PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
Voir le deal

Partagez
 

 1ère partie d'un premier chapitre pour le concours Rageot-Babelio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Kavanaugh
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  874
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  30/03/2020
    
                         
Kavanaugh  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Bonjour à toutes et tous,

J'aimerais participer au concours Rageot-Babelio (clôture samedi 15 octobre) pour lequel il faut envoyer un premier chapitre de 10000 signes maximum. Rien que mon prologue fait déjà plus de 3000 signes, alors je suis un peu embêtée. Je vais être obligée de tronquer les trois quarts de mon chapitre 1, mais également de supprimer le prologue et j'ai peur que mon début de roman perde largement en intensité.

Si certain·e·s sont partant·e·s pour me donner leur avis (et ont le temps de le faire) sur ce début de chapitre 1 (est-ce trop cliché/attendu, comprend-on l'intrigue et qui sont les personnages, y a-t-il assez d'enjeux, de suspense, une partie vous semble-t-elle supprimable, autre), ce serait génial ! Merci d'avance aux potentiels courageux·ses Wink

Attendus du concours : Littérature de l'imaginaire (SF, Fantasy, Fantastique), Ado, Young Adult
Mon roman : Fantastique, légère dystopie, YA
Résumé :  Écosse, 2066. Dans la petite ville de Lennoxtown, Jamie, dix-sept ans, a la rage au ventre. Son frère Ian a disparu sur le chemin de l’école et personne ne le cherche. Son père et ses frères savent qu’ils ne pourront compter sur personne d'autre qu'eux-mêmes pour le retrouver. Ils suspectent d’abord le clan Baxter, leurs ennemis depuis toujours. Mais est-ce une coïncidence si quelqu’un s’est installé au château de Kilchurn, que tout le monde dit abandonné, le soir même de la disparition de Ian ? Pour en avoir le cœur net, Jamie décide de se rendre au domaine pour y rencontrer le mystérieux et troublant propriétaire.

Spoiler:


Dernière édition par Kavanaugh le Sam 6 Mai 2023 - 14:02, édité 4 fois
 
absolute
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  492
   Âge  :  42
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  28/07/2020
    
                         
absolute  /  Pour qui sonne Lestat


Hello Kava !

Voilà l'occasion de te lire Smile

Je ne connais pas la version originale donc, je ne peux établir une comparaison, désolé.

Ta plume est très propre, l'enjeu est clair et on s'attache d'emblée à cette fratrie. Les caractères des uns et des autres ressortent déjà. Introduire autant de personnages en si peu de temps, ce n'est pas chose facile, mais je crois que tu t'en es bien sortie car je ne me suis pas senti perdu Smile
On sent qu'on a affaire à un texte abouti et maîtrisé, sans longueurs ni maladresses.

Au delà de la disparition de Ian, le passif entre cette famille et la famille Baxter suscite également l'intérêt. Est-elle pour quelque chose dans la disparition de Ian ? La relation (amoureuse/amicale) entre Jamie et Parfaite ne risque t'elle pas de pâtir de cette situation ? Y aura t-il d'autres disparitions ? Puis il y a ce château, mystérieux et semble t-il à nouveau habité de puis peu. On a comme une envie de prendre une frontale et d'aller y faire un tour, pour voir ce qu'il s'y passe. Bref, ce point de départ soulève pas mal de questions. A ce stade, je n'ai pas l'impression de lire un roman YA.

Voilà voilà. Désolé, c'est concis et sans doute pas très utile.

A+ 1ère partie d'un premier chapitre pour le concours Rageot-Babelio 3029968519
https://www.flickr.com/photos/jonathan_martz/
 
Mavis Gary
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3490
   Âge  :  35
   Pensée du jour  :  LOVE
   Date d'inscription  :  24/03/2019
    
                         
Mavis Gary  /  Didon de la farce


Oh, c'est tellement cool  de pouvoir relire un peu de ton roman :rainbow:
(et merci Johnny, j'ai failli rater le sujet ^^')

Mes remarques:

Trop contente de te relire et de te voir participer au concours :love:
Courage pour les dernières corrections Pompom girl


santa Vice-présidente du NéouFanClub rendeer
(Ne fait pas grand-chose à part son petit chef)
 
