PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 La recette de la new-romance formatée par f*ctia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


VERO a écrit:
En écrivant de la romance tout court, et pas de la "New Romance", appellation purement marketing qui ne veut pas dire grand-chose mais qui a été développée entre autres par Hugo-Fyctia pour faire style ils révolutionnent le genre - alors qu'ils reposent pas mal sur des clichés.

Oui, ne m'en sortant pas avec  leur définition, après avoir commencé en NR chez eux, j'ai fini par terminer mon texte en "romance" tout court, et au moins, il n'est pas idiot (même si bon, oui, il est quand même un peu "gentillet", c'est de la romance...  :flower: La recette de la new-romance formatée par f*ctia - Page 2 4179165162  Wink ).


Je recite Fy***a : 
Citation :
Au fond, certains clichés continuent de fonctionner parce qu’on les aime malgré tout. Ils permettent aussi d’appuyer son récit sur des éléments qui rassurent, qu’on est certain de maîtriser

Et il me semble que c'est ça qui peut choquer, la façon de justifier la chose : "on aime les clichés... les clichés rassurent + on les maîtrise"...  Rolling Eyes 
Et là, ça fait pas très crédible, en fait. 
Spoiler:
 
douniajoy
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
douniajoy  /  Barge de Radetzky


c'est clair et on se retrouve avec des tas d'histoires identiques
de plus cette plateforme, si t'as pas 10k de followers c'est même la peine de tenter ta chance !
https://www.douniajoy.com
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2415
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Guère épais


douniajoy a écrit:
c’est clair et on se retrouve avec des tas d’histoires identiques
de plus cette plateforme, si t’as pas 10 k de followers c’est même la peine de tenter ta chance !

Comment atteindre 10K de followers si on ne tente pas sa chance ? Shocked

Plumerose a écrit:
.../...La vérité est : les clichés, c’est un truc que de demande le lectorat, donc, on se plie à sa demande.

Absolument. Mais tout dépend de l’objectif.
Faire quelques chose d’original et/ou d’engagé et/ou de novateur avec le risque de ne pas percer, ou se plier à la demande et percer sans doute plus facilement.

J’avoue que dans ce domaine, je suis très schizophrène.
Un côté de moi a envie de faire des choses hors des sentiers battus et tant pis pour la droite ligne de ce qui plaît, l’autre côté être lu, et donc faire ce qu’il faut pour ça.

Là, il faut que je prenne mes cachets (médoc, pas DA [rire]).
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


PROF SAMEDI a écrit:
Faire quelques chose d’original et/ou d’engagé et/ou de novateur avec le risque de ne pas percer, ou se plier à la demande et percer sans doute plus facilement.

Oui, je ne parle pas non d'écrire uniquement "à la demande", sans y mettre son coeur, son originalité.

Je prends les choses ainsi : certains "sujets" m'inspirent et sont un point de départ, à partir duquel, ensuite, je déploie mon texte, avec mon style et mes idées propres... Wink 

Donc : certains sujets, je les zappe, parce que "c'est pas moi". 

Citation :
J’avoue que dans ce domaine, je suis très schizophrène.
Un côté de moi a envie de faire des choses hors des sentiers battus et tant pis pour la droite ligne de ce qui plaît, l’autre côté être lu, et donc faire ce qu’il faut pour ça.

Là, il faut que je prenne mes cachets (médoc, pas DA [rire]).
 La recette de la new-romance formatée par f*ctia - Page 2 1f605  La recette de la new-romance formatée par f*ctia - Page 2 1f606 
Spoiler:
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2415
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Guère épais


@Plumerose

Non, ce commentaire n'est pas le mien. Je suis aussi sous le pseudo de Profsamedi là-bas, comme partout.
Mais j'en laisserai un tout aussi élogieux quand je le ferai parce que je juge que ça le mérite, pour ce que j'en ai lu.

En toute amitié, Philippe.
En ligne
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Profsamedi a écrit:
@Plumerose

Non, ce commentaire n'est pas le mien. Je suis aussi sous le pseudo de Profsamedi là-bas, comme partout.
Mais j'en laisserai un tout aussi élogieux quand je le ferai parce que je juge que ça le mérite, pour ce que j'en ai lu.

