PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 La recette de la new-romance formatée par f*ctia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


Je viens de lire cet article chez F*ctia et, donc, je suis furieuse.

Quand je dis que je déteste cette plateforme, qui formate ses autrices et nivelle tout par le bas...
ça me rend dingue de lire leurs recommandations pour la romance parfaite !

Voici l'article :
https://www.fyctia.com/blog/articles/713

Citation :
Une narration à la première personne du singulier – Dans la même optique d’identification, le « je » est un indispensable. S’il est occasionnellement utilisé dans d’autres genres littéraires comme la science-fiction, il est essentiel en New Romance®, pour nous rapprocher des pensées des personnages et nous permettre de vivre la relation comme si elle pouvait nous arriver.
La recette de la new-romance formatée par f*ctia 1f629

Citation :
Dans le cas de la New Romance®, le héros est souvent tatoué, très beau, riche et/ou doté d’un sexe aux proportions hors normes. Il a un regard d’une couleur improbable et une odeur reconnaissable entre mille. L’héroïne, quant à elle, est soit une jeune femme timide et innocente qui doute de son physique (mais elle prendra conscience de sa beauté incroyable quand son petit ami riche l’aidera à refaire sa garde-robe !), soit une mannequin un peu pimbêche qui fait tout au plus un 38.

Les clichés ne se limitent pas aux personnages principaux. Ils peuvent aussi concerner les personnages secondaires (par exemple, les meilleurs amis qui finissent ensemble ou une ex folle à lier) et les situations (la première nuit qui se passe merveilleusement bien, l’héroïne qui se fait toujours agresser, la scène d’infidélité qui n’en est pas vraiment une...).
[...]
Au fond, certains clichés continuent de fonctionner parce qu’on les aime malgré tout. Ils permettent aussi d’appuyer son récit sur des éléments qui rassurent, qu’on est certain de maîtriser
Est-ce qu'ils remmettent en question ces principes patriarcaux bien toxiques (le mec riche et bien membré, la fille très belle mais complexée et l'ex hystérique...) ? Et bien pas vraiment.
je vous laisse vous faire votre idée par vous-même, mais je trouve qu'ils ne se mouillent pas beaucoup. Ce que je retiens, moi (qui suis biaisée très négativement envers cette plateforme et la ME qui la pilote), c'est que les clichés c'est pas terrible mais pourquoi s'en priver, puisque ça marche ?

Bref, écrivez du cliché à la première personne, c'est la recette du bonheur chez H*go.

#emojiQuiBalanceLaTable.

(ノಠ益ಠ)ノ彡┻━┻
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Mardi
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1861
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Journal du posteur


elopez7228 a écrit:
Dans le cas de la New Romance®, le héros est souvent tatoué, très beau, riche et/ou doté d’un sexe aux proportions hors normes. Il a un regard d’une couleur improbable et une odeur reconnaissable entre mille. L’héroïne, quant à elle, est soit une jeune femme timide et innocente qui doute de son physique (mais elle prendra conscience de sa beauté incroyable quand son petit ami riche l’aidera à refaire sa garde-robe !), soit une mannequin un peu pimbêche qui fait tout au plus un 38.
Je...
What ?
LOL.
*vomi*

(C'est assez surprenant cependant parce que rien de ce que j'ai lu dans la collection NR ne ressemble à ça. Est-ce que ça serait pas un article un peu sarcastique ?)
https://www.instagram.com/mardi.mardiii/
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


Cet extrait "dénonce" les clichés.... "faut-il les éviter" ?