Morgane T. Merienne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  83
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  "Quand un philosophe me répond, je ne comprend plus ma question." P. Desproges
   Date d'inscription  :  27/09/2022
    
                         
Morgane T. Merienne  /  Pippin le Bref


J'aime beaucoup. Ton récit est solide et bien travaillé, les personnages sont clairs, humains, attachants (sauf Kennie, qui, je pense, va clairement mes les briser) mais ça prouve que tu as bien fait ton travail. Non, vraiment, c'est bien fait.
https://morganetmerienne.wordpress.com
 
Kavanaugh
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  874
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  30/03/2020
    
                         
Kavanaugh  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Merci beaucoup pour vos retours ! J'avoue que je n'étais pas certaine d'en avoir avant la deadline du 15 donc c'est vraiment super.

Je suis super contente que tu sois passé par ici Absolute  Very Happy Je suis contente que la présentation des nombreux personnages ne soit pas trop laborieuse. C'est le fruit d'un gros travail de réécriture, car comme le dit Mavis, au départ c'était un peu le chaos dans tous ces personnage et on ne comprenait pas grand-chose. Les questions que tu te poses sont bien celles que je souhaite provoquer et cette remarque...

absolute a écrit:
Puis il y a ce château, mystérieux et semble t-il à nouveau habité de puis peu. On a comme une envie de prendre une frontale et d'aller y faire un tour, pour voir ce qu'il s'y passe.

... me fait très plaisir car le château et son(ses) occupant(s) est bien l'élément central de mon roman. D'ailleurs, à la fin du vrai premier chapitre, Jamie décide de s'y rendre, pas avec sa lampe torche, mais avec sa carte des environs.

Merci beaucoup pour ton passage, c'est toujours utile et ça me rassure sur la lisibilité de l'ensemble !

Mavis Garoute, comme tu as déjà lu mon roman, je ne pensais pas te voir par ici, ahah, mais c'est vrai que tu n'avais pas lu cette version-là et qu'il y a quand même eu quelques changements. Je suis donc ravie de lire tes commentaires ! D'autant qu'ils sont toujours pertinents malgré les 10 000 relectures (de moi-même ou de bêta-lecteur·rices), ce qui est assez fou quand on y pense.

Mes réponses:

C'est, en effet, un petit déchirement de ne pas pouvoir introduire Samuel, d'autant que les lecteur·rices s'imaginent très vite une romance avec Parfaite. Mais c'est le jeu... et puis, Rageot aura quand même le synopsis, s'ils vont jusque là ! Pour la mère, j'entends totalement ta remarque, mais je crois que c'est important pour moi que les lecteur·rice·s, à ce stade, puissent s'imaginer qu'elle est morte ou qu'elle est partie, sans que ce soit tranché. Merci pour tes commentaires et encouragements qui me motivent vraiment (on va pas se mentir, c'est un peu beaucoup grâce à toi que je participe).

Morgane T. Merienne, merci également pour ton passage par ici qui me rassure sur le fait que c'est possible, même en si peu de temps, de s'attacher à mes personnages ! Petite confession, Kennie est un de mes personnages préférés du roman, même s'il est complètement insupportable dans ce premier chapitre et la plupart du temps.

Là où je ne vous remercie pas, toutes et tous, c'est que vous n'avez pas trouvé de partie facilement supprimable et j'ai encore 2000 caractères en trop, à peu près ! Ils font toujours le travail à moitié ces commentateur·rices...

Je rigole, bien sûr.
 
Melon Jaune
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  78
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  J'ai bien réfléchi. Au fond, je crois qu'elle ne m'aime que pour ton argent.
   Date d'inscription  :  10/07/2012
    
                         
Melon Jaune  /  Pippin le Bref


Coucou ! Olala le pitch a l'air très cool, j'ai dû rater ça dans la section romans ^^

Je trouve l'ambiance et les promesses accrocheuses ! Peut-être serait-il possible de dynamiser et préciser un tout petit peu plus.

Mes idées :
>> On a l'indication "2066" en incipit, mais quasi aucun élément ne permet de se rendre compte qu'on est dans le futur (à la rigueur le laisser-passer de Jorge), c'est voulu ?