En toute amitié, Philippe.

Oh, super, contente que le début du livre te plaise, alors ! :woowoo:

Et presque surprise que tu aies pu "décrocher" de la lecture en cours de route Cool !! (les personnes que je connais et qui l'ont lu m'ont toutes dit qu'elles avaient le finir pour connaître le fin mot de l'histoire...  qu'elles ne pouvaient plus s'arrêter avant ! :mrgreen:  study  :mrgreen: )
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2415
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Guère épais


Plumerose a écrit:
.../...
Oh, super, contente que le début du livre te plaise, alors ! :woowoo:

Et presque surprise que tu aies pu "décrocher" de la lecture en cours de route  Cool  !! (les personnes que je connais et qui l'ont lu m'ont toutes dit qu'elles avaient le finir pour connaître le fin mot de l'histoire...  qu'elles ne pouvaient plus s'arrêter avant ! :mrgreen:  study  :mrgreen: )

Je suis un piètre lecteur. Je lis très lentement, pour savourer ce que je lis (on va dire ça comme ça (rire)).
Et puis peut-être n'ont-ils pas une IRL aussi exigeante que la mienne Rolling Eyes
En ligne
 
douniajoy
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
douniajoy  /  Barge de Radetzky


Profsamedi a écrit:
douniajoy a écrit:
c’est clair et on se retrouve avec des tas d’histoires identiques
de plus cette plateforme, si t’as pas 10 k de followers c’est même la peine de tenter ta chance !


Bonjour Philippe !
Bien souvent, sans généraliser, ce sont déjà des auteurs qui ont écrit des livres publiés (il y en a un certains nombres) et ces personnes là ont déjà leur communauté.
les gens vont y voter et liker parfois même sans lire, juste parce qu'ils suivent la personne.
Je trouve que la plateforme met trop l'accent sur le côté "communauté" mais cela reste un avis personnel Smile
bonne journée
https://www.douniajoy.com
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


La plateforme est une idée brillante pour Hugo, avec plein de pièges en trompe l'oeil
Par exemple, le concept de "les 4 qui auront le plus de likes seront finalistes".
On se dit "chouette, si je mobilise mon réseau, mon manuscrit passera en comité de lecture!"

(alors rien que ça, on peut débattre de la pertinence, puisque ça devient un concours de "qui sait spammer les gens"/"qui sait se créer de faux comptes pour s'auto-liker" et pas un concours d'écriture)

Mais en fait, la beauté de la chose c'est qu'en fait ça n'engage l'éditeur à rien, puisque "au fil du concours il choisira ses "coups de pouce", à savoir des manuscrits qu'il va propulser finalistes.
en d'autres termes, même si tu as un million de likes, si la team éditoriale a reperé le texte de Toto à la place (avec ses 4 likes) : POUF Toto devient finaliste, et, surprise (ou pas), sera le gagnant.
Pratique, non?

Donc en fait, avoir une grosse communauté et des milliers de like, ça ne sert à rien. La vraie finalité, c'est "déposez vos textes, on choisira lequel on édite."

Du coup, osef d'avoir une grosse commu. Finalement, vous pouvez mettre votre roman sur fyctia sans stress. Que vous ayez ou non des clics ne change rien au business.
Depuis qu'ils ont supprimé la clause des 2 ans, c'est sans danger.


Dernière édition par elopez7228 le Ven 11 Mar 2022 - 19:19, édité 1 fois
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2415
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Guère épais


douniajoy a écrit:
.../...Bonjour Philippe !
Bien souvent, sans généraliser, ce sont déjà des auteurs qui ont écrit des livres publiés (il y en a un certains nombres) et ces personnes là ont déjà leur communauté.
les gens vont y voter et liker parfois même sans lire, juste parce qu'ils suivent la personne.
Je trouve que la plateforme met trop l'accent sur le côté "communauté" mais cela reste un avis personnel Smile
bonne journée

Ah OK... je comprends mieux (rire).
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 La recette de la new-romance formatée par f*ctia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-