Dénonce... ou pas : "Au fond, certains clichés continuent de fonctionner parce qu’on les aime malgré tout. Ils permettent aussi d’appuyer son récit sur des éléments qui rassurent, qu’on est certain de maîtriser"

On va pas changer une équipe qui gagne ! La recette de la new-romance formatée par f*ctia 1f4b0 La recette de la new-romance formatée par f*ctia 1f4b0 La recette de la new-romance formatée par f*ctia 1f4b0

https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Leasaurus Rex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2296
   Âge  :  123
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
Leasaurus Rex  /  Terrible terreur


Il y a des manières plus efficaces de dénoncer... surtout quand on se targue d'être un réseau d'écriture, où le choix des mots et la manière de les agencer me semblent d'autant plus importants.  Neutral

La recette de la new-romance formatée par f*ctia 200.gif?cid=a9c9a183y4r3juxqaup5e54zdyfk993gt9cyxzl8uqzt21wy&rid=200


Dernière édition par leasaurusrex le Jeu 3 Mar 2022 - 14:35, édité 2 fois


La recette de la new-romance formatée par f*ctia Captur77
Noxer a écrit:
Gare au modéraptor.
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


That's my point. Je crois qu'ils ne dénoncent pas du tout.
Je reproche à cette plateforme de formater et niveller vers le bas la romance.
CQFD
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1778
   Âge  :  31
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


elopez7228 a écrit:
Je viens de lire cet article chez F*ctia et, donc, je suis furieuse.

Quand je dis que je déteste cette plateforme, qui formate ses autrices et nivelle tout par le bas...
ça me rend dingue de lire leurs recommandations pour la romance parfaite !

Voici l'article :
https://www.fyctia.com/blog/articles/713

Citation :
le héros est souvent [...] doté d’un sexe aux proportions hors normes.

J'ai ri. Je dois être un enfant.
http://anowan.blogspot.com/
 
Mavis Gary
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2024
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  24/03/2019
    
                         
Mavis Gary  /  Crime et boniment


Euhhh je sais pas, mais en lisant l'article en entier avec plus de contexte, je trouve ça beaucoup moins choquant que juste les passages copiés ici cyclops

Pour les clichés, on voit bien qu'ils s'en moquent, mais après disent "bon ça veut pas dire que si vous en avez un, c'est forcément de la merde votre roman. Et on peut aussi les détourner, etc".

Après, je ne connais pas du tout la plateforme ni à quoi elle sert ni la new romance, mais leur message m'a l'air assez bienveillant envers des auteurs débutants, par exemple.
https://linktr.ee/annejustinejasinski
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


Oui, je suis possiblement de mauvaise foi (je le dis dès mon premier post).
Vos avis sur cet article sont les bienvenus.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Je trouve que les extraits cités ne sont pas forcément représentatifs en fait... Je rejoins l'avis de Mavis en disant que lorsqu'on lit l'article au complet, c'est beaucoup moins choquant.

Citation :
Un cliché est un élément de détail, récurrent d’un récit à l’autre, souvent peu vraisemblable et dont l’apport à l’intrigue est faible. S’il a eu du succès par le passé, cet élément a été tellement exploité dans le genre qu’il a fini par perdre de l’intérêt et être vu comme une facilité. En effet, il est toujours plus simple d’utiliser un cliché déjà développé par d’autres auteurs que de trouver un nouvel angle en partant de zéro et ainsi prendre le risque de ne pas convaincre le lectorat.

Citation :
L’essentiel est de s'en servir [des clichés] avec parcimonie, d’innover et surtout de montrer qu'ils ont une utilité réelle dans l’histoire : on sait pourquoi on les utilise et pourquoi ils sont importants pour le déroulement de l’intrigue. Il arrive même que des auteurs détournent complètement certains clichés pour en faire de nouveaux concepts. Ce qui est important à retenir, c’est qu’on ne se souvient pas d’un livre pour les clichés qu’il met en scène, mais pour ce qui le démarque de tous les autres !

J'y trouve plutôt un ton bienveillant pour dire que c'est OK d'utiliser des clichés parfois, que c'est possible de les détourner et que ça veut pas dire que le livre est mauvais. Je trouve ça encourageant pour les auteurs qui débutent Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


C'est sûr que ça, c'est abusé Shocked Shocked Shocked  : 
Citation :
 "Au fond, certains clichés continuent de fonctionner parce qu’on les aime malgré tout. Ils permettent aussi d’appuyer son récit sur des éléments qui rassurent, qu’on est certain de maîtriser"

En même temps, ils ne sont pas pires que d'autres ME et ils disent clairement ce qui est attendu (en ce sens, je trouve que c'est une aide même si oui, c'est aussi du formatage Wink ).