>> Le début "réveil" pourrait éventuellement sauter, pour rentrer dans le vif du sujet par un autre moyen (ex: Jamie descend les escaliers fatigué parce que...). Ça permettrait d'éviter le cliché de début de roman YA (que ton prologue devait contourner, mais bon, je comprends qu'il a sauté).

>>
Kavanagh a écrit:
Seul un des trois poêles fonctionnait et il en alluma un deuxième. Il sortit ensuite du pain et du fromage, mais s’arrêta après avoir découpé deux tranches de mie noire. Il était incapable d’avaler quoi que ce soit. Résigné, il s’assit à la table de la cuisine et attendit le retour de ses frères, faisant rouler la mie sèche entre ses doigts.
Première phrase bizarre, pourquoi un deuxième ? Et ça m'a stressé qu'il n'éteigne pas le feu ahah  What a Face

>> Très bonne introduction des différents frères ! Je me suis juste perdu quand Jamie a pensé à Kennie comme à un berger, car rien ne permettait de le savoir jusque là et je ne savais plus de qui on parlait. Peut-être voir si tu peux introduire une caractéristique subtile qui laisserait penser que Kennie travaille avec les animaux. Aussi, si tu n'envoie que ton premier chapitre en mode "fake", peut-être couper la mention de l’hôpital dont revient Kennie ou expliciter un petit peu plus.

>> Pour gagner quelques mots tu peux peut-être alléger les indications de dialogues, par exemple :
Kavanagh a écrit:
Il se sentit rougir alors que son père et ses frères le fixaient. Il ne lâcha pas Kennie du regard. Quel connard.
— Non.
— C’est tes petites bouclettes rousses qui l’ont séduite ? se moqua Kennie, un bref sourire se dessinant sur ses lèvres.
— Ferme-la ! s’exclama Jamie, furieux, oubliant pendant une seconde son inquiétude pour Ian.
À choisir, il aurait largement préféré que ce soit Kennie qui ait disparu. Au moins, il arrêterait de l’emmerder.
— Elle sait peut-être quelque chose, coupa leur père.
Depuis son retour, son visage n’avait pas cessé d’exprimer la (avec) lassitude.
Désolée si c'est un peu intrusif de raturer le texte comme ça, ce sont juste des suggestions et puis ça résonne avec un sujet qui avait été ouvert dans l'écritoire, à propos de la possibilité de supprimer certaines de ces indications car elles sont assez évidentes. Bien sûr fais comme tu le sens !!!

>>
Citation :
Il trouva quand même la force de se lever pour récupérer de la nourriture et leur prépara un repas avant que Donald, Jorge et son père ne repartent.
Ici l'expression "récupérer de la nourriture" sonne bizarre. Éventuellement tu pourrais redire que Donald, Jorge et le père repartent chercher Ian sur la lande.

En je garde le meilleur pour la fin : j'adore la vieille bicoque délabrée mal chauffée, la bande de frères torturés et la photo de la maman face cachée... très chouette ! Bonne chance !
 
Lucille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  148
   Âge  :  42
   Localisation  :  Au grand air
   Pensée du jour  :  Ciel, ma constance !
   Date d'inscription  :  02/08/2022
    
                         
Lucille  /  Barge de Radetzky


Hello Kavanagh, je mets mon petit grain de sel en rejoignant Melon jaune : je me suis directement demandée si on était dans un futur "revenu en arrière" suite à une catastrophe ou pas. Tu peux être plus clair sur le cadre temporel, introduire soit des éléments futuristes, soit une régression temporelle (j'ai cru sentir une ambiance médiévale, la famille nombreuse, le château... Si ce n'est pas ton intention, il faudrait le faire transparaitre). Si ce n'est ce point, ton chapitre m'a donné envie de continuer à te lire. Bravo, bonne continuation et bon envoi au concours :-)
 
Mavis Gary
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3490
   Âge  :  35
   Pensée du jour  :  LOVE
   Date d'inscription  :  24/03/2019
    
