PortailAccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-62%
Le deal à ne pas rater :
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés- 60×60 ...
14.54 € 37.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 AT Romance de l'été - GLP Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  183
   Âge  :  38
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Tycho l'homoncule


Appel à textes de GLP Editions, ME fondée en 2020, pour un contrat d'édition.

- Thème : "Romance de l'été" (HF/FF/HH...)
- Roman entre 300 000 et 350 000 signes espaces comprises
- Érotisme oui, pornographie non
- Date limite : le 14 mai 2022
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2528
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Le bruit et la pudeur


Bonjour Alicia.

Merci pour le partage.

J’aurais bien aimé tenter l’aventure, mais mon roman qui colle parfaitement au thème fait déjà plus de 400 000 sec et il n’est pas fini.

Peut-être que ça répondrait à une question que je me posais : est-il trop long ?
Est-ce que je ne devrais pas supprimer des chapitres ou les résumer en moins de mots ?

En attendant, mille mercis.

En toute amitié, Philippe.
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  183
   Âge  :  38
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Tycho l'homoncule


Bonjour,

Avec plaisir.

En allégeant l'écriture de ses diverses lourdeurs (phrases et mots trop longs, pléonasmes, répliques de dialogue insignifiantes, etc), on peut diminuer beaucoup le volume. Ainsi, on retravaille moins l'intrigue. Mais c'est un travail long et ingrat.
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2528
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Le bruit et la pudeur


Alicia_M a écrit:
Bonjour,

Avec plaisir.

En allégeant l'écriture de ses diverses lourdeurs (phrases et mots trop longs, pléonasmes, répliques de dialogue insignifiantes, etc), on peut diminuer beaucoup le volume. Ainsi, on retravaille moins l'intrigue. Mais c'est un travail long et ingrat.

Je suis complètement d’accord.

Mais… il se trouve que, justement, c’est déjà fait !!!   Rolling Eyes
J’y passe plus de temps qu’à l’écriture elle-même.

Je passe en revue : fautes d’orthographe et de frappe, répétitions, tournures (dans toutes leurs déclinaisons), vocabulaire, phrases longues, etc.
Merci Antidote 10 de les repérer facilement.  Wink

Il ne me reste plus qu’à faire maigrir mon texte, style "Weight Watchers" littéraire. Ahahaha

En général, j’arrive à perdre environ 30 % de poids.
En supprimant drastiquement tout ce qui n’est pas essentiel à l’intrigue.
Ce qui peut être supprimé sans en changer le sens.
Souvent, ça accentue le suspens du reste.

Il faut se faire violence, car on a toujours l’impression que tout ce qu’on écrit est "super important" alors que… ben non en fait  Very Happy .

Ce serait ma première tentative d’envoi à des ME.
Comme le pire risque encouru est d’essuyer un refus… je considère que ça n’est pas bien méchant tout compte fait.

Ton Post me tente bien là…

Si jamais, par hasard, j’étais édité, je t’enverrai un exemplaire dédicacé.
Si ça n’est pas ta tasse de thé, tu pourras toujours le revendre sur le Bon Coin  :mrgreen:  

En tout cas, encore merci.

En toute amitié, Philippe.
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  183
   Âge  :  38
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Tycho l'homoncule


Profsamedi a écrit:
En général, j’arrive à perdre environ 30 % de poids.
En supprimant drastiquement tout ce qui n’est pas essentiel à l’intrigue.

Cela ne m'étonne pas. Je l'ai constaté moi-même.

Profsamedi a écrit:
Il faut se faire violence, car on a toujours l’impression que tout ce qu’on écrit est "super important" alors que… ben non en fait  Very Happy .  

Oui, ceci dit, il y a des univers romanesques complexes... comme le mien, par exemple.  Mad  Laughing

Si tu as déjà dépassé les 400 000 sec, tu vas te retrouver dans la même zone de blocage que moi. Mon roman fait plus de 600 000 sec.  confused  Heureusement, d'ici mai, tu as le temps de prendre des avis pour contribuer à ta cure d'amaigrissement.

Profsamedi a écrit:
Si jamais, par hasard, j’étais édité, je t’enverrai un exemplaire dédicacé.
Si ça n’est pas ta tasse de thé, tu pourras toujours le revendre sur le Bon Coin  :mrgreen:

Merci, c'est adorable ! Smile  Je l'avoue, il m'arrive de revendre des cadeaux ! :mrgreen:

Je t'encourage à te jeter à l'eau et je te souhaite le succès. Au pire, il y aura bien d'autres concours et AT ouverts aux romances. AT Romance de l'été - GLP Editions 4179165162
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2528
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Le bruit et la pudeur


Encore merci. Wink
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1845
   Âge  :  43
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


