PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Réassort du coffret Pokémon 151 ...
Voir le deal

Partagez
 

 Peut-on ajouter du présent dans une narration au passé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Fyliwer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  01/11/2022
    
                         
Fyliwer  /  Magicien d'Oz


Bonsoir, j'espère que vous allez bien !

J'aimerais écrire mon prochain roman au passé et à la première personne, comme je l'ai fait pour le dernier, mais le problème c'est que j'ai remarqué plusieurs choses qui m'ont gênée pendant l'écriture de celui-ci... Je m'explique :

Pour moi, le narrateur avait vécu l'histoire et était justement en train de la raconter. Alors, quand il décrivait une scène, il lui arrivait de la commenter au présent, puisque c'est un constat qu'il fait après coup. Je vous donne un exemple : "Je demeurai silencieux, incapable de prononcer le moindre mot. Il avait des dents tranchantes, acérées, des dents de vampire - et je n'exagère même pas."
Comme le "et je n'exagère même pas" ne fait pas réellement partie de la narration, est-ce que ça me donne le droit de le mettre au présent ? Je ne me verrais pas écrire "Je demeurai silencieux, incapable de prononcer le moindre mot. Il avait des dents tranchantes, acérées, des dents de vampire - et je n'exagérais même pas." ...

Qu'est-ce que vous en pensez ?
Merci à l'avance à ceux qui me répondront, je vous souhaite une bonne soirée.

 
Ackerman
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  131
   Âge  :  30
   Localisation  :  4ème dimension
   Date d'inscription  :  24/05/2022
    
                         
Ackerman  /  Barge de Radetzky


Bonjour,
Je pense qu'un modérateur.trice viendra le faire mais je te le dis quand même: ton premier message est censé être ta présentation dans la section dédiée à cet effet.

Pour répondre à ton souci:
Je vois ce que tu veux dire et je suis d'accord avec toi. Les commentaires à propos de son histoire peuvent être au présent.
 
Fyliwer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  01/11/2022
    
                         
Fyliwer  /  Magicien d'Oz


Ah d'accord, je savais pas du tout, désolée !
Et merci pour la réponse !
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  172
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Tycho l'homoncule


Bonjour,

Je te conseille de te renseigner sur la valeur des temps.
Même si l'aspect purement théorique de la littérature est souvent considérée comme élitiste, la théorie répond à beaucoup de questions qu'on se pose au cours de l'écriture.

En l'occurrence, un récit raconté au passé est passé (potentiellement terminé) et des commentaires au présent suggèrent que le narrateur, qui a vécu l'histoire, parle aujourd'hui d'une histoire passée (comme si quelqu'un racontait ce qu'il a vécu il y a quelques années).

D'un point de vue grammatical, c'est donc tout à fait légitime.

D'un point de vue littéraire, attention ! cela suppose que ton narrateur, qui raconte aujourd'hui, a déjà une vision d'ensemble, ne peut pas mourir ou perdre la mémoire en route (sinon comment la raconterait-il ?), que l'histoire et le moment où elle est racontée ne sont pas espacées de plus de quelques décennies (sinon selon les lois de l'espérance de vie il est mort), a un auditoire, connait toutes les péripéties et la fin.
Je te conseille, après rédaction, une relecture très attentive des commentaires pour t'assurer qu'ils sont tous parfaitement cohérents avec cette double chronologie.

D'un point de vue narratif, c'est souvent intéressant (quand c'est bien utilisé). Le narrateur au présent peut dévoiler quelques aspects de l'histoire, induire son lecteur en erreur... même si certains enjeux ne peuvent plus être utilisés (le narrateur qui craint pour sa vie, par exemple).
https://hortensemerisier.com/
 
Fyliwer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  01/11/2022
    
                         
Fyliwer  /  Magicien d'Oz


Ah oui... C'est plus clair maintenant, merci beaucoup !
 
Pioupiou
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  157
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  toujours vers l'avant et qui m'aime me suive houp houp
   Date d'inscription  :  24/05/2014
    
                         
Pioupiou  /  Tycho l'homoncule


Comme ça a été dit avant, c'est tout à fait possible oui !

Si tu veux des exemples sur le fonctionnement du procédé, c'est très utilisé dans "Lolita" de Nabokov (par contre attention, le sujet est sensible et on est loin de la littérature fantasy ou SF — mais tu peux le parcourir dans une bibliothèque juste pour te renseigner sur la technique Razz). Sinon, je crois que dans "Gagner la guerre" de Jaworski, qui est un excellent roman de fantasy, c'est aussi utilisé mais dans trèèès peu de passages, donc il faut fouiller un peu. Le format est le même en tout cas : le protagoniste principal raconte son histoire des années plus tard.
https://www.jeunesecrivains.com/t36263-pioupiou-le-roi-du-
 
Fyliwer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  01/11/2022
    
                         
Fyliwer  /  Magicien d'Oz


D'accord, merci de m'avoir répondu (et pour les références) !!
 
Le_Cosmorimeur
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  117
   Âge  :  10
   Pensée du jour  :  « I’m a stupid geek »
   Date d'inscription  :  23/09/2018
    
                         
Le_Cosmorimeur  /  Barge de Radetzky


Bonjour ! Oui ça va bien, merci !

Pour compléter je crois ce qui a été dit, oui c'est possible dans les cas évoqués (et notamment dans l'autobiographie, par exemple, ou c'est sans cesse utilisé), mais aussi dans un texte au passé – comme tu semblais suggérer que ça pouvait poser souci –, et ce même si ce n'est pas un commentaire du narrateur, donc en plein cœur de la narration !

Et on appelle ça "le présent de narration".

J'ai pris un exemple de Wikipedia qui cite Chateaubriand :
Citation :
Je regardais avec inquiétude la lumière des lampes presque consumées qui menaçaient de s'éteindre. Tout à coup une harmonie semblable au chœur lointain des esprits célestes sort du fond de ces demeures sépulcrales : ces divins accents expiraient et renaissaient tout à tour ; ils semblaient s'adoucir encore en s'égarant dans les routes tortueuses du souterrain. Je me lève et je m'avance.

Tu l'emploies alors à la place des temps du passé, le passé simple en l'occurrence. Les effets sont nombreux et tu peux le manipuler comme bon te semble pour l'essayer. Il permet de faire ressortir un moment en particulier, donner de l'instantanéité à une action, donner une intensité dramatique.
 
Fyliwer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  01/11/2022
    
                         
Fyliwer  /  Magicien d'Oz


Je n'avais jamais vu ce mélange de temps auparavant, et on m'a toujours dit qu'il fallait soit écrire entièrement au présent, soit au passé... Ça m'ouvre des portes, merci !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Peut-on ajouter du présent dans une narration au passé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-