PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Réassort du coffret Pokémon 151 ...
Voir le deal

Partagez
 

 Synopsis de "L'eau"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Phyrik
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  668
   Âge  :  65
   Localisation  :  Là, à 7 km de l'océan.
   Pensée du jour  :  Du calme!Tout va bien! Lâche la poignée.
   Date d'inscription  :  25/03/2022
    
                         
Phyrik  /  Hé ! Makarénine


Bonjour,
Après bien des tentatives je pense être arrivé à faire un synopsis du  tome 1 des "Chroniques des terres desséchées" : L'eau. ( ça ne s'invente pas, aha!)
Je suis avide d'avoir vos retours. C'est mon premier alors lâchez-vous si vous souhaitez que je progresse!:
Synopsis" l'eau":
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  795
   Âge  :  29
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Blanchisseur de campagnes


Hello !

Quelques idées :

(tu prends, tu jettes...)

La terre se dessèche inexorablement depuis des siècles. Les mers et océans se sont asséchés.  De petits groupes des survivants humains essaiment sporadiquement le globe.

--> Préfère une tournure plus dynamique : "Alors que la Terre se déssèche, que les mers et océans disparaissent...
--> évite les adverbes en -ment, surtout si c'est pour en mettre 2 en 3 phrases
--> Pense à la majuscule pour "Terre"
--> Attention aux répétitions : assécher/déssécher.
--> Je trouve la tournure "essaimer sporadiquement" trop abstraite pour un résumé. A toi de voir.

Si certains ont dû régresser dans l’échelle de l’évolution, les plus adaptés naturellement sont restés les descendants des habitants des déserts. Tous cependant n’ont qu’une quête: l’eau.

--> Je te suggère "Si certains ont dû régresser dans l’échelle de l’évolution, ceux qui se sont le mieux adaptés ont les descendants des peuples des déserts. Tous cependant n’ont qu’une quête: l’eau"
--> Et encore, je suis pas fan de la phrase en générale, mais ce serait compliqué de t'aiguiller sans connaître davantage le roman. Là, comme ça, je verrais plus un truc style "Habitants des déserts ou peuples des jungles, forêts et anciennes grandes civilisations, tous n'ont qu'une seule quête : l'eau".

Dans l’ancien Sahara circule une légende décrivant les terres du nord comme un paradis de l’ancien monde où l’eau potable coule en abondance au milieu d’une nature luxuriante. Le chemin en est cependant jonché d’embuches et de dangers.

--> "Les chemins qui y mènent", plutôt.

C’est ce que vont apprendre à leurs dépens deux amis forcés d’abandonner les leurs.

--> Donner directement les noms ?

En route, ils recueillent une jeune fille dont le village a été rasé et les habitants massacrés.

--> Attention à la syntaxe. Ici, le "les habitants massacrés" se rapporte à la jeune fille, et non au village. ça, pour un éditeur, c'est red flag tout de suite. Ils savent que s'il y a ce genre de fautes dans le résumé, il y aura exactement les même dans le roman.

Puis, toujours remontant vers le nord, le trio fait la rencontre d’un personnage étrange, détenteur de savoirs ancien, gardien habitant une vieille et immense éolienne toujours en état de marche. Le trio, d’abord méfiant, va accepter que celui-ci se joigne à eux pour la suite du voyage.

--> Perso, je donnerais juste le nom du personnage principal (ou des deux principaux), j'indiquerai qu'il fait des rencontres, mais sans entrer dans les détails.

Ensemble ils vont marcher jusqu'à buter sur un haut mur, vestige de frontières anciennes. Ils savent que de l’autre côté vit une tribu hostile, anthropophage, gardienne des lieux. Ce qu’ils ignorent, c’est que cette tribu est confrontée au même problème qu’eux. Le peu d’eau qu’elle arrivait à récolter au fond d’une grotte commence à se tarir. Un duo d’amis n’ayant jamais quitté le village part à la recherche d’une nouvelle source. Ensemble, ils vont découvrir un monde nouveau, aidés de leur croyance et de leur amitié, sur un chemin qui les conduira jusqu’au mur.

--> Je trouve le ton un poil descriptif, et je me demande si certains détails sont nécessaires. Le fait qu'ils butent sur un mur, par exemple. Le verbe n'est pas très joli. Pourquoi de pas rester sur "ils découvrent les ruines d'une ancienne cité parmi lesquelles se cachent un peuple..."

