d'édition. D'après les retours des heureux auteurs édités, ces préalables n'ont peut-être pas été décisifs mais ils ont bien aidé. On est d'accord que ça reste amateur, qu'il y a des pros payés pour ça qui apportent des corrections plus approfondies mais voilà... On ne peut pas nier l'émulation, l'aide, le souffle que peuvent apporter les échanges sur les plateformes d'écriture. C'est vrai que lesdits auteurs laissent en général tomber ces plateformes après avoir été édités mais il faut aussi savoir que c'est parce que certains ont atteint leur objectif, leur rêve, abouti leur challenge, et qu'après, comme ils sont pas de l'élite, pas rentables ben il prennent du recul et rééquilibrent les temps alloués.
Maintenant sur la qualité des textes ou de ce que j'ai pu lire ici ou là (surtout en poésie parce que je me concentre plus sur ce genre), mon avis est subjectif (comme l'avis d'entre tous) et je suis pas expert mais j'ai apprécié autant l'édité que le non édité. Il y a des pépites sur les forums.
Je rebondis sur ce qui a été dit au sujet de la maturité. Moi, je crois que c'est très important, que les échanges ici ou ailleurs permettent justement des évolutions voir même des révolutions en soi-même. Ça peut-être aussi des raisons pour lesquelles on écrit et ça je crois qu'on fini par l'oublier à force de parler édition, validation, reconnaissance.
Pour finir la richesse des sites comme JE, c'est pas seulement les textes qu'on y trouve, c'est les commentaires qui se font autour, les échanges, les débats. Cette interactivité à distance, c'est chouette quand tes potes, ta famille, tes collègues de travail font même pas semblant de t'écouter quand t'essaies leur parler bouquins, écriture ect ect...
 
Chmike
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  183
   Âge  :  59
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Mon avatar est un jeune ocelot
   Date d'inscription  :  11/02/2018
    
                         
Chmike  /  Tycho l'homoncule


Mon expérience est qu'on apprend plus des imperfections et des erreurs que de la perfection.

Le regard des autres est particulièrement important pour aider à identifier le bon et le moins bon dans ses écrits. L'important est qu'on progresse, quelque soit son état d'avancement.

Donc, moi je trouve ce forum particulièrement édifiant pour l'écriture et je lui souhaite longue vie.


 
Pasiphae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  9557
   Âge  :  29
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Un petit ajout également : depuis deux ou trois ans, je fréquente activement le milieu des revues et de la petite édition. Et justement : les néo-écrivain·es qui n'ont pas fréquenté d'espaces de ce type (IRL ou en ligne, peu importe), ça se voit. Ça se voit à certaines naïvetés, à un manque de retravail des textes, etc. Les espaces de socialisation littéraire sont très importants pour apprendre à maîtriser l'écriture, pour apprendre à la penser, dans l'interaction avec les pairs. Ce n'est pas un hasard si la plupart des écrivain·es du XIXe qui sont parvenu·es à se classiciser ont appartenu à ce type de groupes (cénacles, clubs, cercles, salons), et ont souvent écrit longtemps dans le milieu clos de la réunion de pairs avant d'aller vers la publication : la précipitation, à travers ce que j'ai pu observer dans l'édition contemporaine, ça donne rarement quelque chose de bon.

Je ne vois pas non plus pourquoi les auteurices édité·es laisseraient tomber les plateformes : ce n'est pas le cas ici, non ?


Poésie – Traque – Liquide – Roman – Miettes – Nouvelles – L'heure du thé – Thèse – Ecriture - Journal - ça raconte - Îles
En ligne
 
