PortailAccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% sur 4 jouets
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 L'auteur, sa ME, la PROMO et les réseaux sociaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  854
   Âge  :  38
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Non, si c'est une vraie maison d'édition à compte éditeur présente en librairie, ce n'est pas à son avantage de te les vendre à toi. Elle préfère les vendre en librairie car cela lui permet d'y assoir sa position, de la rendre pérenne. Une ME qui préfère vendre à ses auteurs... C'est pas vraiment une preuve d'engagement à défendre l'œuvre. Maintenant, si la ME ne distribue pas en librairie, c'est différent, mais je ne vois pas pourquoi elle t'imposerait un minimum de 50 exemplaires, surtout si quoi qu'il arrive, les frais de port sont à ta charge.


Dernière édition par Maih'em le Jeu 4 Aoû 2022 - 13:20, édité 1 fois
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
Caliria
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  167
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  08/03/2022
    
                         
Caliria  /  Tycho l'homoncule


Maih'em a écrit:
Non, si c'est une vrai maison d'édition à compte éditeur présente en librairie, ce n'est pas à son avantage de te les vendre à toi. Elle préfère les vendre en librairie car cela lui permet d'y assoir sa position, de la rendre pérenne. Une ME qui préfère vendre à ses auteurs... C'est pas vraiment une preuve d'engagement à défendre l'œuvre. Maintenant, si la ME ne distribue pas en librairie, c'est différent, mais je ne vois pas pourquoi elle t'imposerait un minimum de 50 exemplaires, surtout si quoi qu'il arrive, les frais de port sont à ta charge.

Ils sont bien présents en librairie.

Et du coup, si ce n'est pas un avantage pour eux, je pense que ça en reste un pour moi si j'arrive bien à les vendre. Vu que je ne suis pas obligée de les prendre, ces 50 exemplaires, ça n'engage que moi... Si pour un salon ou dédicaces, il se trouve que c'est à moi de les prévoir, je serai sans doute amenée à la faire, cette commande. Après encore une fois, ceux qui font ça ne sont sans doute pas obligés d'en acheter 50, je pourrais sans doute poser la question du nombre pour comprendre.

Après aussi, je précise aussi qu'ils prévoient que cette commande soit réglée par compensation avec mes droits, ce qui implique pas forcément d'avance, sauf demande contraire de l'auteur. J'aurais tendance à penser que ce serait plus simple de distinguer les deux, avec donc une facturation à part, mais dans le cas proposé initialement, ça m'éviterait de faire l'avance.
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  949
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Bile au trésor


Personnellement, dans mes contrats j'ai effectivement 30% de remise auteur, par contre je n'ai pas besoin d'en prendre 50 !! Ça fait une grosse somme, même avec 30% de remise, d'acheter 50 exemplaires...
 
Caliria
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  167
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  08/03/2022
    
                         
Caliria  /  Tycho l'homoncule


Yaëlle M. a écrit:
Personnellement, dans mes contrats j'ai effectivement 30% de remise auteur, par contre je n'ai pas besoin d'en prendre 50 !! Ça fait une grosse somme, même avec 30% de remise, d'acheter 50 exemplaires...

Ce serait pour parer à la crise du papier, qui à cause des délais de livraison parfois aléatoires a pu faire annuler des événements pour un auteur car livres non reçus à temps (par le libraire ou l'auteur), de fait, en ayant un certain nombre de livres d'avance d'office, cela peut éviter de faire tomber à l'eau des événements qui normalement servent à mettre en avant le livre et contribuer à sa bonne promo.

Pas impossible que ça se généralise, du coup...
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  406
   Âge  :  46
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Pour qui sonne Lestat


Je ne crois pas à une généralisation de ce genre de clause. Si l'éditeur veut parer à un problème de stock pour des salons, il peut stocker lui-même 50 exemplaires sans les faire payer à l'auteur. Lorsque je fais des salons ou des dédicaces, c'est d'ailleurs mon éditeur qui fournit les romans.
https://www.juliettesachs.fr/
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  555
   Âge  :  122
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


