PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -17%
Casque de réalité virtuelle Meta Quest 2 ...
Voir le deal
249.99 €

Partagez
 

 l'échantillon actuel de mon texte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
ThéoVergara
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3
   Âge  :  21
   Localisation  :  Liège
   Date d'inscription  :  09/11/2022
    
                         
ThéoVergara  /  Début de partie


Salut à tous, je vous envoie l'échantillon de ce que j'ai pu écrire jusqu'à présent, il reste sûrement beaucoup de chose à modifier et des fautes à corriger. Avant tout, sachez que je dois boucler ça en 10 pages word max en taille 11

Je me demande si ce texte est applicable en nouvelle/light novel ou si dans l'état actuel il doit rester comme scénario et si il ne peut pas être adapté en nouvelle, étant propiceà un scénario de manga plutôt qu'autre chose ?

mais en lisant ça, vous comprendrez peut-être plus facilement ma question et tu sauras peut-être m'éclairer.



Kojiro’s Hope

*Quelques part, dans la préfecture Saitama 8h00*
Il y a encore 1 semaine je vivais à Tokyo, c’était une ville animée, pleine de vie et de folie, mais mes parents ont subitement décidé d’emménager à Saitama pour une raison que j’ignore encore, j’ai donc dû entrer au lycée de la région.

- Haaaaaaah, encore une énième journée dans ce quartier de merde… Pourquoi mes parents ont décidé d’emménager ici ? Ça pue la clope à chaque coin de rue et y a pas un chat qui traîne dans ce coin, qu’est-ce que je fous la ?
- Enfin bon, j’ai au moins la chance d’intégrer ce nouveau lycée dont on m’a tant parlé à Tokyo, avec un peu de chance je vais avoir une bonne classe cette année, j’ai souvent du mal avec les fortes têtes, je veux qu’on me laisse tranquillement vivre ma vie, faut dire que je n’ai jamais eu trop de chance donc si on pouvait m’épargner un supplice supplémentaire…

Ce jour-là, j’étais perdu dans mes pensées, mais J’ai soudainement entendu en gros coup de klaxon qui m’a fait revenir sur terre.

-HEEEE HOOOO ! FAIS ATTENTION OÙ TU MARCHES BON SANG ! J’AI FAILLI TE FAUCHER !
-Ho ça va hein ! t’aurais pu faire gaffe où tu roules toi aussi ! je suis déjà pas en avance alors me retarde pas davantage vieux croulant… C’est pas possible d’être aussi chiant dès le matin, en plus j’étais sur le passage piéton…

J’étais tellement pris dans mes pensées que je n’avais pas conscience du danger que je m’étais involontairement infligé.

-Oh, en fait c’était rouge pour les piétons, ça m’apprendra tient… Je me pose trop de question, je vais déjà commencer par essayer de m’habituer à ce lycée ensuite on verra, l’air de rien ça change du collège…

*Lycée de Saitama 8h30*
Après un long chemin plein de question, j’arrivai enfin devant mon établissement.
-Mon Dieu ! C’est immense comme lycée ! Combien de temps il me faudra avant de m’y retrouver ?

Je me déplaçais lentement dans l’immense bâtiment pour trouver le local où sont accueillis les nouveaux élèves, pendant ce temps les autres étudiants me regardaient d’un air méfiant, comme si je venais d’une autre planète. C’est au même moment que j’aperçois du coin de l’œil une personne n’ayant pas ce regard menaçant que les autres me portaient, c’était une fille, souriante qui plus est. Mais je fis comme si de rien était et continuai mon chemin.

-Alors, salle d’accueil... hmmmm... AH ! par-là !



Maintenant que j’avais trouvé cette fameuse pièce, au loin, sur l’estrade, apparut un homme… Sans doute le directeur qui, comme à chaque rentré de lycée, accueil les nouveaux avec bienveillances.

-Bonjour cher élèves, je suis Atsuhiko KAWAHARA, le directeur du lycée Urawanishi. Je souhaite la bienvenue dans notre merveilleux établissement à tous les nouveaux et une bonne rentrée à tous nos anciens élèves ! Une nouvelle année se profile à l’horizon, je vous demanderai à tous de vous accrocher dès le début car cette année sera plus compliquée que la précédente, en tout cas pour les personnes n’ayant pas redoublé ! Je vais maintenant vous attribuer une classe.