De l’autre côté de celui-ci, alors qu’ils attendent l’un des leurs égaré lors d’une partie de chasse, l’habitant de l’éolienne, fou d’amour, tuera le protecteur de la jeune fille. Poursuivant celle-ci, il sera abattu à son tour, pris comme gibier par l’un des explorateurs.
Portant son ami atteint d’une maladie mortelle l’explorateur de la tribu prend la route du retour, après avoir abandonné le fruit maudit de sa chasse. La jeune fille se retrouve seule.


--> Je donnerais les noms, pour que ce soit moins abstrait.

Bonus : je placerais le contexte temporel. En l'an 3000 / Plusieurs siècles après que la Chine ait causé la fin du monde etc.

Voilà, si jamais ça peut t'aider ^^

Bel après-midi !

 
Phyrik
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  668
   Âge  :  65
   Localisation  :  Là, à 7 km de l'océan.
   Pensée du jour  :  Du calme!Tout va bien! Lâche la poignée.
   Date d'inscription  :  25/03/2022
    
                         
Phyrik  /  Hé ! Makarénine


Bonjour Leah-B

Tout d'abord un grand Merci pour avoir pris du temps pour commenter ma vilaine écriture.  Lama Danse

Première question concernant les noms des personnages. Il me semblait avoir compris qu'il fallait les éviter (?) et d'autre part il n'y a pas de personnage principal ou plutôt il y en a trop (ça s'améliore dans le deuxième tome.)?

En fait, deux histoires sont suivit en parallèles. D'une part le trio qui va devenir un quatuor, d'autres part les deux de la tribus. ( Je passe sur les personnages secondaires) A chaque changement de chapitre on bascule soit vers l'un soit vers l'autre.

Cette structure est importante pour moi car cela pose les différences entre chaque groupe dans sa façon d'aborder les difficultés, d'autant que les actions se déroulent pratiquement simultanément. ( d'où leur contact à la fin.)

C'est aussi une errance sous un climat très chaud de jour comme de nuit, ce qui implique un rythme des actions est assez lent.

D'où une partie de mes difficultés pour le synopsis.

Pour ce qui est du reste je vois que je me suis mal exprimé concernant le mur qui, en fait, fait office de frontière à l'image de celle du Mexique/états-Unis. C'est une ruine mais de plusieurs centaines de kilomètres.

Pour la syntaxe, oui je me suis tiré une balle dans le pied. Vous pouvez me pendre par les pieds.

Pour les adverbes c'est dommage car ils sont bien pratiques  Crying or Very sad

Je vais essayer d'arranger tout ça, mais Dieu que cet exercice est difficile!

Merci encore pour ta participation!
 
Phyrik
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  668
   Âge  :  65
   Localisation  :  Là, à 7 km de l'océan.
   Pensée du jour  :  Du calme!Tout va bien! Lâche la poignée.
   Date d'inscription  :  25/03/2022
    
                         
Phyrik  /  Hé ! Makarénine


Bon, voici une nouvelle version.

J'essaie de tout faire tenir sur une seule page comme cela est recommandé, du moins de ce que j'ai compris, mais il est vrai que ça simplifie au maximum. J'ai peur que cela ne traduise pas l'ambiance que l'on peut y trouver.

Synopsis 2:

Qu'en pensez- vous?
 
Cygfa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  175
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  03/09/2014
    
                         
Cygfa  /  Tycho l'homoncule


Bonsoir, je me permets de donner mon avis sans avoir lu en détail les précédents posts.

Mon premier sentiment, dans ce synopsis, c'est la surabondance de prénoms. Je pense qu'il faut réussir à trouver un juste milieu... A te lire, on a l'impression que les personnages plus importants dans l'histoire sont Jaimie, Lenny et Turid ? En l'état, on pourrait très bien comprendre qui est qui en enlevant les noms de Kroz, Muria et Ergon. Après, c'est ton histoire et c'est certainement bien plus complexe. En tout cas, j'avoue m'être un peu perdue à la lecture.

Je pense, deuxièmement, qu'il y a trop d'adjectifs, trop de détails.

Exemple :

"Deux amis, forcés d’abandonner les leurs, se décident à en prendre le chemin. Loin de chez eux, ils recueillent Jaimie, une jeune fille orpheline dont la famille et le village a été anéanti. Toujours remontant vers le nord Le trio fait ensuite la rencontre de Lenny, gardien d’une vieille et immense éolienne toujours en état de marche. Le trio, D’abord méfiants, ils acceptent que celui-ci se joigne à eux."

