PortailAccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 

 Dire la vérité sur nos envois aux ME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  328
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Tapage au bout de la nuit


Enirtourenef a écrit:
Effectivement ! Je sais pas si ça serait une question de jalousie mais plus de "pourquoi je me casserais la tête sur ce texte puisque façon l'auteur voulait pas être édité chez moi à la base ? Je suis pas une ME poubelle, moi, en fait" et là ben… ça peut poser problème.

Je crois que c'est les éditions Ex-aequo qui disent clairement sur leur site qu'ils ne veulent pas être le second choix et qu'ils veulent des auteurs véritablement intéressés par leur ME.

Le truc c'est que moi j'ai fait des mélanges... Dans mes vagues d'envoi je n'ai pas mis mes préférées que dans la première parce que j'avais pas envie, au cas où, de recevoir plusieurs oui de mes coups de cœur, à choisir ça aurait été compliqué. Et aussi parce que pas mal de mes préférées ont aussi leur soumission fermée pour l'instant.

Je ne pense pas être la seule dans ce cas et penser qu'on leur a envoyé notre manuscrit en second temps veut dire qu'ils ont un second choix bah c'est faux 😅
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  821
   Âge  :  39
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Salut !
Au vu de l'expérience que j'ai eue, je ne sais pas si c'est safe les itinéraires édito, même sur le forum...
Pour la petite histoire, l'an dernier, j'avais reçu un oui d'une petite ME et j'ai demandé leur avis aux gens du forum. Beaucoup m'ont conseillé d'attendre, car entretemps, j'avais reçu deux mails de deux autres petites ME qui, à ce stade de la selection, était potentiellement intéressées par mon manuscrit. Quasiment tout le monde m'a conseillé d'attendre, et la ME a accepté d'attendre un peu aussi. Mais entretemps, elle a lu les conversations que j'avais eu sur l'itinéraire édito et m'a contacté pour me demander de me positionner, tout en me montrant clairement qu'il y avait une perte de confiance. Prise un peu de court (surtout que je n'avais pas eu de nouvelles entretemps - en fait elle attendait que je sois sûre à 100 pour 100 pour m'envoyer le contrat et avait même signé quelqu'un d'autre sur ma date de sortie initiale), j'ai dit non. Finalement, les autres ME ont trouvé que j'étais hors ligne édito, et je me suis retrouvée le bec dans l'eau... un an plus tard, mon roman prend toujours la poussière dans un tiroir. Je pense vraiment que moins on en dit mieux c'est. Le souci, c'est qu'on vit dans une ère où on nous encourage à tout communiquer et que c'est même devenu une forme de réseautage. A manier avec prudence et parcimonie ! Perso je me suis déjà grillée à plein de niveaux en faisant tout ce qu'il ne fallait pas faire (comme afficher sans complexe ma longue liste de refus et autres silences radio) ou en bitchant dans des chroniques (c'est aussi parce que j'aime lire ce genre de choses et que je pense généreusement aux autres héhé) mais vraiment, si tu peux rester en sous-marin et prendre tes infos comme ça l'air de rien, ça reste le mieux.
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  266
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  Vide Cor Meum
   Date d'inscription  :  08/01/2016
    
                         
A.J.B  /  Autostoppeur galactique


Enirtourenef a écrit:
Effectivement ! Je sais pas si ça serait une question de jalousie mais plus de "pourquoi je me casserais la tête sur ce texte puisque façon l'auteur voulait pas être édité chez moi à la base ? Je suis pas une ME poubelle, moi, en fait" et là ben… ça peut poser problème.

Je crois que c'est les éditions Ex-aequo qui disent clairement sur leur site qu'ils ne veulent pas être le second choix et qu'ils veulent des auteurs véritablement intéressés par leur ME.

Et je suis totalement d'accord avec elles, si le propos rapporté est vrai.
https://maison-minimes.fr
 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  328
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Tapage au bout de la nuit