Mr Kawahara termina donc son monologue avant de classer chaque élève à une classe, ensuite venait ma classe, comme par hasard en dernier.

-Je vais maintenant appeler les élèves de terminal A.

Le directeur débita tous les noms de ma classe jusqu’au miens.

-Pour terminer, HAYATO Kojiro. Ces 23 élèves sont donc attribués à la 3ème A

Et voilà, je m’appelle donc Kojiro j’ai 18 ans, je suis donc en terminale et je n’ai encore jamais eu de copine, c’est triste pas vrai ? Les présentations sont donc faites et il est temps pour moi de rejoindre ma classe pour commencer une année de plus parmi tant d’autre, j’ai quand même hâte d’en finir… ma famille a besoin d’argent, nous sommes une famille sans trop de moyen, c’est déjà un miracle d’avoir pu rejoindre cette école, je ne dois absolument pas gâcher cette chance qui m’est offerte. Je dépends de mes parents depuis bien trop longtemps, il est temps que je leur montre ma reconnaissance et pour ça, l’échec n’est pas une option.

Je suis resté seul au fond de la classe pendant les quelques jours qui ont suivis, à ce moment je ne savais pas que tout allait vite s’accélérer pour moi. Depuis la rentrée j’ai à peine pu discuter avec des élèves pour leur aide, mais ils ont toujours été froid… ça m’a démotivé, puis un jour :

-Bon ! Les jeunes ! Avant de terminer le cours, j’ai une annonce à vous faire, à partir de la semaine prochaine chaque élève devra rejoindre un club. Il en existe de toute sorte, que ça soit sportif, artistique ou encore intellectuel, vous avez normalement reçu par mail la liste des clubs disponible ici. Vous devez avoir rejoint un club d’ici 2 semaines, les chefs de club sont déjà préparés à la visite de nombreux élèves, choisissez bien car votre club vous suivra toute l’année.

-Des clubs hein… l’idée m’inspire beaucoup mais alors… vers quoi je peux m’orienter ? je n’ai jamais vraiment eu de loisir ou de talent, ce choix s’annonce pas facile pour un démotivé comme moi..
-TU SAIS PAS QUOI CHOISIR HEIN ?
-Huuuhaaa ?!! T’es qui ? Pourquoi tu hurles comme ça ! Tu m’as fait flipper !

Un étudiant de ma classe qui surgit subitement devant moi. Il est relativement enjoué, avec une coiffure tombante sur le front et en plus il est relativement grand, qu’est ce qu’il me veut celui-là ?

-Oups, pardon, Je suis Genzo KATASUKE ! Enchanté ! Et toi ? C’est quoi ton petit nom ?
- Kojiro. Hayato Kojiro.
- Kojiro hein ? ça sonne bien ! si on rejoignait le même club ? t’as l’air sympa !
-T’as l’air sympa aussi Genzo, mais j’ai aucune idée de ce qui pourrait m’intéresser et toi ?
-Hmmmm, J’aime bien le sport mais j’ai aucune créativité donc j’aurai plutôt choisi un sport
- Un sport tu dis ? C’est vrai que j’aime bien me dépenser. J’ai une idée ! Et pourquoi pas le club de foot ? t’es chaud ?
-CARRÉMENT ! J’adore le foot !
- Alors c’est décidé ! ça sera le foot Genzo ! Tu sais quoi ? ton nom et notre club me fait penser à un manga que j’ai pu lire y a un ou deux ans ! Un manga de foot en plus ! Tu lis des mangas toi ?
-Ça m’arrive de temps en temps.
-Super ! Allez suis moi, on va aller s’inscrire au club.
-Hé hoooo attends ! tu sais où ç’est au moins ?
-NON PAS DU TOUT HEHE !
-Roooooh Kojiro t’es pas possible !

Voilà donc comment j’ai rencontré Genzo, mon premier ami de cette école, mais là encore j’étais loin de ce qui pourrait se passer dans ce fameux club, en vue de ma rencontre avec lui, je me demandais quel genre de chose aussi inattendue que ça allait se produire.

-Au fait Genzo, dis-moi, t’es doué au foot ?
-Hmmm, je te mentirai en disant que je suis doué mais disons que je me défends, particulièrement en tant que gardien.
-Gardien ? Sérieusement ? Moi j’ai limite peur de la balle, du peu que j’ai joué au foot j’étais attaquant.