F****a comme d'autres énoncent une évidence commerciale : sa ME cherche ce qui se vend, et pas à faire passer des idées à contre-courant de ce qui pourrait se vendre. 

C'est la logique commerciale capital*** e Twisted Evil (pas taper), on la retrouve partout. 

La difficulté des ME, c'est toujours ça : vouloir obtenir un minimum de qualité, mais d'abord vendre, vendre, vendre. 

Après, tout le monde n'est pas "Actes Sud" ou "Zulma" (tout le monde cite sans cesse Galli. mais moi, ce sont plutôt ces deux ME (entre autres) qui me font rêver... Là, on est "sur de la qualité littéraire" (admirons, au passage, ma moche et mauvaise formulation... Embarassed :mrgreen: ).

La question peut être posée de façon générale : comment écrire de la NR qui ne tombe pas dans ce type de clichés sexistes (y compris le sexisme déguisé, qui est parfois pire que tout...), mais qui fasse du chiffre quand même ?  scratch
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  290
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


Citation :
La question peut être posée de façon générale : comment écrire de la NR qui ne tombe pas dans ce type de clichés sexistes (y compris le sexisme déguisé, qui est parfois pire que tout...), mais qui fasse du chiffre quand même ?

En écrivant de la romance tout court, et pas de la "New Romance", appellation purement marketing qui ne veut pas dire grand-chose mais qui a été développée entre autres par Hugo-Fyctia pour faire style ils révolutionnent le genre - alors qu'ils reposent pas mal sur des clichés.
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


Et ils ont déposé le terme. Genre, c'est eux qui ont inventé le concept.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1322
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour

Effectivement, l'article en lui-même ne fait pas l'apologie des clichés, il en dresse la liste. Recette censée plaire à la ménagère de 18-30 ans. Et c'est en ça que je me sens exclue, avec ma cinquantaine toute fraiche ! Trop vieille pour apprécier ce type de littérature. Pourtant j'aime la romance, mais pas la new romance.
Et c'est bien là la différence.

Oui, le copyright ! ah ah ah !

Bonne journée.
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2415
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Guère épais


Aïe ! Ils me cassent tous mes rêves là… (rire).  
Qu’est-ce que je vais faire de ma première NR moi, alors ? (désespoir rictus ricanement)

Plus sérieusement :

D’accord avec elopez7228 pour dire qu’ils nivellent par le bas. Mais comme déjà dit, quand l’objectif est le chiffre d’affaires, on doit plaire au plus grand nombre. Et si ce qui plait au plus grand nombre n’est pas vraiment du niveau d’un prix Nobel de littérature… ben… faut vendre hein ?

On ne peut pas le reprocher à une entreprise qui doit avant tout payer ses salariés et au besoin rémunérer ses actionnaires. Même si on n’est pas d’accord sur le principe de base du fonctionnement des entreprises.

Ceci dit, je pense qu’il y a un lectorat pour, un peu, tous les niveaux de NR. Avec ou sans clichés.

Dans le domaine de la NR, comme je l’ai déjà recommandé ailleurs dans un autre Topic, la lecture des différents rapports Kinsey, les livres de Nancy Frday et autres plus récents du même genre en Europe, donnent les thèmes qui sont le plus demandés par ce lectorat. Si on veut y coller, il n’y a plus qu’à. Cliché ou pas.

J’ai choisi une autre voie… mais je ne cherche pas à vivre des DA potentiels non plus.
Et puis j'ai envie de voir si un renouvellement et une digression dans le genre peut plaire aussi... Wink

En toute amitié, Philippe.


Dernière édition par Profsamedi le Ven 4 Mar 2022 - 10:48, édité 1 fois
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  290
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


Oui, j'ai vu leur ®...
Du coup faudrait savoir : c'est un genre littéraire, comme ils le disent dans leur article, ou c'est une marque déposée ? Parce qu'à mon avis les deux sont mutuellement exclusifs...
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 La recette de la new-romance formatée par f*ctia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-