Tout à fait d'accord avec IMOEN. C'est à l'éditeur de faire le stock, pas à l'auteur.
Et il faut savoir qu'en faisant 30% de remise à un auteur, la ME fait plus de bénéfice que si elle vend en librairie, sauf si elle paie quand même les DA à l'auteur (auquel cas c'est exactement pareil qu'une vente en librairie, puisque le libraire a 30% de remise).
Quand un libraire commande un livre, on ne lui dit pas "OK mais si tu veux 30% de remise tu dois en commander 50".
Donc cette clause me semble complètement inacceptable. Et elle jette quand même une ombre sur cette ME parce que ça ressemble à de la vente forcée à l'auteur, quand même (tu te dis : bon, je dois en acheter qqs-uns, autant en prendre 50 pour avoir les 30% de remise...)
Bref à ta place j'exigerais d'avoir 30% dès le premier exemplaire acheté, et je serais intraitable sur ce point. Il n'y a aucune raison que tu sois moins bien traité qu'un libraire.
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Caliria
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  167
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  08/03/2022
    
                         
Caliria  /  Tycho l'homoncule


C'est 30% dès le 1er exemplaire, mais il faut en commander un stock de 50. Je pense qu'ils veulent éviter de stocker chez l'imprimeur ou le distributeur (je ne maîtrise pas le circuit exact) et de stocker par eux même pour ensuite devoir te les envoyer petit à petit en fonction de ce que tu veux finalement commander.
Et ils ne demandent pas avancer l'argent puisque c'est payé avec les 1er DA, donc ce n'est pas comme s'ils faisaient ça pour te prendre de l'argent, et ça leur fait des frais eux à ne pas verser tout de suite, pour une maison indépendante qui souffre sans doute plus que les grosses de la crise du papier, ce n'est pas forcément une raison suffisante pour sortir le bâton et les battre, c'est tout nouveau comme pratique, du fait du contexte. Ce n'est pas forcément rare en tout cas, de faire payer les exemplaires auteurs sur les DA, ni d'après un échange avec une autre JE.

Bref, on pourrait en débattre longuement et je ne cherche à convaincre personne Wink
 
HilnaMacPhom
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  275
   Âge  :  36
   Localisation  :  Brest
   Pensée du jour  :  Tout vient à point à qui sait attendre, ou pas
   Date d'inscription  :  02/07/2021
    
                         
HilnaMacPhom  /  Autostoppeur galactique


Malheureusement ce genre de pratique nous fait tilter car c'est parfois une manière déguisée de faire contribuer l'auteur aux frais d'édition (donc pas vraiment compte d'éditeur).
Ma suggestion : dis-leur que POUR LE MOMENT tu ne les prends pas, mais que peut-être plus tard...
S'ils poursuivent avec toi, c'est plutôt sérieux et ça veut dire qu'ils ne comptent pas dessus pour se nourrir. Sinon tu le sauras vite !

Citation :
C'est payé avec les 1ers DA
Oui mais s'ils te présentent une facture négative 6 mois après en faisant les décomptes de vente, ça revient à te les faire payer...

Citation :
ce n'est pas forcément une raison suffisante pour sortir le bâton et les battre
Évidemment que non. Mais ce n'est pas une raison non plus pour ne pas être prudent.e
Pour moi tout dépend surtout du reste du travail de cette ME. Qu'est-ce qu'ils prévoient pour les corrections ? Pour la couv ? De quelle manière veulent-ils que tu t'impliques...
As-tu pu échanger avec un de leurs auteurs publiés ? idéalement quelqu'un avec un peu de recul ? (publi d'il y a 1 an par exemple)
 
Caliria
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  167
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  08/03/2022
    
                         
Caliria  /  Tycho l'homoncule


Aucun problème sur la qualité de leur travail les retours que j'ai eus d'auteurs édités avec eux sont bons, je me suis évidemment renseignée parce que évidemment ça m'a interpellée, et c'est pour ça que j'ai pesé le pour et le contre et décidé de prendre le "risque", comptant sur le fait que mon réseau devrait me permettre de les écouler. Et donc je confirme que c'est bien une maison à compte d'éditeur, qui fait donc un boulot d'édition depuis les corrections, le graphisme, jusqu'à la commercialisation avec placement en centres culturels et librairies.

Cette situation et pratique est inédite et date de avant l'été, justifiée par le fait que certains auteurs se sont retrouvés à devoir annuler des dedicaces ou salons car ils n'avaient pas prévu assez à l'avance les commandes qu'ils voulaient faire, à cause des délais d'impression rallongés. De fait ça plombe le travail de promo qui se fait tout de même pas mal par ce biais lors des lancements, d'où cette prévision de commande dès la sortie.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 L'auteur, sa ME, la PROMO et les réseaux sociaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-