pseudonyme
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  28/10/2022
    
                         
pseudonyme  /  Petit chose


(Vu ton com Pasiphaé et précise que la tendance à moins s'impliquer des auteurs et autrices édité.e.s concerne une autre plateforme sur laquelle je suis depuis maintenant assez longtemps. Mais en soit, est-ce si grave ? parce qu'ils ne sont pas forcément de "bon" correcteurs, parce qu'il y a des nouveaux arrivants qui ont du "talent" aussi.
Et pure interprétation que la mienne quant aux raisons pour lesquelles ils s'éloignent mais faut avouer qu'écrire pour soi + participer activement est hyper chronophage et parfois difficilement conciliable avec tout le reste.)
J'ai oublié quelque chose de très important dans mon premier post. Il ne faut pas parler que de l'écriture à mon sens. Il faut parler de la lecture, de l'analyse, du regard des autres auxquels on accède par le biais des commentaires d'autres lecteurs. La première chose que j'ai apprise en débarquant sur les sites d'écriture, c'est que je lisais très mal, trop vite et que je passais à côté de plein de trucs... Et ça c'est une expérience formatrice, primordiale et prioritaire . Rien que pour ça, des sites comme JE sont d'une importance indéniable.
 
Peon Solar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  39
   Âge  :  58
   Date d'inscription  :  06/10/2022
    
                         
Peon Solar  /  Petit chose


Bon bon, je m'incline.
Cette idée d'une bande de nullos se tirant les uns les autres vers le bas sans le savoir était plus marrante, mais on va quand même pas sacrifier la vérité à l'amusement!
 
Mika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  242
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Mika  /  Autostoppeur galactique


Pasiphae a écrit:
Un petit ajout également : depuis deux ou trois ans, je fréquente activement le milieu des revues et de la petite édition. Et justement : les néo-écrivain·es qui n'ont pas fréquenté d'espaces de ce type (IRL ou en ligne, peu importe), ça se voit. Ça se voit à certaines naïvetés, à un manque de retravail des textes, etc. Les espaces de socialisation littéraire sont très importants pour apprendre à maîtriser l'écriture, pour apprendre à la penser, dans l'interaction avec les pairs. Ce n'est pas un hasard si la plupart des écrivain·es du XIXe qui sont parvenu·es à se classiciser ont appartenu à ce type de groupes (cénacles, clubs, cercles, salons), et ont souvent écrit longtemps dans le milieu clos de la réunion de pairs avant d'aller vers la publication : la précipitation, à travers ce que j'ai pu observer dans l'édition contemporaine, ça donne rarement quelque chose de bon.

Je ne vois pas non plus pourquoi les auteurices édité·es laisseraient tomber les plateformes : ce n'est pas le cas ici, non ?

Je plussoie ce que dit Pasiphae. Pour ma part, j'ai toujours aimé écrire, mais j'ai aussi toujours écrit seule, car peu de gens autour de moi sont des littéraires et peu lisent. Je me retrouvais à faire des monologues avec mes copains de tarot autour de bouquins dont ils s'en foutaient (quoi qu'ils aimaient bien m'en entendre parler bête je crois). Que ce genre de communauté telle JE existe, afin d'échanger librement autour de la lecture et de l'écriture, je trouve ça super chouette. Que ce soit pour découvrir de bons livres, échanger des critiques, recevoir des avis différents sur l'écriture, voir comment le style influence la perception d'un roman, ou faire remonter des incohérences dans nos propres textes, (je pourrais continuer comme ça longtemps), il n'y a que du positif ! Tout comme les écrivains se regroupaient à l'époque en IRL pour critiquer leurs textes respectifs, comme le disait Pasiphae ci-dessus. Je regardais encore un reportage sur Tolkien la semaine dernière, et il se trouve qu'il retrouvait ses amis écrivains toutes les semaines dans un café pour échanger sur leurs derniers écrits. En quoi est-ce mal de partager ses textes et de discuter des livres qu'on aime ? Cela donne des idées, nous fait progresser, mais aussi nous fait rencontrer de chouettes gens. Ça fait plaisir je trouve. Et je ne crois pas qu'il y ait des écrivains ratés ; il y a des textes qui plaisent plus que d'autres et ce, du fait de pleins de raisons différentes. Mais dans tous les cas, l'écrivain a pris plaisir à écrire et à partager ses textes, n'est-ce pas l'essentiel ? Tout le monde a le droit d'écrire, non ? Bref, vive ces plateformes d'échange !  Provoc... 1f60d


Dernière édition par Mika le Mar 22 Nov 2022 - 12:00, édité 2 fois (Raison : il manque un mot !)
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Provoc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-