Tu dis craindre de ne pas retranscrire l'ambiance de ton roman, mais je pense qu'un synopsis est nécessairement un peu clinique. Je chercherais à rendre la narration plus efficace, plus resserrée. Mieux vaut que le lecteur ait une vision claire des enjeux quitte à sacrifier certains détails de l'intrigue. Est-ce par exemple vraiment nécessaire de préciser que Muria rencontre "un curieux personnage" ? Comme tu n'en dis pas plus après, ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe.

Voilà mes impressions. Après, je suis loin d'être une experte en synopsis et cet avis n'engage que moi ! J'espère avoir pu t'aider, bon courage pour la suite Wink
 
Phyrik
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  668
   Âge  :  65
   Localisation  :  Là, à 7 km de l'océan.
   Pensée du jour  :  Du calme!Tout va bien! Lâche la poignée.
   Date d'inscription  :  25/03/2022
    
                         
Phyrik  /  Hé ! Makarénine


Bonsoir Cygfa

Merci pour avoir pris le temps de commenter et pour la pertinence de tes remarques.Very Happy
Je vais remettre les mains dans le cambouis.



 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  795
   Âge  :  29
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Blanchisseur de campagnes


Hello,

Avec plaisir ! Smile

Deuxième mouture, tu as pas mal de redondances. Ce qui me questionne, puisque s'il y en a dans syno, j'imagine que le texte doit en contenir aussi. Tu t'es fait relire ? Les ME sont si exigeantes...

Alors que La Terre souffre de températures très élevées depuis des siècles,

J'ai un doute soudain sur la construction "souffrir de températures". Là comme ça, ça ne me paraît pas 100% correct. En tout cas, sur une première phrase, je trouve ça pas foufou. Et une formule style : "Horizon 2700, la Planète Bleue a disparu, les mers et océans se sont asséchés, l'eau est devenue la quête des peuples survivants. "

que mers et océans se sont asséchés, des bribes d’humanité parviennent à survivre avec difficulté. Faune et flore se sont raréfiés, et tout ce qui vit n’a qu’une seule quête: l’eau.

ça, par contre, sûr, ça ne se dit pas.

Dans ce qui s’appelait le Sahara circule une légende décrivant les terres du nord comme un paradis : l’eau potable y coulerait en abondance au milieu d’une nature luxuriante.

Est-ce essentiel ? Pour moi, non. Ce qui importe, c'est la légende. Je raccourcirais également la fin de la phrase :  "... les Terres du Nord comme un paradis où l'eau potable coulerait en abondance" (pas besoin de parler de la nature, on devine que si l'eau est abondante, la végétation aussi).

Deux amis, Kroz et Muria, forcés d’abandonner les leurs, se décident à en prendre le chemin. Loin de chez eux, ils recueillent Jaimie, une jeune fille dont la famille et le village ont été anéantis. Toujours remontant vers le nord, le trio fait la rencontre de Lenny, gardien d’une vieille et immense éolienne toujours en état de marche. Le trio, d’abord méfiant, accepte que celui-ci se joigne à eux.

Pas fan, c'est très descriptif. Dans tous les romans (sauf chez Houellebecq, peut-être), des personnages se rencontrent et tissent des liens. Le préciser tel quel, sans apporter de nuance ou de singularité n'apporte rien à votre synopsis. Pour les noms propres, dites en un ou deux, pas plus, avec l'idée que tout le monde sera capable de retenir un nom, mais que si vous en donnez cinq, on n'en retiendra aucun.

Après un voyage éreintant, ils voient leur route barrée par un mur immense courant le long de l’ancienne frontière entre le nord et le sud. Ils décident de continuer bien que Lenny les aient prévenu qu’un groupe hostile vit quelque part de l’autre côté.

Je pense que vous pouvez faire beaucoup plus court, plus direct. Là, vous avez plein de petits détails pas nécessairement utiles, et toujours un ton très descriptif. Alors, oui, un synopsis ne se compose pas en alexandrin, mais il faut pouvoir y mettre un peu du parfum de votre texte. "Au terme d'une longue marche, ils atteignent un mur immense, ancienne frontière entre les pays du Nord et du Sud. De l'autre côté vivent des peuples hostiles, mais Kroz et ses compagnons refusent de faire marche arrière"

Ce qu’ils ignorent, c’est que cette tribu est elle aussi en recherche d’une nouvelle source.

Dans un synopsis, il est d'usage d'écrire du point de vue omniscient, même pour un roman à la première personne. L'idée est d'être le plus clair et le plus direct possible. Ici, "Mais les peuples autochtone sont également à la recherche d'une nouvelle source..." suffit. Le "ce qu'ils ignorent" alourdit.