À force de discuter de notre intérêt pour le foot, nous sommes arrivés devant le local qui gère les inscriptions du club de foot, lorsque nous sommes rentrés dans la classe nous fîmes une étrange découverte, en effet le chef du club était en réalité une fille, et une fille qui ne m’était pas inconnue, son visage me rappelait quelques choses, où plutôt quelqu’un…

*toc toc*
-Entrez !
-Sal.., euh ? On s’est trompé de salle Genzo ?
-Non, c’est écrit sur la porte.
-HEIN ? Donc cette fille… ?
-OUI ! je suis bel et bien la cheffe de ce club ! Je m’appelle NANAMI Aoi ! et vous ? vous êtes là pour vous inscrire ?
-Enchanté Aoi, je suis Hayato Kojiro et voici Katasuke genzo !
-Salut Aoi ! t’as de la place pour un attaquant et un gardien de but dans ton club ?
-Vous tombez bien on cherche justement deux joueurs à ces différents postes !


À ce moment, Genzo et moi-même nous sommes regardés dans les yeux avec un sourire jusqu’au yeux avant de hurler à vive voix :

-YEEEEEEEEEES ON S’EST PAS PERDU!!

Pendant ce temps, Aoi nous regardais d’un air gêné, mais malgré tout souriante

-O..Ok les gars, alors on va aller sur le terrain, je veux voir vos compétences, avant de vous faire jouer pour le club, je veux être sure que vous pouvez vous défendre.

Je ne sais pas pourquoi mais cette fille me dit quelques chose, ce sourire, cette chevelure bleue, ce regard bienveillant, MAIS OUI ! C’est la fille que j’ai croisé à la rentrée du coin de l’œil !

-Hé Ho Kojiro ! Reviens sur terre ! On doit montrer de quoi on est capable si on veut être accepté ! Allez viens !
-Ah euh ouais j’arrive !
-Dis-mois Kojiro -kun, t’aurais pas flashé sur la petite Aoi ?
-Hein ? N’importe quoi ! Qu’est ce qui te fait dire ça Genzo… ?
-Ton regard et ton visage tout rouge hehe !
-Tsss, T’abuse mec… mais t’as pas tout à fait tort… elle est plutôt jolie mais ce qui m’a surtout interpellé c’est que cette fille était la seule à m’avoir souri quand j’étais arrivés.
-Ah bon ? hé dis donc Kojiro-kun, t’as un coup à jouer la hihi, qui sait ? Peut-être que tu lui as fait de l’œil aussi…
-Tu penses ? non ça m’étonnerait elle est bien trop jolie pour un type comme moi…
-Ah ça, c’est sûr que si tu pars défaitiste tu n’arriveras à rien. Bon ce n’est pas tout mais on a des choses à prouver ! Allez, on fonce ! Tu baveras sur Aoi plus tard !
-Oh arrête un peu et avance !

Nous sommes désormais placer sur le terrain, lui, à la cage, et moi au centre. Je me suis mis à courir, balle au pied, le regard porté vers le but. Pour ce début, Aoi voulait simplement voir ma force de frappe et les réflexes de Genzo, c’était le moment pour voir si mon seul ami était si doué qu’il le dit. Je décide donc d’armer ma frappe au niveau du point de penalty, je décoche mon tir à pleine puissance, pendant ce temps, je voyais Genzo concentré pour la première fois. J’ai donné un effet courbé sur le ballon pour tromper le regard de Genzo, ses yeux émeraude traquait le ballon comme une bête. La balle s’approchait dangeureusement de la cage du gardien, quand d’un coup son visage changea d’un trait calme à un visage de bête féroce. Il se rue sur le ballon et l’attrape en plein vol sans trembler, mais la force que j’avais mise dans ce tir a fini par emporter Genzo avec lui dans le fond du but.

-Haanh merde ! je l’avais pourtant ! C’était quoi cette frappe de fou furieux  Kojiro ?
-J’en ai aucune idée, le tir est parti tout seul, mais malgré la puissance de frappe et l’effet je n’arrive pas à croire que t’étais dessus !
-Je t’avais dit que j’étais doué ! Allez, on remet ça ! cette fois-ci je l’aurai !
-Ok Genzo-kun ! Prépare-toi à la frappe !

