PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Partagez
 

 Muse littéraire ou l'utilisation du physique d'une personne réelle pour notre roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Mysterio
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  30/07/2022
    
                         
Mysterio  /  Début de partie


Bonjour à tous. Voilà une question que je me pose et qui pourrait peut-être en intéresser plus d'un. En effet, rédiger un roman, une nouvelle ou même de la poésie est et reste de l'écriture et nous disons que l'écriture est un travail qui possède tout autant la liberté d'expression qu'un autre. Oui, mais jusqu'à quel point ? Je suis également un grand fan du monde de l'audiovisuel, en particulier des séries comme beaucoup d'entre vous. Voilà donc ma question : pour écrire un roman et dans ce contexte, nos personnages, nous nous inspirons des visages de personnes qui peuvent avoir marqué notre vie d'une certaine façon ou, parfois, nous sommes juste inspirés par le visage d'un inconnu que nous rencontrons par hasard dans la rue. Par exemple, JK Rowling a trouvé le nom du professeur McGonagall sur une pierre tombale et a décidé de le reprendre. Dans mon cas, je suis très fan d'une actrice Australienne/Américaine et son visage est si inspirant qu'il colle parfaitement avec celui d'un des personnages principaux du roman sur lequel je travaille. Cependant, nous ne sommes pas dans le contexte de la fanfiction ici, et je me demande si j'ai vraiment le droit d'emprunter en quelques mots "son physique qui n'appartient qu'à elle" pour l'intégrer à mon histoire et au personnage ? Il n'est peut-être pas question de donner des détails de sa vie privée ou quoi que ce soit d'autres, mais cela reste quand même son physique personnalité publique ou non. Faut-il que j'aie son autorisation si le roman venait à intéresser un éditeur dans un futur proche ? Dans le cas où elle refuserait, je me verrai ainsi contraint de changer quelques points physiques du personnage (remplacer les yeux verts par des yeux bleus, les cheveux blonds par des cheveux bruns...) ? Merci pour toute réponse constructive et j'espère que vous serez tout autant intéressés par le sujet que je le suis aujourd'hui.
 
Leasaurus Rex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2296
   Âge  :  123
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
Leasaurus Rex  /  Terrible terreur


À moins de citer le nom de cette actrice, ton lectorat se fera de toute façon sa propre idée du physique de ton personnage en fonction de la description que tu en feras. Même si tu décris point par point les caractéristiques physiques, la part laissée à l’imagination fait que ton lectorat ne visualisera pas forcément la même personne que toi. 

Dans ce cas, il n’y a aucun problème à t’en inspirer pour écrire ton roman. 

C’est différent si tu écris un roman sur l’actrice ou avec l’actrice en personnage principal en s’inspirant de ce que tu sais de sa vie privée et de sa carrière : là, en fonction de ce que tu écris ça peut être considéré comme de la diffamation. Cela dit, à moins de la nommer (et encore), ça semble très peu probable qu’elle ou ses équipes ou ses fans tombent sur ton roman. C’est le système du pas vu pas pris.


Muse littéraire ou l'utilisation du physique d'une personne réelle pour notre roman Captur77
Noxer a écrit:
Gare au modéraptor.
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  528
   Âge  :  30
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Gloire de son pair


Comme dit le modéraptor, il n'y a absolument aucune chance qu'un quelconque lien soit fait entre cette actrice et ton personnage, à moins peut-être de la camper avec une virtuosité à couper le souffle.
Ce serait plus voyant si cette personne avait un trait de caractère physique vraiment unique et très célèbre, par exemple.
Quand bien même ; on s'en moque. Tu peux faire tout ce que tu veux, tant que tu ne diffuses effectivement pas de détails de sa vie privée ou que tu ne te rends pas coupable de diffamation.
Ton héroïne peut ressembler comme deux gouttes d'eau à Margot Robbie, tant que tu ne lui craches pas dessus et que tu ne vends pas ce perso comme étant Margot Robbie, ça n'a aucune espèce d'importance.

Pour rebondir de manière plus large sur le sujet ; je ne vois aucun mal à s'inspirer de personnes réelles pour nos travaux, même si elles font partie de nos proches, ect. À voir la limite qu'on s'impose (en plus de celle, naturellement, éthique et morale) ; beaucoup de mes personnages tertiaires sont inspirés de gens que je n'aime pas, par exemple, pas pour le plaisir de me venger mais pour raconter des choses qui se sont déroulées et qui servent à mon histoire. Cela étant, c'est une vérité que personne ne saura reconnaître à par moi et peut-être la personne incriminée si elle tombait dessus (le pourcentage de chance étant faible), dont je ne reprends d'ailleurs ni le nom ou le physique... Bref, tout le monde s'en moque.

J'aime aussi m'inspirer de gens réels sur une note plus positive ; mais ce n'est pas eux que je mets dans mon histoire, plutôt une version d'eux qui existe ou pourrait exister, ce qu'ils m'inspirent pour modeler ensuite un personnage. C'est un genre de muse, parfois, oui. Mais je ne leur prends rien personnellement, je ne mes approprie pas.
J'ai récemment écrit une novella en passe d'être publiée, dont l'héroïne est bel et bien inspirée d'une personne que je connais - et qui est parfaitement au courant. Tout en sachant pertinemment que c'est une inspiration, et pas cette personne-là qui est présente à 100% dans les pages. Aucun problème avec ça.

Le problème se poserait avec un témoignage, un récit de vie, bref, quelqu'un que tu racontes ou dont tu raconterais l'histoire à 100%. Là, il convient d'avoir son consentement et son autorisation, naturellement.
 
LuigiR
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  650
   Âge  :  55
   Date d'inscription  :  30/10/2018
    
                         
LuigiR  /  Hé ! Makarénine


Bonjour,

Tout dépend de comment tu procedes.
Si tu décris ton personnage féminin comme l'actrice sans citer son nom, il ne devrait pas y avoir de problème. Je ne pense pas non plus que le lecteur non averti reconnaisse l'actrice. A moins que tu sois un très bon écrivain.
Si tu dis : elle ressemblait à Julia Roberts dans Pretty Woman, ça aussi, pas de problème.
Si tu vas plus loin, attention.
Il était arrivé des soucis à Grégoire Delacourt.
Voir lien :
https://www.elle.fr/People/La-vie-des-people/News/Scarlett-Johansson-fait-condamner-un-ecrivain-francais-2722956
Voilà.
Bon courage !
En ligne
 
Caliria
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  119
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  08/03/2022
    
                         
Caliria  /  Barge de Radetzky


Personnellement, quand j'imagine un personnage, de fait j'ai un visage qui me vient, mais généralement il ne vient pas de nulle part (je ne pense pas que le cerveau puisse créer de toute pièce un visage, indépendamment des visages que l'on a déjà vus...). On peut se lancer dans la description d'un personnage un peu "au hasard" en partant de certaines caractéristiques physiques de notre choix, mais j'ai toujours inconsciemment eu un visage "connu" qui finissait par apparaître.

Ainsi, j'ai déjà échangé avec mes proches sur mon manuscrit en disant que pour quasi chacun de mes personnages, je verrais bien un acteur pour jouer ce rôle, et quand je leur disais qui, soit ils acquiesçaient, soit ils étaient plus surpris, signe que si moi je l'ai vu ainsi, ma description n'était pas nécessairement assez précise pour faire immédiatement penser à cette personne.

Il faut y aller fort je pense pour qu'on reconnaisse immédiatement quelqu'un, sans doute possible, et que cela puisse être considéré comme un préjudice.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Muse littéraire ou l'utilisation du physique d'une personne réelle pour notre roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-