MaxenceSardane a écrit:
Salut !
Au vu de l'expérience que j'ai eue, je ne sais pas si c'est safe les itinéraires édito, même sur le forum...
Pour la petite histoire, l'an dernier, j'avais reçu un oui d'une petite ME et j'ai demandé leur avis aux gens du forum. Beaucoup m'ont conseillé d'attendre, car entretemps, j'avais reçu deux mails de deux autres petites ME qui, à ce stade de la selection, était potentiellement intéressées par mon manuscrit. Quasiment tout le monde m'a conseillé d'attendre, et la ME a accepté d'attendre un peu aussi. Mais entretemps, elle a lu les conversations que j'avais eu sur l'itinéraire édito et m'a contacté pour me demander de me positionner, tout en me montrant clairement qu'il y avait une perte de confiance. Prise un peu de court (surtout que je n'avais pas eu de nouvelles entretemps - en fait elle attendait que je sois sûre à 100 pour 100 pour m'envoyer le contrat et avait même signé quelqu'un d'autre sur ma date de sortie initiale), j'ai dit non. Finalement, les autres ME ont trouvé que j'étais hors ligne édito, et je me suis retrouvée le bec dans l'eau... un an plus tard, mon roman prend toujours la poussière dans un tiroir. Je pense vraiment que moins on en dit mieux c'est. Le souci, c'est qu'on vit dans une ère où on nous encourage à tout communiquer et que c'est même devenu une forme de réseautage. A manier avec prudence et parcimonie ! Perso je me suis déjà grillée à plein de niveaux en faisant tout ce qu'il ne fallait pas faire (comme afficher sans complexe ma longue liste de refus et autres silences radio) ou en bitchant dans des chroniques (c'est aussi parce que j'aime lire ce genre de choses et que je pense généreusement aux autres héhé) mais vraiment, si tu peux rester en sous-marin et prendre tes infos comme ça l'air de rien, ça reste le mieux.

Après comme dit plus haut dans le sujet, signer avec une maison est devenir partenaire avec elle. Tu lui refiles quand même les droits de ton bouquin qui, peut-être, aurait pu mieux se vendre ailleurs ou j'en passe, tu leur file des années de travail pour que main dans la main vous puissiez le distribuer au plus grand nombre. Si de son côté, elle ne peut pas comprendre que tu hésites entre deux ME (ce qui à mon sens est humain et tout à fait normal) comme elle elle hésite entre ton manuscrit et un autre, bah c'est red flag pour moi.
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


A.J.B a écrit:
Enirtourenef a écrit:
Effectivement ! Je sais pas si ça serait une question de jalousie mais plus de "pourquoi je me casserais la tête sur ce texte puisque façon l'auteur voulait pas être édité chez moi à la base ? Je suis pas une ME poubelle, moi, en fait" et là ben… ça peut poser problème.

Je crois que c'est les éditions Ex-aequo qui disent clairement sur leur site qu'ils ne veulent pas être le second choix et qu'ils veulent des auteurs véritablement intéressés par leur ME.

Et je suis totalement d'accord avec elles, si le propos rapporté est vrai.

Ce que j'ai mis entre guillemets c'est une interprétation pour expliquer mon propos ; je ne cite personne ! Wink

Ce que dit Ex-Aequo sur son site c'est : "Les auteurs qui nous demandent de les éditer sont nombreux, mais ils sont tout aussi peu nombreux à avoir acheté un de nos livres… Nous aimerions tant ne pas être seulement un « éditeur par défaut » mais être un éditeur « par choix », ce serait aussi montrer un peu d’intérêt aux autres auteurs qui sont dans la maison ainsi qu’au travail de l’éditeur. Pour nous le travail avec un auteur n’est pas une relation de clientèle, nous n’offrons pas un service marchand, nous proposons un cadre de travail et une relation professionnelle basée sur des envies communes."
 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  328
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Tapage au bout de la nuit


Enirtourenef a écrit:
Ce que j'ai mis entre guillemets c'est une interprétation pour expliquer mon propos ; je ne cite personne ! Wink

Ce que dit Ex-Aequo sur son site c'est : "Les auteurs qui nous demandent de les éditer sont nombreux, mais ils sont tout aussi peu nombreux à avoir acheté un de nos livres… Nous aimerions tant ne pas être seulement un « éditeur par défaut » mais être un éditeur « par choix », ce serait aussi montrer un peu d’intérêt aux autres auteurs qui sont dans la maison ainsi qu’au travail de l’éditeur. Pour nous le travail avec un auteur n’est pas une relation de clientèle, nous n’offrons pas un service marchand, nous proposons un cadre de travail et une relation professionnelle basée sur des envies communes."

