PortailAccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 Changement d'avis de 180 degrés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Caliria
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  167
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  08/03/2022
    
                         
Caliria  /  Tycho l'homoncule


Bactérie a écrit:
Par contre il y avait un auteur de premier roman à qui on avait promis qu'on le publierait (on lui avait signé un contrat etc.) à qui on a dit que finalement on ne le publierait pas : ils ne voulaient pas publier 2 premiers romans à la rentrée littéraire, et ils ont décidé qu'ils publieraient le mien à la place.
Et donc ce pauvre auteur on lui a dit qu'en fait son manuscrit n'était pas si bien que ça etc. (pour justifier qu'on ne le publie pas). Il ne lui restait que ses yeux pour pleurer.

Il était signé et finalement ça ne s'est pas fait ?? scratch

Il aurait suffit de décaler la sortie sur le calendrier...
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  555
   Âge  :  122
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  27/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


Caliria a écrit:

Il était signé et finalement ça ne s'est pas fait ?? scratch
Il aurait suffit de décaler la sortie sur le calendrier...
En fait, cette ME publiait UN premier roman à la rentrée de septembre, et ils ont décidé que ce serait moi et pas l'autre auteur. D'après ce qu'on m'a dit à l'époque, les deux livres se ressemblaient un peu trop, et ils ont préféré le mien.
Je ne pense pas que l'autre auteur avait son contrat signé, ceci dit. Mais on lui avait promis qu'on le publierait... Et quand bien même il aurait eu son contrat signé, l'éditeur n'était pas obligé de le publier. Dans un contrat d'édition, c'est l'auteur qui est obligé de donner ses droits, l'éditeur peut tout à fait changer d'avis et décider de ne pas publier un roman pour lequel il a signé un contrat. Seul "hic" pour lui : l'auteur conserve son à-valoir (s'il en a eu un). Mais s'il trouve un nouvel éditeur, le nouvel éditeur devra rembourser ledit à-valoir au précédent éditeur...
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Caliria
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  167
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  08/03/2022
    
                         
Caliria  /  Tycho l'homoncule


Bactérie a écrit:
Caliria a écrit:

Il était signé et finalement ça ne s'est pas fait ?? scratch
Il aurait suffit de décaler la sortie sur le calendrier...
Et quand bien même il aurait eu son contrat signé, l'éditeur n'était pas obligé de le publier. Dans un contrat d'édition, c'est l'auteur qui est obligé de donner ses droits, l'éditeur peut tout à fait changer d'avis et décider de ne pas publier un roman pour lequel il a signé un contrat. Seul "hic" pour lui : l'auteur conserve son à-valoir (s'il en a eu un). Mais s'il trouve un nouvel éditeur, le nouvel éditeur devra rembourser ledit à-valoir au précédent éditeur...
Je vais relire mon contrat mais il me semble bien qu'il est écrit notamment au niveau des délais, que l'éditeur a 6 mois à partir de la date de remise de mon manuscrit définitif pour me sortir les épreuves d'imprimerie, à défaut de quoi je peux le mettre en demeure de le faire sous 1 mois sinon le contrat sera résilié.

Un contrat est signé entre 2 parties, chacune a ses obligations et devoirs !
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  555
   Âge  :  122
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  27/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


Citation :
Je vais relire mon contrat mais il me semble bien qu'il est écrit notamment au niveau des délais, que l'éditeur a 6 mois à partir de la date de remise de mon manuscrit définitif pour me sortir les épreuves d'imprimerie, à défaut de quoi je peux le mettre en demeure de le faire sous 1 mois sinon le contrat sera résilié.
Un contrat est signé entre 2 parties, chacune a ses obligations et devoirs !

Pas besoin de relire ton contrat, CALIRIA, il n'y a aucune contradiction entre ce que tu dis et ce que je dis ! S'il ne te publie pas, tu peux tout à fait mettre ton éditeur "en demeure" de te publier sous un mois.
S'il ne le fait pas, qu'est-ce qui se passe ? Ton contrat est résilié. Autrement dit, ton éditeur ne te publie pas !  Cool

Toi tu es auteur, une fois que tu as signé ton contrat, tu es forcé de laisser l'éditeur te publier, même si tu changes d'avis.  pale
Mais l'éditeur, lui, peut changer d'avis sans aucun problème. La sanction pour lui, c'est... qu'il ne te publie pas.  Very Happy Si c'est précisément ce qu'il a décidé de faire, tout va bien pour lui. Mais pas pour l'auteur, qui, lui, n'a plus d'éditeur.  Changement d'avis de 180 degrés - Page 3 11697703No

Eh oui, certains sont un peu plus égaux que les autres dans cette relation ! :mrgreen: L'éditeur a des devoirs et des obligations s'il te publie. Mais il n'a aucune obligation de te publier, même s'il a signé un contrat. Comme je disais, le seul pb pour lui s'il t'a donné un à-valoir, c'est que tu peux le garder... mais l'éditeur se fera rembourser si tu en trouves un autre.

Voilà voilà. Pop corn
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Caliria
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  167
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  08/03/2022
    
                         
Caliria  /  Tycho l'homoncule


En effet... Merci pour cet éclairage !
 
HilnaMacPhom
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  274
   Âge  :  36
   Localisation  :  Brest
   Pensée du jour  :  Tout vient à point à qui sait attendre, ou pas
   Date d'inscription  :  03/07/2021
    
                         
HilnaMacPhom  /  Autostoppeur galactique


C'est d'ailleurs ce genre de pratiques qui amènent certains éditeurs à signer rapidement certains auteurs, pour éviter qu'ils aillent à la concurrence, même s'ils ne sont pas encore tout à fait décidés.
ça leur permet de jouer la montre et de garder le max de cartes en main pour peser leurs risques financiers avant une publication.
Éthiquement, c'est évidemment discutable. Mais dans une logique purement économique d'éditeur, ça s'entend.
(Je parle ici de publi avec pas mal de tirages et donc des enjeux financiers qui peuvent justifier qu'un éditeur prenne le risque de perdre l'à-valoir).
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Changement d'avis de 180 degrés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-