                         
Mavis Gary  /  Didon de la farce


Kavanette a écrit:
Là où je ne vous remercie pas, toutes et tous, c'est que vous n'avez pas trouvé de partie facilement supprimable et j'ai encore 2000 caractères en trop, à peu près ! Ils font toujours le travail à moitié ces commentateur·rices...
Ah mais il fallait le diiiiiiiiiiiiire Razz

Candidats potentiels:

Voilà, c'est juste pour te donner quelques idées et à toi de voir ce que tu acceptes ou pas de couper (façon, t'auras pas le choix, à un moment donné Evil or Very Mad).
Pour la mère, c'était juste une proposition comme ça. Mais oui, il y a le synopsis, de toute façon. J'imagine que tu l'as mis dedans Smile

Allez, have fuuuuuuuuun :bummies:


santa Vice-présidente du NéouFanClub rendeer
(Ne fait pas grand-chose à part son petit chef)
 
absolute
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  492
   Âge  :  42
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  28/07/2020
    
                         
absolute  /  Pour qui sonne Lestat


Kavanaugh a écrit:

Je suis super contente que tu sois passé par ici Absolute  Very Happy Je suis contente que la présentation des nombreux personnages ne soit pas trop laborieuse. C'est le fruit d'un gros travail de réécriture, car comme le dit Mavis, au départ c'était un peu le chaos dans tous ces personnage et on ne comprenait pas grand-chose. Les questions que tu te poses sont bien celles que je souhaite provoquer et cette remarque...
C'est sûr ça fait du monde et il faut être un minimum concentré sur sa lecture. Mais ton travail a porté ses fruits.
Tiens, je me rappelle que j'avais relevé une petite incohérence temporelle : Jamie se réveille a priori en fin d'après-midi. Il s'affaire un peu puis Wallace rentre, suivi une heure plus tard de Jorge. Et quand Kennie rentre il est 17h. Ca me paraît tôt, du coup Wink

Kava a écrit:
... me fait très plaisir car le château et son(ses) occupant(s) est bien l'élément central de mon roman. D'ailleurs, à la fin du vrai premier chapitre, Jamie décide de s'y rendre, pas avec sa lampe torche, mais avec sa carte des environs.
Oui, on se doute que le château va avoir son importance, et je me demande bien quel est le lien entre ce château (ou ses habitants) et la disparition de Ian.

Kava a écrit:
Là où je ne vous remercie pas, toutes et tous, c'est que vous n'avez pas trouvé de partie facilement supprimable et j'ai encore 2000 caractères en trop, à peu près ! Ils font toujours le travail à moitié ces commentateur·rices...
2000 ? Franchement, ils sont un peu pénibles à imposer ce genre de contrainte... Rolling Eyes

Tu vas sans doute devoir élaguer tes passages descriptifs. La mère des vices en a cité un paquet alors désolé s'il y a des redites.

Citation :
Il détourna le regard du lit vide et se redressa, faisant grincer le parquet. Un frisson le sortit de sa torpeur. À l’étage, l’isolation n’était pas bonne et la chaleur des poêles s’évaporait en atteignant les chambres. Il passa un pull épais par-dessus son pyjama et des chaussettes chaudes, puis descendit à la cuisine.
Seul un des trois poêles fonctionnait et il en alluma un deuxième. Il sortit ensuite du pain et du fromage, mais s’arrêta après avoir découpé deux tranches de mie noire. Il était incapable d’avaler quoi que ce soit. Résigné, il s’assit à la table de la cuisine et attendit le retour de ses frères, faisant rouler la mie sèche entre ses doigts.

Citation :
Kennie se leva de table ; il et quitta la cuisine et ils l’entendirent monter et s’enfermer dans la salle de bain.

Citation :
Il éteignit un des deux poêles suspendus qui chauffaient toujours, plongeant la cuisine dans une semi-pénombre

Il y a aussi des incises qui peuvent être supprimées ou allégées je pense. Comme ici :
Citation :

— Non. Ils pensent qu’il s’est égaré ou qu’il a fugué, ajouta leur père, toujours debout.

Citation :
Jamie mit quelques secondes avant de comprendre qu’il s’adressait à lui.
— … Qui ? dit-il, espérant avoir mal compris.

Citation :
— Je vais y aller avec Donald et papa, intervint-il. On va faire un tour à Lennoxtown et frapper aux portes, peut-être que quelqu’un sait quelque chose.