C'est tout à fait compréhensible et tout à leur honneur, mais encore une fois je trouve ça un peu abusé. Tu peux très bien les choisir parce que tu aimes leur travail, mais dans ta bibliothèque tu n'as pas que des livres de chez eux. C'est un peu punitif pour l'auteur de devoir envoyer que chez eux et attendre une réponse pendant des mois sans avoir le droit d'envoyer chez quelqu'un d'autre... c'est un peu gonflé Dire la vérité sur nos envois aux ME - Page 3 1f605
Après leur façon de penser est très jolie, et si un OUI venait à sortir je pense que le travail en harmonie avec eux serait une expérience géniale, mais si tu te prends un NON tu as perdu beaucoup je trouve.
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ils ne disent pas qu'il faut leur envoyer que à eux, ni qu'il ne faut avoir des livres que de chez eux. Ils regrettent que des auteurs envoient chez eux sans même avoir lu un seul de leur livre ou s'être intéressé véritablement à leur ME, c'est très différent.
 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  328
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Tapage au bout de la nuit


D'ailleurs je reviens avec des propos d'une éditrice indépendante pour revenir sur les ME qui n'acceptent pas, qu'après un OUI, on leur dise d'attendre un peu car on hésite, on attend des réponses ailleurs, ou que sais-je encore :
Citation :
Vous pouvez faire patientez l’éditeur quelques semaines, mais pas plus de deux mois : personne n’apprécie d’être un choix par dépit, mais souvent les éditeurs peuvent comprendre que vous attendez d’autres réponses !
Si un éditeur vous presse trop, c’est potentiellement un mauvais signe - pas forcément, il a peut-être simplement besoin d’une réponse rapide pour boucler son planning à venir. Néanmoins, demandez-vous pourquoi il est si pressé. Un bon éditeur vous laissera le temps de réfléchir et répondra à toutes vos questions ! (Surtout quand ledit éditeur a mis un an à vous répondre, quoi.)
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  821
   Âge  :  39
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Moi aussi je trouve ça un peu abusé. Pour moi le red flag c'est le "intéressez-vous à nos auteurs"... pourquoi ? On cherche à faire éditer un roman qu'on a écrit, pas à lire ceux des autres... on dirait qu'ils confondent leurs auteurs et leurs clients, et ça, c'est mauvais signe.
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1041
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Effleure du mal


Il y a aussi une ME qui réclame une fiche de lecture sur un de leurs bouquins pour soumettre son manuscrit. J'ai totalement oublié le nom de la ME. Mais pour moi, je trouve ça abusé.

D'accord avec Faucon et Maxence
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2141
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


De toute manière Ex-Aequo... je vous laisse aller lire le topic sur eux sur le forum ou celui-ci (clic) avant d'envoyer votre manuscrit...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Il faut être connecté pour voir !
(Façon, à partir du moment où ils disent qu'on peut pas négocier le contrat, on reviendra pour le cadre de travail basé sur "des envies communes" et tout et tout).
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


HODOBEMA a écrit:


Oui, clairement. Je n'a jamais vu ça nulle part, mais c'est fou, quand même !

BOISEE NOIRE a écrit:
De toute manière Ex-Aequo...

Je m'étais renseignée à un moment donné, mais quand j'ai vu la façon dont ils parlaient de leurs auteurs, qui n'avaient pas intérêt non plus à trop faire "la fine bouche" au moment de signer le BAT... j'ai renoncé à envoyer quoi que ce soit.
Ceci dit, il me semble qu'un de leurs auteurs vient d'être primé... (en même temps, beaucoup d'auteurs L'Harm***an le sont, parfois de bons prix, dont celui de la Wizo, entre autres... et ça ne donne pas aux auteurs, pour autant, des contrats avantageux... Rolling Eyes ).


Dernière édition par Plumerose le Dim 13 Mar 2022 - 21:15, édité 1 fois
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2141
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Enirtourenef a écrit:
(Façon, à partir du moment où ils disent qu'on peut pas négocier le contrat, on reviendra pour le cadre de travail basé sur "des envies communes" et tout et tout).

+1

C'est un giga red flag une ME qui refuse toute négociation en amont comme ça...

Mais bon, c'est pas le sujet ici.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


BOISEE NOIRE a écrit:
C'est un giga red flag une ME qui refuse toute négociation en amont comme ça...

Mais bon, c'est pas le sujet ici.
C'est archi-vrai, je confirme...


Ceci dit, pour en effet, revenir au sujet : je dirais qu'on peut peut-être nuancer : tout dépend à quel moment le dire et où le dire,..

Peut-être est-il bon de réfléchir au but recherché en le disant, ou simplement, aux conséquences possibles, liées au fait de "tout dire en tous lieux"...
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Dire la vérité sur nos envois aux ME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-