Ce coup-ci, j’ai misé sur la technique, un effet complexe qui remonte le ballon vers la lucarne à l’approche du but, une frappe imparable ! Du moins c’est ce que je pensais ! La balle arrivait à pleine vitesse sur Genzo, même regard, même trait de bête féroce. Il saute et attrape le ballon sans la moindre difficulté ! je suis resté cloué sur place, ce mec n’a rien d’un gardien ordinaire !

-Et voilà le travail !  Je t’avais dit que je l’aurai !
-impressionnant mon pote ! T’as rien d’un gardien ordinaire !
-Et toi t’as une frappe colossale Kojiro ! C’en est presque effrayant, un gardien ordinaire serait resté sur place.

Je me demande ce qu’Aoi a bien pu penser de ces frappes et cet arrêt, en tout cas vu d’ici elle a l’air de me fixer. Hein ? Pourquoi elle me fixe comme ça d’ailleurs ? Elle est tellement belle… j’ai du mal à croire qu’une fille pareille soit férue de football. Voilà qu’elle s’approche de nous.

-Ok vous deux, j’ai une bonne nouvelle. VOUS ÊTES REÇU AU CLUB !
-Hein ? Quoi ? Si facilement ? Et les autres tests alors ?
-En vue de vos compétences, vous allez effrayer les autres membres s’ils jouent contre vous.
- À ce point ? on est si fort que ça ?
-Oh que oui ! Toi en particulier Kojiro !
- Moi ?
Pourquoi j’aurai été particulièrement meilleur ? Un peu plus loin, Genzo, qui a tout entendu, me regarde d’un air vicieux, qu’est-ce que ça peut bien dire ?
-Oui toi, il se fait tard les garçons, rentrons

Nous répondîmes alors avec enthousiasme à Aoi :
-Ouaip !

-On se revoit demain les gars !
-Hé attends ! Aoi !?
-Oui Kojiro ?
-Heu, t’es en quelle classe ?
-Oh, je suis en 3ème A.
-QUOI ? Nous aussi !
-Alors on se verra vite les amis ! À plus !

Ça alors, La belle Aoi, dans ma classe ? et je ne l’avais même pas remarquée ? c’est sûr que d’autre auront des vues sur elle…J’espère ne pas laisser filer mes chances… ai-je même une chance ?

- Kojiro, Kojiro … t’es un petit veinard tu sais !
- Comment ça ?
Genzo s’approcha de moi, toujours avec son air vicieux et un sourire niais
-Je ne veux pas te faire de fausses idées mais j’ai la forte impression qu’Aoi n’est pas insensible à tes charmes…
-Qu-Quoi ?
- J’ai tout entendu mon pote, vous n’arrêtez pas de vous faire des yeux doux et en plus elle a fait ton éloge… si vous ne finissez pas ensemble je ne comprends plus rien. En plus, t’as peut-être pas fait gaffe mais elle t’a appelé par ton prénom, si elle t’appelle ainsi c’est qu’elle te considère comme un proche. Et comme je suis ton pote, je me dois de t’aider.
-T’es pas obligé de faire ça, et puis toi ? elle ne te plaît pas ?
-Je suis déjà casé moi, je tiens à ma vie ! Tu n’imagines pas à quel point ma meuf est effrayante !
-Ah ouais ?

Après toute ces péripéties il était temps de lever le voile sur cette journée et de rentrer à la maison la tête pleine de question et un cœur avec des amis, mais avant ça je devrai peut-être me changer, je suis plein de sueur… je suis donc rentré au vestiaire.

-Hmm ? Une lettre ? elle sent la cerise
-On rentre seulement en cours que t’as déjà des lettres ? t’as du succès Kojiro ! c’est peut-être Aoi ?
- Aoi ? j’en doute on se connaît que depuis un jour…mais je ne connais personne d’autre dans le coin, c’est intriguant.
-Et donc ? Qu’est-il écrit ?
-Attends, je regarde, en tout cas c’est bien écrit…

Lorsque j’ai lu ce qui était écrit, mon cœur s’est emballé… il n’était rien écrit de particulier à part un je t’aime…

-Y a écrit… HEIN ?! Je t’aime ?! Qui pourrait bien me dire Je t’aime ? Aoi ? non impossible.
-Eh bah ! En tout cas ton admiratrice ne craint pas les mots. Oh ? je dois filer ! À plus Kojiro.