Deux de ses membres, Turid et Ergon, qui n’ont jamais quitté le village, sont envoyés en exploration. Aidés par leur croyances et de leur amitié, ils traversent un monde inconnu qui les conduit jusqu’au mur.

Les constructions manquent un poil de fluidité/ de clarté. Bon, sur ce coup, je ne peux pas vraiment t'aider car sans avoir lu le livre, c'est toujours un peu délicat.

Séparé des autres pour trouver du gibier avant de passer la frontière, Muria fait la rencontre d’un curieux personnage.

Si le focus n'est pas sur Muria, place le nom en début de phrase (sinon on ne peut pas savoir que c'est d'elle que tu parles, et comme l'information arrive trop tard, il faut relire la phrase). Sur le curieux personnage, dis nous en plus ^^

Alors qu’ils l’attendent, Lenny, fou d’amour pour Jaimie, tue Kroz.

ça fait beaucoup de noms ^^ Tu peux aussi noyer l'info en disant qu'il y a un mort et dans quel contexte, sans préciser qui. Tu peux aussi essayer d'amener plus tôt le fait que les deux étaient amoureux/ que l'un avait des sentiments pour l'autre.

Jaimie s’enfuit en courant.

Le "en courant" n'apporte rien, tu peux l'enlever.

Lenny tente de la rattraper mais il est abattu à son tour par Turid, qui vient de franchir le mur. Délaissant sa proie, Turid prend la route du retour en portant Ergon, atteint d’une maladie mortelle dû à leur anthropophagie. Jaimie se retrouve seule, sans ressource.

Mais c'est triste x) Par contre, ça me donne un peu le sentiment qu'on est plus sur une suite de péripéties pas forcément tissées entre elles. Attention, ce n'est peut-être pas du tout le cas dans le livre, mais c'est le sentiment que ça donne. Essayez de mieux présenter votre intrigue avec des notions de préparations/paiments. il est amoureux --> il tue le rival , il est malade --> il meurt etc.

Bon, je vous ai encore donné du travail x)
 
Phyrik
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  668
   Âge  :  65
   Localisation  :  Là, à 7 km de l'océan.
   Pensée du jour  :  Du calme!Tout va bien! Lâche la poignée.
   Date d'inscription  :  25/03/2022
    
                         
Phyrik  /  Hé ! Makarénine


Bonjour Leah-B

Merci pour ton suivi. Very Happy

Pour lever les doutes: oui, le livre a été revu et corrigé par une pro.

A ce jour 12 personnes l'ont lu et m'en ont fait des retours détaillés. Si certaines m'ont aidé à corriger quelques passages aucune n'a été rebutée. La critique la plus juste à mon sens est la qualification de "lenteur haletante" ( ce qui est préférable à "ennui mortel" Ha!Ha!)

Une seule personne m'a dit avoir décroché à un moment, avant de reprendre le fil. C'est ce passage que je dois trouver, j'espère ici, grâce à l'aide de bêta-lecteurs quand je pourrai le présenter (100 messages)

Je confirme que la fin n'est pas très gaie, mais il reste de l'espoir pour les survivants. La seconde partie est plus animée.

Bon, je reprend ma pelle suite à tes commentaires.

Je sens que ça va finir par "c'est Toto, il court, il tombe" :mrgreen:
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  795
   Âge  :  29
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Blanchisseur de campagnes


Phyrik a écrit:

Je sens que ça va finir par "c'est Toto, il court, il tombe" :mrgreen:

J'adore x)

Bon courage !
 
Phyrik
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  668
   Âge  :  65
   Localisation  :  Là, à 7 km de l'océan.
   Pensée du jour  :  Du calme!Tout va bien! Lâche la poignée.
   Date d'inscription  :  25/03/2022
    
                         
Phyrik  /  Hé ! Makarénine


Synopsis de "L'eau" 1f602
 
Phyrik
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  668
   Âge  :  65
   Localisation  :  Là, à 7 km de l'océan.
   Pensée du jour  :  Du calme!Tout va bien! Lâche la poignée.
   Date d'inscription  :  25/03/2022
    
                         
Phyrik  /  Hé ! Makarénine


Troisième essai:

synopsis 3:
 
Phyrik
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  668
   Âge  :  65
   Localisation  :  Là, à 7 km de l'océan.
   Pensée du jour  :  Du calme!Tout va bien! Lâche la poignée.
   Date d'inscription  :  25/03/2022
    
                         
Phyrik  /  Hé ! Makarénine


Bon si personne n'a réagit depuis une semaine, je suppose que c'est le bon ce coup-ci? Un peu froid peut-être ? Ou bien carrément nul? scratch
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Synopsis de "L'eau"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-