C'est pas exhaustif. Courage pour ces dernières retouches I love you
https://www.flickr.com/photos/jonathan_martz/
 
Kavanaugh
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  874
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  30/03/2020
    
                         
Kavanaugh  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Salut Melon Jaune ! Je pense que tu n'as rien raté, ça fait bien longtemps que je n'ai rien publié sur JE.

Melon Jaune a écrit:
On a l'indication "2066" en incipit, mais quasi aucun élément ne permet de se rendre compte qu'on est dans le futur (à la rigueur le laisser-passer de Jorge), c'est voulu ?
Oui, c'est une légère dystopie et, surtout, des catastrophes successives (3ème Guerre mondiale et Grande Famine) ont empêché un essor des technologiques. Le risque c'est que les lecteur·rices passent à côté du fait qu'on est dans le futur, mais je me dis qu'il reste le synopsis pour préciser...

Melon Jaune a écrit:
Le début "réveil" pourrait éventuellement sauter, pour rentrer dans le vif du sujet par un autre moyen (ex: Jamie descend les escaliers fatigué parce que...). Ça permettrait d'éviter le cliché de début de roman YA (que ton prologue devait contourner, mais bon, je comprends qu'il a sauté).
Oui, c'est une bonne idée, je vais y réfléchir).

Melon Jaune a écrit:
Très bonne introduction des différents frères ! Je me suis juste perdu quand Jamie a pensé à Kennie comme à un berger, car rien ne permettait de le savoir jusque là et je ne savais plus de qui on parlait. Peut-être voir si tu peux introduire une caractéristique subtile qui laisserait penser que Kennie travaille avec les animaux. Aussi, si tu n'envoie que ton premier chapitre en mode "fake", peut-être couper la mention de l’hôpital dont revient Kennie ou expliciter un petit peu plus.
Très bonne remarque ! En fait, le prologue présente Kennie qui arrive à l'hôpital et pète un câble en cherchant son frère. Mais, effectivement, sans ce prologue, la phrase perd de son sens, je vais la supprimer. Et sinon, Kennie n'est pas berger, c'est juste une pique de la part de Jamie car ils ont une ferme familiale et que Kennie a beaucoup côtoyé les animaux.

Et c'est une bonne idée de couper dans les incises, j'ai déjà commencé à le faire ! Merci pour tes commentaires et tes encouragements !  

Hello Lucille ! Ravie de ton passage part ici. On est effectivement dans une sorte de futur revenu en arrière, et où le travail de la terre est primordial, suite à une Grande Famine et une 3ème Guerre mondiale. Je sais qu'on risque de passer à côté car il y a très peu d'éléments clairs (et encore moins depuis que j'ai du supprimer le prologue), mais étant donné le nombre de caractère, c'est vraiment compliqué de rajouter des infos et que ce soit subtil en même temps.
Merci pour tes encouragements !

Merci pour tes nouvelles propositions Mavisou (je me sens un peu comme une tortionnaire qui t'oblige à commenter mon texte, encore et encore), je repère à peu près les mêmes passages que toi à élaguer, donc ça me conforte dans mes choix, c'est parfait. j'ai juste un peu plus de mal pour la fin du chapitre et le rêve, auquel j'aimerais ne pas toucher. Je vais garder pour la fin et voir si ça passe avec les autres modifications ! Allez, dernière ligne droite !

Et pour finir, Absolute. Merci pour l'incohérence, je vais recalculer, mais bizarre que j'ai laissé passer ça. Je crois que vous êtes tous d'accord pour les incises en tout cas ! Certaines parties que tu me proposes sont plus difficiles à supprimer pour moi, mais j'y viendrai si je n'ai pas le choix.

Encore merci pour votre aide ! 1ère partie d'un premier chapitre pour le concours Rageot-Babelio 3029968519
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1019
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Effleure du mal


J'ai plutôt bien aimé moi aussi, mais j'ai un petit souci pour ma part. On est dans un futur relativement proche (mais pas si proche que ça) mais on a un peu de mal je trouve à s'y projeter. Tu as un niveau de description qui est suffisant pour une histoire contemporaine (parce que, par définition, on connaît déjà le cadre vu qu'on vit dedans) mais qui me parait un peu léger pour un environnement futuriste (qu'on ne connaît pas, qu'on doit donc imaginer, et qu'on doit imaginer par nous-mêmes vu que tu nous le décris très peu).