Je me retrouve donc seul sur le même chemin que j’ai emprunté le jour de la rentrée, sauf que cette fois pas de vieux pour m’engueuler et avec une lettre dans ma poche dont j’ignore encore l’expéditeur.

*Plus tard*
-Huh ? un message ? De genzo : « Alors toujours en train de réfléchir sur cette lettre ? tu ne veux pas plutôt te rendre à l’évidence ? ». Mais de quelle évidence il parle ? enfin bon, je verrai ça demain… une bonne douche et au lit, je suis claqué.

*le lendemain, au lycée Urawanashi*
 
Leasaurus Rex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2610
   Âge  :  124
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
Leasaurus Rex  /  Terrible terreur


Ta question n’est pas très claire, mais j’ai l’impression que c’est surtout une question technique sur le type de ton écrit, et je pense que ça a plus sa place dans Écritoire. Je déplace. Wink
 
ThéoVergara
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3
   Âge  :  21
   Localisation  :  Liège
   Date d'inscription  :  09/11/2022
    
                         
ThéoVergara  /  Début de partie


Leasaurus Rex a écrit:
Ta question n’est pas très claire, mais j’ai l’impression que c’est surtout une question technique sur le type de ton écrit, et je pense que ça a plus sa place dans Écritoire. Je déplace. Wink

Si je devais simplifier ça serait:

un texte comme celui-ci devrait être dans quelle catégorie d'écrit ?
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  172
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Tycho l'homoncule


Bonjour,

Je dirais effectivement que ça ressemble à un début de scénario de manga / webtoon (plutôt manga, le découpage en pages est visuellement défini).

Si tu avais prévu d'écrire une nouvelle, il y a un gros travail de réécriture à faire.

Pour être honnête, si c'était moi, je n'essaierais même pas de corriger. Je ferais un résumé de l'histoire complète qui en est sortie (même ce que tu n'as pas écrit), je l'adapterais pour une nouvelle et je repartirais de zéro avec les codes de la nouvelle, qui sont très différents de ceux des bandes dessinées.
Dans la BD (manga inclus), les dialogues sont résumés, et l'histoire évolue par clichés successifs. Dans la littérature écrite, on est dans l'immersion, le mouvement perpétuel, pas seulement visuel, mais sonore, olfactif, sensoriel, émotionnel... le tout retranscrit uniquement avec des mots.
(c'est ce qui me fait dire que la bande dessinée est un art à part entière, et pas un genre de littérature)

Dans ton histoire, on est vraiment dans l'image ponctuelle, et les mouvements sont plus montrés comme une succession d'actions que comme un mouvement souple.
Les émotions sont également exacerbées faute de densité au texte... sans que je puisse dire ce qui manque d'épaisseur, puisque je n'ai lu que le début : intrigue ? personnages ? descriptions ? Je trouve que les émotions sont un peu cliché et manquent de finesse. Les ados ne sont pas que des sacs de nerfs superficiels, heureusement pour eux.
Pour ce qui est des descriptions, je n'arrive pas à savoir ce qui est utile et ce qui ne l'est pas, mais il me semble que tu multiplies les détails superflus, sans te recentrer sur l'essence de ton intrigue... impossible à dire avec certitude, encore une fois, faute de texte complet. Par exemple, a-t-on vraiment besoin d'une page entière sur le recrutement dans le club de foot ? ou de la redondance sur le manque d'argent (s'ils ont besoin d'argent, c'est évidemment parce qu'ils ont peu de moyens, non ?) ?

Cela dit, je comprends ton envie de "recycler" un texte déjà commencé.
On est tous passés par là au moins une fois, et on a tous regretté le temps qu'on a perdu en essayant. Certains y arrivent, et je leur tire ma révérence, mais ça prend énormément de temps, souvent plus que de repartir sur une page blanche.

Si c'est ta première nouvelle, je te conseille de commencer par te renseigner sur les règles de la nouvelle, qui sont vraiment particulières (notamment l'unité de temps, de lieu et de personnages). Il y a bien entendu toujours des exceptions, mais pour commencer, je pense qu'il est plus prudent de rester sur une nouvelle "classique".
https://hortensemerisier.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 l'échantillon actuel de mon texte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-