Profsamedi, ne réduis pas ton texte pour un AT. Fais de ton mieux, aime ton texte et soumets le quand il sera à ta convenance. De toute façon, une ME te demandera des modifications. Ecris ton roman, fais-toi plaisir. ça fera plaisir à des lecteurs. Sois aligné avec toi même et non pas sur un AT qui passe tellement vite.
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2528
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Le bruit et la pudeur


la petite chose a écrit:
Profsamedi, ne réduis pas ton texte pour un AT. Fais de ton mieux, aime ton texte et soumets le quand il sera à ta convenance. De toute façon, une ME te demandera des modifications. Ecris ton roman, fais-toi plaisir. ça fera plaisir à des lecteurs. Sois aligné avec toi même et non pas sur un AT qui passe tellement vite.

Bonsoir La Petite Chose.

Tu as parfaitement raison.
Et je vais faire exactement comme tu dis, c’est ce que je fais toujours.

Cependant, force m’est de constater, que déjà, rien qu’en faisant la chasse aux répétitions j’en viens à réduire le texte sans pour autant que ce soit l’objectif. En cherchant d’autres façons d'écrire la même chose en excluant certains mots, ça "compresse" souvent la phrase étudiée.

Puis… je suis "trop bavard". C’est clair (rire).
Dans mes premiers jets, je tape "au kilomètre" et je répète une chose, comme pour l’appuyer alors qu’en fait, ça n’est pas nécessaire.
Ce qui nécessite, à la relecture, de réduire pour simplifier.

Et ma troisième et dernière phase de relecture consiste toujours à faire maigrir mon texte, comme l’a préconisé avec justesse, je ne sais plus quel écrivain célèbre. Au moins de 30 %. Et je dois avouer qu’après, c’est beaucoup plus digeste.

Mais en aucun cas, je ne supprimerai des éléments essentiels ou que je trouve essentiels. Le roman n’aurait plus de sens. Si je n’arrive plus à le faire maigrir, j’arrête de chercher à le faire. C’est que, selon mon avis, ça perdrait en signification.

Par exemple, là, pour le douzième coup de minuit, je développe beaucoup l’aspect psychologique des personnages, de leur interaction, parce que l’approche se fait lentement, en "marchant sur des œufs". Leur jeu est tout en subtilité et en sensibilité. Mais le lecteur attend de savoir comment ça va se passer. Et j’ai peur de le décourager en ne donnant la réponse qu’au chapitre VIII. Puis l’un des nœuds de l’intrigue qu’au chapitre IX.

Je crains que, pour ce genre littéraire, il-elle (le lecteur) n’ait envie que ça aille "plus vite". D’en arriver "au fait" ! (rire).  

Un grand Merci pour tes conseils et tes encouragements.

En toute amitié, Philippe.
 
la petite chose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1845
   Âge  :  43
   Pensée du jour  :  "C'est cela la littérature : rendre à l'existence sa magie que la vie quotidienne semble vouloir lui refuser." R. de Muralt
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
la petite chose  /  Journal du posteur


Profsamedi :
Profsamedi a écrit:
Et ma troisième et dernière phase de relecture consiste toujours à faire maigrir mon texte, comme l’a préconisé avec justesse, je ne sais plus quel écrivain célèbre.
Stephen King, il me semble.
Je suis une reine de la tronçonneuse, moi aussi.

Faudra que j'aille traîner sur ton texte une fois, mais pour l'instant je finalise un de mes manuscrits et c'est pas du tout le moment que je critique les autres parce que je cisèle tous les mots, ça serait décourageant pour n'importe qui.... même Stephen
https://myriamsupplicy.blogspot.com/
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2528
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Le bruit et la pudeur


la petite chose a écrit:
.../...
Stephen King, il me semble.
.../...

Voiiiiilààààà ! Tu as mis la main dessus (rire).

la petite chose a écrit:
Faudra que j'aille traîner sur ton texte une fois, mais pour l'instant je finalise un de mes manuscrits et c'est pas du tout le moment que je critique les autres parce que je cisèle tous les mots, ça serait décourageant pour n'importe qui.... même Stephen

Sans obligation et rien ne presse... il va rester sur JE un moment.
Et puis je ne poste le chapitre VIII que la semaine prochaine, et le IX un peu après, pour ne pas noyer le lectorat.  (rire).  
Mais c'est vrai que ton avis compte pour moi.

Bon courage pour ton manuscrit.
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  183
   Âge  :  38
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Tycho l'homoncule


Il faut également tenir compte des attentes des éditeurs, qui rejoignent celles des lecteurs. Pour un premier roman, il est difficile de trouver une ME si le manuscrit dépasse largement la longueur moyenne des livres du même genre. C'est différent quand on a déjà un lectorat.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 AT Romance de l'été - GLP Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Appels à texte et concours littéraires-