PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Compte d'auteur et autopublication = différences ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  285
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Autostoppeur galactique


Au risque de me prendre des cailloux en plein visage, je me posais une question tout à l'heure... Quelle est concrètement la différence entre une maison d'édition à compte d'auteur et une autopublication mise à part le fait qu'en auto les revenus te reviennent entièrement ?

Les ME, même à compte d'auteur, ont plus de chance de faire une meilleure distribution non ?

Attention j'y connais absolument rien, j'suis une novice sur ce sujet.
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14002
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Les ME à compte d'auteur peuvent prétendre effectuer la diffusion mais l'auteur n'en a aucune certitude avant de signer, et comme ils ont plus d'intérêt à produire beaucoup de livres qu'à en vendre le plus possible, il est à craindre qu'ils laissent ça à l'auteur.
L'auteur paye pour être publié. C'est ça qui fait le chiffre d'affaires.
Certaines ME se disent compte d'éditeur mais sont en fait "partagé", car l'auteur doit acheter des exemplaires. En ce genre de contrat la ME gagné sur les exemplaires vendus, passé un certain nombre... mais dans un premier temps a déjà son chiffre gagné. Pas meilleur pour l'auteur, par conséquent !

En autoédition, l'auteur fait tout, gère tout, mais gagné tout.
Bon... j'exagère. Il y a la part des prestataires de service.
Pas de giga-somme à débourser, ni de montagne de livres à vendre, sauf si on en décide ainsi.
Il doit faire la diffusion lui-même, mais n'en a pas la surprise.
La part du prestataire est un pourcentage du prix des livres, et il a donc intérêt à ce que sa boutique en ligne soit efficace. Ca ne veut pas dire qu'il fera une diffusion sur le livre même, mais on peut espérer un minimum de visibilité.

.


Dernière édition par Séléné.C le Dim 13 Mar 2022 - 15:44, édité 1 fois
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Le rosier
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  709
   Âge  :  58
   Pensée du jour  :  720 !
   Date d'inscription  :  25/08/2021
    
                         
Le rosier  /  Blanchisseur de campagnes


ME à compte d'auteur, le client est l'auteur. La ME cible son marketing pour attraper un max d'auteurs.
En autoédition, le client est le lecteur. Et l'auteur est aussi l'éditeur.
https://linktr.ee/fdoillon
 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  733
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Blanchisseur de campagnes


Et tu payeras plus cher en compte d'auteur, qu'en AE.
Les comptes d'auteurs te feront une couverture graphique à partir d'une image libre de droit vite fait retouchée.
La qualité n'est pas la même.
Tu devras gérer ta promotion de la même manière sauf que tes exemplaires à compte d'auteur te couteront plus cher !

https://paigeeligia.com/
 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  285
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Autostoppeur galactique


Ok merci pour vos réponses.

J'ai bien compris que les éditeurs à compte d'auteur sont des escrocs purs et simples Laughing Je pensais qu'ils avaient au moins la prétention de mieux vendre ton ouvrage mais visiblement à part prendre ton argent il n'y a pas grand chose qu'ils sachent faire...

Comment ça peut être légal comme ME du coup ? silent
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  145
   Âge  :  38
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Barge de Radetzky


Faucon a écrit:
Ok merci pour vos réponses.

J'ai bien compris que les éditeurs à compte d'auteur sont des escrocs purs et simples Laughing Je pensais qu'ils avaient au moins la prétention de mieux vendre ton ouvrage mais visiblement à part prendre ton argent il n'y a pas grand chose qu'ils sachent faire...

Petite illustration de la justesse de tes propos :

 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  792
   Âge  :  27
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Blanchisseur de campagnes



Faucon a écrit:
Comment ça peut être légal comme ME du coup ? silent

Je me pose la même question.

Je pense que si la répression des fraudes ne leur est pas encore tombée dessus, c'est parce que dans le lot de leurs auteurs/clients, il y en a un bon nombre qui se disent satisfaits, trop content de pouvoir tenir leur livre entre leurs mains et de se nommer auteur.

Si tu te balades un peu sur Facebook et que tu tombes sur une publicité du Lys Bleu, Hello etc., tu peux regarder les commentaires. Nombreux sont les gens qui défendent l'entreprise en reprenant leurs jingles : c'est très dur de se faire éditer, il faut savoir commencer petit etc.

 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14002
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Faucon a écrit:
Je pensais qu'ils avaient au moins la prétention de mieux vendre ton ouvrage

Et c'est bien triste, car cette attitude est un fossile du temps où les artistes ou associations voulant avoir quelques livres à vendre lors de fêtes ou expositions s'adressaient à ce genre de structure.
Une époque où l'auto-édition n'était pas aussi facile que maintenant !
Comme tout le monde n'est pas capable de gérer tous les aspects d'une autoédition, il est normal que des prestataires de service se développent, mais pour que cela vaille la peine, il serait utile que les offres soient franches et honnêtes. Autrement dit : qu'on ne fasse pas imaginer aux auteurs que leur livre aura une diffusion ou qu'il a été corrigé, voire passé en lecture.
Il y a sûrement des bonnes pommes dans le panier, mais assurément, il y en a des véreuses...


Citation :
Si tu te balades un peu sur Facebook et que tu tombes sur une publicité du Lys Bleu, Hello etc., tu peux regarder les commentaires.
.Le Lys Bleu ne se présente pas compte un compte d'auteur mais d'éditeur.
Et là, c'est clairement de l'arnaque, car il devrait au moins admettre que c'est seulement "partagé" !
Juste admette ça, ce n'est pas trop demander, quand même...
Et quand je dis "partagé", je suis gentille, car il est évident, à la cadence de production pour une structure de cette taille, que le travail n'est pas effectué de façon approfondie.
L'auteur doit acheter ses livres, mais comme je le dis plus haut... cet achat suffit au Lys pour avoir fait son chiffre sur le livre, et il n'a aucune raison financière à participer sur la diffusion. Je ne dirai rien sur les raisons morales, car le Lys est déjà venu ici défendre ses couleurs.


Dernière édition par Séléné.C le Dim 13 Mar 2022 - 19:34, édité 2 fois
http://scriptorium2.canalblog.com
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


En vrai... ce qui est malhonnête, c'est de se faire passer pour une maison d'édition à compte d'éditeur et de faire croire aux auteurs inexpérimentés que c'est normal de payer pour se faire éditer (spoiler : non !).

Mais si on outrepasse cela... au final, ce sont des prestataires de services... et dans un marché de l'offre et de la demande, il n'y a rien d'illégal à proposer des tarifs élevés pour un service (bon ou pourri) tant qu'il y a des gens pour les payer.
 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  285
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Autostoppeur galactique


Merci pour toutes vos réponses, j'avais oublié de répondre par ici... Pas tapé...

Toujours privilégier l'auto-édition aux ME à compte d'auteur de toute façon. Personnellement, je me laisse un an à partir des premiers envois aux ME pour, je pense, me lancer dans l'AE. Je pensais que ces maisons malhonnêtes avaient au moins plus de moyens mais il n'en n'est rien.

Et puis je pense que c'est légal parce qu'ils vendent un produit, malgré le fait que tu doives en acheter quelques-uns, et comme ils respectent malgré tout cette part du contrat, peu importe la façon dont c'est fait, bah ce ne sont pas vraiment des arnaques. Pas totalement.
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Compte d'auteur et autopublication = différences ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-