Juste un exemple. Une des premières phrases. "Wallace rentra le premier, de retour du garage où il travaillait, dans le centre de Lennoxtown." Un garage, quelqu'un qui travaille dans un garage en 2022, je vois très bien ce que c'est, pas besoin d'en dire plus. Un garage en 1966, à la limite, je vois, pas forcément très précisément, mais suffisamment pour me faire une idée.

Mais un garage en 2066, dans *ta* version de 2066, ça ressemble à quoi ? Le gars est couvert de cambouis et a mal au dos d'avoir travaillé toute la journée sous un véhicule thermique ? Il a passé la journée devant un écran d'ordinateur à examiner des diagnostics automatisés réalisés par l'ordinateur de bord du véhicule électronique ? On se déplace en voiture ? En voiture volante ? En mobylette ? En transports en commun, ce qui change encore la nature du travail à effectuer ? C'est une des premières phrases de l'histoire, c'est la seule chose qu'on sait de ce Wallace, et c'est une phrase très abstraite, ça n'aide donc pas vraiment à s'immerger dans l'histoire ni à se construire des images mentales je trouve.

Malgré tout, on sent quand même une vraie atmosphère pesante dans cet extrait, un côté gothique aussi, cette ambiance-là passe bien.
https://fabiendelorme.fr
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5584
   Âge  :  124
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Hey Kava, ça fait plaisir de te revoir !

Toujours aussi chouette, ton histoire, je te mets des suggestions de passage qu'à mon sens, tu peux raccourcir, si tu veux. ^^ (et bonne chance pour ce concours !)

Spoiler:
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Kavanaugh
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  874
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  30/03/2020
    
                         
Kavanaugh  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Hello Fabiend, merci pour tes commentaires  Smile Je vois très bien ce que tu veux dire concernant le manque d'informations par rapport à un monde futuriste proche. Dans mon "vrai" chapitre, les informations sont glissées au fur et à mesure, par petites touches et le problème de cette société de 2066 c'est qu'elle n'est pas si différente du monde actuel en termes de technologie car des catastrophes successives (3ème Guerre mondiale et Grande Famine) ont ralenti le progrès et imposé une sorte de "retour à la terre".
Le garage de Wallace est quasiment identique à un garage tel qu'on pourrait le connaître aujourd'hui, excepté peut-être qu'on retape davantage les véhicules anciens et que le "neuf" est devenu très rare. J'aimerais bien disséminer quelques éléments en plus, mais ça me semble compliqué de le faire subtilement, en une ou deux lignes car je dois encore supprimer des caractères pour arriver à 10000.
Je vais y réfléchir et essayer de trouver une solution.
En tout cas, je suis contente que tu relèves le côté gothique !

Mokkimy, ça me fait plaisir aussi de te revoir :love:
J'ai adopté presque toutes tes suggestions de suppressions. Plus que 500 caractères en trop. J'ai l'impression d'être une faucheuse de blés d'un champ du village de St Radegund en Autriche.
 
Melon Jaune
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  78
   Âge  :  29
   Pensée du jour  :  J'ai bien réfléchi. Au fond, je crois qu'elle ne m'aime que pour ton argent.
   Date d'inscription  :  10/07/2012
    
                         
Melon Jaune  /  Pippin le Bref


Kavanaugh a écrit:
Plus que 500 caractères en trop. J'ai l'impression d'être une faucheuse de blés d'un champ du village de St Radegund en Autriche.
:mrgreen: :mrgreen:
J'espère que tu t'en es sorti !
 
Kavanaugh
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  874
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  30/03/2020
    
                         
Kavanaugh  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Melon Jaune a écrit:
:mrgreen: :mrgreen:
J'espère que tu t'en es sorti !
On verra le 15 novembre, mais dans tous les cas, ça me fait remettre un pied dans mon roman abandonné Smile
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 1ère partie d'un premier chapitre pour le concours Rageot-Babelio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-